Mots-Clés ‘Frédéric LAUPIES’

Edouard Ferrand, député français au Parlement européen (FN) : « Vous n’êtes pas capables d’appliquer ce que vous avez compliqué ! »

Vendredi 27 mars 2015
DSC_0096

Edouard Ferrand, député français au Parlement européen du Front National et Frédéric Laupies candidat FN/RBM sur le canton de Châteaurenard (13)

Edouard Ferrand, député français au Parlement européen du Front National est intervenu en commission AGRI pour dénoncer le flou qui entoure la PAC.

Image de prévisualisation YouTube

Frédéric LAUPIES – Candidat FN/RBM dans le canton de Châteaurenard pour les élections départementales

Jeudi 19 mars 2015
Marine LE PEN et Frédéric LAUPIES

Marine LE PEN et Frédéric LAUPIES

Frédéric LAUPIES, 51 ans, marié, 1 enfant.

Né en 1963 à Beaucaire (30) – il a grandi de l’autre côté du Rhône à Tarascon (13) 

Il adhère au Front National en 2006 et est nommé secrétaire FN de la XVIème circonscription des Bouches du Rhône en 2010.

Frédéric LAUPIES est titulaire d’un Brevet de Technicien Supérieur de ventes et productions touristiques, il a travaillé pour des agences de voyages au Canada (Quebec), en Espagne et en France.

Issu d’une famille de militants communistes, il constate depuis la fin des années 80, que la gauche s’est petit à petit insérée dans le dispositif du pouvoir avec la droite ultra-libérale pour abandonner l’intérêt national.

Pour sa part, Frédéric LAUPIES  reste attaché aux valeurs humanistes et à la culture française républicaine, à l’égalité homme/femme, à la liberté de penser et de s’exprimer, à la laïcité (au respect de la loi de 1905), aux services publics et à l’indépendance de la France. 

Frédéric LAUPIES (FN) : « Le FN progresse dans le milieu agricole »

Vendredi 13 mars 2015
Frédéric LAUPIES au Marché d'Intérêt National de Châteaurenard s'entretient avec un jeune agriculteur

Frédéric LAUPIES au Marché d’Intérêt National de Châteaurenard s’entretient avec un jeune agriculteur

Le Figaro : Le canton de Châteaurenard est un territoire majoritairement agricole où le nombre d’exploitations a été divisé par huit depuis les années 1960 et où 40% des terres sont en friches. «Le FN prend de plus en plus dans le milieu agricole, surtout chez les jeunes, car nos agriculteurs ne s’en sortent plus face à des concurrents comme les Espagnols qui ont des coûts de main d’œuvre de 5 euros de l’heure et des normes bien moins lourdes. On n’a même pas besoin de chercher à les convaincre!», constate Frédéric Laupies, le candidat FN qui, bien que fils de militant communiste, suit les traces de son épouse, Valérie Laupies, conseillère municipale FN à Tarascon et élue au conseil régional de Paca.

Source

Canton de Châteaurenard : Les arguments piteux de l’UMP

Dimanche 22 février 2015

bandeau

Communiqué de Frédéric LAUPIES et Françoise TERMINET, candidats FN aux élections départementales dans le nouveau canton de Châteaurenard.

« S’ils veulent convaincre les électeurs, les Shirley et Dino de l’UMP devront, à l’avenir, dire un peu moins de bêtises… »

Dans La Provence du samedi 21 février (p.4), la candidate UMP affirme : « Il faut défendre nos agriculteurs, et les propositions du FN on en voit les limites avec l’embargo russe de cet été ». Au Front National, on n’a pas compris le rapport… En effet, qui a décidé des sanctions économiques à l’encontre de la Russie ? Le Front National ? Ou plutôt les Etats-Unis, suivis par leurs valets, au premier rang desquels figurent François Hollande et toute la classe politique française ?

Pour ne pas être en reste, son partenaire électoral masculin ajoute : « Quand on voit l’audience du FN dans les milieux agricoles, on peut s’interroger, car son programme économique serait néfaste pour notre économie locale ». Là encore, on n’a pas bien compris. Qu’est-ce qui serait néfaste ? Le fait que nous recommandons, par exemple, d’alimenter les cantines avec les produits des agriculteurs locaux ou départementaux ?  

Dernier exemple, cette affirmation à propos des candidats du Front National : « Leurs programmes sont stéréotypés ». Eh bien oui ! Pour rester dans le domaine de l’agriculture, quand nous disons que nous préférons les « circuits courts », qui réduisent les transports, et donc les dépenses en énergie et la pollution, c’est vrai à Châteaurenard, c’est vrai aussi dans l’Hérault, dans le Nord, dans le Doubs… Cela se résume en une formule connue : « Penser global, agir local ». Une formule connue, mais apparemment pas de nos duettistes…

S’ils veulent convaincre les électeurs, les Shirley et Dino de l’UMP devront, à l’avenir, dire un peu moins de bêtises…

Elections départementales : « Notre local de campagne c’est une Renault Twingo ! » (Frédéric Laupies)

Dimanche 22 février 2015

Elections départementales :

bandeau

« Notre local de campagne c’est une Renault Twingo ! » (Frédéric Laupies)

Le FN/RBM dans le canton de Châteaurenard a décidé de ne pas ouvrir de locaux de campagne, nous préférons l’action de terrain et les rencontres. Les frais occasionnés par une ou plusieurs locations immobilières, qui sont en réalité supportés par les contribuables sont à la fois un gaspillage financier mais aussi politique.

Parce que notre canton est essentiellement rural, nous avons mis un numéro de téléphone à la disposition des électeurs pour une communication directe avec les candidats présentés par le FN/RBM.

06.73.86.81.45

Le Front National dans la seizième circonscription, organise chaque mercredi à Tarascon une réunion hebdomadaire suivie d’un pot amical. En moyenne une trentaine de personnes, militants et sympathisants, curieux y participent régulièrement, et cela toute l’année (sauf juillet et août).

Photos : Aujourd’hui Frédéric LAUPIES  en compagnie de Rémy ROUX à Châteaurenard.

20150222_104128

a1

Françoise TERMINET et Danielle ROUYRE à Saint-Andiol.

20150219_121224

Ce canton regroupe les communes de : Barbentane, Boulbon, Cabannes, Châteaurenard, Eyragues, Graveson, Maillane, Saint-Pierre de Mézoargues, Mollégès, Noves, Plan-d’Orgon, Rognonas, Saint-Andiol, Tarascon et Verquières.

Canton de Châteaurenard : « Amnésie » pour « Lucien Limousin » (UMP) !

Lundi 16 février 2015
Michel Vauzelle et Lucien Limousin - Photo FL

Michel Vauzelle et Lucien Limousin – Photo FL

 « 2014, Lucien Limousin n’hésite pas à s’associer avec le socialiste Claude Vulpian de Saint-Martin de Crau afin d’écarter le Maire UMP des Saintes-Marie de La Mer Roland Chassain de la vice-Présidence de l’intercommunalité »

Hier, lors de l’inauguration de son local de campagne à Châteaurenard, Lucien LIMOUSIN (UMP) en pleine séance d’enfumage électoral, a déclaré que :

« Voter Front National consiste à voter François Hollande »

(Lucien Limousin – La Provence 16/02).

Il omet de préciser qu’il y a 3 ans, il appelait au deuxième tour des élections législatives à voter pour le Parti Socialiste et son candidat Michel VAUZELLE, qui était en duel face à la candidate du Front National Valérie LAUPIES. 

 tract

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR AGRANDIR

Amnésie totale de la part de LIMOUSIN (UMP) lorsqu’en 2011 il vote le Budget du département présenté par le socialiste et protégé de François HOLLANDE : Jean-Noël GUERINI.

http://www.dailymotion.com/video/xh7t87

Il oublie aussi qu’en 2011, après avoir été élu Conseiller Général de Tarascon avec la gauche rassemblée, il a permis l’élection à la tête du Conseil Général des Bouches du Rhône du socialiste Jean-Noël GUERINI. Le soutien plus qu’actif de Lucien LIMOUSIN pour le Président socialiste  est relevé dans la presse locale mais aussi nationale, comme un exemple de porosité entre l’UMP et le Parti Socialiste (Cliquez : Atlantico mais aussi dans Mars Actu).

Plus récemment encore en avril 2014, lors du vote pour la Présidence de l’intercommunalité Arles-Crau-Camargue-Montagnette,  Lucien Limousin n’hésite pas à s’associer avec le socialiste Claude Vulpian de Saint-Martin de Crau afin d’écarter le Maire UMP des « Saintes-Maries de La Mer » Roland Chassain de la vice-Présidence de l’intercommunalité (ACCM). En échange Roland PORTELA un Conseiller municipal proche de Lucien LIMOUSIN hérite de la vice-Présidence.

Le candidat Lucien LIMOUSIN est la girouette électorale de l’UMPS, un coup à droite, un coup au centre, un coup à gauche.

Sans programme pour le territoire, alors que les Français payent toujours plus d’impôts, il est le complice actif de la politique de désengagement de l’Etat menée par l’UMPS, notamment dans les zones rurales.

Dans son canton et plus particulièrement dans la ville de « TARASCON » dont il est le Maire et Conseiller général, le taux de chômage dépasse les 18 %.

Seuls le Front National et Marine LE PEN défendent la justice sociale, la souveraineté, l’identité de la France et l’unité de la République face au Chaos imposé par l’UMPS et ses candidats.

Les 22 et 29 mars faites le choix de la France ! Votez et faites voter pour les candidats présentés par Marine LE PEN :

Frédéric LAUPIES et Françoise TERMINET pour le canton de CHÂTEAURENARD !

Frédéric Laupies Françoise Terminet

Ce canton regroupe les communes de : Barbentane, Boulbon, Cabannes, Châteaurenard, Eyragues, Graveson, Maillane, Saint-Pierre de Mézoargues, Mollégès, Noves, Plan-d’Orgon, Rognonas, Saint-Andiol, Tarascon et Verquières.

bandeau

Verquières (13) : L’aveu de l’impuissance politique de l’UMP !

Mardi 10 février 2015
Nous apprenons aujourd’hui qu’une série de vols de câbles vient de se produire dans la commune, le montant du préjudice s’élève entre 5000 et 10 000 € par vol.  Le Maire de Verquières Jean-Marc Martin Teissere  a déclaré dans La provence du 10/02/2015 : «  Les gendarmes ne vont pas mettre un homme derrière chaque lampadaire »…  Quel bel aveu d’impuissance politique du candidat de l’UMP !

Nous apprenons aujourd’hui qu’une série de vols de câbles vient de se produire dans la commune, le montant du préjudice s’élève entre 5000 et 10 000 € par vol.
Le Maire de Verquières Jean-Marc Martin Teissere a déclaré dans La provence du 10/02/2015 : « Les gendarmes ne vont pas mettre un homme derrière chaque lampadaire »…
Quel bel aveu d’impuissance politique du candidat de l’UMP !

 

 

Le Maire de Verquières Jean-Marc Martin Teissere  a déclaré dans La provence de ce matin : «  Les gendarmes ne vont pas mettre un homme derrière chaque lampadaire »…

Quel bel aveu d’impuissance politique du candidat de l’UMP !

 

Le Maire de Verquières Jean-Marc Martin Teissere dit « craindre » le Front National pour les élections départementales (La Provence du 07/02/2015). 

Il est investit par l’UMP comme candidat remplaçant dans le canton de Châteaurenard pour les élections départementales de mars 2015 et, il n’a visiblement pas digéré le désaveu cinglant infligé à son parti par les électeurs, lors des élections européennes de mai 2014 dans sa localité.

En effet le FN est arrivé en tête dans le village provençal dépassant la barre des 40 % loin devant l’UMP à 25, 53 %.

Nous apprenons aujourd’hui qu’une série de vols de câbles vient de se produire dans la commune, le montant du préjudice s’élève entre 5000 et 10 000 € par vol.

Le Maire de Verquières Jean-Marc Martin Teissere  a déclaré dans La provence de ce matin : «  Les gendarmes ne vont pas mettre un homme derrière chaque lampadaire »…

Quel bel aveu d’impuissance politique du candidat de l’UMP !

Cette impuissance est la conséquence directe de la politique menée par Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012 qui a tout simplement supprimé plus de 12 500 postes de gendarmes et policiers.

Alors que les Français payent toujours plus d’impôts, cette politique de désengagement de l’Etat menée par l’UMPS, notamment dans les zones rurales doit être inversée, seuls le Front National et Marine LE PEN défendent la justice sociale, la souveraineté, l’identité de la France et l’unité de la République face au Chaos imposé par l’UMPS et ses candidats.

Les 22 et 29 mars prochain, votez dès le premier tour pour Françoise TERMINET et Frédéric LAUPIES les candidats de Marine LE PEN dans le canton de Châteaurenard !

bandeau

Ce canton regroupe les communes de : Barbentane, Boulbon, Cabannes, Châteaurenard, Eyragues, Graveson, Maillane, Saint-Pierre de Mézoargues, Mollégès, Noves, Plan-d’Orgon, Rognonas, Saint-Andiol, Tarascon et Verquières.

Canton de Châteaurenard – Elections départementales 22 et 29 mars 2015 : « Tenez bon, on arrive ! »

Samedi 7 février 2015

bandeau

 

bandeau2

 

Frédéric LAUPIES secrétaire FN de la 16ème circonscription des Bouches-du Rhône

Frédéric LAUPIES – FN13

Communiqué de Frédéric LAUPIES – Secrétaire FN de la seizième circonscription des Bouches du Rhône – Candidat avec Françoise TERMINET pour les élections départementales de mars 2015 sur le canton de Châteaurenard.

Chers(es) amis (es) bonjour,

Le canton de Châteaurenard regroupe les communes de :

Barbentane, Boulbon, Cabannes, Châteaurenard, Eyragues, Graveson, Maillane, Saint-Pierre de Mézoargues, Mollégès, Noves, Plan-d’Orgon, Rognonas, Saint-Andiol, Tarascon et Verquières.

Après le score historique des élections européennes de mai, : 25% des électeurs ont choisi de voter pour les listes Bleu Marine, pour que la France soit de retour, contre l’euromondialisme et le déclin programmé de notre pays !

L’ensemble du paysage politique français, et même européen, est totalement bouleversé. Les élections à venir s’annoncent prometteuses pour le camp national derrière Marine Le Pen : les départementales et surtout la présidentielle s’annoncent sous les meilleurs auspices.

Nous représentons dans le canton de Châteaurenard la première force politique, notre adversaire investit par l’UMP : Lucien LIMOUSIN a soutenu le socialiste Michel VAUZELLE lors du deuxième tour des élections législatives de 2012 face à la candidate FN et Conseillère régionale Valérie LAUPIES.

Face aux girouettes de l’UMPS les Français doivent tenir bon et se mobiliser massivement dès le premier tour les 22 et 29 mars 2015 ! 

(Tous les mercredis réunion au 15, boulevard Victor Hugo 13150 Tarascon à partir de 18 heures)

Téléchargez  le flyer pour les élections départementales dans le canton de Châteaurenard. 

5 ans avec le Front National !

Jeudi 18 décembre 2014

2009-2014 un petit film sur l’activité militante du Front National à Tarascon et dans les Bouches du Rhône réalisé par Frédéric LAUPIES.

(erratum générique de départ novembre 2014 à la place de décembre)

http://www.dailymotion.com/video/x2c5nyz

Tarascon – Réunion hebdomadaire du Front National : F.LAUPIES sur l’actualité politique locale.

Samedi 20 septembre 2014

[Vidéo] 

Chaque mercredi le Front National de Tarascon (13) organise une réunion, le 17/09 Frédéric LAUPIES (Secrétaire de circonscription) présentait l’actualité politique locale et plus particulièrement le bilan du dernier Conseil Municipal du 08/09/2014.

Image de prévisualisation YouTube

Doc inédit sur l’ascension de Marine Le Pen diffusé sur France 3 à la rentrée

Mercredi 10 septembre 2014

Marché de Tarascon F3

Photo : L’équipe de France 3 en plein tournage sur le marché de Tarascon.

Le 29 septembre :

Autrefois simple force de contestation, porte-voix protestataire, et éternel punching-ball de l’arène politique, le FN se comporte dorénavant comme les autres partis et est devenu un instrument de conquête du pouvoir. Lors des municipales et européennes de 2014, le parti de Marine Le Pen a réussi à faire élire 12 maires et est arrivé en tête dans 71 départements.

Frédéric Biamonti est allé à la rencontre des cadres de ce FN « new look » pour écouter leurs motivations, recueillir leurs parcours et cerner les contours de cette nébuleuse en gestation : le « Rassemblement Bleu Marine ».

« De Hénin-Beaumont à Fréjus, de la Camargue à Forbach, le film suit Steeve Briois, David Rachline, Valérie Laupies, Gilbert Collard et Florian Philippot, ainsi que les militants frontistes qui les entourent. D’où viennent-ils, quelles familles politiques ont-ils quittées pour rejoindre Marine Le Pen ? Et pourquoi ? Ces questions simples ne sont pas souvent posées ; le regard des médias sur le FN repose trop souvent sur le constat d’une altérité radicale, qui ferait du FN une monstruosité, et de ses électeurs des égarés, racistes et xénophobes. Des citoyens à part, avec une culture politique bien distincte. Que révèlent-ils aujourd’hui de notre société et de la crise des partis traditionnels ? »

A découvrir en première partie de soirée lundi 29 septembre 2014 sur France 3.

Ce document titré Ravis par Marine (Le Pen) sera accompagné d’un Live Tweet et suivi d’un débat participatif sur le thème de la « couverture médias du FN ».

Photo : UDT 2013 du Front National – Meeting de Marine Le Pen (15/09/2013/Marseille)

Mardi 17 septembre 2013
UDT du Front National à Marseille - Meeting de Marine Le PEN

UDT du Front National à Marseille – Meeting de Marine Le PEN

Retrouvez toutes les photos de l’Université d’été du Front National :

https://www.facebook.com/frederic.laupies/media_set?set=a.10201875501429920&type=1

 

Marseille : Une manifestation anti-FN dispersée par la police (Photos exclusives)

Jeudi 15 août 2013

Marseille : Une manifestation anti-FN dispersée par la police (Photos exclusives) dans france manif-barbarie-insecurite-019

Le mini-cortège d’une quarantaine d’extrémistes de gauche rassemblé à la préfecture de Marseille, formé pour défiler contre le rassemblement du Front national à la suite du décès du jeune Jérémie à Marseille, a été dispersé par la police.

Des militants d’extrême gauche s’étaient rassemblés devant la préfecture juste avant l’arrivé du cortège du Front National. Ce dernier dénonçait « l’immobilisme » de l’État et des responsables politiques locaux en matière de sécurité. Encore un crime de trop, ce qui permet à Stéphane Ravier, candidat du Front National aux municipales à Marseille, de réclamer le triplement des effectifs de la police municipale marseillaise et leur armement.

Le blog de Stéphane RAVIER

Les photos de la dispersion par Frédéric Laupies :

14/08 dispersion des antifas en 1 mn chrono
Album : 14/08 dispersion des antifas en 1 mn chrono
Les anti-FN s'étaient rassemblés devant la préfecture juste avant l'arrivé du cortège du Front. Ce dernier souhaite dénoncer "l’immobilisme" de l’État et des responsables politiques locaux en matière de sécurité. Encore un crime de trop, ce qui permet
12 images
Voir l'album

La Provence : « Municipales 2014 à Arles : Pierre Chenel conduira la liste FN »

Samedi 6 avril 2013
Pierre Chenel (cravate et costume gris), entouré d'une partie de ses colistiers, et de Stéphane Ravier, secrétaire départemental du FN (costume gris et cravate bleue), placé juste devant Frédéric Laupies, secrétaire de la circonscription.

Pierre Chenel (cravate et costume gris), entouré d’une partie de ses colistiers, et de Stéphane Ravier, secrétaire départemental du FN (costume gris et cravate bleue), placé juste devant Frédéric Laupies, secrétaire de la circonscription.

La Provence :

Le suspense avait été soigneusement entretenu, ces dernières semaines, par les instances du parti. Et c’est finalement jeudi, dans une salle de l’hôtel Première classe à Fourchon, qu’a été dévoilé le nom du candidat qui conduira la liste Front national aux prochaines municipales, en mars 2014. Et l’heureux élu n’est autre que Pierre Chenel, Arlésien depuis 1981 et ancien proviseur du lycée Montmajour-Perdiguier. Pas vraiment une surprise, puisque l’homme était le suppléant de Valérie Laupies aux dernières législatives. Mais ce qui est nouveau, c’est qu’il se retrouve cette fois en première ligne, à 75 ans. « Mon âge est peut-être un gros handicap, mais ça veut dire aussi que j’ai de l’expérience« , corrige-t-il.

FN depuis toujours, comme il le dit lui-même, Pierre Chenel affirme avoir fait preuve de discrétion, tant qu’il appartenait à l’Éducation nationale. Retraité depuis 2003, il n’a dès lors plus caché son engagement. « J’ai toujours eu des convictions et aujourd’hui je veux apporter ma pierre dans cet édifice dans lequel je me sens bien« , lance Pierre Chenel. Car l’objectif affiché du FN, pour les prochaines municipales, est non seulement d’arracher quelques villes, mais aussi de recréer les conditions d’une implantation locale mise à mal par la scission Le Pen-Mégret à la fin des années 90.

Lire la suite sur La Provence.com

Arles : Le Front National présentera une liste pour les élections municipales

Jeudi 14 mars 2013

La Provence 14/03/2013

Arles : Le Front National présentera une liste pour les élections municipales dans france arles001

Communiqué le jeudi 14/03/2013

La commission des investitures pour les élections municipales du Front National se réunira au siège à Nanterre le 28 mars.

Une conférence de presse sera organisée début avril pour présenter la tête de liste qui aura la charge de rassembler tous les patriotes arlésiens attachés à la République française et à la souveraineté nationale.

Frédéric LAUPIES

Secrétaire Front National de la seizième circonscription des Bouches du Rhône-

Image de prévisualisation YouTube
12