Mots-Clés ‘Marine Le Pen’

Valérie LAUPIES « Immigration et communautarisme : La France au bord de l’explosion ».

Samedi 24 septembre 2016

17/09/2016

Intervention de Valérie Laupies aux « Estivales de Marine » à Fréjus lors de la table ronde « Immigration et communautarisme : La France au bord de l’explosion ».

http://www.dailymotion.com/video/x4ulc1y

Discours de Marine Le Pen aux Estivales de Fréjus (18/09/2016)

Mardi 20 septembre 2016
Image de prévisualisation YouTube

Attentat de Nice : déclaration de Marine Le Pen (16 juillet 2016)

Mardi 19 juillet 2016
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen : Après le Brexit, le printemps des peuples est inévitable !

Jeudi 30 juin 2016

DSC_0124

Interview du New York Times

PARIS — S’il est bien une chose qui chatouille l’orgueil d’un Français, c’est qu’un Anglais vienne lui voler la vedette. Mais devant la valeur du courage, même le Français le plus fier ne peut que s’incliner : il ne lui reste qu’à tirer son chapeau. Et c’est bel et bien un acte de courage que la décision que vient de prendre le peuple britannique, le courage de ceux qui assument leur liberté.

Le Brexit l’a emporté, déjouant tous les pronostics. Le Royaume-Uni a décidé de larguer les amarres de l’Union européenne et de reprendre son indépendance parmi les nations du monde. On disait que l’élection se jouerait sur le seul terrain économique, et pourtant les Britanniques ont compris le véritable enjeu du référendum avec plus de perspicacité qu’on veut bien l’admettre.

Ils ont compris que derrière le cours de la livre sterling et derrière les débats d’experts financiers, une seule vraie question était posée, à la fois simple et fondamentale : voulons-nous laisser un pouvoir non démocratique régenter nos vies ou préférons-nous reprendre notre destin en main ? Le Brexit est avant tout une question politique. C’est le choix libre d’un peuple décidant de se gouverner par lui-même. Même mise en valeur par toute la propagande du monde, une cage n’en reste pas moins une cage, et elle est insupportable à l’homme épris de liberté.
Lire la suite sur le site du New York Times

Violences à Paris : le gouvernement complice !

Vendredi 17 juin 2016

DSC_0026

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Profitant des manifestations contre la néfaste loi Travail, des centaines de fascistes issus des milices d’extrême-gauche spécialisées dans le saccage de nos villes ont mis à sac un quartier entier de Paris. Quelques heures après l’atroce attentat de Magnanville, qui a pourtant coûté la vie à un couple de policiers, ces fascistes encagoulés et armés hurlaient des slogans violents contre la police, les prenaient pour cibles, brisaient des devantures de magasins, détruisaient des biens publics et atteignaient le comble de l’ignominie en attaquant l’hôpital Necker-Enfants malades.

Pendant ce temps, le ministre de l’Intérieur Cazeneuve et son premier ministre Valls bavardaient et se contentaient une énième fois de condamner verbalement ces événements, sans en tirer la moindre conséquence pratique.

Trop c’est trop : le refus assumé et répété de dissoudre les organisations fascistes d’extrême gauche qui multiplient ces violences constitue une forme évidente de complicité du gouvernement avec ces milices.

Quand il est dans l’inaction et le laxisme, le pouvoir est complice. Quand il refuse de sévir, il est complice. Quand il refuse de bloquer les casseurs étrangers à nos frontières nationales, il est complice. Quand il refuse de reconnaître l’existence de réseaux structurés spécialisés dans la violence, il est complice. Quand il ne donne pas des ordres clairs aux forces de l’ordre et qu’il laisse la justice s’enfoncer dans le laxisme, il est également complice.

Cette complicité doit cesser, et c’est partout l’ordre et l’autorité qui doivent l’emporter.

Réaction de Marine Le Pen au massacre d’Orlando

Lundi 13 juin 2016

france paisée

Après les événements tragiques d’Orlando, j’exprime ma profonde émotion et toute ma solidarité aux familles et proches des très nombreuses victimes de ce carnage. J’assure le peuple américain de ma compassion et de mon amitié.

Une nouvelle fois, le terrorisme a tué. Cette fois, les personnes visées l’ont été car homosexuelles, alors qu’on sait à quel point l’homosexualité est attaquée dans les pays qui vivent sous le joug islamiste.

Nous devons combattre de toutes nos forces cette obscure barbarie. Nous serons évidemment attentifs à la suite de l’enquête sur l’infirmation ou la confirmation d’un lien avec l’Etat islamique.

Mobilisation sociale à la SNCF : l’ombre de Bruxelles

Mercredi 8 juin 2016

grevesncf.jpg

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

La mobilisation sociale qui touche la SCNF depuis plusieurs semaines n’a pas pour seul objet l’illégitime et inutile loi El Khomri, elle porte également sur la nouvelle organisation du travail qui doit prévaloir dans la perspective de l’ouverture du rail à la concurrence, laquelle concernera les lignes TGV en 2020, puis les lignes TER et Intercités en 2023.

Cette libéralisation forcée, jamais réellement consentie par les Français, résulte d’une politique européenne appliquée docilement par tous les gouvernements successifs depuis des années. Sous prétexte de libre-concurrence, on a donc minutieusement désorganisé et démembré le service public français du rail. Cela a commencé en 1997 par la séparation de Réseau Ferré de France et de la SNCF, pour aboutir l’année dernière à la division de la SNCF en trois entités distinctes et l’organisation de l’ouverture progressive à la concurrence des différents services, hier le fret, demain le trafic passager.

Comme pour d’autres secteurs libéralisés, tels que l’énergie ou les transports, les conséquences pour le rail français sont connues d’avance et pour la plupart déjà éprouvées : hausse des tarifs, baisse de la sécurité et rupture du service public (ainsi qu’on le voit avec la fermeture des axes les moins rentables, principalement dans la ruralité).

C’est donc bien l’esprit même du service public qui achève de mourir et il va bien falloir que les Français s’interrogent sur les origines de cette politique contraire à nos intérêts nationaux, pour qu’ils en demandent des comptes.

Le Front National, inquiet du service public et de l’ensemble de nos territoires, abrogera les textes réglementaires issus des directives européennes de libéralisation. Il rétablira un véritable service public du rail en France, certes compétitif mais où la rentabilité ne sera pas le seul critère, au nom de l’égalité entre les territoires.

Marine Le Pen au Salon des Maires

Lundi 6 juin 2016
Image de prévisualisation YouTube

A l’heure où l’État baisse drastiquement les dotations aux communes, la Présidente du Front National, accompagnée par des maires FN, était au Salon des Maires pour rappeler son soutien aux communes françaises.

Marine Le Pen à RT France : «Il n’y aura plus d’Union européenne si la France en sort»

Mercredi 25 mai 2016
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen sur Europe 1

Vendredi 20 mai 2016
http://www.dailymotion.com/video/x4bmmjb

Marine Le Pen sur le diktat migratoire exercé par Erdogan sur l’UE

Jeudi 12 mai 2016

Marine Le Pen est intervenue au Parlement européen pour dénoncer le diktat migratoire exercé par Erdogan et auquel se soumet l’Union Européenne (11/05/16)

Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen sur le statut d’économie de marché de la Chine

Mercredi 11 mai 2016

En session plénière, Marine Le Pen est intervenue au sujet du statut d’économie de marché de la Chine (10/05/16).

Image de prévisualisation YouTube

Mme Merkel s’engage contre le Front National et révèle la soumission de l’UMPS à l’Allemagne

Vendredi 6 mai 2016

marine le pen vis

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Les propos très graves de Mme Merkel, déclarant vouloir « contribuer à ce que d’autres forces politiques soient plus fortes que le Front National», témoignent d’une ingérence dans nos affaires intérieures aussi outrancière qu’humiliante pour la France, et marquent une cruelle vérité : celle de la soumission de notre pays à l’Allemagne.

Pour s’autoriser de tels propos, il faut en effet que la Chancelière allemande considère définitivement la France comme son pré-carré et François Hollande comme son vice-chancelier, par ailleurs si faible qu’il faudrait même l’aider, chez lui, à lutter contre son principal parti d’opposition.

Hélas, aucune réaction officielle française ne viendra protester contre cette ingérence manifeste de la patronne du gouvernement allemand dans les affaires démocratiques du peuple français. Pire, il est même hautement probable que les partis politiques du système se réjouissent de ce renfort de Mme Merkel, comme une récompense, eux qui depuis des années oeuvrent à défendre en Europe les intérêts allemands au lieu des intérêts français.

Cette affaire a cependant le mérite d’éclairer les Français sur certaines réalités politiques. L’UMPS est bel et bien le parti de Berlin et de Bruxelles, quand le Front National est le seul mouvement à défendre les intérêts du peuple français.

1er mai 2016 : discours de Marine Le Pen

Mardi 3 mai 2016
Image de prévisualisation YouTube

Les 4 vérités – Marine Le Pen – 2016/04/25

Mercredi 27 avril 2016
Image de prévisualisation YouTube
12345...9