Archive de la catégorie ‘histoire’

L’historien Dominique Venner s’est suicidé à Notre-Dame

Mardi 21 mai 2013

L’historien Dominique Venner s’est suicidé à Notre-Dame dans Faits divers dominiquevenner3727L’homme s’est donné la mort devant l’autel de Notre-Dame, avec une arme à feu. La cathédrale a dû être évacuée de ses nombreux touristes. Il s’agirait d’un écrivain, Dominique Venner, âgé de 78 ans.

Le Matin

Dominique Venner avait publié un commentaire aujourd’hui même sur son site:

(…) Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette réalité. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay. Le « grand remplacement » de population de la France et de l’Europe, dénoncé par l’écrivain Renaud Camus, est un péril autrement catastrophique pour l’avenir.

Il ne suffira pas d’organiser de gentilles manifestations de rue pour l’empêcher. C’est à une véritable « réforme intellectuelle et morale », comme disait Renan, qu’il faudrait d’abord procéder. Elle devrait permettre une reconquête de la mémoire identitaire française et européenne, dont le besoin n’est pas encore nettement perçu.

Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ébranler les somnolences, secouer les consciences anesthésiées et réveiller la mémoire de nos origines. Nous entrons dans un temps où les paroles doivent être authentifiées par des actes.

Le blog de Dominique Venner

L’antiracisme : rencontre avec Farida Belghoul

Lundi 20 mai 2013

À la fin de l’année 1983, suite aux incidents de l’été entre des jeunes de la banlieue lyonnaise et la police, se déroulait la « Marche pour l’égalité et contre le racisme », plus connue sous l’appellation « Marche des Beurs ». L’année suivante, une jeune femme du nom de Farida Belghoul organisait une seconde marche : « Convergence 84 ». Vingt-neuf ans plus tard, en exclusivité pour Égalité & Réconciliation, elle livre sa version de l’histoire, qui diffère radicalement du roman antiraciste officiel…

http://www.dailymotion.com/video/xzyvlp

http://www.dailymotion.com/video/x100fgl

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°319

Vendredi 17 mai 2013

Comme chaque semaine retrouvez le blog vidéo de Jean-Marie Le Pen présenté par Julien Sanchez.

Image de prévisualisation YouTube

Privatisations : le gouvernement Hollande brade les entreprises publiques contre l’intérêt des Français

Samedi 11 mai 2013

Privatisations : le gouvernement Hollande brade les entreprises publiques contre l’intérêt des Français dans économie hopital-225x300

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Après avoir bradé l’immobilier de l’Etat, vendant pour une bouchée de pains casernes, écoles, hôpitaux, bâtiments historiques, le gouvernement, dans la lignée des précédents, s’apprête à réduire encore davantage le peu de parts qu’il lui reste dans des sociétés pourtant stratégiques ou de service public.

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault reproduit là fidèlement la politique du gouvernement Jospin qui fut celui qui privatisa le plus sous la Vème République, gouvernement auquel appartenait d’ailleurs le ministre Mélenchon.

Cette politique à courte-vue nuit à la France. Elle diminue les capacités d’intervention de l’Etat dans l’économie, déjà fortement limitées par les carcans européens ; elle affaiblit les entreprises concernées, brutalement soumises à l’appétit d’actionnaires prédateurs souvent étrangers ; elle affecte l’impératif contrôle des activités stratégiques par les pouvoirs publics. Enfin, elle pénalise le service public : qui peut garantir qu’EDF ne sera pas privatisé demain ? Quel devenir pour le nucléaire français ?

Ces privatisations sont d’autant plus absurdes qu’elles ne rapportent rien aux finances de la France. Les quelques milliards de produits financiers potentiellement dégagés représentent une goutte d’eau dans l’océan de la dette française.

Moralement enfin, la cession des actifs de l’Etat par le gouvernement dépouille les Français d’une richesse nationale qui leur appartient.

Que fera le gouvernement quand il aura revendu nos entreprises publiques ? Il bradera le château de Versailles ?…

Marine Le Pen propose au contraire de renforcer la présence de l’Etat dans les groupes stratégiques, de garantir le service public et de mettre en place les conditions d’un véritable Etat stratège qui protège et stimule l’économie.

Réaction de Marine Le Pen à l’intervention de François Hollande

Vendredi 29 mars 2013

Réaction de Marine Le Pen à l'intervention de François Hollande dans économie marinefondvert300x249

Les Français fondaient peu d’espoir sur cette nouvelle intervention présidentielle ; le discours tenu aujourd’hui par François Hollande n’a guère trompé leurs anticipations.

Le président de la République s’est en effet livré à une véritable mise en scène du vide, n’ayant rien de concret à annoncer, rien qui puisse sortir les Français de leur pessimisme. Il s’est contenté de rappeler les quelques mesurettes qu’il a prises depuis le début de son quinquennat et dont il espère qu’elles vont par magie faire revenir la croissance, c’est maigre. On retiendra cependant l’annonce d’une nouvelle augmentation probable de la durée de cotisation des retraités, et une accentuation de la politique ultralibérale dans beaucoup de domaines.

C’est qu’en fait, sur tous les sujets, il incarne la désespérante impuissance d’une politique qui ne croit plus en la France. Comme Nicolas Sarkozy avant lui, il a enfilé le petit costume de
gouverneur d’une province de l’Union européenne, n’ayant pas le courage de devenir le président de la France. Les Français veulent un chef qui reprenne en main le pays, et non un communicant qui enchaîne les formules et les promesses. Président d’un gouvernement technique, François Hollande était ce soir le Monti français.

Comme son prédécesseur, François Hollande veut essayer de nous faire croire qu’on pourrait tout changer sans rien changer. C’est une illusion. Le président de la République ne pourra rien, sur le front du chômage notamment, tant qu’il n’aura pas récupéré le pouvoir, tant qu’il n’aura pas décidé de sortir la France des rails de l’hyper austérité voulue par l’Allemagne et Bruxelles, tant qu’il n’aura pas rompu avec la politique ultralibérale de la zone euro qui enfonce un continent entier dans la récession, tant qu’il n’aura pas redonné des frontières à la France.

Il faut du courage en politique. François Hollande, pas plus que Nicolas Sarkozy avant lui, n’en a. Il est nécessaire de parler franchement aux Français, et leur dire qu’il faut pour notre pays une
rupture majeure, une restauration de la souveraineté dans tous les domaines.

Cette intervention n’aura rien changé, nous sommes toujours à mille lieux de cette politique courageuse de renaissance française et populaire pour laquelle je me bats. Les Français, de plus en plus
lucides sur la triste faiblesse du pouvoir UMPS, auront eu ce soir une occasion de plus de constater qu’il n’y a plus rien à attendre de cette classe politique aux abois.

Non au 19 mars !

Mardi 19 mars 2013

Non au 19 mars ! dans Critique marinelepen

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le Front National ne s’associera pas aux commémorations du 19 Mars 62, date à partir de laquelle des milliers de Harkis et Pieds-Noirs ont été massacrés.

Cette loi inique et purement idéologique a été votée au mépris de l’histoire et d’une blessure profonde pour un grand nombre de nos compatriotes.

Nous regrettons d’ailleurs que la droite au pouvoir n’aie jamais eu le courage de régler ce problème, si ce n’est pour choisir une date qui ne correspondait à rien.

Face à une contestation grandissante, nous demandons le vote d’un autre texte de loi plus conforme à la réalité des faits et au respect des mémoires.

Une fois aux affaires, nous abrogerons cette Loi et réglerons définitivement les problèmes liés à cette plaie jamais refermée de notre histoire nationale.

19-mars-2013-067 dans histoire

Crédit photo : vivianericard.unblog.fr – monument aux morts de Tarascon le 19 mars 2013

NON, le 19 mars, n’est pas la bonne date pour commémorer la fin de la guerre d’Algérie chez nous. Il y eut, après cette
date, en violation du traité de cessez-le-feu, plus de victimes, militaires français, pieds-noirs et surtout harkis que pendant les 8 ans de la « guerre »

Hugo Chavez est décédé

Mercredi 6 mars 2013

Le vice-président vénézuélien, Nicolas Maduro, a annoncé mardi le décès d’Hugo Chavez après s’être battu deux ans contre un cancer de la région pelvienne.

« Nous avons reçu l’information la plus dure et la plus tragique que nous pouvions annoncer à notre peuple. A 16H25 (20H55 GMT), aujourd’hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias », a déclaré M. Maduro à la télévision.

Au pouvoir depuis 1999, M. Chavez a été réélu en octobre dernier pour un quatrième mandat. Son investiture devait avoir lieu en janvier, mais son dernier bilan de santé avait jeté de nouveaux doutes sur sa capacité à assurer la présidence.

Hugo Chavez, 58 ans, avait désigné le vice-président vénézuélien Nicolas Maduro comme son successeur s’il était lui-même dans l’incapacité d’exercer la présidence et devait quitter le pouvoir définitivement.

Selon la Constitution, les Vénézuéliens seront de nouveau appelés aux urnes dans un délai de 30 jours.

Hugo Chavez… qui est-il vraiment ?

Ce documentaire argentin, diffusé à travers toute l’amérique latine en février 2010, retrace la vie du Président vénézuélien Hugo Chavez, depuis son enfance jusqu’à la rébellion du 4 février 1992.


Image de prévisualisation YouTube

Il y a 60 ans : La Mort de Staline, le tyran rouge !

Mardi 5 mars 2013

Il y a 60 ans : La Mort de Staline, le tyran rouge ! dans histoire staline1

 

Image de prévisualisation YouTube

Selon Arte, la catastrophe du barrage de Fréjus serait un attentat du FLN (Vidéo)

Vendredi 25 janvier 2013

La chaîne de télévision Arte a fait une révélation surprenante, passée inaperçue, dans un documentaire allemand diffusé mardi à 22 heures.

Une information reprise jeudi par Emmanuel Berretta sur son blog du Point. Selon les services secrets d’Allemagne de l’Ouest, la rupture du barrage de Malpasset, qui a fait plus de quatre cents morts à Fréjus, le 9 décembre 1959, aurait été provoquée par un attentat du FLN.

La version officielle, établie en France en 1971 par le Conseil d’Etat, privilégie la thèse de l’accident. Une faille située à la base du barrage, une roche pas assez homogène… C’est le mauvais choix de son emplacement qui a été mis en avant pour expliquer cette catastrophe quand le barrage, haut de 61 mètres, a laissé échapper 50 millions de mètres cubes d’eau qui ont déferlé dans la vallée en une vague de 5 mètres de hauteur.

Lire la suite sur le blog du monde.fr

Image de prévisualisation YouTube

François Hollande ennemi des travailleurs Français

Lundi 21 janvier 2013
http://www.dailymotion.com/video/xlwtah

« En aucun cas, la France n’interviendra au Mali »

Vendredi 18 janvier 2013

Fin octobre, depuis l’Elysée, François Hollande assurait :
« En aucun cas, la France n’interviendra, elle-même, au Mali ».

Image de prévisualisation YouTube

[Vidéo] – Analyse de Marine Le Pen sur l’intervention française au Mali et la diplomatie française

Jeudi 17 janvier 2013

[Vidéo] – Analyse de Marine Le Pen sur l’intervention française au Mali et la diplomatie française dans france Marine-Le-Pen2-300x220Communiqué de presse du Front National

Dans une vidéo mise en ligne aujourd’hui sur le site du Front National, Marine Le Pen analyse la situation au Mali et livre sa vision de la diplomatie française.

Image de prévisualisation YouTube

Réaction de Marine Le Pen à l’intervention française au Mali

Samedi 12 janvier 2013

Réaction de Marine Le Pen à l’intervention française au Mali dans france affiche_autre_voix2-224x300Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’intervention française au Mali décidée ce jour par le président de la République doit être soutenue dans la mesure où notre pays a été appelé à l’aide par le gouvernement légitime du Mali en application d’une coopération de défense entre nos deux pays, dans une zone francophone.

Cette intervention se fait dans le champ de la coopération interétatique avec un pays ami dirigé par un gouvernement modéré qui cherche légitimement à se défendre contre l’expansion du fondamentalisme, conséquence directe de la chute de Kadhafi en Libye.

Cette intervention légitime révèle cependant un cruel paradoxe quand on sait que les gouvernements français ont contribué à faire le lit des islamistes en Libye et en Syrie en apportant aide, assistance et armes aux fondamentalistes de ces pays, utilisés aujourd’hui pour attaquer un allié historique de la France.

Elle souligne l’aveuglement et la faute stratégique majeure des dirigeants français dans leur politique en Libye et en Syrie, responsables du développement de cette menace islamiste. Faute stratégique que le Front National fut le seul parti à dénoncer dès 2011.

Enfin, cette intervention souligne l’impérieuse nécessité de maintenir un budget digne pour nos armées, auxquelles il ne sera pas possible à l’avenir de demander de réaliser des missions telles que celle-ci si leurs moyens humains et matériels continuent d’être affaiblis au rythme actuel.

L’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, était pour une cérémonie en mairie destinée à célébrer l’union civile des gays et lesbiennes.

Jeudi 10 janvier 2013
Image de prévisualisation YouTube

Le devoir de mémoire à deux vitesses !

Jeudi 3 janvier 2013
Image de prévisualisation YouTube

 

1...34567...16