Archive de la catégorie ‘souvenir’

Les Fêtes de la Tarasque [Photos]

Lundi 27 juin 2016

DSC_0004DSC_0017 DSC_0041 DSC_0051

L’une des plus anciennes festivités de Tarascon prend ses racines dans une histoire vieille de 6 siècles. C’est au 15ème siècle que voient le jour ces fêtes connues alors sous la dénomination de jeux et courses de la Tarasque institués par le Roi René en 1474.

Le dernier week-end de juin, la Tarasque domptée sort de sa tanière accompagnée par ses chevaliers, affirmant ainsi sa présence légendaire. Les Tarasconnais se souviennent de l’instant où sainte Marthe les délivra de la bête maligne en offrant aux visiteurs 4 jours de liesse.

C’est le Roy René qui, en avril 1474, a remis au goût du jour le rite antique des Fêtes de la Tarasque et créé l’Ordre des Tarascaïres, afin que ces fêtes « fussent dignement maintenues et exécutées ».

Les Jeux devaient avoir lieu au moins 7 fois par siècle et l’on se devait de « faire grand tintamarre, noces, farandoles et festins » durant cinquante jours, et « faire aux étrangers le meilleur accueil, les régaler pendant toute la durée des courses à plaisir et à volonté ».

Les jeux, bien différents d’aujourd’hui, étaient exécutés par les corporations de métiers, telles que les charretiers et les ménagers, les jardiniers…devant un public en attente, prêt à subir les pires farces. Source 

ap1 (1) ap1 (3) ap1 (22) ap1 (35) ap1 (46) ap1 (53) ap1 (58) ap1 (65) ap1 (94) ap1 (111) ap1 (138) DSC_0009 DSC_0014 DSC_0032 DSC_0038 DSC_0047 DSC_0052 DSC_0064 DSC_0087 DSC_0095 DSC_0115

Contre l’Islamisme !

Vendredi 7 novembre 2014

384579_10201134861754391_129144847_n

 

(Tract du Front National de 2012 – extrait)

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°376

Samedi 4 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Mariage homosexuel : Monty Python avait tout prévu il y a 34 ans !

Samedi 9 août 2014
Image de prévisualisation YouTube

Photos : Passage du Tour de France dans notre circonscription

Jeudi 4 juillet 2013

Photos du Tour de France 04/07/2013 (Tarascon)

Photos : Passage du Tour de France dans notre circonscription dans france tour-de-france-tarascon-068tour-de-france-tarascon- dans INFO ACTU

 

Tour de France 2013
Album : Tour de France 2013
Passage à Tarascon (13150)
12 images
Voir l'album

 

Nouvel Ordre Mondial (résumé)

Mercredi 29 août 2012

Film de 2008 L’ingénierie du consentement :

Image de prévisualisation YouTube

UMP-PS tous unis pour le NOUVEL ORDRE MONDIAL ! :

http://www.dailymotion.com/video/x87nut

Tarascon : Cérémonie de la libération de la ville en août 1944.

Lundi 27 août 2012

La Provence 27/08/2012

Vendredi 24/08/2012 : Cérémonie en l’honneur des morts pour la libération de Tarascon. En présence des associations patriotiques, de Monsieur Charles Fabre Maire de Tarascon,  et de Valérie Laupies, Conseillère régionale PACA.

Tarascon Bouches du Rhône

Tarascon le 24/08/2012

 

Tarascon : Cérémonie de la libération de la ville en août 1944. dans france 004-1024x681

68e anniversaire de la Libération de Tarascon – 24/08/2012

Vendredi 24 août 2012

68e anniversaire de la Libération de Tarascon - 24/08/2012 dans france cppont34

Cérémonie commémorative du 68ème anniversaire de la libération de TARASCON

Venez Nombreux !

VENDREDI 24 AOUT 2012 à 18 h 00

Au Monument aux Morts
Place du Colonel Berrurier
TARASCON

« En juin, juillet et août, 273 appareils américains sont passés dans le ciel de Beaucaire et de Tarascon, larguant 1 238 bombes. Soit 488 tonnes en dix épisodes.
Leur cible : les deux ponts qui traversaient le Rhône, entre Tarascon et Beaucaire, par lesquels s’effectuait une grande partie des trafics entre le Sud-Est et le Sud-Ouest. « Il y avait le pont ferroviaire, le seul à pouvoir supporter les chars de 40 tonnes allemands et le pont suspendu, un peu en amont de l’actuel pont de Beaucaire (canal) », expliquent Jean Roche et Claude Faure.

Eté 44 : 488 tonnes de bombes ont été larguées sur Beaucaire et Tarascon dans france Ce dernier, un ancien des Ciments français passionné d’aviation, est membre de l’association rhodanienne pour le souvenir aérien. Il a réalisé un travail remarquable à base de microfilms de l’US Air force, mais aussi d’archives locales. Ainsi, il a pu reconstituer les dix attaques aériennes, heure par heure, quantifiant le matériel, les pertes subies et les stratégies adoptées.
« Les gros bombardiers partaient d’Italie du Sud ; les petits partaient de Corse, explique Claude Faure. Les Américains étaient très organisés. Ils avaient un plan de vol et se regroupaient dans un axe d’attaque. » Au fil des pages de ses recueils, on peut découvrir la flotte aérienne, les moyens de défense allemands, ou revivre, en intégralité, les journées de bombardement.
Par exemple celle du 6 août, le plus long épisode de l’été, qui se base notamment sur des rapports américains et des témoignages de particuliers . « A 6 h 58 décollent de Décimomanu, Sardaigne, 31 B-26 (…) Beau temps. Route : Base, Cap Delia, Embouchure du petit Rhône. » (M. Delabot, pont ferroviaire) « 6 août-alerte à 9 h 30. 3 e bombardement de Tarascon. Une bombe tombe à droite de la montée de Vallabrègues, sur les dépendances du couvent de la Visitation, tuant trois vaches, un mulet, deux porcs et des lapins. Le pont suspendu est atteint côté Beaucaire (…) » (Monsieur Grandmaison). Il en va ainsi jusqu’à 19 h 10, heure à laquelle le signal d’alerte est levé. Le travail de Claude Faure nous conduit jusqu’au dernier bombardement, le 16 août, à 17 h 04. Les villes seront libérées quelques jours après, ouvrant une nouvelle page dans l’histoire locale, celle de la reconstruction. »

Affaire Merah : les familles des victimes, oubliées du 14 Juillet

Lundi 16 juillet 2012

Affaire Merah : les familles des victimes, oubliées du 14 Juillet dans Critique militaires-para-tues-a-toulouse-et-montauban-DR-930620_scalewidth_630-300x200Les familles des trois militaires assassinés par Mohamed Merah déplorent ne pas avoir été conviées au défilé du 14 Juillet, comme les autres familles de militaires endeuillées. Elles évoquent ainsi un « traitement de deux poids, deux mesures ».

Albert Chennouf, père d’Abel, l’un des deux militaires abattus le 15 mars dernier à Montauban, s’était déjà ému de la diffusion télévisée des échanges entre Merah et les policiers du Raid, pendant l’assaut mené contre le terroriste le 21 mars. Cette fois, les familles des victimes regrettent que le nouveau gouvernement n’ait pas songé à les accueillir au traditionnel défilé du 14 Juillet, pendant lequel un hommage est également rendu aux soldats tués en mission.

Albert Chennouf, porte-parole des familles de victimes assassinées par Mohamed Merah, stigmatise une « amnésie » du gouvernement : « Y a-t-il une différence entre nos enfants assassinés par un terroriste sur le sol français, et des soldats morts sur le sol afghan. »

Les proches des militaires abattus par Merah se disent oubliés : « Nous souffrons du matin au soir, nous nous sentons mis à l’écart », conclut Albert Chennouf.

Source14

Tarascon : Valérie LAUPIES conseillère régionale FN a participé à la commémoration du 8 mai 1945 à Tarascon

Mardi 8 mai 2012

Entourée de militants FN de la seizième circonscription, Valérie LAUPIES a participé à l’ensemble des évènements organisés pour la commémoration du 8 mai 1945 dans sa ville de Tarascon. Après la cérémonie et le dépôt traditionnel de fleurs en hommage à tous ceux qui ont donné leur vie pour la patrie, la conseillère régionale frontiste et candidate pour le « Rassemblement Bleu Marine » aux élections législatives de juin a pu commenter avec les tarasconnais présents l’actualité politique et la toute nouvelle élection de François HOLLANDE.

Tarascon : Valérie LAUPIES conseillère régionale FN a participé à la commémoration du 8 mai 1945 à Tarascon dans france 8-mai-2012-1024x678

Lionel Jospin – L’anti-fascisme n’était que du théâtre

Vendredi 27 avril 2012
http://www.dailymotion.com/video/x9lcsn

Abel Chennouf, caporal parachutiste, catholique et français, mort pour la France

Dimanche 1 avril 2012

Abel Chennouf, caporal parachutiste, catholique et français, mort pour la France dans france Abel-ChennoufHomélie de l’abbé Christian Venard, aumônier catholique du 17e RGP, prononcée au cimetière de Manduel pour l’inhumation du caporal Abel Chennouf, assassiné à Montauban

C »Abel, mon camarade parachutiste, mon frère, voilà une semaine, jour pour jour et presque heure pour heure, je tenais ta main, encore chaude de la vie que venait de te prendre un assassin. Je tenais ta main en priant pour toi, en pensant à ta maman et en te confiant à notre Maman du Ciel, la Vierge Marie. Je ne connaissais pas encore Caroline, mais si tel avait été le cas, je t’aurais aussi parlé pour elle et pour ce petit bébé que vous attendez. Puis je me suis penché sur ton camarade Mohamed Legouad qu’essayaient de maintenir en vie les remarquables équipes d’urgentistes. Enfin, j’ai assisté au départ vers l’hôpital de Loïc Liber, qui à cette heure même se bat, entouré de son papa et de sa maman, pour rester en vie. Que de souffrances. Que d’incompréhensions. Mais aussi que de solidarité, de soutien, d’hommages et, pour nous chrétiens, de foi (comme le rappelait hier l’évêque aux armées en la cathédrale de Montauban) et d’espérance, malgré tout !

Il y a deux mille sept cents ans, à Rome, au cœur même du forum, symbole et centre de la vie de la Cité, un gouffre s’ouvrit. L’oracle consulté livra cette réponse : pour combler ce gouffre, Rome devait y engloutir ce qu’elle avait de plus précieux. Chacun s’interrogeait encore sur ce qui pouvait être de plus précieux, quand un jeune cavalier, un jeune homme armée, Curtius, se jeta avec son cheval dans le gouffre qui se referma aussitôt. Oui, ce que Rome avait de plus précieux était un jeune militaire défenseur de la Cité.

Le criminel terroriste qui a mené ces actions dans lesquelles tu as perdu la vie, Abel, a tenté d’ouvrir un gouffre. Le prix à payer pour le combler est bien sûr infiniment trop lourd ; mais mon ami Abel, tu es devenu, comme Curtius, symbole de ce que notre pays, la France, possède de plus précieux. Et désormais, c’est ainsi que tu nous apparaît : jeune caporal parachutiste, mort pour la France, dans un attentat terroriste qui voulait mettre à bas notre Patrie.

Abel, je veux aller encore plus loin. C’est parce que tu portais l’uniforme français, parce que tu étais fier de ton béret rouge, que ce criminel t’a visé. Ce que ce meurtrier ne pouvait savoir c’est aussi tout ce que tu représentes aujourd’hui pour notre Patrie. Issue d’une famille à la fois alsacienne (avec tout ce que cette région fait ressortir en notre pays des souffrances liées aux deux conflits mondiaux) et kabyle (et comment ne pas évoquer ici les douloureux événements d’Algérie), ta famille choisit la France avec (et je reprends les mots mêmes de ton cher papa), avec toutes ses traditions, y compris ses racines les plus profondes, qui sont chrétiennes. Comment ne pas voir, mon ami Abel, dans une telle accumulation de symboles, ce que nous avons de plus précieux cette capacité que possède notre Patrie française de prendre en son sein, tous ceux qui veulent devenir ses fils.

Au moment où nous allons te porter en terre, dans cette terre pétrie des ossements de nos pères (c’est cela la Patrie aussi), Abel, avec toute ta famille, tes amis, tes camarades parachutistes, je te fais le serment que nous soutiendrons Caroline et ton enfant. Que nous resterons présent auprès des tiens. Désormais c’est à Dieu que nous te confions, au travers des rites catholiques qui accompagnent nos défunts. Nous savons que tu es vivant auprès du Père. Tu as rejoint Jésus, ce Dieu fait Homme, cet innocent mort à cause de la méchanceté et la violence qui habitent trop souvent le cœur des hommes. Ton sacrifice se trouve comme enveloppé dans celui du Christ Jésus. En te retrouvant jeudi dernier, gisant sur le sol montalbanais, en prenant ta main et en voyant couler de tes blessures ce sang si rouge et si pur, je confiais au Seigneur de la Vie, cette vie qui s’écoulait de toi. Et si aucune larme ne sortait de mes yeux, comme tant de tes camarades, c’est mon cœur qui pleurait sur toute violence faite aux innocents sur cette pauvre terre. Et c’est à l’Innocent qui a versé son Sang pour nous réconcilier avec son Père, qui a versé son propre Sang en rançon pour toutes les violences, que je confiais ta belle âme.

Abel, français d’origine alsacienne et kabyle, catholique par choix, parachutiste au service de la France, que notre grand saint patron, que l’Archange saint Michel t’accueille et te fasse entrer au sein du Père, avec le Fils et le Saint-Esprit. Amen.

Qu’il repose en paix

Nations Presse Magazine n°23 bientôt chez vous

Mercredi 8 février 2012

Nations Presse Magazine n°23 bientôt chez vous dans économie npmag-23

La version électronique/pdf sera livrée aux abonnés le samedi 11 février.

Les abonnés papier recevront leur exemplaire en fin de semaine prochaine.

Pour vous (ré)abonner en ligne, cliquez ici.

Notez qu’une simple adresse courriel suffit pour s’abonner à la version électronique (20€ pour 11 n°)

1914-1918 : 9 millions de soldats tués

Samedi 12 novembre 2011

http://www.dailymotion.com/video/x30dzv

Nos vidéos sans montage : Conférence de presse du 15/11/2009 de Jean-Marie Le Pen à Marseille

Mercredi 20 juillet 2011

Voici la version intégrale de la conférence de presse de Jean-Marie Le Pen à Marseille le 15/11/2009. C’était le lancement de la campagne pour les élections régionales dans les Bouches du Rhône, la liste était emmenée dans notre département par notre ami Stéphane Ravier. Dans la première partie de la vidéo, vous découvrirez les images de la présentation à la presse du « tee-shirt de la honte »….

Nous attirons particulièrement votre attention sur la deuxième partie, dans laquelle Jean-Marie Le Pen aborde le problème de l’Europe et de sa monnaie unique l’Euro. Deux années sont passées, et force est de constater qu’une fois de plus le Président du Front National, était, est et restera le plus grand visionnaire politique français de la fin du 20ème siècle à nos jours.

http://www.dailymotion.com/video/xjzw6d

Partie 1

http://www.dailymotion.com/video/xjzwq5

Partie 2

12