Archive de la catégorie ‘enquête’

Pourquoi le monde culturel déteste tant la droite en général et le Front National en particulier ?

Lundi 29 septembre 2014

Pourquoi le monde culturel déteste tant la droite en général et le Front National en particulier ? dans culture reinformation-tv-e1411981639755

REINFORMATION.tv

Les exemples abondent : après les élections municipales, Olivier Py menace de faire déménager le festival d’Avignon, le metteur en scène Jean-Michel Ribes le soutient avec vigueur. Après les élections européennes, Benjamin Biollay écrit à la hâte une chanson mélancolique, Yannick Noah sombre dans la déprime pendant que le ministre de la culture dénonce les « bas instincts » du FN…
 
Il ne s’agit pas tant ici de défendre le parti souverainiste, qui n’a pas encore vraiment pu démontrer sa compétence dans le domaine des politiques culturelles, que d’analyser l’hystérie collective du « monde des arts » qui suit immanquablement chaque victoire électorale du FN.
 
Le milieu culturel s’empresse, dès qu’il le peut, de décrédibiliser tout ce qui vient de la droite « de conviction », lui objecte qu’elle ne « comprend rien » à l’art et, dans le meilleur des cas, la qualifie de « rétrograde », de « bourgeoise ». Derrière cette rhétorique peu argumentée, se cache en fait une conception de la création artistique qui a pour objectif de déstructurer les esprits pour mieux les embrigader dans une culture de masse avilissante. C’est cette gigantesque entreprise de manipulation, commencée il y a plus de 30 ans, que reinformation.tv analyse dans ce reportage.

Tapie n’a pas été lésé dans la vente d’Adidas en 1993

Jeudi 11 septembre 2014

bernardtapiecreditlyonnaiscontribuable.jpg

Selon les policiers de la brigade financière qui enquêtent sur les conditions de la vente d’Adidas par Bernard Tapie, en 1993, l’homme d’affaires n’a pas été floué par le Crédit lyonnais au cours de cette transaction.

Dans un rapport de synthèse, dont Le Monde a pu prendre connaissance, les enquêteurs mettent en cause le bien-fondé de la procédure d’arbitrage à l’issue de laquelle M. Tapie avait obtenu, en juillet 2008, 405 millions d’euros de dédommagements.

La conclusion du rapport de police, daté du 9 juillet, est sans appel :

« Les faits ayant pu être établis par les investigations ne permettent pas de donner crédit à la thèse de M. Tapie et aux conclusions des arbitres. »

Il n’y aurait donc pas eu besoin de cet arbitrage, aujourd’hui considéré comme suspect par la justice, au point de provoquer la mise en examen de M. Tapie pour « escroquerie en bande organisée » et celle – dans le volet ministériel, instruit par la Cour de justice de la République – de l’ancienne ministre des finances Christine Lagarde pour « négligence ».

 

Le Monde

Le journaliste James Foley égorgé par les islamistes et non par Bachar al-Assad

Mercredi 20 août 2014

La presse avait attribué, sans le début d’un commencement de preuve, la disparition du journaliste américain James Foley en Syrie, au président syrien Bachar al-Assad. C’était en novembre 2012.

Hier, les jihadistes de l’État islamique ont revendiqué non seulement son enlèvement, mais aussi son assassinat par décapitation.

Image de prévisualisation YouTube

Impôts : plus d’un million de Français n’arrivent pas à payer

Mercredi 13 août 2014

Impôts

Le Parisien : Les avis d’impositions sur les revenus 2013 arrivent peu à peu dans les boites aux lettres des Français. Mais cette année encore, les agents de l’administration fiscale s’attendent à un pic des demandes de délai de paiement. Car, avec la hausse des prélèvements depuis 2010,  les ménages ont de plus en plus de mal à payer leurs impôts.

Selon Les Echos, les «demandes gracieuses» sont en forte hausse depuis deux ans. En 2013, 1,2 million de demandes ont été adressées au fisc.

Selon la Direction générale des finances publiques (DGFiP), ces «demandes gracieuses» de non-paiement de tout ou partie ont progressé de 20% entre 2011 et 2013, rapporte encore le quotidien économique. Et plus de 80% d’entre elles concernent des particuliers plutôt que des entreprises. Dans le détail, celles qui concernent l’impôt sur le revenu ont augmenté de 22%. C’est 14% pour la taxe d’habitation et 18% pour la redevance audiovisuelle, qui s’élève pourtant à «seulement» 131 euros.

Au delà d’une hausse des difficultés financières rencontrées par les ménages avec la crise, l’augmentation de demandes de délai est également due à la progression du nombre de personnes imposables. L’an passé, plus d’un million de ménages sont devenus imposables. Deux fois plus qu’en 2011.

L’administration fiscale se prépare donc cette année à un nouveau pic malgré un ensemble de mesures votées par le Parlement, telle une réduction d’impôt sur le revenu pour les ménages les plus modestes.

Gaza : les Français détachés du conflit israélo-palestinien

Samedi 9 août 2014

Un sondage Ifop à paraître dimanche indique que trois quarts des Français n’expriment pas de sympathie particulière pour un des deux camps.

 Gaza : les Français détachés du conflit israélo-palestinien dans enquête P5wQgQe

Les Français, dans une large majorité, marquent leur réserve voire leur distance face au conflit israélo-palestinien, les trois quarts d’entre eux n’exprimant pas de sympathie particulière pour un des deux camps, selon un sondage Ifop à paraître dans Sud-Ouest dimanche. Selon l’enquête réalisée du 6 au 8 août, à la question « Dans le conflit entre Israël et les Palestiniens, à qui vont vos sympathies ? », 74 % des personnes interrogées répondent « à aucun des deux », contre 17 % déclarant que leur sympathie va « aux Palestiniens » et 9 % « à Israël ».

(…) L’Ifop note qu’ »en dépit de l’importante couverture médiatique du conflit », avec des images choquantes, et des efforts de « propagande » des deux camps l’opinion des Français n’a pas incliné significativement vers l’un ou l’autre camp. Ils semblent au contraire « de plus en plus las d’un conflit provoquant des affrontements réguliers et fréquents dans la région sans aucune perspective d’amélioration ».

Les positions exprimées face au conflit varient toutefois sensiblement avec l’affinité politique : chez les sympathisants de gauche, 28 % expriment une sympathie pour les Palestiniens, contre 6 % pour Israël. À droite, les préférences s’inversent : 14 % manifestent une sympathie pour Israël, 13 % pour les Palestiniens.

Le Point

« Abandonné de tous », un enfant de 10 ans décède aux urgences

Jeudi 7 août 2014

Pompiers et Samu n’ont pas voulu intervenir. Quant au taxi, il aurait refusé de se rendre dans ce quartier sensible d’Epinay-sur-Seine.
Une habitante d’Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) a déposé une plainte après la mort de son fils de 10 ans à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis au terme d’une nuit terrible, rapporte « le Parisien » du jeudi 7 août.

http://www.dailymotion.com/video/x22yg9j

A partir de quand doit-on parler d’urgence ? », interroge Monique, habitante du quartier sensible d’Orgemont à Epinay-sur-Seine, dans le quotidien.

Personne ne peut nous secourir parce que nous habitons un quartier difficile. Ce n’est pourtant pas la brousse ici, nous ne sommes pas dans un pays sous-développé. »

Au fil du récit, elle désigne des négligences dans la prise en charge de son fils, Zacharie, par les différents services publics.

Pris de violents maux de ventre, le petit Zacharie est emmené samedi matin chez un médecin de quartier qui envisage une gastro-entérite. Mais les médicaments n’ont pas d’effet et l’enfant continue de vomir et se tordre de douleur.

Lorsque sa mère appelle les pompiers, les secours ne jugent pas opportun d’envoyer un véhicule. « Ils m’ont dit qu’il n’y avait pas d’urgence. Je les ai suppliés comme un enfant pour qu’ils viennent chercher mon fils », raconte Monique au journal.

Aiguillée vers le Samu, elle reçoit la même réponse : « Amenez votre fils à l’hôpital. » Sans voiture, elle appelle une compagnie de taxi qui refuse de « venir à Orgemont à cette heure, à cause des agressions »….

Le nouvel obs

Ukraine : et si la Russie n’était pas le grand méchant loup qu’on dépeint ?

Jeudi 7 août 2014

poutine.jpg

Boulevard Voltaire :

La menace de sanctions internationales a été mise à exécution. Bruxelles et Washington ont décidé de tomber à bras raccourcis sur la Russie. C’est la première fois que l’Europe frappe si sévèrement le pays de Vladimir Poutine. En plus d’être inutiles, voire contreproductives, ces sanctions sont les témoins d’une conception binaire, surannée et manquant pourtant de recul historique, de la marche du monde.

Les sanctions internationales, c’est admis, ne servent à rien. Tout juste offrent-elles aux grandes puissances un moyen de se gargariser, en se réintroduisant par la force dans une équation de laquelle elles avaient été exclues, vexées. Ça les fait se sentir incontournables, certes, mais ça n’empêche en rien les pays cibles de continuer de contourner leurs diktats. Bref, c’est une réponse fate et inappropriée.

Le nœud du problème, c’est bien sûr l’Ukraine, pays charnière, écartelé entre deux cultures. La Russie, pour paraphraser Obama, refuserait de reconnaître que l’Ukraine peut « suivre sa propre voie ». Si l’on veut bien y regarder à deux fois, on se rend pourtant compte que les choses ne sont pas si simples.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire…

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour, Hollande éliminé

Vendredi 1 août 2014

MARINE

LE SCAN POLITIQUE – Si l’élection avait lieu dimanche, la présidente du Front national arriverait en tête du premier tour de l’élection présidentielle selon un sondage Ifop pour l’hebdomadaire Marianne.

Certes, il faut encore attendre près de trois ans avant de voter pour la prochaine élection présidentielle. Mais le sondage Ifop publié jeudi dans Marianne ne devrait tout de même pas passer inaperçu. Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche, Marine Le Pen arriverait en tête avec 26% des suffrages. Nicolas Sarkozy est lui crédité de 25% des voix. Quant au président de la République sortant, il serait éliminé avec 17% des votes. C’est la première fois que le FN est donné en tête d’un sondage pour une élection présidentielle.

SOURCE

Tarascon : ‘Les contribuables tarasconnais financeront les salaires d’agents du CCAS dArles »

Lundi 21 juillet 2014

Intervention de Marie-Claude AMAR – Conseiller municipal FN de Tarascon.

Image de prévisualisation YouTube

Conseil municipal de Tarascon en Provence le 16/07/2014,

Marie-Claude Amar interroge le rapporteur du projet (relais maternelles) Madame Macchi sur le fait que Tarascon finance les salaires d’animateurs du CCAS d’Arles. Cette délibération était soumise au vote du Conseil municipal.

Comment expliquer cette charge pour le contribuable Tarasconnais ?

Le Maire de Tarascon prend la parole à la place du rapporteur et s’embrouille avec des explications confuses, sans réponse et en difficulté face à la pertinence de Marie Claude Amar (FN) il clos le débat et met au vote la délibération.

Le groupe Tarascon Bleu Marine a voté contre cette délibération.

Ecoutez….

Tous les indicateurs de la délinquance sont au rouge

Samedi 12 juillet 2014

Fdesouche

Bernard Cazeneuve s’exprime assez peu sur les chiffres de la délinquance depuis son arrivée Place Beauvau. Un rapport confidentiel, que Valeurs actuelles s’est procuré, donne la raison de son mutisme : les chiffres sont catastrophiques.

Pour tenter d’expliquer cette hausse, le ministre de l’Intérieur s’est réfugié derrière des arguments purement techniques, évoquant « un nouveau système de comptabilisation des actes de délinquance »

Dans le “Tableau de bord national mensuel des infractions et des interventions” du mois de mai 2014, il apparaît que le nombre d’infractions liées aux violences sexuelles constatées par la police a explosé de 25,33 % dans l’agglomération parisienne par rapport au mois de mai 2013.

À Paris, ce chiffre a bondi de 17,17 %. Les atteintes aux biens ont quant à elles connu une progression de 19,04 %, soit 2 635 faits constatés en plus par rapport à 2013 à Paris. Les vols sans violence, enfin, ont augmenté de 26,89 % et les infractions liées à la grande criminalité ont connu une progression de près de 30 % (28,72 %) à Paris. Entre mai 2013 et mai 2014, le nombre d’interventions des gendarmes pour faits de violences sexuelles a connu une progression record : 42,96 %.

Zone police et zone gendarmerie confondues, la progression est de 14,79 %. Toujours en zone gendarmerie, le nombre d’interventions des militaires liées aux violences physiques non crapuleuses a connu une progression de 34,44 %.

Valeurs actuelles

Combien de morts et de millions gaspillés avant d’en finir avec le démantèlement programmé du service public ferroviaire imposé par l’UE ?

Jeudi 10 juillet 2014

122062_alioy

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

Un an après la catastrophe ferroviaire de Bretigny ayant entraîné le décès de sept personnes et une trentaine de blessés grave, quelques semaines après le « couac » des nouveaux trains régionaux trop larges pour circuler sur les voies, chacun s’accorde aujourd’hui à reconnaître l’erreur que fut la division en 1997 des activités de gestion des infrastructures du rail et des trains.

Déjà, dans son rapport de 2008, la cour des comptes déplorait « la confusion des responsabilités entre RFF et la SNCF, et l’absence de moyens alloués à Réseau Ferré de France pour exercer ses missions ». La cour taclait dans une autre de ses observations que « l’absence de vision à long terme n’aura pas permis de remédier à l’état préoccupant d’une partie du réseau ferroviaire français ».

« Préoccupant » était un qualificatif bien trop faible alors qu’un rapport d’expertise judiciaire accable aujourd’hui l’entreprise publique. Les experts évoquent « un état de délabrement des rails jamais vu par ailleurs » sur le tronçon emprunté par l’intercité depuis la Gare d’Austerlitz en direction de Bretigny dans l’Essonne.

Les expertises révèlent que «les examens métallurgiques qui ont été effectués permettent d’établir que nous ne sommes pas en présence d’un acte de malveillance, et que le processus ayant abouti à la désagrégation complète de l’assemblage s’est bien au contraire étalé sur plusieurs mois et a concerné l’ensemble de l’appareil de voie incriminé, sur lequel ont été relevées plus de 200 anomalies de divers degrés de criticités. La plupart de ces anomalies étaient connues de la SNCF ou de ses agents»

La France va devoir défendre son modèle de service public ferroviaire à la francaise en renonçant à appliquer des textes européens qui entraineront d’autres catastrophes.

La formation professionnelle une manne financière opaque… – Intervention de Valérie LAUPIES (FN) au Conseil régional le 27/06/2014

Lundi 30 juin 2014
Image de prévisualisation YouTube

Emmanuel Ratier s’invite chez les Valls

Vendredi 20 juin 2014
Image de prévisualisation YouTube

Valérie LAUPIES (FN) denonce magouilles en matière de formation professionnelle en PACA

Mercredi 11 juin 2014
http://www.dailymotion.com/video/x1s2rxt

L’article de National 13 sur ce sujet (page 6) :

Avec Vauzelle malgré la crise, Les gaspillages continuent

Aide médicale aux clandestins : 3000 euros par bénéficiaire. Coût total : un milliard d’euros

Mercredi 4 juin 2014
Image de prévisualisation YouTube

Vidéo à partir de 7 minutes…

L’aide médicale de l’État (AME) permet aux immigrés clandestins résidant sur le territoire français une prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale.

Depuis sa création, le nombre de sans-papiers bénéficiaires de cette aide publique a quadruplé, passant de 73 000 en 2000 à 270 000 aujourd’hui. Les crédits consacrés par l’État à l’AME ont connu une croissance plus importante encore : 560 millions d’euros ont été alloués à cette aide pour le budget 2014, contre 75 millions d’euros en 2000.

Pour l’année 2011, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) a estimé le coût total de cette aide à 640 millions d’euros. Et pas loin d’un milliard cette année, selon Claude Goasguen.

Valeurs Actuelles

12345...21