Archive de la catégorie ‘UMPS’

Les LR main dans la main avec Macron, après le pathétique Fillon voici l’opportuniste Baroin..

Jeudi 25 mai 2017
http://www.dailymotion.com/video/x5nq215

« Nous ne sommes pas en opposition avec le Président »

François Baroin (Tarascon le 24 mai 2017)

Hausse de 1% du chômage en juillet en PACA

Jeudi 25 août 2016

chom

L’opération bidouillage de François Hollande sur les chiffres du chômage pour essayer de faire croire à une baisse n’a pas fonctionné dans notre région.

La France n’est pas condamnée à la fatalité du chômage de masse et de la précarité de l’emploi. Elle peut y échapper en tournant le dos aux politiques d’abandon de notre industrie et de nos PME/PMI menées depuis des décennies par l’UMP et le PS sous l’égide de l’Union européenne.

Le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 1% en juillet en Provence-Alpes-Cote d’Azur selon la Direccte et Pôle Emploi, soit +1,4 % dans les Bouches-du-Rhône et +0,5% dans le Var.

Fin juillet 2016, en PACA, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 324 310. Ce nombre augmente de 1,4% sur trois mois (soit +4 630 personnes), de 1,0% sur un mois et de 0,6% sur un an. En France métropolitaine, ce nombre diminue de 0,1% sur trois mois, de 0,5% sur un mois et de 1,2% sur un an.

+3,2% pour les moins de 25 ans sur les trois derniers mois

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente en PACA de 3,2% pour les moins de 25 ans (+1,4% sur un mois et –3,3% sur un an), progresse de 1,2% pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+1,1% sur un mois et -0,1% sur un an) et s’accroît de 1,1% pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,6% sur un mois et +4,6% sur un an).

+1,4% dans les Bouches-du-Rhône

Les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A se situent entre +0,3% dans les Alpes-Maritimes et +3,6% dans les Hautes-Alpes pour les évolutions sur trois mois. Sur un mois, cette hausse est de +0,5% dans le Var, de +1,4% dans les Bouches-du-Rhône et de +3,5 % dans les Hautes-Alpes.

SOURCE

« Les Gauchos » (2007) – la parodie de la chanson de Renaud est toujours d’actualité !

Jeudi 3 décembre 2015
http://www.dailymotion.com/video/x1h4u7

Pays d’Arles : Les trains intercités vont être supprimés…

Mardi 10 novembre 2015
C'est une catastrophique économique pour le pays d'Arles, encore une dégradation du service public. Des secteurs comme le tourisme vont être directement impactés, dans un territoire ou le chômage dépasse la barre des 18 %... L'UMPS est directement responsable de ce saccage !

Gare d’Arles – Photo Fred Laupies

« La suppression des trains intercités est une catastrophe économique pour le pays d’Arles, c’est encore une dégradation du service public.

Des secteurs comme le tourisme et ses activités satellites vont être directement impactés par la disparition des trains intercités. C’est un très mauvaise nouvelle pour les habitants de ce territoire où le chômage dépasse la barre des 18 % dans certaines localités… 

L’UMPS aux manettes de la France depuis plus de trente ans, est directement responsable de ce saccage ! »

Frédéric LAUPIES – Front National Pays d’Arles

La Provence :

Et si la gare d’Arles tombait dans la troisième division des gares du département ? C’est ce que redoute l’Adugare (l’Association des usagers de la gare d’Arles et de sa région). Déjà loin de Saint-Charles, ou de la gare d’Aix-TGV, elle pourrait dire adieu aux trains intercités arrivant de Bordeaux, qui ne passeraient plus que par Nîmes puis Marseille. Voilà en tout cas ce que préconise le rapport Duron, chargé d’établir une réflexion sur l’avenir de ces trains dits « d’équilibre du territoire » (TET). La décision définitive sera prise au printemps 2016, mais si tel était le cas, le coup serait rude pour la gare d’Arles. Trop rude, selon Josiane Spiteri, présidente de l’Adugare, qui, avec la CLCV et les cheminots retraités, a obtenu il y a quelques jours une entrevue avec Jean-Yves Petit, vice-président de la Région Paca en charge des transports, pour faire le point sur ce dossier sensible.

« Nous ne voulons pas que les trains intercités ne s’arrêtent plus à Arles, cela représente 12 arrêts par jour, c’est énorme, et ce serait une catastrophe de les perdre pour la ville d’Arles, plaide Josiane Spiteri. On deviendrait une petite gare de rien du tout. Il y a beaucoup de gens qui vont travailler ou étudier à Nîmes ou Montpellier, les TER (Trains express régionaux, Ndlr), qui ne vont pas en Languedoc-Roussillon, ne peuvent pas suffire. On a déjà eu la suppression du Cévenol, qui a désormais son terminus à Nîmes, là ce serait le coup de grâce pour la gare d’Arles, et l’image nationale de la ville. »

Lire la suite …

Régionales en PACA : Yves Vidal (PRG), un proche de Guérini, rejoint Christian Estrosi

Samedi 7 novembre 2015

Yves Vidal, maire de Grans (Bouches-du-Rhône), ancien premier secrétaire fédéral du Parti socialiste à la fin des années 1980, passé au Parti radical de gauche (PRG) dont il portait encore les couleurs aux municipales de 2014, a annoncé son soutien à la liste du parti Les Républicains pour les régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La prise a l’air bonne et l’équipe de campagne de Christian Estrosi ne s’est pas gênée pour en faire état dans les médias.

«Oui, je vais voter M. Estrosi, a confirmé M. Vidal à Europe 1, quelques heures avant de recevoir avec les honneurs Christian Estrosi dans sa commune de 4 300 habitants. Je ne dis pas que je le fais de gaieté de cœur. Mais il y a un vrai combat à mener, qui doit dépasser les clivages. Parce que je n’ai pas l’assurance que la gauche ne va pas rester en triangulaire et faire élire le Front national pour faire élire deux ou trois conseillers régionaux. Donc, il y a un vrai vote utile dès le premier tour.»

[...]

source

Tarascon : La manifestation de Lucien Limousin contre la baisse de la dotation de l’Etat fait un flop !

Samedi 19 septembre 2015

11223342_10204846195983710_3440447223327309146_o 11922835_10204846195783705_438520524660896622_o 12001052_10204846193143639_4613034478279960890_o

 

(photos facebook)

La manifestation de Lucien Limousin contre la baisse de la dotation de l’Etat fait un flop !

Le Maire de Tarascon et sa majorité ont transféré en 2015 à l’ACCM (Intercommunalité) la dotation de l’état du fond d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) qui s’élevait pour la ville de Tarascon à 300 000 €.

Apparemment les dotations de l’Etat ne les intéressaient guère jusqu’à aujourd’hui…

Le Maire de Tarascon tentait ce matin de justifier les carences dans sa gestion municipale et la hausse injuste des impôts locaux en invoquant la baisse de la dotation de l’Etat pour les communes.

C’est une diversion ! Les comptes de la ville permettraient de soulager fiscalement les Tarasconnais et d’améliorer les services.

Mais la majorité municipale a choisi de mener une politique de matraquage fiscal et Tarascon se meurt….

Les Tarasconnais qui ne sont pas dupes des manœuvres politiciennes de Lucien LIMOUSIN, ont boudé la manifestation organisée à cette occasion sur la Place du Marché.

Migrants clandestins : A Bruxelles, les amis de M.Sarkozy s’alignent sur les socialistes !

Vendredi 18 septembre 2015

tracts-immigration-608

Communiqué de la délégation FN/RBM au parlement européen

Au Parlement européen de Bruxelles, le groupe PPE dont Les Républicains sont membres, a voté hier la résolution proposée par la Commission européenne de mettre en place des quotas.

Ledit rapport, appuyé par ultra-immigrationniste socialiste Martin Shulz, confirme l’instauration de quotas pour tous les pays de l’Union pour l’accueil de migrants. Les clandestins vont donc continuer d’affluer sur l’Europe au mépris de la volonté des peuples.

Alors que les Européens attendaient une réponse concrète et efficace face à cette déferlante, le président socialiste du parlement européen et ses alliés Républicains préfèrent aider les illégaux à s’installer dans nos nations aux frais des contribuables européens plutôt que trouver une solution politique sur place.

De son côté, Nicolas Sarkozy, qui prétend à Paris s’opposer vigoureusement aux quotas, montre une fois de plus qu’il est le champion hors catégorie de l’esbroufe et du mensonge.

La prime de noël à 8.000 euros des sénateurs UMP

Mardi 23 juin 2015

La prime de noël à 8.000 euros des sénateurs UMP dans INFO ACTU Vf87hl7Et une enveloppe pour les étrennes… A l’UMP, les sénateurs UMP, devenus Les Républicains, étaient gâtés par leur parti à Noël. Entre 2003 et 2014, ils recevaient chacun un chèque de 8.000 euros du groupe UMP au Sénat, révèle Mediapart.

Une pratique qui, au total, a fait passer près de 15 millions d’euros des caisses du groupe au sénateur, calcule le journal en ligne. Une pratique qui n’existe plus depuis que Bruno Retailleau a été élu à la tête du groupe en septembre 2014 tandis que Josselin de Rohan, l’ex-président du groupe (2002-2008) qui a mis en place cette « tradition » se justifiait ainsi : « C’est un treizième mois comme dans les entreprises. (…) Vous n’allez pas me dire que ça ne se fait pas dans les entreprises ! ». Sauf qu’en général, un treizième mois représente un salaire et que les députés touchent un traitement global de 7.100,15 euros par mois. (…)

Source

Christian Estrosi copieusement hué pendant la Fête de la musique à Nice

Dimanche 21 juin 2015
http://www.dailymotion.com/video/x2uroc0

Le sénateur-maire Grosdidier (Les Républicains) est pour le financement public des mosquées

Vendredi 12 juin 2015
Image de prévisualisation YouTube

 

Tarascon : L’art des mots qui ne veulent rien dire ….

Lundi 25 mai 2015

Tarascon (La Provence 25/05/15) : L’art des mots qui ne veulent rien dire !

Face à l’échec, voici l’opération « mieux vivre ensemble » – « dispositifs de démocratie participative » – « cohésion sociale » par la majorité UMP de Tarascon.

Pourtant, le Maire UMP de Tarascon n’y est pas allé par quatre chemins lorsqu’il a augmenté son indemnité et celles des élus de la majorité. Un bel exemple de « cohésion sociale » et surtout de « mieux vivre ensemble » !

reunions quartiers

cliquez sur l’image pour agrandir…

Commission d’enquête parlementaire du PS contre le FN : le parti pro-gouvernemental passe aux aveux !

Lundi 18 mai 2015

Un tribunal parlementaire socialiste veut donc se constituer pour forcer un parti d’opposition au gouvernement, celui que ce dernier craint par dessus tout, à dévoiler son fonctionnement et sa stratégie. Le parti pro-gouvernemental qui se fait procureur du parti d’opposition : un procédé classique dans les dictatures, mais inédit dans ce qui reste de notre démocratie et de notre République française. Peut-être qu’à Cuba ou en Arabie Saoudite François Hollande a pu s’inspirer des méthodes efficaces de ses meilleurs amis ?

partisocialisteroselogo.jpg

Communiqué de Presse du Front National

« Marquer négativement l’entrée en campagne présidentielle de Marine Le Pen », voilà l’objectif confié à Europe 1 par des responsables du Parti Socialiste qui désirent lancer à l’automne prochain une commission d’enquête parlementaire visant le Front National.
Merci au PS pour ce double aveu !

Aveu d’abord, et devant les Français pris à témoins, que ce gouvernement et son parti majoritaire le PS détournent les institutions de la République, de la Justice au Parlement, contre son opposition politique principale, l’opposition patriote, au mépris des règles les plus élémentaires de la démocratie et de notre Constitution. Un tribunal parlementaire socialiste veut donc se constituer pour forcer un parti d’opposition au gouvernement, celui que ce dernier craint par dessus tout, à dévoiler son fonctionnement et sa stratégie. Le parti pro-gouvernemental qui se fait procureur du parti d’opposition : un procédé classique dans les dictatures, mais inédit dans ce qui reste de notre démocratie et de notre République française. Peut-être qu’à Cuba ou en Arabie Saoudite François Hollande a pu s’inspirer des méthodes efficaces de ses meilleurs amis ?

Second aveu : le PS démontre, dit même, que derrière la persécution judiciaire visant le FN il y a une motivation exclusivement politique et électoraliste. Que c’est donc bien Madame Taubira, qui n’en finit plus jour après jour de cracher sa haine des électeurs patriotes, qui est à la manœuvre derrière les procédures judiciaires. Les Français là aussi sont témoins d’un détournement arbitraire de la Justice de la République au bénéfice du parti politique pro-gouvernemental contre un parti d’opposition.

Pour l’anecdote enfin, quoi de plus risible que de confier une commission parlementaire sur le financement d’un parti au PS, parti politique ravagé par la corruption, le clientélisme et l’immoralité depuis des décennies ? Si elles ont lieu, ces séances publiques et filmées seront pour le Front National un meeting permanent pour défendre le peuple face à une Caste cynique, méprisante et corrompue.

Loi Renseignement : la République une nouvelle fois trahie par l’UMPS

Mardi 5 mai 2015
Illustration : La Vie des autres (Das Leben der Anderen) film allemand de 2006...

Illustration : La Vie des autres (Das Leben der Anderen) film allemand de 2006…

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’Assemblée nationale s’apprête à voter ce jour une loi indigne de la France, la Loi dite Renseignement, qui porte gravement atteinte aux grands principes de Liberté qui fondent notre République.

Une fois encore, comme lors du Congrès de 2008 à Versailles, au cours duquel le Parlement a annulé le vote des Français sur la Constitution européenne, UMP et PS sont sur le point de trahir ensemble, main dans la main, les intérêts supérieurs du peuple et de notre Démocratie.

La loi Renseignement prévoit en effet de donner au Premier ministre des pouvoirs exorbitants, hors de tout cadre judiciaire, pour surveiller les citoyens au mépris des libertés publiques élémentaires, du respect de la vie privée et des droits essentiels de l’opposition politique.

Ces pouvoirs exceptionnels deviennent d’autant plus inquiétants que le Premier ministre se nomme Manuel Valls : un homme qui ne se contrôle plus et dont le comportement est constamment anti-républicain.

En outre, cette loi est totalement inutile d’un point de vue sécuritaire puisqu’elle ne prévoit rien pour lutter réellement contre le terrorisme islamique. Rien sur le rétablissement des frontières, la surveillance des prêches dans les mosquées ou le renforcement des moyens de police et de gendarmerie.

Loi dangereuse pour les Libertés publiques et inefficace pour lutter contre le terrorisme, le Front National condamne très fermement son vote attendu par l’Assemblée nationale, et met en garde l’ensemble des élus qui s’apprêtent à engager la Nation hors des voies salutaires de la Démocratie.

« La mosquée contre des voix », ou la manipulation des musulmans par les politiciens

Jeudi 9 avril 2015

Razzy Hammadi, secrétaire national du Parti socialiste au service public et député de Seine-Saint-Denis, sur i>Télé le 19 janvier 2015 :

http://www.dailymotion.com/video/x2ldr8p

Michel Sapin : «Pas de baisse du chômage avant 2016»

Jeudi 9 avril 2015

Le chômage ne devrait baisser en France qu’à partir de 2016, déclare le ministre des Finances dans une interview publiée jeudi par Le Figaro.

« Cette prudence est un choix délibéré qui vise à redonner à la France toute sa crédibilité ».

 

Michel Sapin, qui avait prédit comme le président François Hollande une inversion de la courbe du chômage fin 2013, jamais concrétisée, se montre également très prudent en ce qui concerne les prévisions de croissance de l’activité.

« Si la croissance prévue est au rendez-vous, l’économie devrait recréer des emplois de manière significative à partir de 2016 et en 2017« , déclare-t-il.

Selon les dernières prévisions de l’Insee ( ), le taux de chômage continuera d’augmenter en France au rythme de 0,1 point par trimestre en 2015 pour atteindre au 30 juin 10,2% en métropole (10,4% en incluant l’Outre-mer).

Michel Sapin table sur un redressement « rapide et puissant » du taux de marge des entreprises, notamment grâce aux mesures annoncées mercredi par le Premier ministre, Manuel Valls, en faveur de l’investissement ( ), qui devrait, selon lui, effectuer un « rebond marqué » en 2016. [...]

reuters

12345...27