Archive de la catégorie ‘immigration’

La France continuera de verser des allocations aux familles de terroristes

Dimanche 29 octobre 2017

Le député et porte-parole du FN sébastien Chenu prenait la parole vendredi 27 octobre 2017 à l’Assemblée nationale à propos du scandale des prestations sociales versées aux familles des terroristes français en Syrie (et en Irak).

Plus de 700 islamistes potentiellement dangereux dans les Bouches du Rhône !

Lundi 18 septembre 2017

Voici quelques mesures proposées par le Front National pour combattre l’islamisme :

Arrêt de l’immigration massive, rétablissement définitif de nos frontières nationales et sortie de l’espace Schengen, déchéance de nationalité pour tous les djihadistes bi-nationaux, expulsion de tous les étrangers liés à l’islamisme radical, reprise en main des quartiers tenus par la loi des caïds et des barbus, fermeture des 90 mosquées salafistes répertoriées par nos services de renseignement.

Ci dessous article paru dans « La Provence » aujourd’hui.

bouches du Rhône islamisme

Michèle Tribalat : les vrais chiffres [inquiétants] de l’immigration

Mercredi 5 juillet 2017

TV Libertés | 4-07-2017

le célèbre démographe, ancien directeur de recherche à l’INED, a accepté de répondre aux questions de TVLibertés sur les chiffres de l’immigration en France. Michèle Tribalat dénonce l’aveuglement volontaire de l’intelligentsia sur le phénomène de l’immigration en France. Aujourd’hui, comme hier, les gouvernements et les élites avancent « les yeux grands fermés ». Un entretien exceptionnel où les faits prennent le pas sur l’idéologie. Et où l’on bouscule les idées reçues.
C’est ainsi que Michèle Tribalat tord le cou à la légende de l’Islam installé de longue date en France. Elle affirme, preuves à l’appui, que les musulmans d’aujourd’hui sont presque exclusivement le produit de l’immigration récente. Le démographe appuie aussi son analyse sur un double phénomène : la désecularisation des populations originaires des pays musulmans et d’autre part la sécularisation galopante de la société française dans son ensemble.

Image de prévisualisation YouTube

« Le voile de la discorde »

Jeudi 19 mai 2016

Téléchargez l’émission en cliquant sur le visuel :

visuel voile de la discorde

La loi El Khomri introduit la guerre de religion dans l’entreprise

Vendredi 13 mai 2016

voile(4)

Communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, Membre fondateur et trésorier du RBM

« La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché ». Ainsi, est rédigé l’article 6 du projet de loi portant réforme du code du travail, dite loi El Khomri. Une fois de plus, un gouvernement bafoue l’article 1er de la constitution qui stipule que « La France est une République … laïque ». Mais cet article ne surgit pas par hasard. Il se veut un « accommodement raisonnable », comme on dit en Amérique du Nord. D’ailleurs, il n’a pas rencontré l’opposition ni de l’UMP ni du MEDEF. Pourtant, pris sous la pression de l’islamisme extrémiste, il ne peut que diviser les Français. Est-ce là le but recherché ?

Pour les entreprises, c’est une promesse de contestations infinies et de difficultés sans nombre. Faudra-t-il y ouvrir des salles de prières ? Faudra-t-il séparer les sexes dans les bureaux, dans les ateliers, sur les chantiers ? Pour les salariés, c’est un risque de conflits entre eux au sujet de l’organisation du travail. Comment se déroulera le mois de Ramadan ? Comment réagir quand un homme refusera d’être sous les ordres d’une femme ? Pour ceux qui sont considérés comme musulmans, c’est la menace de pressions constantes. Les femmes seront-elles obligées de se voiler ? Tous ne seront-ils pas contraints de manger hallal, si même une nourriture qui ne le soit pas pourra être servie dans les cantines ? Ces dispositions peuvent s’appliquer légitimement dans les pays dont l’islam est la religion d’État, mais en France ? Les entreprises pour acheter la paix, sinon sociale, du moins religieuse, céderont peu à peu. Les tribunaux seront paralysés par ce texte de loi.

Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine demande le retrait du projet de loi El Khomri en général, anti économique et anti social, et en particulier de cet article anti laïque, maintenu dans le projet révisé. Il ne faut pas introduire les dissensions religieuses au sein de l’entreprise pour satisfaire une petite minorité fanatique qui, en outre, réclamera toujours plus. Ceux qui ne croient pas au ciel et ceux qui y croient, quelle que soit leur manière d’y croire, doivent pouvoir travailler ensemble dans le respect mutuel et pour le bien commun. La situation de la France demande de rassembler tous les Français, et non de les diviser en communautés religieuses ou autres.

Marine Le Pen sur le diktat migratoire exercé par Erdogan sur l’UE

Jeudi 12 mai 2016

Marine Le Pen est intervenue au Parlement européen pour dénoncer le diktat migratoire exercé par Erdogan et auquel se soumet l’Union Européenne (11/05/16)

Image de prévisualisation YouTube

Le Japon continue de limiter l’immigration : « Nous ne voulons pas nous retrouver dans la situation de la France »

Samedi 16 avril 2016

Le Japon continue de limiter l’immigration : « Nous ne voulons pas nous retrouver dans la situation de la France » dans immigration

Historique : le nombre de travailleurs étrangers au Japon franchira la barre du million d’individus cette année, a calculé le gouvernement. Depuis 2009 cette population a crû de 49%. Une poussée exponentielle, visible surtout dans le grand Tokyo, où est concentrée 30% de la main d’œuvre étrangère: il suffit de pousser les portes d’un konbini, une des épiceries de proximité qui quadrillent le pays, pour se retrouver devant des caissiers généralement chinois.

Serait-ce le signe d’une tolérance nouvelle du Japon à l’immigration ? Pas encore. A tous égards, l’Archipel demeure extraordinairement strict et circonspect sur la question. Le Premier ministre ne manque jamais une occasion de rappeler que la troisième économie du monde n’a pas de politique d’immigration, à la grande joie de l’opinion publique et des syndicats nippons, qui n’ont jamais été bercés par l’ »Internationale » quand on leur parlait d’ouvriers étrangers. Même si le nombre des étrangers augmente, il est au même niveau qu’en 2008, avant le terrible choc Lehman et la catastrophe de Fukushima, qui ont provoqué énormément de retours aux pays.

Les critères d’obtention de visas professionnels demeurent drastiques.

« Le problème d’accepter des étrangers est qu’ils risquent d’acquérir la nationalité japonaise. Nous ne voulons pas nous retrouver dans la situation de la France », déclare crûment Akira Morita, directeur général de l’institut national de la population IPSS avant d’opposer des arguments définitifs à une ouverture du pays  « le Japon n’est de toute façon pas attirant pour les travailleurs immigrés. Ils peuvent aller partout sur la planète, où ils seront mieux payés qu’au Japon. Et leur propre pays leur offrira bientôt le même salaire que le nôtre ». [...]

Challenges

Islamisme : La radicalisation touche Tarascon, Arles, Miramas….

Mercredi 13 avril 2016
La Provence le 9 avril 2016

La Provence le 9 avril 2016

Le 30 mars 2016, lors du conseil municipal de Tarascon, Valérie LAUPIES, a dit que la ville devenait « un Molenbeek ».

Lucien LIMOUSIN le maire UMP a répondu que l’élue du FN était en plein délire extrémiste… [voir la vidéo à partir de 9’42″]

Pourtant dans un article : « Marseille Molenbeek en Provence ? » paru le 9 avril 2016 dans La Provence.

Un travailleur social chargé d’endiguer la radicalisation confirme les propos de Valérie LAUPIES :

« …la majorité des jeunes qu’il « traite » vit en dehors de Marseille, dans les communes voisines, Tarascon, Miramas, Arles aussi. » [La Provence 09/04/2016]

MOL1MOL2

Ces écoles musulmanes qui inquiètent le gouvernement

Jeudi 7 avril 2016

JT 13heures TF1 – 6 avril 2016

V.Laupies (FN) – A Tarascon l’exécutif finance la communautarisation !

Jeudi 31 mars 2016

A Tarascon comme dans de nombreuses villes de France, l’argent du contribuable sert à financer des cours d’arabe dans les écoles tout en alimentant les caisses des associations communautaristes ; caisses destinées soit disant à intégrer la population primo arrivante…

C’est bien la soumission des élus de l’exécutif qui crée des Molenbeeck… un jour, ils devront rendre des comptes !

Conseil municipal de Tarascon 30 mars 2016 [vidéo] :

Image de prévisualisation YouTube

Molenbeek à la française

Jeudi 31 mars 2016

Le mal est aujourd’hui profond et ne pourra être combattu que par des responsables politiques déterminés.

politique ville 2

Boulevard Voltaire :

En déclarant qu’une centaine de quartiers, en France, « présentent des similitudes potentielles »avec le quartier de Molenbeek à Bruxelles, le ministre de la Ville Patrick Kanner a jeté un pavé dans la mare. Aussitôt, Jean-Christophe Cambadélis et Julien Dray se sont prononcés contre toute « stigmatisation ». Tandis que Manuel Valls évoquait une responsabilité collective de ceux ayant exercé le pouvoir au cours de ces dernières décennies.

Comme à l’accoutumée, tout était dit, et on pouvait continuer à faire comme si rien ne s’était passé. Pourtant, une analyse de notre passé révèle que les politiques de la ville liées aux politiques migratoires et sécuritaires désastreuses menées ces trente dernières années ont indubitablement conduit aux résultats que nous connaissons aujourd’hui en matière de criminalité et de terrorisme.

En ce qui concerne les politiques de la ville mises en œuvre depuis le milieu des années 80, les rapports successifs de la Cour des comptes, que l’on ne peut soupçonner de parti pris, n’ont cessé d’en dénoncer les dysfonctionnements. Que ce soit en 1995, en 2002 ou en 2012, les rapports de la Cour font les mêmes constats : trop de quartiers concernés, politiques insuffisamment pilotées, faible mobilisation des politiques publiques, répartition insatisfaisante des moyens, objectifs nationaux mal identifiés, projets urbains mal définis, et la liste est longue des reproches faits à une politique qui a coûté des milliards au contribuable français. Et, de fait, comme le souligne M. Valls, ces constats touchent autant les gouvernements de droite que ceux de gauche. Mais nous savons, depuis un certain M. Fabius, que l’on peut être responsable sans être coupable.

Pour ce qui relève des politiques migratoires mises en place en France au cours de ces dernières années, on sait maintenant qu’il s’avère impossible, notamment depuis 2009 et la réforme des types d’autorisations de séjour, de déterminer avec précision qui entre et qui sort du pays. Toutes les réglementations ne font que rendre plus difficile encore la gestion de ce dossier épineux qui s’avère porteur de graves dangers. L’actuelle crise des migrants, et les corrélations établies avec les actes terroristes survenus en novembre 2015 à Paris, en constituent la parfaite illustration.

Dans ce contexte, il appartient également aux élus locaux, pour lesquels la politique de la ville ne fut pendant longtemps qu’une simple manne financière destinée à subventionner des associations complaisantes, de se réveiller. Il ne suffit pas de déclarer qu’on n’a pas de « zones de non-droit » pour que ce phénomène disparaisse comme par enchantement. Le mal est aujourd’hui profond et ne pourra être combattu que par des responsables politiques déterminés. Si on continue de fermer les yeux, ce n’est pas une centaine de Molenbeek à la française qui sera à craindre – chiffre sans doute en dessous de la réalité -, mais des centaines puis des milliers.

Rendons à César ses arabesques

Lundi 29 février 2016

Rendons à César ses arabesques dans cinema 855232-000_dv2224277

Rendons à César… ses César ! La cuvée 2016 nous prouve (ouf !) qu’en France la diversité est célébrée et que le monde du spectacle ne s’est pas « droitisé », bien arc-bouté sur sa gauche malgré des spectateurs qui, quel scandale, votent parfois à 50 % pour le FN…

Vus de l’extérieur mais aussi de l’intérieur par des gens de passage, les Français – du moins ceux de la catégorie la plus « répandue » – passent pour des « racistes », voire (plus grave) pour des « islamophobes ».

Or, qu’ont choisi les 4.500 jurés des César – certes noyautés par trois collèges (techniciens, réalisateurs, acteurs) totalisant 60 % des voix, les 40 % restants s’éparpillant entre sept collèges (dont, pourtant, ceux des auteurs, des producteurs, des distributeurs) – ?

Eh bien, les représentants de la vie cinématographique phagocytée par l’intelligentsia de la culture n’ont pas hésité un instant à récompenser Fatima, un film qui, après trois petits tours, a fait (incroyable score) 161.945 entrées (7.712 par jour). Fatima l’a emporté face à Marguerite, qui a réalisé, en six semaines, 980.161 entrées (23.337 par jour).

La suite sur Boulevard Voltaire…

ZOOM – XAVIER RAUFER : 3 MOIS APRÈS LES ATTENTATS, LA VÉRITÉ

Mercredi 17 février 2016

3 mois après les attentats de Paris, le criminologue Xavier Raufer revient sur notre plateau pour un bilan accablant. Il nous livre toute
la vérité sur l’enquête. Mauvaises pistes, négligences, erreurs politiques, et déni de réalité, un constat implacable et alarmant.

Image de prévisualisation YouTube

SOURCE

Danemark: une adolescente risque une amende pour avoir gazé son violeur

Vendredi 29 janvier 2016

Young woman standing in tunnel

Une jeune Danoise âgée de 17 ans risque des poursuites pour avoir essayé de se défendre alors qu’elle était victime d’une tentative de viol.

Les médias européens, notamment le Telegraph, ont rapporté l’indicent qui s’est passé mercredi soir à Sonderborg, petite ville côtière du sud du Danemark. Une adolescente a été victime d’une tentative de viol non loin du centre d’accueil de migrants. D’après elle, un homme « à la peau foncée » parlant anglais l’a plaqué sur la terre et s’est couché sur elle. La jeune fille a fait fuir son agresseur en le gazant avec un spray au poivre.

La jeune fille a porté plainte à la police. Une enquête pour tentative de viol a été ouverte. Mais l’agresseur court toujours. La police l’a inscrit dans la liste des étrangers impliqués dans des cas de viols ou d’agressions sexuelles.

Mais conformément aux lois danoises, l’utilisation de spray au poivre est interdite. Ce qui signifie que l’adolescente est passible d’une amende de 70 euros, a expliqué le porte-parole de forces de l’ordre Knud Kirsten ayant commenté la situation à la télévision locale.

Ces propos ont suscité une onde de choc dans l’opinion publique. D’après les internautes, il est insensé de punir les victimes pour avoir essayé de se défendre.

Au Danemark, le nombre des cas de viols et d’agressions sexuelles impliquant les demandeurs d’asile hébergés dans les centres d’accueil est en hausse. Mais dans certains cas, les femmes ne portent pas plainte par peur que la police ne les accuse au lieu d’agresseur.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20160129/1021315136/danemark-spray-poivre-viol.html#ixzz3ye7vGSjT

Paris et Berlin créent un fonds de 10 mds € pour les réfugiés

Mardi 24 novembre 2015

Abracadabra ! Les mêmes qui demandent aux Français de serrer toujours plus la ceinture, d’être plus compétitifs, sortent du chapeau 10 milliards d’euros pour les « migrants »…

La France et l’Allemagne proposent de créer un fonds de dix milliards d’euros pour contribuer à faire face à l’afflux de réfugiés en Europe, a annoncé aujourd’hui le ministre français de l’Economie, Emmanuel Macron, lors d’un déplacement à Berlin.

Paris et Berlin créent un fonds de 10 mds € pour les réfugiés dans france INYx6qp

(…)

Le Figaro

12345...31