Mots-Clés ‘Marine Le Pen’

Réaction de Marine Le Pen au discours du Président de la République devant le Congrès à Versailles

Lundi 16 novembre 2015

udt 228

Le discours de François Hollande devant le Congrès a apporté quelques inflexions qu’il convient de saluer, mais aussi mis en évidence d’énormes lacunes, très inquiétantes pour la sécurité des Français.

Parmi les bonnes inflexions entendues, nous pouvons citer, par exemple, le souhait d’évolution de nos rapports diplomatiques avec la Russie, en vue de lutter efficacement contre Daesh en Irak et en Syrie ; la déchéance de nationalité qui doit enfin faire l’objet d’un véritable débat pour que des Français menaçant la sécurité nationale perdent leur nationalité ; mais également la reconstitution des effectifs de police et de gendarmerie, pour réparer les dégâts ravageurs des 12 500 suppressions de postes initiées par Nicolas Sarkozy ; enfin, dans une moindre mesure, le gel des effectifs militaires, même si nous considérons que, eux-aussi, devraient être pleinement reconstitués à leur niveau d’avant 2007.

Mais ces inflexions ont malheureusement été ternies par d’autres lacunes énormes qui montrent, hélas, que le pouvoir n’a pas changé de logiciel, et donc n’a pas pris pleinement la mesure de ce qu’il conviendrait de faire pour rétablir la sécurité des Français.

Il en est ainsi du mythe des frontières européennes, véritables passoires que le président de la République a défendues, quand il aurait fallu au contraire reconstituer nos frontières nationales de manière définitive. Mêmes lubies dépassées au sujet de la politique d’accueil des migrants, à laquelle François Hollande s’est refusé de mettre un terme, alors qu’elle est une voie cachée potentielle des terroristes pour frapper la France.

Plus grave, François Hollande a totalement occulté le combat indispensable à mener contre l’islamisme en tant qu’idéologie, notamment par la fermeture des mosquées salafistes, le renvoi des imams étrangers prêchant la haine, et la lutte contre toutes les formes de communautarisme. Rien non plus sur le nettoyage indispensable des caves et des banlieues gangrenées par tous les trafics.

Le Front National se montrera donc vigilant sur l’application des points positifs qu’il a soulevés, et continuera résolument à se battre pour assurer aux Français les conditions d’une sécurité retrouvée, par des propositions qui incluent inévitablement le retour définitif aux frontières nationales, la fin de l’immigration massive et la lutte implacable contre l’islamisme, qui va de paire avec la défense de notre identité nationale et de la laïcité.

Nous maintenons enfin notre défiance vis à vis des responsables UMP et PS qui n’ont pas su, au cours de leurs mandats successifs, prendre les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité des Français, ni prendre la mesure de phénomènes que le Front National avait anticipés et dénoncés depuis de nombreuses années.

Au moins un migrant parmi les terroristes : la France doit immédiatement arrêter l’entrée de migrants sur son territoire

Lundi 16 novembre 2015

Marine LE PEN

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Selon les informations données ce matin par le procureur de la République François Molins, l’un des kamikazes du Stade de France était arrivé en Grèce le 3 octobre dernier, parmi la masse des migrants qui affluent chaque jour en Europe. Il a ensuite pris la route de la France.

Nos craintes et nos avertissements sur la possible présence djihadiste parmi les migrants qui rejoignent notre pays sont donc une réalité malheureusement concrétisée par ces attentats sanglants.

Par précaution, Marine Le Pen demande l’arrêt immédiat de tout accueil de migrants en France et l’arrêt immédiat de leur dispersion dans les communes de France, villes comme villages. La sécurité des Français rend cette prudence impérieuse. La sécurité des Français rend également irresponsable l’assentiment du gouvernement et de l’opposition UMP à la submersion migratoire, en particulier leur accord donné aux quotas de migrants au parlement européen.

Attentats : Marine Le Pen reçue à l’Elysée

Lundi 16 novembre 2015

Intervention de Marine Le Pen, Présidente du Front National, dans la cour de l’Elysée, à l’issue d’une rencontre de 50 minutes avec François Hollande et Manuel Valls.

Image de prévisualisation YouTube

Attentats de Paris : Marine Le Pen s’adresse aux Français (14 novembre 2015)

Dimanche 15 novembre 2015
Image de prévisualisation YouTube

Calais : de la jungle au chaos

Jeudi 12 novembre 2015

Calais : de la jungle au chaos dans france _83972945_027749625-2

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Pour la troisième nuit consécutive, des groupes de migrants de la jungle de Calais ont violemment attaqué et même blessé les forces de l’ordre. Ils terrorisent également les riverains, contraints de vivre barricadés chez eux pour se protéger.

Comment peut-on une seconde de plus accepter ce scandale inouï qui fait honte à la République française ?

Les riverains et les habitants de Calais sont littéralement sacrifiés sur l’autel de la folle idéologie immigrationniste et laxiste de l’UMPS. Les forces de l’ordre sont mobilisées sur un théâtre d’opération de plus en plus violent et de plus en plus absurde, car aucune issue n’est proposée. Même vidée à coups de jets privés, de bus et de trains pour créer partout en France de petites jungles, la jungle de Calais demeure cet immense bidonville insalubre, cette zone de non droit qui se remplit chaque jour de nouvelles arrivées.

La première des urgences est de protéger les riverains et les Calaisiens et d’y mettre les moyens. La deuxième est de conduire les migrants de la jungle ainsi que tous les clandestins présents sur notre sol non pas vers d’autres communes de France mais vers leurs pays d’origine ou vers des campements de réfugiés à la frontière de ces pays.
La troisième est de retrouver nos frontières nationales et de faire le choix de la fermeté pour endiguer la vague migratoire.
Si je suis élue à la tête de la région Picardie Nord Pas de Calais en décembre, j’agirai au service des Calaisiens et je remuerai ciel et terre pour forcer l’Etat à assurer son devoir de protection et de sécurité sur chaque mètre carré de notre région.

Lancement du Collectif Racine à Lille avec Marine Le Pen

Samedi 17 octobre 2015

17/10/2015 : Marine Le Pen et Valérie Laupies sont à Lille pour la présentation du projet régional en matière de gestion des lycées et le lancement de la section Nord du Collectif Racine/enseignants patriotes…

20151017_151225

Le Pen : « Je n’ai aucune raison d’accueillir Nadine Morano »

Samedi 3 octobre 2015

http://www.dailymotion.com/video/x389u3m

Budget 2016 : budget de soumission à l’Union européenne et à l’immigration

Samedi 3 octobre 2015

marine le pen jolie

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le budget présenté ce jour en Conseil des Ministres suit la longue liste des budgets UMPS marqués du sceau de l’insincérité et de Bruxelles.

Insincérité en ce qu’il continue d’être calculé sur les bases d’une croissance économique irréaliste, estimée à 1,5% en 2016, ce qui, de l’aveu même du Haut conseil des finances publiques, est une estimation qui ne peut être qualifiée de « prudente ». On rappelle ainsi que la croissance au deuxième trimestre 2015 a été de 0% et que les prévisions de croissance dans le monde sont plus pessimistes que jamais.

En outre, dans le contexte actuel d’explosion du chômage, prévoir un boom de l’investissement et de la consommation des ménages en 2016 relève de la fantaisie pure. Pas plus que l’investissement n’avait redémarré en 2015 à la suite du pacte de compétitivité, il ne redémarrera pas en 2016 du fait d’un manque structurel de débouchés.

Car l’austérité bruxelloise, elle, continue. Encore 16 milliards de réductions aveugles de dépenses publiques imposées par l’Union européenne en 2016, qui vont contracter toujours plus l’activité et frapper les plus fragiles d’entre nous, notamment les petites retraites. C’est d’autant plus inadmissible que dans le même temps les économies sur les gaspillages et la mauvaise dépense publique ne sont pas faites, qu’on parle d’immigration, de fraude sociale et fiscale, ou des coûts liés à la fusion des régions.

Cette austérité délétère est en plus parsemée d’injustices criantes. C’est ainsi que les APL vont être réduites de 225 millions d’euros pour financer l’accueil des migrants : un arbitrage scandaleux au détriment des plus modestes ! Dans le même temps, la contribution française à l’Union européenne devrait atteindre des sommets à plus de 22 milliards d’euros l’année prochaine.

Au final, les mêmes politiques produisant les mêmes effets, la seule prévision qui se réalisera en 2016 est bien celle de l’augmentation de la dette publique qui devrait atteindre un record à 96,5% du PIB.

Le Front National condamne ce budget de soumission à Bruxelles et à l’immigration. Plus un euro ne doit aller à l’Union européenne qui nous impose une politique anti-économique et anti-sociale et des dépenses supplémentaires par sa folle politique d’immigration massive.

Marine Le Pen sur BFM-TV et RMC

Jeudi 24 septembre 2015

Marine Le Pen était l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM-TV et RMC

Les 4 Vérités avec Marine Le Pen

Mardi 22 septembre 2015
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen demande  » la suspension immédiate de Schengen »

Vendredi 11 septembre 2015
http://www.dailymotion.com/video/x368emf

Réaction de Marine le Pen à la conférence du Président de la République

Mercredi 9 septembre 2015

marine le pen jolie

Communiqué de Presse de Marine Le Pen

Au cours de cette conférence, François Hollande est apparu une nouvelle fois tel qu’il est : absent et totalement dépassé par les crises structurelles qui secouent la France, économique, agricole, migratoire et terroriste.

En matière économique, pas un Français ne croit en sa promesse de baisse des impôts. Cette promesse a déjà été faite et trahie de trop nombreuses fois ces dernières années, aussi bien sous les gouvernements de Nicolas Sarkozy que François Hollande. S’il est un minimum cohérent, qu’il commence par annoncer qu’il refusera toute augmentation de la redevance audiovisuelle.

Il n’a pas non plus esquissé la moindre piste pour relancer la croissance et l’emploi, puisque comme son prédécesseur il est soumis aux dogmes de l’Union européenne.

En matière migratoire, François Hollande a avoué qu’il méprisait l’avis des Français et a confirmé la politique de submersion migratoire. L’accueil de 24 000 migrants en deux ans est un chiffre volontairement et largement sous-évalué, rien qu’en Allemagne cette année ils sont déjà 800 000 à être attendus ! En réalité François Hollande ne maîtrise rien sur le dossier de l’immigration. Il confirme l’ouverture totale de nos frontières aux flux continus de clandestins : les règles de l’UE et de Schengen auxquelles il se soumet nous rendent de toute façon complètement dépendants des choix migratoires des autres pays européens, notamment l’Allemagne.

François Hollande est dépassé et l’UMP s’inscrit dans la même mollesse ; seul le FN dit clairement qu’on ne peut plus accepter la moindre immigration en France, qu’il nous faut des frontières nationales et que c’est aux pays proches des zones de conflit d’accueillir les éventuels réfugiés.

Comme toujours, la lutte contre l’islamisme reste totalement négligée. Nous demandons la fermeture des mosquées radicales et le renvoi immédiat des étrangers fichés pour islamisme.

Enfin en Syrie, la position de la France reste totalement incohérente : on ne peut pas dans le même temps prétendre lutter contre l’Etat islamique et continuer à s’acharner contre l’Etat syrien, alors que précisément celui-ci est le seul acteur à lutter sur le terrain contre l’Etat islamique… Redonnons des moyens à notre armée saccagée par Nicolas Sarkozy et François Hollande, et rétablissons une diplomatie cohérente et indépendante, car dans les conditions actuelles nous sommes plus facteurs de désordre qu’autre chose.

UDT Marseille : Discours de Marine le Pen

Lundi 7 septembre 2015
Image de prévisualisation YouTube

Loi sur l’asile : la situation est chaotique mais on accélère encore !

Vendredi 17 juillet 2015

marine le pen jolieCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Alors qu’un seul objectif devrait motiver l’action publique sur l’asile, à savoir la nécessité de le réduire considérablement et d’assurer le retour chez eux des déboutés de l’asile devenus clandestins, les parlementaires au contraire ont voté hier une loi ultra-laxiste qui cajole l’asile et qui aura nécessairement pour effet d’accroître encore les arrivées en France !

Parmi les éléments extrêmement condamnables de cette loi, figure l’idée générale que le demandeur d’asile doit voir l’ensemble de ses démarches facilitées, via un renforcement des moyens administratifs pour traiter sa demande ou la possibilité d’être systématiquement accompagné d’un avocat ou d’un militant associatif lors de sa demande. L’hébergement gratuit du demandeur d’asile est chouchouté, via des milliers de places supplémentaires, au moment où tant de Français vivent dehors et des millions d’autres attendent un logement social. La « politique de peuplement » chère à Manuel Valls, mais aussi à Jean-Pierre Raffarin, est institutionnalisée via la mise en place autoritaire d’une « répartition » des demandeurs d’asile sur l’ensemble du territoire national. Plus une seule commune française bientôt ne sera épargnée par ce phénomène en explosion numérique.

L’UDI, allié à l’ex-UMP, a voté ce texte insensé. Quant à l’opposition des ex-UMP, elle relève de l’enfumage électoraliste le plus élémentaire car nombre de dispositifs votés dans cette loi ne sont que l’adaptation aux directives de l’Union Européenne, que l’UMP soutient avec la même ferveur que le PS.

Marine Le Pen propose au contraire une rupture totale dans la politique de l’asile afin de la faire tendre vers zéro, par l’arrêt de toutes les aides sociales et de logement aujourd’hui destinées aux demandeurs d’asile pour tarir les sources, l’élargissement du nombre de pays à partir desquels la demande d’asile vers la France est interdite, la reconduite rapide et systématique à la frontière des déboutés de l’asile, et le retour de nos frontières nationales après dénonciation des accords de Schengen.

Marine Le Pen appelle Alexis Tsipras à sortir de l’euro

Lundi 13 juillet 2015
Image de prévisualisation YouTube
123456...9