Archive de la catégorie ‘patrie’

Mobilisation sociale à la SNCF : l’ombre de Bruxelles

Mercredi 8 juin 2016

grevesncf.jpg

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

La mobilisation sociale qui touche la SCNF depuis plusieurs semaines n’a pas pour seul objet l’illégitime et inutile loi El Khomri, elle porte également sur la nouvelle organisation du travail qui doit prévaloir dans la perspective de l’ouverture du rail à la concurrence, laquelle concernera les lignes TGV en 2020, puis les lignes TER et Intercités en 2023.

Cette libéralisation forcée, jamais réellement consentie par les Français, résulte d’une politique européenne appliquée docilement par tous les gouvernements successifs depuis des années. Sous prétexte de libre-concurrence, on a donc minutieusement désorganisé et démembré le service public français du rail. Cela a commencé en 1997 par la séparation de Réseau Ferré de France et de la SNCF, pour aboutir l’année dernière à la division de la SNCF en trois entités distinctes et l’organisation de l’ouverture progressive à la concurrence des différents services, hier le fret, demain le trafic passager.

Comme pour d’autres secteurs libéralisés, tels que l’énergie ou les transports, les conséquences pour le rail français sont connues d’avance et pour la plupart déjà éprouvées : hausse des tarifs, baisse de la sécurité et rupture du service public (ainsi qu’on le voit avec la fermeture des axes les moins rentables, principalement dans la ruralité).

C’est donc bien l’esprit même du service public qui achève de mourir et il va bien falloir que les Français s’interrogent sur les origines de cette politique contraire à nos intérêts nationaux, pour qu’ils en demandent des comptes.

Le Front National, inquiet du service public et de l’ensemble de nos territoires, abrogera les textes réglementaires issus des directives européennes de libéralisation. Il rétablira un véritable service public du rail en France, certes compétitif mais où la rentabilité ne sera pas le seul critère, au nom de l’égalité entre les territoires.

Marine Le Pen au Salon des Maires

Lundi 6 juin 2016
Image de prévisualisation YouTube

A l’heure où l’État baisse drastiquement les dotations aux communes, la Présidente du Front National, accompagnée par des maires FN, était au Salon des Maires pour rappeler son soutien aux communes françaises.

Gilbert Collard sur I>Télé

Jeudi 2 juin 2016
http://www.dailymotion.com/video/x4dq2x5

Il faut sauver nos paysans !

Jeudi 2 juin 2016

LOISEAU

Philippe Loiseau (FN) sur le marché du MIN à Châteaurenard (13)

Communiqué de Presse de Philippe Loiseau, Député français au Parlement européen, Membre de la Commission agriculture et développement rural

Alors que les réunions se succèdent au Parlement européen pour « discuter » de la crise agricole qui touche gravement l’agriculture française, nos agriculteurs crient toujours leur désespoir.

Le commissaire Hogan estimait il n’y a pas si longtemps que les agriculteurs français n’avaient pas à se plaindre… Il serait bon qu’il ne se contente pas d’en juger depuis les bureaux du Parlement européen et qu’il aille à la rencontre de nos producteurs. Il pourrait ainsi expliquer, notamment à ces éleveurs laitiers du Loiret qui estiment qu’ils sont en train « de crever », pourquoi il a décidé de supprimer les quotas laitiers… Le ministre de l’agriculture de l’époque M. Lemaire n’ayant montré aucune résistance. Il est vrai qu’ils ont en commun la volonté d’imposer les lois du libre-échange, tant et si bien que l’UMP a scandaleusement voté au Parlement Européen pour l’ouverture de négociations de libre-échange avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande, deux pays dont les éleveurs ont des coûts de production 30% plus bas que nos éleveurs. Les dirigeants de l’UMP font semblant de défendre les agriculteurs quand ils déambulent dans le salon de l’agriculture, tout en votant la veille des lois contre ces mêmes agriculteurs à Bruxelles. Cette façon de faire de la politique les déshonore.

Les résultats du démantèlement des quotas ne se sont pas fait attendre : concentration et disparition des exploitations (70 perdues en cinq dans le Loiret), diminution du nombre de producteurs, baisse des prix (de 30 à 27 centimes le litre depuis le début de l’année), endettement et bientôt faillite (perte pour l’exploitation de 5000 à 6000 euros par mois).

Avec mon collègue Edouard Ferrand, je me suis opposé à la fin des quotas et comme mes collègues agriculteurs je demande la mise en place d’un système de régulation. Plus généralement, alors qu’il ne fait plus aucun doute que la politique de l’Union Européenne détruit notre agriculture, il devient urgent de sortir de cette PAC. Il en va de la survie de notre agriculture. Nous devons retrouver notre souveraineté alimentaire en instaurant une Politique Agricole Française qui garantira les prix et protègera nos producteurs de la concurrence déloyale instaurée par l’Union européenne.

Déjeuner patriotique avec Julien SANCHEZ et Valérie LAUPIES

Dimanche 29 mai 2016

28/05/2016 :

Valérie LAUPIES, conseiller régional PACA et le Maire de Beaucaire Julien SANCHEZ, ont animé le déjeuner patriotique des militants Front National de la seizième circonscription des Bouches du Rhône(*).

La journée a débuté par une visite de la ganaderia du mas Farinon de Saint-Martin de Crau avec une présentation de l’élevage de taureaux.

Les élus FN sont ensuite intervenus sur l’actualité et les enjeux politiques nationaux à venir. Force est de constater que la candidature de Marine LE PEN aux élections présidentielles de 2017 est dans l’esprit de tous les militants du Front National, ils sont en ordre de marche pour faire gagner la candidate de la France et des patriotes.

(*) Arles, Boulbon, Mézoargues, Fontvieille, Mas Blanc, Saint-Etienne du Grès, Fontvieille, Arles, Saint-Martin de Crau, Miramas, Istres Nord, Entressen, Saintes-Maries de la Mer, Tarascon.

Déjeuner patriotique 28-05-2016
Album : Déjeuner patriotique 28-05-2016
Valérie LAUPIES était accompagnée du Maire de Beaucaire Julien Sanchez, pour le déjeuner patriotique qui se déroulait au mas Farinon à Saint-Martin de Crau.
57 images
Voir l'album

Marine Le Pen à RT France : «Il n’y aura plus d’Union européenne si la France en sort»

Mercredi 25 mai 2016
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen sur Europe 1

Vendredi 20 mai 2016
http://www.dailymotion.com/video/x4bmmjb

« Le voile de la discorde »

Jeudi 19 mai 2016

Téléchargez l’émission en cliquant sur le visuel :

visuel voile de la discorde

Le Front National soutient les policiers !

Mercredi 18 mai 2016

Policiers manifestation Nîmes

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le Front National apporte son soutien le plus total aux policiers manifestant aujourd’hui place de la République à Paris et dans toute la France.

Nos forces de l’ordre exercent avec courage des missions de plus en plus difficiles dans des conditions matérielles déplorables. Elles doivent faire face en première ligne au terrorisme et à l’explosion de la criminalité qui frappent notre pays. Récemment prise pour cible par une campagne de dénigrement absolument honteuse et irresponsable orchestrée par le syndicat Info’com de la CGT, notre police a tout au contraire besoin de se sentir portée par le soutien de la population et de l’ensemble des acteurs publics dans cette période de désordre généralisé.

Depuis 2004, rappelons que 112 policiers ont été tués en service et 123 782 blessés en mission. Entre 2004 et 2014, 478 policiers se sont par ailleurs donnés volontairement la mort. Autant de tragédies qui témoignent de l’épuisement, du désœuvrement et de l’écœurement que connaissent nos policiers. Que l’on pense aux 12 500 suppressions de postes dans les forces de l’ordre opérées sous Nicolas Sarkozy ou aux funestes lois Dati puis Taubira, les gouvernements successifs portent une terrible responsabilité dans cette situation. Rempart face à l’ensauvagement de la société, la police ne doit plus voir son action entravée par un manque de moyens ou par le laxisme judiciaire.

En finir avec l’impunité dont bénéficient de trop nombreux délinquants pour appliquer la tolérance zéro, renforcer les effectifs et moyens de nos forces de l’ordre, mettre en place la présomption de légitime défense pour les policiers ; tel est le projet du Front National pour soutenir notre police et, à travers elle, restaurer l’autorité de la République.

Bienvenue au Front !

Lundi 16 mai 2016

valérie adhérez

Cliquez sur le visuel pour adhérer en ligne !

Florian Philippot sur France 5

Lundi 16 mai 2016
Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot, Vice-Président du Front National, était l’invité de C Politique sur France 5.

Déjeuner patriotique avec Valérie LAUPIES

Lundi 16 mai 2016

repas patriotique

Valérie LAUPIES dans « La voix est libre » sur France3 Provence

Samedi 14 mai 2016

 

v laupies fr3

« Le voile de la discorde »


La voix est libre

Verdun : le concert de Black M annulé

Vendredi 13 mai 2016

La décision a été prise hier soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M prévu le dimanche 29 mai à 21 h en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun est annulé.

Verdun : le concert de Black M annulé dans INFO ACTU

Depuis plusieurs jours déjà, « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public ». Lit-on dans le communiqué publié par la mairie de Verdun ce matin.

Le trouble à l’ordre public et la sécurité, « c’est la première raison » de l’annulation confie Samuel Hazard, le maire de Verdun. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque ».

Depuis plusieurs jours, des appels insultants venaient saturer le standard de la ville. « Je suis menacé physiquement par ces appels », souligne-t-il. « Des groupuscules menacent même de venir troubler l’ordre public ». Le maire a eu aussi beaucoup de messages de soutien de la population.

Le maire de Verdun lâché
Mais depuis hier, les soutiens si clairs auparavant, ce sont évaporés au fur et à mesure que la polémique enflait. « Finalement, j’ai été lâché », déclare l’édile. 

Lire l’article …

Schémas Intercommunaux : La loi NOTRE va renforcer les féodalités !

Vendredi 13 mai 2016

DSC_0565fb

Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Conseiller régional de Picardie NPDC, Président du groupe Front National au Conseil départemental de l’Oise

La volonté du gouvernement PS, de Valls et Hollande, de modifier profondément l’organisation territoriale et administrative de la France va se concrétiser encore un peu plus, à travers les schémas intercommunaux arrêtés au 31 mars dernier.

Au 1er janvier 2017, la France ne comptera plus que 1.265 intercommunalités au lieu de 2.060 communautés de communes sectorielles, soit 795 de moins.

Les Commissions Départementales de Coopération Intercommunale (CDCI) ont prescrit 449 fusions programmées, 40 dissolutions de communautés et 21 créations de communautés d’agglomération et prévu 2 communautés urbaines sont prévues.

Cette nouvelle carte intercommunale va poser un certain nombre de problèmes complexes, tels que l’harmonisation de la fiscalité dans les EPCI à fiscalité propre créées par fusion, le retour de certaines compétences intercommunales aux communes et l’articulation des futurs périmètres tenant compte de la création de communes nouvelles.

Le ministre J-M. Baylet n’étant pas favorable au report d’une année pour mettre en vigueur les nouveaux périmètres intercommunaux, cette réforme sera, elle aussi, faite à la va vite, bâclée, bancale et inefficace pour l’amélioration du service public dans les territoires concernés.

Au-delà de ces problématiques, cette opération va renforcer, sur des zones géographiques largement agrandies, le pouvoir des potentats locaux sur des populations bien plus importantes, les tractations de couloirs pour accaparer le pouvoir dans ces nouvelles structures ne vont pas honorer la démocratie et rendre encore plus détestables les mauvaises habitudes prises par l’UMPS pour se partager le pouvoir dans les EPCI.

Les Français qui ne veulent plus de ce système devront se mobiliser lors des élections présidentielles, législatives et sénatoriales de 2017, pour redonner au pays une organisation territoriale et politique utile et efficace pour nos concitoyens.

1...34567...108