Archive de la catégorie ‘insécurité’

Arles : deux policiers blessés dans un « guet-apens » dans une cité

Lundi 5 octobre 2015

Deux policiers qui intervenaient dimanche soir dans une cité à Arles dans les Bouches-du-Rhônes ont été blessés dans un « guet-apens » monté par une cinquantaine de jeunes, et leur véhicule a ensuite été incendié. 

Une première intervention a eu lieu vers 22 h dans la cité Barriol, où un premier véhicule, appartenant à un particulier, avait été incendié. Sur place, des policiers de la brigade anticriminalité venus en renfort de membres de police-secours croisent un véhicule « suspect » et identifient son propriétaire comme étant un jeune homme frappé par une interdiction de séjour à Arles, pour des faits de vol aggravé, enlèvement et séquestration et extorsion, a-t-on précisé de même source.

Ils tirent avec leur flashball 

Ces policiers de la Bac sont alors « violemment pris à partie par une trentaine de personnes » et subissent « de nombreux jets de projectiles » lorsqu’ils procèdent à l’interpellation de cette première personne. Encerclés, ils parviennent à se dégager en tirant avec leur flashball et grâce à l’appui d’une brigade canine. Dans un deuxième temps, les policiers sont à nouveau appelés par les pompiers, qui leur signalent qu’ils viennent d’emmener à l’hôpital un jeune homme assurant avoir été blessé par un tir de flashball. Sur place, après sa sortie de l’hôpital, le jeune homme est à son tour interpellé pour « participation à un attroupement armé », a-t-on précisé à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône.

50 personnes leur tendent un guet-apens

La suite sur le Midi Libre ….

Marc Trévidic : « La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé »

Jeudi 1 octobre 2015

Marc Trévidic est pessimiste. L’ancien juge anti-terroriste voit l’avenir en noir, à l’image de la bannière de l’État islamique. Dans une interview donnée à Paris Match, il estime que la France est devenue «l’ennemie numéro un» de l’État islamique et que l’organisation terroriste se prépare à des attentats d’ampleur sur notre territoire.

 Image de prévisualisation YouTube

Jet d’eau, crachats, insultes : Marion Maréchal Le Pen violemment prise à partie à Guillestre (vidéo)

Vendredi 18 septembre 2015

Hautes-Alpes : Marion Maréchal Le Pen bousculée à Guillestre. La députée du Vaucluse, tête de liste régionale pour le Front National en région Paca a été prise à partie à la sortie de la réunion. Des insultes ont fusé, de l’eau a été jetée sur la jeune femme. Des personnes l’ont même poursuivie dans les rues de Guillestre alors qu’elle repartait en voiture. Du côté d’Europe-Ecologie-Les-Verts, à l’origine du rassemblement contre la venue de Marion Maréchal Le Pen, on minimise et parle de « quelques débordements » et l’on explique que le maire Bernard Leterrier (EELV) est intervenu et l’a raccompagné à la voiture. Les images D!CI TV. 

Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen sur I<Télé

Lundi 31 août 2015
L’invité de Bruce Toussaint du 31/08/2015

Une journaliste indépendante rapporte ce qu’elle a vu en Syrie

Mardi 30 juin 2015

Entretien avec Charlotte d’Ornellas. La Syrie : guerre civile manipulée ou mensonge international ? from Reinformation.tv on Vimeo.

Arles : Droit de retrait des chauffeurs de bus ENVIA après l’agression d’un contrôleur.

Mercredi 24 juin 2015

arles envia

 

La PROVENCE 24/06/2015 p3

Florian Philippot sur Radio Classique / LCI

Mardi 2 juin 2015

Florian Philippot, Vice-président du Front National, était l’invité de Guillaume Durand sur Radio Classique / LCI.

http://www.dailymotion.com/video/x2se19q

Calais (62)/Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée : le suspect étranger a déjà un lourd casier

Jeudi 16 avril 2015

Hier après-midi, une Calaisienne de 9 ans a été enlevée à proximité de son domicile avant d’être violée et tuée. L’auteur présumé de l’enlèvement, un ressortissant polonais, a été interpellé en fin d’après-midi, non loin du lieu où la fillette a été retrouvée morte.La disparition de la jeune victime avait été signalée un peu plus tôt dans l’après-midi, dans le quartier du Petit-Courgain. Son corps a été retrouvé dénudé vers 17 h 30, dans un bois à proximité du port.

Calais (62)/Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée : le suspect étranger a déjà un lourd casier dans france 0JjIG8Y

La fillette, âgée de 9 ans, a été retrouvée dénudée dans le bois Dubrulle, en face de l’usine Tioxide, à l’angle de la rue du Nord et de la rue des Garennes. Selon une source proche de l’enquête, son corps portait des traces de strangulations.

Selon Denis Hurth, du syndicat UNSA Police, la fillette aurait été violée puis tuée. « Un suspect de nationalité polonaise a été interpellé et placé en garde à vue. » D’importants moyens de police et de gendarmerie étaient rassemblés en fin d’après-midi à proximité du lieu où a été découvert le corps. L’ensemble de la zone a été bouclée pour permettre le travail des enquêteurs.

[...]

Source

Selon Le Parisien, cet homme, un ouvrier, âgé de 38 ans résidait à Calais depuis une dizaine d’années. Il est connu des services de police pour des faits de vols avec arme, d’enlèvement et de séquestration.

Source

Il aurait été condamné en 2004 et 2010 et fait plusieurs années de prison. Toujours selon nos informations les clés de la voiture rouge auraient été retrouvées sur cet individu.

Source

«Vous me faites une blague ? C’est pas vrai ! » Près de six ans après la violente agression dont elle avait été victime à son domicile de Calais, Micheline T. pensait en avoir fini avec ses démons, en l’occurrence avec Zbigniew H., le ressortissant polonais qui lui avait fait vivre près d’une heure de terreur, le 27 juin 2009. [...]

Un an après l’agression de la retraitée, en 2010, il avait été condamné à six ans de prison pour ces faits, ainsi que pour trois autres agressions dans le Calaisis. L’homme venait d’être libéré. «Les policiers m’avaient assuré qu’il avait été expulsé en Pologne, s’effondre Micheline au téléphone, la voix nouée. Si c’est lui qui a fait ça à cette pauvre petiote, c’est terrible.»

Source

À force de taper sur le FN, on finit par taper sur ses candidats

Jeudi 19 mars 2015

À force de taper sur le FN, on finit par taper sur ses candidats dans Critique 3027265876_1_3_AMEBOMk9

Boulevard Voltaire : A force de taper sur le Front national, on finit par taper sur ses candidats. Preuve en est la courageuse agression perpétrée sur une femme de 83 ans à Sartrouville : alors qu’elle collait, seule, des affiches sur un panneau électoral, cette suppléante a été prise à partie par deux « jeunes »qui l’ont frappée au visage et lui ont déversé son seau de colle sur la tête. La vieille dame n’a dû son salut qu’à l’intervention d’une institutrice qui s’est portée à son secours.

Les habituelles ligues de vertu n’ont, évidemment, pas condamné ce fait divers. Et si d’aventures elles le faisaient, ce serait sans doute pour le relativiser en rappelant, par exemple, qu’une jeune candidate communiste a été elle-même victime d’une agression en Seine-Saint-Denis, comme vient de le faire le siteFranceTvInfo. Bel exemple de désinformation par comparaison, faute de précisions sur les auteurs et les circonstances de ces violences.

Evidemment, quand les plus hauts personnages de l’État revendiquent clairement la stigmatisation d’un parti politique,…/… il ne faut pas s’étonner qu’on s’en prenne à une personne âgée inoffensive. Quand le Front national est décrit sans cesse comme le parti de la haine, cela justifie tous les débordements. On peut même imaginer que ces deux agresseurs étaient sincèrement convaincus d’avoir affaire à une dangereuse émule d’Adolf Hitler, et qu’ils ont vu dans leur geste un acte de résistance dans la droite ligne de leurs prédécesseurs d’il y a 75 ans. Notre époque a les résistants qu’elle mérite.

La suite

Il a poignardé à mort Lucie, 18 ans, en août dernier : il est sorti de prison vendredi

Mercredi 18 février 2015

Il a poignardé à mort Lucie, 18 ans, en août dernier : il est sorti de prison vendredi dans Faits divers TCG8rMx

« Je n’ai même pas eu à plaider devant le juges des libertés pour cette demande de placement en CEF. (…) Le mandat de dépôt de mon client s’achevait samedi dernier », indique l’avocat du jeune garçon

Août 2014, Lucie décède après avoir reçu un coup de couteau au Havre. Écroué le 15 août 2014, le suspect a été placé en centre éducatif fermé, le vendredi 13 février 2015.

Il risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle. L’adolescent soupçonné d’avoir porté un coup de couteau mortel à Lucie, 18 ans, le 13 août 2014 au Havre (Seine-Maritime), est sorti de prison, et a été remis en liberté provisoire. Âgé de 15 ans à l’époque des faits, le jeune homme avait été mis en examen pour homicide volontaire par un juge d’instruction le 15 août 2014. Le juge des libertés et de la détention (JLD) a finalement décidé de son placement en centre éducatif fermé (CEF), le vendredi 13 février 2015.

« Je n’ai même pas eu à plaider devant le juges des libertés pour cette demande de placement en CEF. (…) Le mandat de dépôt de mon client s’achevait samedi dernier », indique l’avocat du jeune garçon, à Normandie-actu, le lundi 16 février 2015.

Si je n’avais pas fait la demande de la placer en centre éducatif fermé, celui-ci aurait été remis en liberté. Il serait retourné chez ses parents », soupire-t-il….

Maryse Haubert, la mère de Lucie, s’est indignée face à cette décision :

En France, j’ai l’impression que l’on est puni de la même manière, que cela soit pour un vol, que pour un meurtre. Heureusement, le parquet s’est aperçu que cette demande n’était pas logique », confie-t-elle….

Normandieactu

Décapitation de Coptes en Libye : l’indécence de la caste UMPS

Mardi 17 février 2015

Décapitation de Coptes en Libye : l’indécence de la caste UMPS dans france

« On ne rappellera jamais assez que c’est Nicolas Sarkozy, qui avec l’appui unanime du PS, déclara cette guerre incompréhensible en Libye. »

Communiqué de Presse du Front National

Le nouveau palier franchi dans l’horreur avec la décapitation de 21 Coptes par les bourreaux de l’Etat Islamique a suscité l’indignation de la classe politique. Avec une certaine indécence de la part des représentants de l’UMPS qui portent une responsabilité écrasante dans l’arrivée au pouvoir des fondamentalistes islamistes.

On ne rappellera jamais assez que c’est Nicolas Sarkozy, qui avec l’appui unanime du PS, déclara cette guerre incompréhensible en Libye.

 dans histoire

Guerre aux conséquences régionales dramatiques par l’expansion du fondamentalisme islamiste notamment au Mali, la transformation du sud libyen en sanctuaire et zone de contrebande pour les groupes terroristes qui déstabilisent et menacent l’ensemble de la zone sahélo-saharienne.

En refusant obstinément toutes les options de sortie de crise proposées par les chefs d’Etat africains, en outrepassant le mandat international prévoyant une zone d’exclusion aérienne dans le seul secteur de Benghazi, le duo de fauteurs de guerre Sarkozy-BHL a voulu l’anéantissement total du pays qui a fait le lit des milices islamistes.

BIYVC1vyjZKJFXcCqI9aSQrSB0I dans INFO ACTU

Les populations civiles et notamment la minorité chrétienne sont les premières à payer au prix fort les décisions et choix irresponsables du système UMPS.

Elles n’ont que faire des communiqués d’indignation de ceux qui ont armé le bras de leurs bourreaux.

Marine Le Pen invitée du Grand Jury RTL – Le Figaro – LCI

Lundi 9 février 2015

Marine Le Pen était l’invitée du Grand Jury, le 8 février 2015. Elle a répondu aux questions de Jérôme Chapuis (RTL), Eric Revel (LCI) et Alexis Brezet (Le Figaro).

http://www.dailymotion.com/video/x2gq9h2 http://www.dailymotion.com/video/x2gq9wt http://www.dailymotion.com/video/x2gqaa6

Marine Le Pen sur France Inter

Mercredi 21 janvier 2015
http://www.dailymotion.com/video/x2f1f2r http://www.dailymotion.com/video/x2f1gr9

Ce ne sont pas ceux qui ont engendré le chaos qui en viendront à bout !

Dimanche 18 janvier 2015

DSC_0040

Edito de Nicolas Bay (16.01.2015), Secrétaire Général du Front National

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour que les responsables de l’UMP et du PS détournent le sens des marches ayant rendu hommage aux victimes dans tout le pays en vulgaire opération de propagande anti-FN. Affolés des conséquences électorales que les attentats islamistes pourraient entraîner, les seules qui les intéressent réellement, ils ont rapidement délaissé le légitime recueillement pour retourner au registre bassement politicien.

Mais il en faudra bien davantage pour les exonérer de leur responsabilité ! Oui, la responsabilité de l’UMPS dans les dramatiques événements de la semaine dernière est pleine et entière : à travers leur complicité, passive ou active, avec l’immigration massive et incontrôlée, avec la montée du communautarisme, avec l’implantation de l’islamisme, avec le laxisme judiciaire. Et les voici, à présent, proposant à l’unisson les mêmes maigres mesures pour tenter de persuader les Français que, désormais, ils sont enfin décidés à assurer la sécurité publique. Las, personne ne veut plus, ne peut plus, croire que ce sont ceux qui ont engendré le chaos qui en viendront à bout.

Des promesses et des postures hypocrites et surtout inopérantes, voilà ce que nos gouvernants ont à nous offrir. Puisque François Hollande et Manuel Valls n’ont pas même osé envisager une suspension de Schengen, exprimer la nécessité de mettre un terme à l’immigration massive que nous subissons depuis des décennies, ou songer à l’expulsion des imams étrangers qui diffusent sur notre territoire l’idéologie politico-religieuse islamiste. Toujours prompts à aller chercher une mauvaise idée du côté des États-Unis, les voici prêts à mettre en œuvre – avec la complicité de l’UMP – un « Patriot Act » français, qui aura sans doute plus à voir avec la restriction de la liberté de pensée des citoyens qu’avec celle de la liberté d’action des terroristes !

À l’avant-garde, le Front National et Marine Le Pen auront prévenu depuis des années que le fondamentalisme islamiste constituait une réelle menace pour la France, qu’il fallait d’urgence prendre les dispositions nécessaires et affronter le fond du problème. Rappelons-nous du mépris de la caste, des insultes, des procès…

Les Français savent bien qui leur a toujours dit la vérité, y compris quand elle n’était facile ni à dire, ni à entendre. Ils savent bien qui n’a cessé de les avertir du risque de délitement de la nation, du développement du communautarisme qui a fait le lit du fondamentalisme islamiste. Ils se souviennent aussi qui était celle qui dénonçait avec force l’abandon de certains quartiers à des prédicateurs djihadistes radicaux, qui exigeait le renforcement des moyens humains et matériels pour les forces de l’ordre. C’est pourquoi nos compatriotes ne se feront plus duper par ces bonimenteurs que sont Messieurs Valls, Sarkozy, et consorts.

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°382

Jeudi 27 novembre 2014
Image de prévisualisation YouTube
12345...21