Archive de la catégorie ‘justice’

Marine Le Pen invitée du Grand Jury RTL – Le Figaro – LCI

Lundi 9 février 2015

Marine Le Pen était l’invitée du Grand Jury, le 8 février 2015. Elle a répondu aux questions de Jérôme Chapuis (RTL), Eric Revel (LCI) et Alexis Brezet (Le Figaro).

http://www.dailymotion.com/video/x2gq9h2 http://www.dailymotion.com/video/x2gq9wt http://www.dailymotion.com/video/x2gqaa6

Communiqué de Presse du Front National

Jeudi 22 janvier 2015

flammefn04150x1501.jpgA la demande de sa présidente, Marine Le Pen, le Front National met à la disposition d’Aymeric Chauprade l’ensemble de ses moyens juridiques afin de l’aider à organiser sa défense face à la procédure engagée contre lui par Sos racisme et autres.

Au moment où la liberté d’expression est revendiquée par tous, il est paradoxal de continuer à accorder à des associations stipendiées et résolument politisées le privilège exorbitant de poursuivre tous ceux qui expriment une opinion divergente.

Journalistes, écrivains, élus sont aujourd’hui victimes quotidiennement de ce terrorisme intellectuel et judiciaire dont l’objectif est de maintenir une chape de plomb sur les sujets de l’immigration et du fondamentalisme islamiste.

La France a pourtant plus que jamais besoin d’un débat libre sur ces sujets essentiels dans la détermination de son avenir.

Marine Le Pen sur France Inter

Mercredi 21 janvier 2015
http://www.dailymotion.com/video/x2f1f2r http://www.dailymotion.com/video/x2f1gr9

Prison des Baumettes à Marseille : la page Facebook qui fait tache

Mercredi 7 janvier 2015

Image de prévisualisation YouTube

C’est durant la semaine des fêtes de Noël que les publications, photos et vidéos, ont soudainement abondé sur cette page qui a rapidement bénéficié de près de 4800 « j’aime »

Prison des Baumettes à Marseille : la page Facebook qui fait tache dans france yj0G8nG

« Ils ont tous des téléphones portables, le sport, l’école, des activités, la télévision avec en prime Canal+ (pour 9 euros par cellule et par mois, Ndlr), alors que la majorité des gens à l’extérieur n’ont pas les moyens de se payer l’abonnement : cela n’est plus une prison, c’est un centre de vacances », peste d’emblée Catherine Forzi, du syndicat Force Ouvrière. Il faut bien admettre que cette page Facebook — créée il y a quelques semaines et que la direction a fait supprimer le 31 décembre après en avoir eu connaissance — avait davantage les allures d’une publicité pour un Club Med d’un nouveau genre que celles de la mythique prison de la deuxième ville de France…[...]

« Quand la direction a découvert cette page, elle nous a tout de suite demandé ce que faisaient les agents pour ne pas avoir vu ce cinéma ! Mais le problème c’est que nous ne sommes plus assez nombreux, nous le répétons depuis des années. Ils n’ont plus peur de rien, et nous, nous n’avons pas les moyens de lutter. Cette page n’a rien de valorisant pour nous, pour le travail fait chaque jour par les surveillants, mais c’est un fait, les détenus sont livrés à eux-mêmes », dénonce David Cucchietti, le secrétaire local de la CGT, majoritaire aux Baumettes.

L’article complet sur :

laprovence.com

La demande d’enlèvement de la crèche de Béziers rejetée

Dimanche 21 décembre 2014

download (1)Le tribunal administratif (TA) de Montpellier a rejeté aujourd’hui la demande d’un Biterrois et de la Ligue des droits de l’homme d’enlever la crèche de Noël installée dans l’hôtel de ville de Béziers par le maire Robert Ménard, proche du FN.

Dans un jugement de cinq pages, la juge Marianne Hardy a justifié sa décision par défaut d’urgence, « en l’absence de circonstances particulières qui auraient pu résulter, notamment de troubles à l’ordre public ». « Il ne résulte pas de l’instruction, ni des explications apportées à l’audience que la décision d’installer une crèche dans le hall serait de nature à porter » atteinte « aux principes de laïcité et de neutralité », écrit-elle.

La crèche de la Nativité est « une atteinte à la laïcité » car elle « symbolise » la naissance du Christ, un événement « au coeur de la religion chrétienne », avait plaidé dans la matinée Me Sophie Mazas, avocate des plaignants.

Pour la ville de Béziers, Me Raphaële Hiault-Spitzer avait assuré que cette crèche n’avait « rien de cultuelle, mais qu’elle « était culturelle » et ne contrevenait donc pas à la loi de 1905 qui interdit les emblèmes (la croix, le foulard…) ou les signes religieux.

Le tribunal administratif de Melun s’est également penché vendredi sur la requête de défenseurs de la laïcité qui demandaient au maire de cette commune de Seine-et-Marne de retirer la crèche installée à l’hôtel de ville. Il rendra sa décision lundi.

Source : Le Figaro

Bèziers, la crèche reste! Les laïcards se sont bien fait « bèziers! » C’ est c… Mais cela fait du bien… – Gilbert Collard

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°382

Jeudi 27 novembre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Maurice à la radio dans les années 90… [Les Banlieues]

Samedi 22 novembre 2014

Maurice sur Skyrock dans les années 90 :

Image de prévisualisation YouTube

Ces djihadistes qui maudissent les « mécréants » mais restent en France

Vendredi 7 novembre 2014

Pendant plus d’un mois, metronews a créé un faux profil Facebook pour se mettre dans la peau d’Aïcha, une adolescente aspirante au djihad. Objectif : tenter de comprendre comment une jeune femme sans histoire peut basculer dans le radicalisme le plus extrême avec une simple connexion Internet. En quelques semaines, nous sommes passés de simple ado à spécialiste de l’islam rigoriste, future mariée et prétendante au djihad.

Pour autant nos amies ne sautent pas forcément le pas. Si leur photo de profil représente parfois des paysages de Syrie ou d’Irak, si elles maudissent les « koufr » (mécréants), la plupart d’entre elles habitent toujours en France. Elles sont lycéennes à Brest, Grenoble ou en région parisienne, coiffeuses à Dijon ou vendeuses dans le Sud.

C’est un monde peuplé de cœurs roses, de « bisous » et d’état-d’âme juvéniles. Le compte Facebook d’Aïcha, 17 ans, ne diffère pas de celui d’une adolescente lambda. À une différence près : ses amies ne mettent pour la plupart pas de photos d’elles. C’est « Haram » (« pêché ») disent-elles. Elles n’acceptent pas « les frères » en ami et en guise de statut, récitent des sonnets du Coran. Elles ne s’appellent pas Léa, Samia ou Dorothée, mais « Um »(« mère de ») ou « Fleur d’islam ». Dans la case profession, beaucoup indiquent « au service d’Allah ». Certaines prennent soin de préciser : « convertie ».

Notre Aïcha a 17 ans, c’est une lycéenne sans histoire de banlieue parisienne. Elle se pose des « questions » sur l’islam. Il a suffi que nous nous inscrivions à des groupes de discussion islamique, que nous aimions « l’Etat islamique de l’Irak et du Levant » (plus de 50 000 fans) pour que le site nous suggère quelques personnes à « ajouter » : des hommes qui posent arme à la main, des femmes répondant au nom de ‘salafi » ou des comptes de « rappels islamiques ». En une semaine, nous avions déjà plus de 100 amis. Presque tous étaient des femmes. 90 % d’entre elles étaient voilées. Intégralement. [...]

metronews

[VIDEO] : Analyse  du blogueur algérien Aldo Sterone sur l’islam sunnite enseigné et promu dans les sociétés maghrébines

Quelques explications sur la société musulmane et ses rapports au terrorisme islamique, en totale opposition au discours politico médiatique assurant qu’il n’y a aucun lien entre l’islam et le terrorisme…

Image de prévisualisation YouTube

La Police française défend la frontière anglaise, pas la frontière française

Jeudi 23 octobre 2014

La Police française défend la frontière anglaise, pas la frontière française dans crise illegalMigrants_ca_1410673c

Communiqué de Presse de Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie le Pen, président d’honneur du Front National et Député français au Parlement européen s’étonne des ordres de fermeté donnés aux forces de l’ordre pour défendre à Calais la frontière anglaise alors qu’il est avoué que 100 000 clandestins sont passés l’an dernier par Menton.

La France doit sortir de Schengen et retrouver, avec sa souveraineté, ses frontières et assurer leur défense.

Marseille : six mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité requis contre Guérini

Mardi 14 octobre 2014

GUERINI2Poursuivi pour détournement de fonds publics, Jean-Noël Guérini, ex-patron du PS local, se retrouve devant le Tribunal correctionnel pour son premier procès. Marseille (Bouches-du-Rhône), lundi. Le procureur a requis six mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité. Jean-Noël. Guérini est par ailleurs mis en examen, notamment pour trafic d’influence et association de malfaiteurs, dans plusieurs dossiers de marchés publics présumés frauduleux, tout comme son frère Alexandre, soupçonné d’accointances avec le milieu. Ces autres dossiers sont toujours en cours d’instruction.

Le tribunal correctionnel de Marseille doit déterminer si, oui ou non, les 65 000 euros d’indemnités versés à son ex-collaborateur Jean-David Ciot lors de son licenciement au printemps 2011, après neuf années passées dans le cabinet de président du conseil général, constituent un détournement de fonds publics. Jean-David Ciot, costume et cravate sombres, est lui poursuivi pour «recel de détournement de fonds publics».

L’affaire, considérée comme secondaire au regard de ses autres dossiers judiciaires, a été déclenchée par un courrier anonyme au procureur de la République de Marseille, dénonçant le «caractère fictif» de l’emploi de Jean-David Ciot. S’ils sont reconnus coupables et même si le parquet a requis une peine bien inférieure, les deux parlementaires risquent en théorie la prison – 10 ans pour Jean-Noël Guérini – et l’inéligibilité. [...]

Le Parisien

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°377

Dimanche 12 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

El Watan : l’éxécuteur d’Hervé Gourdel vient d’être formellement identifié

Samedi 11 octobre 2014

El Watan : l’éxécuteur d’Hervé Gourdel vient d’être formellement identifié dans enquête e7X2TD

El Watan

Image de prévisualisation YouTube

Affaire Bygmalion : trois ex-cadres de l’UMP mis en examen

Samedi 4 octobre 2014

Affaire Bygmalion : trois ex-cadres de l’UMP mis en examen dans france UMP+Bygmalion

Le Monde.fr :

Les trois anciens cadres de l’UMP placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire jeudi ont été mis en examen, samedi 4 octobre, par les trois juges d’instruction chargés d’instruire l’affaire Bygmalion. Il leur est notamment reproché d’avoir ordonné ou couvert, pour le compte de l’UMP, le système de fausses facturations mis en place avec la société Bygmalion au printemps 2012, et ce afin de masquer le dépassement du plafond autorisé pour les dépenses de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Eric Cesari, ex-directeur général de l’UMP, Fabienne Liadzé, ancienne directrice financière, et Pierre Chassat, ex-directeur de la communication, sont poursuivis pour « abus de confiance » et « faux et usage de faux ». Mercredi 1er octobre, trois anciens responsables de la société Bygmalion avaient, pour leur part, été mis en examen, mais pour les seuls faits de « faux et usage de faux ». En clair, les juges Serge Tournaire, Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire estiment l’UMP responsable de l’instauration du système frauduleux dont les cadres de la société d’événementiel n’auraient été que les exécutants.

Lire la suite sur Le Monde.fr

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°376

Samedi 4 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Chambon-sur-Lignon (43) : Témoignage du père d’Agnès Marin, violée et assassinée par un récidiviste

Mardi 30 septembre 2014

L’assassinat et le viol d’Agnès Marin par Matthieu, un autre interne de cet établissement mixte du Chambon-sur-Lignon, en novembre 2011, avaient suscité une immense émotion. Matthieu, le meurtrier présumé, à l’époque âgé de 17 ans et 11 mois, avait intégré le collège Cévenol dans le cadre d’un contrôle judiciaire après 4 mois de détention provisoire pour le viol d’une camarade de 15 ans dans le Gard, 18 mois plus tôt.

Le père d’Agnès Marin, Frédéric, a accordé une interview exclusive, où il raconte ce qu’il attend de ce procès en appel, pour lui, pour sa fille Agnès, et pour que cela ne recommence pas.

Image de prévisualisation YouTube

12345...21