Mots-Clés ‘Frédéric LAUPIES’

Arles : Le Front National présentera une liste pour les élections municipales

Jeudi 14 mars 2013

La Provence 14/03/2013

Arles : Le Front National présentera une liste pour les élections municipales dans france arles001

Communiqué le jeudi 14/03/2013

La commission des investitures pour les élections municipales du Front National se réunira au siège à Nanterre le 28 mars.

Une conférence de presse sera organisée début avril pour présenter la tête de liste qui aura la charge de rassembler tous les patriotes arlésiens attachés à la République française et à la souveraineté nationale.

Frédéric LAUPIES

Secrétaire Front National de la seizième circonscription des Bouches du Rhône-

Image de prévisualisation YouTube

Frédéric LAUPIES dénonce « une insulte aux 7 385 Arlésiens qui ont apporté leurs suffrages à Marine Le Pen » !

Mercredi 5 décembre 2012
Frédéric LAUPIES secrétaire FN de la 16ème circonscription des Bouches-du Rhône

Frédéric LAUPIES – FN13

Communiqué de Frédéric LAUPIES, secrétaire Front National de la 16ème circonscription des Bouches du Rhône. (première publication le 02/12/2012)

Le quotidien La Provence dans son édition d’Arles du 2 décembre 2012, a publié un article sur le pôle centriste qui s’est constitué en vue des élections municipales de 2014 sur la ville d’Arles.

Cet article intitulé « La droite unie prépare son projet alternatif pour 2014 », présente une droite arlésienne prise dans la tourmente du duel Fillon-Copé à l’UMP et qui tente de se refaire une santé. L’alternative politique face à la majorité municipale de gauche serait leur objectif, le vrai changement n’étant pas à l’ordre du jour.

Il est précisé dans cet article que ce rassemblement est républicain « autrement dit sans Front National ». Ce parti pris éditorial est non conforme à la déontologie journalistique et est une insulte aux 7 385 Arlésiens qui ont apporté leurs suffrages à Marine Le Pen lors des élections présidentielles de mars 2012 dans la ville d’Arles, la positionnant ainsi à la deuxième place, seulement à 371 voix de François Hollande et devant Nicolas Sarkozy.

Le Front National, deuxième force politique d’Arles, n’a pas de leçon de républicanisme à recevoir de l’UMP locale décomposée.  La haine des obtus cadres de l’UMP à l’encontre du Front National n’a décidément pas de limites. L’ennui pour eux, c’est que bon nombre de leurs électeurs arlésiens ont compris qu’il était grand temps de discuter avec les représentants du FN.

L’article en question ci-dessous (cliquez sur l’image pour le lire) :

Frédéric LAUPIES dénonce

Redif’ : Marine Le Pen à Marseille le 21/11/2010

Vendredi 11 mars 2011

partie 1 conférence de presse (siège du FN à Marseille le 21/11/2010 MLP est accueillie par Laurent Comas, Valérie Laupies, Stéphane Ravier et Frédéric Boccaletti pour une présentation à la presse)
partie 2 (à partir de 6’50″) buffet débat

http://www.dailymotion.com/video/xfq7tk

 

Cantonales 20 et 27 mars 2011 – Port Saint Louis du Rhône : Frédéric LAUPIES avec Marine LE PEN contre le système UMPS !

Mardi 22 février 2011

marf1b.jpg

Frédéric LAUPIES, 47 ans est marié et père d’un enfant – Il exerce la profession d’agent de voyages. Née à Beaucaire (30) – 17/09/1963 

A vingt ans, passionné par les métiers du tourisme j’entreprends un voyage au Canada où je travaille pour une agence de voyages réceptive spécialisée sur l’accueil de groupes de Français. A mon retour en France, je passe le BTS Tourisme et travaille dans un réseau de distribution de voyages. 

En 2005, je rejoins le long cortège des chômeurs après avoir essuyé un licenciement économique et j’adhère au Front National. 

Je crée en 2008 ma propre agence de voyages. 

Issu d’une famille de militants communistes, je constate depuis la fin des années 80, que la gauche s’est petit à petit insérée dans le dispositif du pouvoir, jusqu’à ce qu’elle fusionne complètement avec la droite ultra-libérale dans leur choix commun d’abandonner l’intérêt national pour participer d’un dispositif élitaire supranational : l’Union Européenne. 

Je me retrouve comme tous les Français, le témoin des « réformes » mises en place par la politique euro mondialiste de l’UMP et du PS (et des partis satellitaires : PC, Verts …), ce qui désigne la destruction des services publics et des acquis sociaux, mais aussi la rupture avec le droit du travail qui se réalise par la délocalisation de l’industrie des pays développés dans des pays à main d’œuvre bon marché et non protégée. 

Les Français sont les victimes désignées de ce terrible sacrifice politique. 

L’oligarchie UMPS a abandonné toute ambition de progrès social, pire encore, elle joue désormais sur la dangereuse corde identitaire en imposant de façon autoritaire le « multiculturalisme » fondé sur un relativisme culturel présenté comme la quintessence de l’humanisme. Au lieu de contraindre les populations immigrées à respecter les lois et les mœurs de leur pays d’accueil, les politiques de gauche comme de droite, relayées par les officines « racialistes », dites « anti-racistes », inversent les obligations.

C’est aux Français de s’adapter aux mœurs des derniers arrivants, fussent-elles porteuses de régressions vertigineuses (prolifération des voiles islamiques, banalisation de l’avilissement du statut féminin, occupation et blocage de rues entières pour des prières, construction de mosquées aux frais du contribuable, extension et imposition progressive de la nourriture halal). 

Pour ma part, je reste attaché aux valeurs humanistes et à la culture française républicaine, à l’égalité homme/femme, à la liberté de penser et de s’exprimer, à la laïcité (au respect de la loi de 1905), aux services publics et à l’indépendance de la France. C’est pourquoi je défends les Français d’abord avec le Front National pour le canton de Port Saint Louis du Rhône. 

Pour vous, au Conseil Général des Bouches du Rhône, je m’engage à défendre : 

-         Les intérêts des plus démunis et des chômeurs 

(Application de la préférence nationale dans la distribution des aides – renforcer et contrôler la réinsertion dans les suites du RSA – Rétablir la priorité des Français dans le droit au logement) 

-         Les intérêts de vos enfants d’abord 

(Assurer la sécurité à l’intérieur et à l’extérieur des collèges face au racket et aux violences – Maintenir les transports scolaires – Gérer plus rigoureusement l’aide sociale à l’enfance pour les Français d’abord …) 

-         Les intérêts de nos aîné(e)s surtout… 

(Accélérer la construction et l’aménagement des lieux d’accueil pour personnes dépendantes – Développer, suffisamment le maintien à domicile par la création de postes d’aides ménagères et d’aides de vie…) 

-         Une gestion des finances transparente 

(Diminuer la fiscalité et la dette faramineuse du Conseil Général – Après un audit des comptes, contrôler de manière très rigoureuse les subventions à certaines associations – Eradiquer les zones mortelles des routes départementales – Maintenir les zones rurales face à l’urbanisation, grâce à la continuité des services publics de La Poste et des Ecoles.) 

-         Les intérêts des handicapés d’abord 

(Etre plus attentif aux besoins des associations, des parents d’handicapés – Prendre en compte, enfin, la très grande diversité des handicaps -  Rattraper le retard considérable de la construction des lieux d’accueil spécialisés, mieux adaptés selon les handicaps et les âges – Promouvoir l’insertion professionnelle des handicapés – Généraliser l’accessibilité des lieux publics à tous les handicapés) 

-         Votre cadre de vie et vos loisirs 

(Assurer la sécurité face à la délinquance par le développement judicieux de la vidéo-surveillance dans les lieux publics. Augmenter les moyens de la police – Développer le tourisme départemental, favoriser l’entretien des musées et bibliothèques – Soutenir le patrimoine local et les traditions – Inciter aux traitements biologiques des déchets, et lutter contre les pollutions en préservant notre patrimoine en eau. Protéger notre littoral, nos rivières, nos calanques – Participer, avec les communes, au développement des équipements sportifs et des loisirs dans le souci de l’argent du contribuable)

Tarascon : Le verbe dur et la main molle de l’UMP !

Jeudi 30 septembre 2010

jmlpmarseille073.jpg Jean-Marie Le Pen et Frédéric Laupies

Par Frédéric LAUPIES

Dans l’éditorial du bulletin municipal de septembre 2010 à Tarascon (13), le Maire UMP Charles Fabre se fend d’une énième déclaration musclée sur l’insécurité dans la cité provençale. Comme c’est l’usage à l’UMP depuis quelques semaines, Charles Fabre manie le verbe dur, multiplie les promesses et fait croire à sa détermination. 

Les Tarasconnais ne sont plus dupes. Ils constatent que rien ne suit dans les faits. À mesure que les discours de la majorité municipale UMP se durcissent pour des raisons électoralistes, la situation empire et les moyens pour y remédier sont diminués.

Depuis 2004, l’UMP a supprimé dans notre pays 6.000 postes de gendarmes et 10.400 postes de policiers, du jamais vu ! Et la saignée devrait encore s’accélérer d’ici 2012. Comment restaurer l’ordre dans le pays en réduisant drastiquement les forces de l’ordre ? Il y a là une contradiction qui symbolise le mensonge sarkozyste relayé par Charles Fabre sur Tarascon.

Monsieur le Maire qui nous protègera ? Les parachutistes ? Les blindés ? 

Les consultations électorales de 2011 et de 2012 doivent permettre à nos compatriotes d’infliger un carton rouge à l’UMPS. Il est grand temps que l’équipe du Front National de Tarascon, tête haute et mains propres, fasse son entrée sur le terrain.

Frédéric LAUPIES

Secrétaire Front National  de la 16ème circonscription des Bouches du Rhône

 

12