Sommet européen des 21 et 22 juin 2007 / Constitution européenne : manoeuvre frauduleuse

22 juin 2007

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch

Une des principales décisions du Conseil européen sera de convoquer une conférence intergouvernementale (CIG), et de définir le mandat de négociation de celle-ci, pour élaborer un nouveau traité européen.

Le projet de mandat de négociation de la CIG, tel qu’il circule depuis hier sous embargo, n’est pas un mandat, c’est une dictée ! Il n’y a rien à négocier : le document explique précisément sous quelle forme et à quel endroit des traités actuels introduire un à un les articles de la défunte Constitution européenne. Il préconise d’évacuer les mots qui pourraient attirer l’attention de l’opinion (Constitution, loi européenne, ministre des affaires étrangères, etc…), sans toutefois rien changer à leur substance. Dans ce pur exercice de réécriture, la Charte des Droits fondamentaux ne ferait plus l’objet que d’une référence, et deviendrait par là-même contraignante. Seul champ d’improvisation laissé aux gouvernements : la dénomination du Ministre européen des Affaires étrangères, pour l’instant appelé « [XXX]« .

En bref, on repasse les plats à l’identique. Toute la Constitution européenne telle que rejetée massivement par les peuples français et néerlandais, est là : la présidence fixe, qui privera les Etats membres de l’accès à la directions de l’Union, les institutions, les procédures de décision à la majorité, qui nous auraient entraîné dans la guerre en Irak si elles avaient existé, la personnalité juridique internationale de l’Union, ainsi promue au rang de Super-Etat, les clauses « passerelles » et de révision simplifiée des traités, et les politiques que le candidat Sarkozy avait évacué de son propre projet de mini-traité.

Le Président de la République peut d’ailleurs mesurer à l’aune de ce document la portée de son influence en Europe. A moins que son « mini-traité » n’ait été qu’un tour de passe-passe et qu’il s’apprête à faire ce qu’il recommande à la Pologne : ne rien toucher, ne rien bloquer.

Ne serait-ce que pour sa crédibilité personnelle, M. Sarkozy a le devoir d’opposer son veto à ce mandat. Dans le cas contraire, les Français seraient en droit de se considérer comme abusés.

125 millions d’immigrés à accueillir

22 juin 2007

Dominique Reynié  : - La banque mondiale nous annonce qu’il faudras accépter 80 millions d’immigrés en 2050 en Europe – au minimum – , l’ONU dit 125 millions.

Dominique Reynié :P olitologue, professeur à Sciences-Po Paris et chercheur au Centre d’études de la vie politique française, Dominique Reynié est directeur de l’Observatoire interrégional du politique, dont la vocation est de faire des enquêtes d’opinion au niveau régional, y compris européenExtrait de l’émission C dans l’air du 2 avril 2007 intitulé « la bataille du drapeau »

http://www.dailymotion.com/video/7AvPPW9DxPPGWbn30

 Le seul homme politique à parler ouvertement de l’immigration ?  Image de prévisualisation YouTube

Salin-de-Giraud au lendemain des élections

22 juin 2007

 Extrait de l’article paru dans la  « laprovence.com », par Silvie Ariès le 21 juin 2007

La colère est montée d’un coup. Comme une soupape qui pète. Mardi, vers 15 h, une cinquantaine d’employés de la Compagnie des Salins-du-Midi ont fait irruption au musée du sel. Ils ont tagué le bâtiment de slogans à la mesure de leur rage « Mort d’un village (..) Rendez-nous les clefs (..)« . Et puis forcément, il y a eu de la casse, même si les représentants syndicaux présents ont évité que l’on ne s’en prenne au responsable du musée, quitte pour la peur.Sur place, les gendarmes ont constaté les dégâts: beaucoup de vitrines brisées, des objets en sel jetés par terre, des photographies anciennes abîmées. Un bilan va être réalisé puisque, on s’en doute, une plainte a été déposée par la direction. Ce énième épisode d’un conflit qui dure depuis plusieurs mois, autour du départ annoncé de 72 salariés du site (il en compte 123), met tout le monde mal à l’aise. Y compris à Salin, où certains « regrettent cette attaque au musée du sel, symbole de leur activité« . 
 

Cliquez ici pour lire la suite

Les délocalisations : ce n’est pas une fatalité !

22 juin 2007

http://www.dailymotion.com/video/4mZJdmqpGSuoy2JBN

Thibaut de la Tocnaye

Marine Le Pen en campagne

20 juin 2007

Rien ne vaut le travail de terrain

http://www.dailymotion.com/video/3GdShAykm3Ngyg4e6

Résultat 2ème tour : Michel Vauzelle élu député (PS)

18 juin 2007

Le candidat sortant Roland CHASSAIN (UMP) est battu par Michel VAUZELLE (PS).

Michel VAUZELLE : 52,32 %

Roland CHASSAIN : 47,68 %

 

Police : travailler plus pour gagner moins

15 juin 2007

Les officiers de police manifestent pour le réglement de leurs heures supplémentaires :

http://www.dailymotion.com/video/40rfruW4yW0tJfYWy

 

L’exclusion de la France du pouvoir monétaire européen

15 juin 2007

 JEAN-CLAUDE MARTINEZ
député européen du Languedoc-Roussillon

Pendant que les socialistes jouent à l’Europe sociale et que, de l’UDF à Ph. De Villiers, Charles Pasqua et même l’UMP, on abuse la galerie des électeurs en faisant semblant de s’opposer à une admission de la Turquie, qui sera pourtant officiellement recommandée par la Commission européenne dans un rapport déjà rédigé pour être publié en octobre 2004, la France est en train d’être privée, dans le secret, de son droit de vote sur les décisions monétaires capitales de la Banque Centrale Européenne.

La politique monétaire de l’Europe, en effet, avec les conséquences dramatiques que les Français supportent dans la récession économique d’aujourd’hui, est décidée par le Conseil des gouverneurs de la Banque Européenne de Francfort. Parmi ses 18 membres figure le gouverneur de la Banque de France qui a le droit de vote sur toutes les décisions monétaires clefs comme la fixation des taux directeurs qui étouffent ou libèrent l’économie.

Or, sous prétexte de l’arrivée, un jour, au sein de ce Conseil, des 10 gouverneurs des banques centrales de l’Est, et pour le motif aberrant de faciliter les décisions futures, J. Chirac a accepté, le 21 mars 2003, en Conseil européen, que la France puisse être privée bientôt de son droit de vote sur les décisions monétaires conditionnant toute la vie économique de l’Europe. Et donc la vie quotidienne des Français.

Au sein du Conseil des gouverneurs, par rotation, la France va abandonner ainsi son droit de vote à l’Espagne, aux Pays-Bas ou à l’Italie. Privant par avance la France de pouvoir dire oui ou non aux politiques monétaires européennes, engendrant soit la récession, soit, au contraire, la croissance. Cette décision folle vient d’être approuvée, le 13 avril 2004, à l’Assemblée Nationale, par les UDF, les Verts, les socialistes et l’UMP emmenée par Pierre Lequiller, le propre directeur de la campagne européenne du parti d’Alain Juppé contre l’admission, dit-il, de la Turquie, mais pour la privation, là, du droit de vote de la France sur l’économie.

Une et indivisible !

15 juin 2007

Un des nombreux clip de la campagne présidentielle 2007. Toujours d’actualité …

 

Image de prévisualisation YouTube

N’ayez pas peur du noir !

14 juin 2007

http://www.dailymotion.com/video/3Smu5Jkg0SLWFfyAw

Voter Marine contre le diktat de la pensée unique

14 juin 2007

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

 

Le candidat UMP Nesredine Ramdani et le candidat du Mouvement démocrate Jean Urbaniak appellent à voter pour le candidat socialiste Albert Facon contre Marine Le Pen dans la 14e circonscription du Pas-de-Calais.

Les électeurs apprécieront le double-langage de l’UMP. Nicolas Sarkozy prétend vouloir en finir avec la pensée unique, mais dans le Pas-de-Calais le parti sarkozyste applique l’une des règles les plus détestables de la pensée unique, connue sous le nom absurde de « front républicain », et qui n’est rien d’autre qu’un apartheid politique. C’est la permanente ouverture à gauche et l’invariable ostracisme envers le Front National.

Les électeurs de droite de la 14e circonscription du Pas-de-Calais ne suivront pas les consignes de vote à gauche. En votant pour la candidate du Front National, ils diront en même temps au candidat UMP ce qu’ils pensent du propos raciste par lequel il s’est déshonoré, en disant : « Je n’ai pas une tête à voter Marine Le Pen ».
 

Le marchand de sable

14 juin 2007

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

 

Après la poudre aux yeux du projet de loi Sarkozy-Hortefeux sur la « maîtrise de l’immigration », qui ne risque pas de maîtriser quoi que ce soit, voici la poudre aux yeux du projet de loi Sarkozy-Dati sur la récidive, qui ne risque pas de faire peur aux voyous.Le texte prévoit pour les récidivistes des peines plancher… mais c’est un plancher amovible dont les juges feront ce qu’ils veulent.
Le texte prévoit la suppression de l’excuse de minorité… mais les juges pourront rétablir cette excuse à leur gré.

Les élections ne sont pas encore terminées que le marchand de sable législatif est déjà passé deux fois.

Londres grande ville française ?

14 juin 2007

Nicolas Sarkozy et la géographie….

http://www.dailymotion.com/video/5pIuugoGyBVGv7KpS

Communiqué de presse de Viviane RICARD et Gérard DAVID

13 juin 2007

Viviane RICARD et Gérard DAVIDViviane RICARD et le secrétaire  FN de la 16ème circonscription Gérard DAVID

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Front National des Bouches-du-Rhône ne donne pas de consigne de vote pour le 2ème tour des législatives.

Au 1er tour, le vote dit utile a primé sur le vote de conviction : c’est trop souvent la conséquence du scrutin majoritaire qui a découragé, comme l’abstention massive le démontre, une partie de nos électeurs convaincus que nous n’aurions pas d’élus.

D’autres ont été séduits par l’effet « Sarkozy » reprenant nos thèmes et notre vocabulaire, du moins en apparence (identité nationale, immigration, défiscalisation…).

L’Assemblée qui sortira des urnes sera encore moins représentative des FRANÇAIS et de leurs opinions que la précédente. Elle ne sera qu’une chambre d’enregistrement de la politique gouvernementale, il ne faut en attendre ni initiative parlementaire, ni contrôle de l’action gouvernementale.

Ce système électoral fausse complètement le jeu de la démocratie représentative. Il est urgent de remplacer par le scrutin à la proportionnelle, avec lequel le Front National aurait obtenu 60 députés au vu du score de Jean-Marie LE PEN à la présidentielle.

Les FRANÇAIS doivent se rappeler que c’est parce que le Front National était fort, même sans Députés, qu’il a influé comme il l’a fait sur la vie politique française, au point d’y imposer ses thèmes.

Viviane RICARD remercie les électeurs du Front National qui lui ont fait confiance et ont voté pour elle au 1er tour.

Le FRONT NATIONAL reste irremplaçable : tôt ou tard, il sera le recours.

Viviane RICARD

Gérard DAVID secrétaire de la 16ème circonscription

Traitement Hortefeux de l’immigration: entre homéopathie et placebo

13 juin 2007

 Marine Le Pen

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Après avoir annoncé des objectifs officiels dérisoires de reconduites à la frontière des immigrés illégaux et des primes de départ pour les clandestins, M. Hortefeux poursuit sa politique d’effets d’annonce avec un projet de loi sur le regroupement familial.

Cet énième texte, totalement insipide, relève de la farce quand il n’ajoute pas des freins supplémentaires aux reconduites à la frontière des fraudeurs.

Entre le « contrat » passé avec la famille qui, n’en doutons pas, sera mécaniquement signé par les postulants et la prétendue « évaluation du degré de connaissance du français et des valeurs de la république », qui ouvrira droit à une formation pour les recalés, M. Hortefeux ne cherche qu’à se donner en spectacle.

Au lendemain de la réception par le ministre du patronat immigrationniste pour organiser officiellement un trafic de main d’oeuvre bon marché vers la France et avant même l’installation du troupeau parlementaire UMP dans une Assemblée monocolore, le gouvernement Sarkozy-Fillon montre déjà son incurie à traiter le problème de l’immigration qui visiblement le dépasse.

A la veille du scrutin législatif, Marine Le Pen demande aux Français de se préparer à organiser une opposition résolue à la politique d’immigration laxiste, d’inspiration chiraquienne, de ce gouvernement.

1...493494495496497...499