Archive de la catégorie ‘europe’

Face à la submersion migratoire, François Hollande veut transférer la politique de l’asile aux technocrates de Bruxelles

Jeudi 27 août 2015

soumissionCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

À l’occasion d’une rencontre à Berlin avec la chancelière Angela Merkel, le Président de la République s’est déclaré favorable à « une répartition équitable des réfugiés qui relèvent du droit d’asile en Europe » et « à une mise en œuvre d’un système unifié de droit d’asile » ainsi qu’une « politique migratoire commune ». Alors que l’Allemagne s’apprête à accueillir 800 000 demandeurs d’asile pour la seule année 2015 et que près de 4000 migrants ont été secourus en une journée en mer Méditerranée, de telles propositions sonnent comme un aveu d’impuissance de la part du chef de l’État et un véritable appel d’air à l’immigration massive. Surtout, l’argument qui consiste à distinguer les demandeurs d’asile des autres migrants clandestins est fallacieux, car la coûteuse politique de l’asile -2 milliards d’euros par an- est dévoyée et détournée au profit de réseaux mafieux qui savent qu’en France, 99% des demandeurs déboutés ne sont pas expulsés du territoire

Par ailleurs, les positions de la Commission européenne concernant la gestion de l’immigration sont ultra-laxistes, comme en témoigne son président Jean Claude Juncker qui déclarait récemment dans une tribune: « nous ne refoulerons jamais ceux qui ont besoin de protection. Ces principes sont écrits dans nos lois et nos traités ». C’est pourquoi l’harmonisation du droit d’asile au niveau communautaire et la mise en œuvre d’une politique commune en matière d’immigration, vont retirer à la France un levier politique pourtant indispensable à la lutte contre l’afflux de clandestins sur le territoire national.

Face à cette situation exceptionnelle, la lutte contre l’immigration massive doit désormais relever de l’intérêt supérieur de la nation. le Front National demande que l’État retrouve tous les instruments de souveraineté afin d’exercer un contrôle efficace à ses frontières et réformer de fond en comble la politique de l’asile qui doit être ramenée à sa philosophie originelle: celle qui aurait dû conduire la France à accorder sa protection à Edouard Snowden ou Julien Assange.

250.000 clandestins arrivés par mer : l’été de tous les records

Mardi 18 août 2015

Un record malheureux a été battu. Il n’y a jamais eu autant d’arrivées de réfugiés. Une crise humanitaire d’une grande ampleur s’installe.

250.000 clandestins arrivés par mer : l’été de tous les records dans crise BLNfvk8

Les bateaux de fortunes se multiplient. Le nombre de migrants aussi. Cet été, un record malheureux a été battu. Il n’y a jamais eu autant d’arrivées de réfugiés sur les côtes européennes. D’après les calculs de l’Organisation internationale pour les migrants (OIM),le nombre de migrants et de demandeurs d’asile qui sont arrivés en Europe par la mer, au 14 août, «avoisine les 250.000» depuis le début de l’année. C’était 219.000 pour toute l’année 2014. Le HCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés, comptabilise pour sa part 264.500 migrants qui ont traversé la Méditerranée : 158.456 vers la Grèce, 104.000 vers l’Italie, 1.953 vers l’Espagne et 94 vers Malte.[...]

Quelque 20.843 migrants sont arrivés en Grèce la semaine du 8 au 14 août par la mer, annonce mardi 18 août à Genève le Haut Commissariat de l’ONU aux Réfugiés. Ce nombre représente presque 50% du total des arrivées de migrants par la mer en Grèce pour toute l’année 2014, qui s’étaient élevées à 43.500, explique le HCR. [...]

L’article complet nouvelobs.com

Crise grecque : point presse de Marine Le Pen

Mercredi 15 juillet 2015
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen appelle Alexis Tsipras à sortir de l’euro

Lundi 13 juillet 2015
Image de prévisualisation YouTube

Grèce : la haine du référendum est partout, les masques tombent !

Jeudi 2 juillet 2015

philippot

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

Courageusement et malgré toutes les pressions internationales, le gouvernement d’Alexis Tsipras a décidé de maintenir le référendum prévu dimanche prochain en Grèce, tout en appelant à voter « non » à l’accord proposé par les institutions européennes et le FMI.

Ce référendum, incontestable et légitime, a d’ores et déjà fait la preuve de son utilité puisqu’il a permis de faire tomber les masques de l’Union européenne et de ses partisans, et de faire apparaître leur vrai visage : celui de la haine de la démocratie, des peuples et de la liberté.

En France, les expressions les plus choquantes contre le référendum grec sont venues des rangs des Républicains ex-UMP qui, il est vrai, ont déjà concrètement prouvé par le passé leur mépris du peuple en s’asseyant, par exemple, sur le « non » des Français au référendum sur la Constitution européenne de 2005.

C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a qualifié le référendum grec « d’irresponsable », tout en se vantant, comble de la honte, d’avoir réussi à faire annuler celui de 2011, voulu par le premier ministre grec de l’époque.

Les critiques sur la tenue du référendum se sont multipliées dans la presse, et l’on ne compte plus les éditos réclamant sa suspension.

C’est tout le système à l’unisson qui s’est mis en branle contre le référendum grec, jusqu’au Conseil de l’Europe, qui en a scandaleusement remis en cause la légitimité en arguant qu’il n’était pas conforme à « ses standards ». Sans doute espèrent-ils donner de la matière aux anti-démocrates qui voudront demain en contester le résultat : un machiavélisme d’apprentis sorciers parfaitement irresponsable.

Le Front National s’inscrit lui sans réserve aux côtés du peuple grec, qui doit être libre de décider souverainement de son avenir. Un vote « non » serait incontestablement synonyme de liberté mais également d’économies pour les Français, qui n’auraient pas à payer de leur poche les prêts d’un nouveau « plan d’aide ». Il serait enfin une gifle pour l’ensemble des dirigeants serviles de l’Union européenne, et un nouveau coup qu’on espère mortel à la monnaie unique, dont la disparition serait un bienfait pour tous les peuples d’Europe.

Traite d’êtres humains en France: arrestations en Bosnie

Mercredi 24 juin 2015

Sept membres d’un réseau de traite d’êtres humains, qui forçaient des femmes et des enfants bosniens à voler et à mendier dans plusieurs villes en France, ont été arrêtés ce matin en Bosnie dans une opération conjointe des autorités des deux pays.

Traite d’êtres humains en France: arrestations en Bosnie dans crise DqXEWwG

« L’opération est menée dans la région de Zenica, Jajce (centre), de Vlasenica (est) et de Prijedor. Sept personnes ont été arrêtées et plusieurs perquisitions sont en cours. Une opération est menée parallèlement en France », selon un communiqué de la police.

Les personnes arrêtées sont soupçonnées d’avoir recruté depuis 2012 plusieurs femmes et organisé leur départ en France.
« Sur place, elles ont été forcées à voler dans la rue et à leur remettre l’argent. Dans certains cas, les enfants aussi étaient les victimes ».

(…) Le Figaro

Immigration : « le flux de migrants va continuer » assure la porte parole de Frontex

Samedi 20 juin 2015
Image de prévisualisation YouTube

Le Ramadan des migrants à Vintimille

Vendredi 19 juin 2015

Création du Groupe ENL (Europe des Nations et des Libertés) au Parlement européen

Mercredi 17 juin 2015
Image de prévisualisation YouTube

Italie : La gare de Rome-Tiburtina débordée face à l’afflux des immigrés clandestins

Vendredi 12 juin 2015

L’Italie a du mal à gérer l’afflux de migrants qui sont plus de 50 000 à être arrivés depuis le début de l’année. Des centaines d’entre-eux campent dans les rues adjacentes de la gare de Rome-Tiburtina, la deuxième gare de Rome, après celle de Rome-Termini, lieu de correspondance pour les trains à grande vitesse en Italie. Les migrants sont, pour la plupart, originaires de Syrie, d’Érythrée, de Somalie et d’Ethiopie.

Certaines régions du nord de l’Italie ont refusé d’accueillir plus de migrants issus des centres surpeuplés du sud du pays, lieux de débarquement des bateaux de secours. La plupart qui atteignent l’Italie, 170.000 en 2014, veulent atteindre les pays d’Europe du Nord

E. Ferrand, P. Claeys et L. de Danne évoquent les questions internationales

Vendredi 12 juin 2015

Edouard Ferrand, député français et chef de la délégation FN/RBM du Parlement européen, Philip Claeys, ancien parlementaire et membre du Vlaams Belang et Ludovic de Danne, conseiller de Marine Le Pen sur les affaires européennes et internationales, reviennent sur les récentes questions internationales.
Ils y évoquent notamment la Turquie et le recul de l’AKP islamiste d’Erdogan, la Russie, le Non des peuples contre les institutions européennes lors du Référendum européen, les récentes victoires patriotiques en Italie et en Autriche.

Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot demande le retrait de la coupe du monde 2022 au Qatar

Vendredi 12 juin 2015
Image de prévisualisation YouTube

Parlement européen (Strasbourg, le 10 juin 2015) : Florian Philippot demande le retrait de la coupe du monde 2022 au Qatar.

Conférence de presse de Marine Le Pen sur son voyage en Egypte.

Lundi 8 juin 2015
Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot sur Radio Classique / LCI

Mardi 2 juin 2015

Florian Philippot, Vice-président du Front National, était l’invité de Guillaume Durand sur Radio Classique / LCI.

http://www.dailymotion.com/video/x2se19q

4 200 clandestins ont été débarqués vendredi sur les côtes italiennes

Mardi 2 juin 2015

Image de prévisualisation YouTube

Quelque 4200 migrants ont été secourus en Méditerranée vendredi, ont annoncé les gardes-côtes italiens qui coordonnent le sauvetage, tandis que 17 cadavres ont été retrouvés sur plusieurs embarcations de fortune.

Le total des personnes secourues en 24 heures est l’un des plus élevés de ces dernières années, mais les gardes-côtes n’étaient pas en mesure de préciser s’il s’agissait d’un record. Jusqu’à présent, les journées les plus chargées de cette année avaient vu le sauvetage de 3 791 migrants le 12 avril et 3 690 le 2 mai.

« Cela fonctionne beaucoup par vagues. Il peut y avoir plusieurs jours sans rien, puis de nombreuses arrivées d’un coup », a expliqué à l’AFP Flavio di Giacomo, porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Italie.

Les appels au secours sont venus de 22 embarcations différentes, essentiellement au large de la Libye mais aussi au sud des côtes italiennes.

Les cadavres ont été retrouvés dans trois canots pneumatiques différents, à bord desquels se trouvaient également plus de 300 migrants en vie, selon le compte Twitter de la marine italienne.

Contacté par l’AFP, le service de presse de la marine n’était pas en mesure de dire ce qui avait pu provoquer les décès.

Les gardes-côtes insistent régulièrement sur les conditions « extrêmes » endurées par les migrants : déshydratation, alternance de chaleur et de froid, violences subies avant le départ ou pendant la traversée.

De nombreux migrants meurent également asphyxiés par des émanations des moteurs quand ils voyagent dans la soute d’un bateau de pêche, mais cela n’arrive pas sur les canots.

Les opérations de secours de vendredi ont impliqué au moins quatre bâtiments de la marine militaire italienne, des bateaux des gardes-côtes et de la police douanière, ainsi que des navires militaires irlandais et allemand, des navires étrangers engagés dans l’opération européenne Triton et des cargos déroutés.

Chaque opération peut prendre plusieurs heures, le temps de transporter les migrants de leur embarcation de fortune vers le bateau des secours. Même par temps calme, la manoeuvre est toujours risquée, surtout en début d’intervention, quand le moindre mouvement sur le bateau surchargé peut faire chavirer toute l’embarcation.

Jeudi, plus de 700 migrants avaient été secourus en Méditerranée, dont la moitié par un porte-hélicoptère britannique.

Depuis le début de l’année, plus de 40 400 immigrés clandestins ont débarqué en Italie, mais environ 1770 hommes, femmes et enfants sont morts ou disparus en tentant la traversée, selon le dernier bilan de l’OIM, qui ne prend pas encore en compte les personnes secourues vendredi.

Ces arrivées, même massives, restent du niveau de l’année dernière en Italie, où les autorités avaient enregistré 41 243 arrivées entre le 1er janvier et le 31 mai 2014.

La différence se fait surtout sentir en Grèce, où quelque 37 000 arrivées ont été enregistrées depuis le début de l’année, soit déjà 3000 de plus que sur l’ensemble de l’année 2014, selon M. di Giacomo.

Mercredi, la Commission européenne a demandé aux États membres de l’UE de prendre en charge 40 000 demandeurs d’asile originaires de Syrie et d’Érythrée arrivés en Italie et Grèce, en signe de solidarité avec Rome et Athènes, mais la démarche suscite de très sérieuses réserves, en particulier en France.

 

12345...31