Archive de la catégorie ‘mondialisation’

« OUI TARASCON #3 » Le magazine de ré-information des Tarasconnais présenté par Valérie Laupies.

Vendredi 24 novembre 2017

Au sommaire de l’édition de novembre 2017 : – La Politique de la ville -

Le premier « plan banlieue », qui préfigurait la « politique de la ville » a été lancé en 1977, il y a près de 40 ans. Cette approche visait à cibler et aider les quartiers dits « sensibles », ou « défavorisés » comme les Ferrages à Tarascon. 
Pourtant, malgré des milliards d’euros déversés depuis trente ans, les problèmes subsistent, voire augmentent, en France mais aussi sur Tarascon…

Pourquoi cet échec ?

Les raisons sérieuses pour lesquelles le peuple américain a voté Trump

Dimanche 13 novembre 2016

Rappel illustré des thématiques fortes de la campagne présidentielle de Donald Trump.

Image de prévisualisation YouTube

 

TAFTA : où en sommes-nous ?

Jeudi 28 avril 2016
TAFTA : où en sommes-nous ? dans économie

Le gouvernement feint de pouvoir abandonner les négociations qu’il conduit pourtant dès le départ. Ce n’est là que pure stratégie électorale.

Le traité de libre-échange transatlantique, communément désigné par l’acronyme TAFTA (TransAtlantic Free Trade Agreement), est régulièrement évoqué dans les médias sans que l’on sache avec exactitude ce qu’il comporte. Dès le début des négociations, le Front national avait attiré l’attention sur la dangerosité inhérente à ce traité, que les États-Unis souhaitent ratifier au plus vite. Au-delà des mesures envisagées – qui, si elles sont ratifiées, bouleverseront radicalement notre droit commercial en matière internationale -, l’opacité des négociations trouble.

Pas moins de soixante élus se sont plaints du manque de transparence dans une tribune publiée par Le Monde : « Chacun sait que l’Union européenne négocie avec les États-Unis un partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), mais personne ne sait ce qu’il contient. » Une réflexion parfaitement légitime, alors que nous ne connaissons toujours pas le contenu du traité, en raison de clauses de confidentialité particulièrement contraignantes. La Commission européenne, associée à la Maison-Blanche, maintiendraient-elles le flou pour masquer ce qui s’apparente à un nouveau marché de dupes pour les peuples européens ? C’est fort possible.

Si le détail des négociations est entouré d’un halo de mystère, les grands traits de l’accord sont d’ores et déjà connus : réduire les barrières tarifaires en vigueur entre les États-Unis et l’Union européenne, lever les obstacles non tarifaires aux échanges commerciaux (notamment en organisant la convergence des normes), définir de nouvelles règles en matière de commerce et d’investissement en créant, par exemple, un tribunal arbitral chargé de juger les différends entre les deux marchés. Pour qui sait lire entre les lignes, le TAFTA prépare la vassalisation de l’Europe, sa soumission au marché américain.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire…

Bataille entre migrants et policiers à Calais

Mardi 10 novembre 2015

Dix-huit policiers ont été blessés la nuit dernière, lors de heurts près de la « jungle », où vivent plusieurs milliers de migrants. Une violence inédite qui a été filmée par un riverain.

 

Aux jets de pierre répondent des tirs de lacrymogène. Les heurts qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 novembre, entre 150 et 200 migrants et la police ont fait 18 blessés, en grande majorité côté CRS. Les policiers n’ont été que légèrement blessés. Ils « souffrent de contusions, provoquées par des jets de pierres », précise à France TV info Johann Cavallero, du syndicat CRS Alliance. Un migrant érythréen a été légèrement blessé au visage vers 3h00, sans que l’on sache si cette blessure était liée aux violences de la nuit. Il a été transporté au CHR de Calais.

Que s’est-il passé ? Pourquoi ces heurts ? Selon les syndicalistes policiers, des migrants sont d’abord montés sur un pont, route de Gravelines, près de la Jungle et ont jeté une pierre, qui a frappé le pare-brise de son véhicule, côté passager. Le chauffeur routier roumain a alors appelé la police. Une fois sur place, les CRS ont été visés par des jets de pierres. Ils ont riposté en lançant plus de 200 grenades lacrymogènes. « On n’avait pas tiré autant de grenades depuis très longtemps », affirme Denis Hurth, du syndicat de CRS Unsa-Police. Les heurts ont duré de 23h à 1h du matin. 

« C’était la guerre ! »

Une riveraine a vu ses heurts violents depuis sa fenêtre : « On a entendu un gros boum. On a été réveillés par le bruit. Mon gamin s’est mis à pleurer. Là on est montés de peur. On a vu tous les gyrophares. Ils ont commencé à jeter des pierres, qui ont atterri dans ma cour, sur ma maison. C’était la guerre ! »

 

Les réactions des riverains :


Les heurts entre migrants et policiers à Calais filmés par un riverain

Le film du riverain :

Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen sur I<Télé

Lundi 31 août 2015
L’invité de Bruce Toussaint du 31/08/2015

Menton: l’utilisation politicienne des clandestins par l’extrême gauche.

Samedi 29 août 2015

74Communiqué de Presse de David Rachline, Sénateur, Maire

Le soutien violent d’activistes d’extrême gauche à la frontière franco-italienne aux migrants souligne une nouvelle fois que l’extrême gauche n’a que peu de considération pour les lois de la République.

Non seulement, ces activistes encouragent les trafics d’êtres humains en apportant leur soutien à ces migrants victimes la plupart du temps de réseaux mafieux voire islamistes mais de surcroît ils s’attaquent physiquement à l’un des signes visibles des valeurs de la République, les forces de l’ordre. Ce type d’action souligne le peu de considération de ces personnes pour notre pays.

J’apporte tout mon soutien aux policiers et gendarmes qui remplissent une mission extrêmement compliquée à la frontière franco-italienne tout comme leurs collègues à Calais. Le manque de moyens dû aux gouvernements successifs qui ont sacrifié sur l’autel de la rigueur une partie de la sécurité des français rend l’accomplissement de leurs missions d’autant plus difficile.

Le drame des migrants dans l’arc méditerranéen est trop grave pour faire l’objet de récupération politicienne. Malheureusement, l’extrême gauche nous a habitués à ce genre d’actions qui n’ont finalement comme seul objectif la déconstruction de nos valeurs, de notre histoire, de notre identité.

Il est plus qu’urgent que la France retrouve la maîtrise complète de l’ensemble de ses frontières.

Le gouvernement doit d’une part donner des consignes de fermeté contre ceux qui ne respectent pas les lois de la République et d’autres part prendre des mesures concrètes et fermes pour mettre un coup d’arrêt à cette vague migratoire. L’exemple australien prouve qu’il est possible de mettre fin à cette exploitation inacceptable de la misère humaine.

Loi sur l’asile : la situation est chaotique mais on accélère encore !

Vendredi 17 juillet 2015

marine le pen jolieCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Alors qu’un seul objectif devrait motiver l’action publique sur l’asile, à savoir la nécessité de le réduire considérablement et d’assurer le retour chez eux des déboutés de l’asile devenus clandestins, les parlementaires au contraire ont voté hier une loi ultra-laxiste qui cajole l’asile et qui aura nécessairement pour effet d’accroître encore les arrivées en France !

Parmi les éléments extrêmement condamnables de cette loi, figure l’idée générale que le demandeur d’asile doit voir l’ensemble de ses démarches facilitées, via un renforcement des moyens administratifs pour traiter sa demande ou la possibilité d’être systématiquement accompagné d’un avocat ou d’un militant associatif lors de sa demande. L’hébergement gratuit du demandeur d’asile est chouchouté, via des milliers de places supplémentaires, au moment où tant de Français vivent dehors et des millions d’autres attendent un logement social. La « politique de peuplement » chère à Manuel Valls, mais aussi à Jean-Pierre Raffarin, est institutionnalisée via la mise en place autoritaire d’une « répartition » des demandeurs d’asile sur l’ensemble du territoire national. Plus une seule commune française bientôt ne sera épargnée par ce phénomène en explosion numérique.

L’UDI, allié à l’ex-UMP, a voté ce texte insensé. Quant à l’opposition des ex-UMP, elle relève de l’enfumage électoraliste le plus élémentaire car nombre de dispositifs votés dans cette loi ne sont que l’adaptation aux directives de l’Union Européenne, que l’UMP soutient avec la même ferveur que le PS.

Marine Le Pen propose au contraire une rupture totale dans la politique de l’asile afin de la faire tendre vers zéro, par l’arrêt de toutes les aides sociales et de logement aujourd’hui destinées aux demandeurs d’asile pour tarir les sources, l’élargissement du nombre de pays à partir desquels la demande d’asile vers la France est interdite, la reconduite rapide et systématique à la frontière des déboutés de l’asile, et le retour de nos frontières nationales après dénonciation des accords de Schengen.

Une journaliste indépendante rapporte ce qu’elle a vu en Syrie

Mardi 30 juin 2015

Entretien avec Charlotte d’Ornellas. La Syrie : guerre civile manipulée ou mensonge international ? from Reinformation.tv on Vimeo.

Italie : La gare de Rome-Tiburtina débordée face à l’afflux des immigrés clandestins

Vendredi 12 juin 2015

L’Italie a du mal à gérer l’afflux de migrants qui sont plus de 50 000 à être arrivés depuis le début de l’année. Des centaines d’entre-eux campent dans les rues adjacentes de la gare de Rome-Tiburtina, la deuxième gare de Rome, après celle de Rome-Termini, lieu de correspondance pour les trains à grande vitesse en Italie. Les migrants sont, pour la plupart, originaires de Syrie, d’Érythrée, de Somalie et d’Ethiopie.

Certaines régions du nord de l’Italie ont refusé d’accueillir plus de migrants issus des centres surpeuplés du sud du pays, lieux de débarquement des bateaux de secours. La plupart qui atteignent l’Italie, 170.000 en 2014, veulent atteindre les pays d’Europe du Nord

Florian Philippot sur Radio Classique / LCI

Mardi 2 juin 2015

Florian Philippot, Vice-président du Front National, était l’invité de Guillaume Durand sur Radio Classique / LCI.

http://www.dailymotion.com/video/x2se19q

Syrie : Qui sont les « rebelles modérés » qu’Ankara et Washington projettent d’aider ?

Samedi 21 février 2015

Les États-Unis et la Turquie ont annoncé hier un accord prévoyant d’entraîner et d’équiper en matériel des « rebelles modérés » pour lutter à la fois contre le régime de Bachar el-Assad et les différents jihadistes.

Image de prévisualisation YouTube

Comprendre la dette publique (en quelques minutes) – [rediff']

Jeudi 16 octobre 2014

Cette vidéo est antérieure à 2012 et est toujours d’actualité :

Image de prévisualisation YouTube

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°373

Samedi 13 septembre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen invitée dans le « 20h00″ de TF1

Mardi 2 septembre 2014

L’Etat islamique s’intéresse à la peste bubonique

Samedi 30 août 2014

Dans un ordinateur ayant appartenu à un djihadiste de l’Etat islamique, les journalistes de Foreign Policy ont retrouvé des documents sur l’armement biologique, notamment sur l’utilisation de la peste bubonique.

C’était à craindre. Dans l’ordinateur portable d’un djihadiste de l’Etat islamique saisi au cours de combats contre d’autres rebelles islamistes dans le nord-ouest de la Syrie, les journalistes du bimensuel américain Foreign Policy ont retrouvé un document de 19 pages sur l’armement biologique. Ce document contient des explications pour récupérer le bacille de la peste bubonique sur des animaux infectés et le transformer en armes.

L’Etat islamique s’intéresse à la peste bubonique dans Critique znBE5mc

En l’intégrant par exemple à de petites grenades, destinées à être lancées dans « des métros, des stades de football ou des salles de spectacles », et en prenant bien soin « d’utiliser l’air conditionné ». Une technologie « peu onéreuse, mais qui peut faire un très grand nombre de victimes », précise le document.

Le djihadiste en question serait tunisien. D’après des documents retrouvés dans l’ordinateur, il a fait des études de physique et de chimie dans deux universités du nord du pays, ce qui a été confirmé par l’une d’entre elle. Il a disparu du pays depuis 2011. Quant à l’utilisation d’armes de destruction massives, elle est autorisée par la fatwa d’un prédicateur saoudien retrouvée dans son ordinateur.

[...]

Source

12345...16