D’abord les droits de douane !

12 juin 2007

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

A droite et au gouvernement, les partisans de la « TVA sociale » affirment qu’il s’agit d’un moyen de lutter contre les délocalisations.

A gauche, les détracteurs de la « TVA sociale » soulignent qu’il s’agit d’un nouvel impôt, et Dominique Strauss-Kahn avance qu’il faut utiliser différemment la TVA actuelle afin de lutter contre les délocalisations.

En réalité, la TVA dite sociale consiste simplement à faire payer par le consommateur les réductions de charges promises aux entreprises.

Ces réductions de charges, si elles sont réelles, peuvent avoir un effet sur les délocalisations, mais la façon spécifique et à coup sûr efficace de lutter contre ce fléau est tout autre. Elle consiste à instaurer des doits de douane modulables, remboursables et bonifiables.

Le débat actuel montre que c’est toujours le Front national qui a les bonnes solutions, et que la classe politicienne refuse de voir les réalités en face.

Adhérer au Front National

12 juin 2007

fnlogo1eo6.gif Adhérer au Front National en quelques clics

Sarkozy bourré au G8, la suite…

12 juin 2007

Pour quelqu’un qui ne boit que de l’eau…

http://www.dailymotion.com/video/5A86MeBBfvlenfH10

Sarkozy au G8, notre Eltsine à nous…

11 juin 2007

Après une rencontre avec Poutine au G8, tout ne s’est pas réglé autour d’un verre d’eau minérale. (Télévision Belge-censuré en France)

http://www.dailymotion.com/video/5JaRKI8OdBTolfD9v

 

Marine Le Pen : commentaires le 10 juin 2007

11 juin 2007

Réaction de Marine Le Pen le 10 juin 2007….

http://www.dailymotion.com/video/2pAdmR9F7uo43fLeh

Arles, Tarascon, Miramas bonne résistance du FN

11 juin 2007

Dans « La Provence(1) » du 11 juin 2007, on peut lire « Le FN s’effondre » à Tarascon. Et pourtant, en Arles, à Miramas et à Tarascon le FN a bien résisté à « la vague bleue ».

En effet la candidate FN s’est retrouvée dans ces villes en troisième position, après les candidats UMP-PS et devant le MODEM, le PCF. Toutefois le recul par rapport aux dernières élections législatives est réel.

Cette troisième position confirme la pôle position du FN, comme seul parti anti-système « UMPS » dans ces trois villes.

Le Front National dans la seizième circonscription va continuer le travail politique et militant. Les revenus les plus modestes : les ouvriers, les commercants, les agriculteurs-viticulteurs, les chômeurs, les retraités… vont très rapidement avoir besoin du Front National pour les représenter face au système libéral de l’UMP-PS.

Ce combat pour la vie, pour la France, nous n’entendons pas le cesser. Nous le continuerons dans nos villes, dans nos campagnes pour construire une opposition constructive autour des valeurs de la République et de la Nation Française.

Nous remercions les 3325 électeurs (6,61 %) de la circonscription  qui ne se sont pas laissés tromper par le numéro « d’illusionniste » de l’UMP et le « clientélisme libertaire » du PS. Nous les invitons à rejoindre  le Front National et sa capacité d’organisation politique pour combattre : l’immigration massive de peuplement selon le Ministre Kouchner, l’ouverture des frontières et le traité constitutionnel européen préconisé par le Président Nicolas Sarkozy…

Jean-Marie Le Pen sur TF1 le 10 juin 2007

(1) »La Provence »: Quotidien régional du groupe Lagardère

(Son Président A. Lagardère est un ami personnel de Nicolas Sarkozy)

 

 

Le combat continue

11 juin 2007

Clip sur la presse et l’UMP

http://www.dailymotion.com/video/y5bv1z5vQoYizaBPS

Voir ou revoir notre article sur la Provence

Les résultats aux élections législatives – 16ème circonscription des Bouches du Rhône

10 juin 2007

Le 10 juin 2007, 

Chassain Roland (UMP) : 39,41 %, Vauzelle Michel (PS) 32,39 %, Charrier Jean-Marc (PCF) 7,21 %, Ricard Viviane (FN) 6,61 %, Ayme Gilles (MODEM) 4,64 %….

 Source France 3 Méditerranée

Kouchner immigrationniste forcené

8 juin 2007

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN                                                                                       Oui à l'immigration avec Kouchner et Sarko

Dans le discours qu’il a prononcé hier soir à Bamako, Bernard Kouchner s’est inscrit dans la continuité de François Mitterrand et de Michel Rocard en matière d’immigration.En outre, il n’a pas hésité à falsifier une phrase du second pour justifier son discours immigrationniste.

Michel Rocard avait dit : « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais elle doit en prendre fidèlement sa part. »

Le ministre des Affaires étrangères de Sarkozy la transforme ainsi : « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde, mais la France doit en prendre plus que les autres sa part. »
Et il ajoute : « Eh bien, la France en prendra plus que les autres sa part. »

Ainsi l’immigration va-t-elle continuer de déferler, et plus encore demain qu’aujourd’hui.

Est-ce vraiment cela que les Français ont voulu en votant Sarkozy ?

Les gauchos, les bobos, parodie de la chanson de renaud

8 juin 2007

Voici deux versions de la parodie de la chanson de Renaud.

http://www.dailymotion.com/video/iDQPekK66iZR7d9Yb

IMMIGRATION : LE CONSTAT

7 juin 2007

Viviane RICARD Viviane Ricard candidate aux élections législatives des 10 et 17 juin – Front National 

À l’origine de la plupart des maux dont souffre notre pays, la politique d’immigration menée depuis plus de trente ans par les gouvernements successifs a été constamment dénoncée par le Front National qui, dès sa création, a proposé toute une série de mesures qui n’ont en aucune manière cessé d’être d’actualité, et constituent l’un des fondamentaux de notre projet global.

Longtemps considérée comme « tabou », la question des flux migratoires est désormais considérée comme centrale par l’ensemble des observateurs économiques et politiques. Le mur du silence et du mensonge se fissure, même si l’opacité demeure la règle, en matière de surcoût et de statistiques de la délinquance, par exemple. C’est ainsi que la Cour des comptes relevait dans un rapport thématique publié en 2004 que « toute évaluation paraît impossible. Même le Parlement ne peut disposer d’éléments certains. Aucun ministère n’évalue précisément les dépenses qu’il effectue en faveur de l’accueil et de l’intégration des immigrants.»

L’ampleur des phénomènes induits par cette politique et l’accélération constatée ces dernières années apparaissent cependant très nettement en quelques chiffres qu’il convient de rappeler :

- 6 millions : c’est le nombre des nouveaux résidents installés en France depuis 20 ans (et non pas deux millions comme le prétendait, il y a peu de temps encore, l’INSEE).

- 400 000 à 500 000 : c’est le nombre officiel de nouveaux immigrés qui entrent chaque année sur le territoire national dont 300 000 en situation « régulière » selon l’OCDE.

- 40 millions : c’est le nombre d’immigrés extra-communautaires vivant sur le sol européen, selon un rapport du Parlement européen.

- 60 milliards d’euros : c’est le montant du déficit annuel dû à l’immigration si l’on se réfère à l’actualisation 2005 du rapport Milloz, jamais réellement contredit.

- 700 millions d’euros : c’est le coût annuel de l’Aide médicale d’État (AME) réservée aux étrangers en situation illégale.

- 25 % : c’est le taux moyen annuel de la population étrangère en milieu carcéral, un taux qui avoisine probablement les 70 % si l’on prend en compte toute la population d’origine immigrée.

- 5 % : c’est le taux d’étrangers qui entrent en France avec un contrat de travail, ce qui signifie que 95 % entrent sans.

- 50 % des bénéficiaires du RMI sont étrangers.

L’immigration est aujourd’hui d’origine planétaire. Elle peuple la France d’ayants droit pour qui, bien souvent, la seule affinité avec notre pays se limite aux avantages matériels qu’il leur procure. Cette immigration est poussée par le grand patronat pour qui elle est une délocalisation à domicile qui lui permet de compresser les coûts salariaux, et par la classe politique qui y voit une clientèle électorale facile. Aujourd’hui, les Français s’endettent pour financer des prestations sociales visant à répondre à la « misère du monde », avec pour conséquence les déficits permanents des comptes sociaux et les 2 000 milliards d’euros de dette publique qui menacent, à court terme, de faillite la Nation.

Il ne saurait évidemment être question pour nous, au moment où les faits nous donnent raison, où l’opinion publique se dessille et où nos adversaires tentent de s’emparer du problème sans pour autant y apporter de réponses, d’abandonner notre programme ni de lui en substituer un autre.

La mise en oeuvre d’une politique réaliste d’inversion des flux migratoires demeure pour le Front National une priorité comme doit l’être, une fois réalisé le préalable de l’arrêt de toute nouvelle immigration, la mise en oeuvre d’une nécessaire politique d’assimilation de ceux qui respectent nos lois et nos coutumes, acceptent les devoirs qui découlent des droits accordés, et considèrent la France comme leur Patrie, à l’exception de toute autre.

Le Clown du Puy-du-Fou

7 juin 2007

Humour politique

http://www.dailymotion.com/video/4IThW4IEbdO107QJx

La laïcité à l’hôpital menacée

7 juin 2007

D’après l’observatoire du communautarisme

Décidément, l’hôpital est en proie aux revendications communautaristes. Hôpital Arles

Après les musulmans qui refusent que leur femme soit auscultée par des médecins de sexe masculin, le secteur hospitalier doit désormais faire face aux revendications de certains juifs demandant que des repas cashers soient servis aux malades.

C’est la principale revendication de l’association SAMI (Soutien et aide aux malades israëlites) qui a vu le jour à Nice à la fin de l’année 2006. Après tout, tant que des particuliers se limitent à mettre en oeuvre de leur propre initiative un réseau d’entraide en complément des prestations du service public hospitalier, pourquoi pas ?

Mais de là à réclamer, comme l’a fait la députée UMP Muriel Marland-Militello devant les volontaires de SAMI Nice, « le vote d’une loi imposant le respect des interdits alimentaires dans tous les établissements publics »… Plus tiède, son collègue PS Marc Concas s’est montré hostile au vote d’une loi dans ce sens mais s’est néanmoins engagé à « se battre bec et ongles » pour que des repas casher ou hallal soient servis aux malades juifs et musulmans. La campagne législative à Nice promet de beaux débordements communautaires !

Comme quoi, il n’y a pas que les militants communautaristes qui menacent la laïcité dans les services publics. Il y a aussi des élus de la République !

Un petit coup de karcher …

6 juin 2007

Qui fait la loi sous Sarkozy ?

Karcher ? ou Orangina ?

http://www.dailymotion.com/video/2l087CPAPGEFh4Vkn

Le PCF fait de la figuration

6 juin 2007

Dans la Provence du mardi 05 juin 2007, Hervé SCHIAVETTI maire d’Arles déclare : « Je suis communiste, je soutiens le candidat PCF » pour déclarer aussitôt  « Il est important que le président du conseil régional soit dans la meilleure des situations »(M.Vauzelle).

Hervé SCHIAVETTI est un adepte du yoyo politique, il serait intéressant de connaître la position de Jean-Marc CHARRIER (candidat du PCF)sur le « soutien » apporté par le Maire d’Arles à sa candidature.

Comme nous l’annoncions le 29 mai,  dans notre article  : « Les roues de secours de Michel Vauzelle »

Le Maire d’Arles mise dès le premier tour sur le Libéralisme Libertaire du PS, qui lui assurera peut-être son fauteuil de Maire au prochaines élections.

Pas un mot sur les revenus modestes, les petites retraites, le chômage, l’immigration de peuplement… Bref les oubliés du système UMP-PS – PCF.

POUR EN FINIR AVEC LES POLITICIENS, POUR UN VOTE POLITIQUE, POUR LA 16ème CIRCONSCRIPTION VOTEZ FRONT NATIONAL, VOTEZ VIVIANE RICARD

La Provence 05/06/07

1...494495496497498499