Archive de la catégorie ‘enquête’

36% des agriculteurs enclins à voter FN en 2017

Dimanche 26 avril 2015

Les agriculteurs sont nettement plus nombreux (36%) que l’ensemble des Français (24%) à se dire enclins à voter Marine Le Pen en 2017, selon un sondage BVA pour le site spécialisé Terre-Net, paru dimanche.

Dans cette enquête d’opinion, 19% des agriculteurs interrogés déclarent qu’ils pourraient « oui, certainement » voter FN à la prochaine présidentielle et 17% répondent « oui probablement », soit un total de 36%. « Non, certainement pas », assurent 41% et « probablement pas », disent 23% (64% en tout).

Le taux de « oui » certains ou probables est nettement plus élevé dans cette catégorie de la population que pour l’ensemble des Français dont 15% disent « oui certainement » et 9% « probablement », au vote Le Pen. 75% répondent « certainement pas (60%) ou « probablement pas » (15%).

L’institut relève que les agriculteurs ont une forte sensibilité de droite, 60% se disant proches de l’UDI, UMP, FN, alors que cette proportion n’est que de 35% chez l’ensemble des Français.

bfmtv

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°382

Jeudi 27 novembre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Histoire de France : Le surprenant portrait de Louis XIV en cire d’abeille …

Mardi 25 novembre 2014

A l’occasion de l’exposition Louis XIV, l’homme et le roi, suivez les étapes de la restauration du portrait de Louis XIV en cire d’abeille réalisé par Antoine Benoist vers 1705.

Image de prévisualisation YouTube

L’ÉCOLE EN CRISE : LES SOLUTIONS DES PATRIOTES, PAR VALÉRIE LAUPIES

Mardi 18 novembre 2014

La Fédération des Bouches-du-Rhône inaugure un cycle de conférences. Programmées toutes les trois semaines environ, elles traiteront d’un large éventail de thèmes par différents intervenants qualifiés, universitaires, membres de la société civile ou élus tout au long de l’année. Pour plus de détails, programme complet disponible auprès de la fédération ou téléchargeable ici. Plan d’accès visible .

BLOG-21-NOVEMBRE-2014-LAUPIES-ECOLE.jpg

Propagande : Le « Hero boy » Syrien est un « Fake »

Dimanche 16 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Depuis quelques jours, une vidéo circulant sur la Toile a suscité l’émotion des internautes.

Publiée sur Youtube le 10 novembre dernier, sous le titre :Syria ! Syrian hero boy rescue girl in shootout (Syrie. Un garçon, héros syrien sauve une fillette dans une fusillade), elle a été vue plusieurs millions de fois. Censée être filmée par des rebelles (on entend les spectateurs qui assistent à la scène lancer de nombreux « Allahu akbar ! », on voit un enfant syrien bravant les tirs (sous-entendu des soldats de l’Armée arabe syrienne) pour sauver une fillette…

Des milliers de personnes ont alors commenté cette vidéo, vilipendant pêle-mêle : Bachar el-Assad, la Chine, la Russie, l’Iran, Poutine, les chiites, d’autres l’État islamique ou encore l’inaction de la communauté internationale…

Moins d’une semaine après sa mise en ligne, la vérité s’est faite jour : il s’agit d’un court-métrage, une oeuvre de fiction, comme l’a révélé à la BBC, son réalisateur, le norvégien Lars Klevberg :

« Si je pouvais faire un film et prétendre qu’il était réel, les gens le partageraient et réagiraient avec espoir. Nous l’avons tourné à Malte en mai dernier sur un ensemble qui a été utilisé pour d’autres films célèbres comme Troie et Gladiator. Le petit garçon et la fille sont des acteurs professionnels de Malte. Les voix en arrière-plan sont celles de réfugiés syriens vivant à Malte. »

Le « petit héros » n’existe pas, et les milliers de personnes qui se sont excitées derrière leurs écrans ont perdu leur temps. M. Klevberg a indiqué avoir volontairement fait croire à la réalité des images pour « susciter un débat sur le sort des enfants dans les zones de guerre ».

Ces djihadistes qui maudissent les « mécréants » mais restent en France

Vendredi 7 novembre 2014

Pendant plus d’un mois, metronews a créé un faux profil Facebook pour se mettre dans la peau d’Aïcha, une adolescente aspirante au djihad. Objectif : tenter de comprendre comment une jeune femme sans histoire peut basculer dans le radicalisme le plus extrême avec une simple connexion Internet. En quelques semaines, nous sommes passés de simple ado à spécialiste de l’islam rigoriste, future mariée et prétendante au djihad.

Pour autant nos amies ne sautent pas forcément le pas. Si leur photo de profil représente parfois des paysages de Syrie ou d’Irak, si elles maudissent les « koufr » (mécréants), la plupart d’entre elles habitent toujours en France. Elles sont lycéennes à Brest, Grenoble ou en région parisienne, coiffeuses à Dijon ou vendeuses dans le Sud.

C’est un monde peuplé de cœurs roses, de « bisous » et d’état-d’âme juvéniles. Le compte Facebook d’Aïcha, 17 ans, ne diffère pas de celui d’une adolescente lambda. À une différence près : ses amies ne mettent pour la plupart pas de photos d’elles. C’est « Haram » (« pêché ») disent-elles. Elles n’acceptent pas « les frères » en ami et en guise de statut, récitent des sonnets du Coran. Elles ne s’appellent pas Léa, Samia ou Dorothée, mais « Um »(« mère de ») ou « Fleur d’islam ». Dans la case profession, beaucoup indiquent « au service d’Allah ». Certaines prennent soin de préciser : « convertie ».

Notre Aïcha a 17 ans, c’est une lycéenne sans histoire de banlieue parisienne. Elle se pose des « questions » sur l’islam. Il a suffi que nous nous inscrivions à des groupes de discussion islamique, que nous aimions « l’Etat islamique de l’Irak et du Levant » (plus de 50 000 fans) pour que le site nous suggère quelques personnes à « ajouter » : des hommes qui posent arme à la main, des femmes répondant au nom de ‘salafi » ou des comptes de « rappels islamiques ». En une semaine, nous avions déjà plus de 100 amis. Presque tous étaient des femmes. 90 % d’entre elles étaient voilées. Intégralement. [...]

metronews

[VIDEO] : Analyse  du blogueur algérien Aldo Sterone sur l’islam sunnite enseigné et promu dans les sociétés maghrébines

Quelques explications sur la société musulmane et ses rapports au terrorisme islamique, en totale opposition au discours politico médiatique assurant qu’il n’y a aucun lien entre l’islam et le terrorisme…

Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen sur Europe 1

Jeudi 6 novembre 2014

Aux côtés de Nicolas Poincaré, les grandes voix d’Europe 1 débattent de l’actualité du jour avec Marine Le Pen. La présidente du Front National était face à Arlette Chabot, Serge July et Robert Namias dans« Le Club de la Presse », pour débattre de la situation économique et sociale en France.

http://www.dailymotion.com/video/x29bcb2 http://www.dailymotion.com/video/x29bcol http://www.dailymotion.com/video/x29bd0y http://www.dailymotion.com/video/x29bdxh

Région PACA : La majorité de gauche en PACA épinglée par le FN sur la « formation professionnelle »

Samedi 18 octobre 2014

Nous sommes le 17/10/2014 en Assemblée plénière de la Région.

Valérie LAUPIES dénonce dans cette intervention la collusion qui existe entre le monde politique de gauche et les organismes de formations en région PACA

Les socialistes, Europe Ecologie les Verts et le Front de Gauche sont gênés.

Ils tentent alors un « sauvetage collectif  » en jouant les donneurs de leçons, tout en s’épargnant de répondre sur le fond.

Mais c’est sans compter sur la perspicacité de l’élue frontiste qui répondra point par point aux attaques fallacieuses de ses contradicteurs après en avoir été empêchée par le Président Michel Vauzelle (PS).

Vidéo (durée totale 17’29″)
Détail des interventions :

- « Rapporteuse » de la Délibération : Pascale Gérard (PS) jusqu’à 1’25″

- Intervention de Valérie Laupies (FN) jusqu’à 5’36″

- Intervention de Patrick Allemand (vice Président – PS) jusqu’à 10’05″

- Intervention de Philippe Chesneau (Europe Ecologie les Verts, Parti Occitan) jusqu’à 11’38″

- Intervention de Nathalie Lefebvre (Front de Gauche) jusqu’à 14’02″

- Refus de donner la parole à Valérie Laupies (FN) par le Président de la Région PACA : Michel Vauzelle (PS) jusqu’à 14’50″

- Valérie Laupies intervient lors d’une autre délibération et apporte une réponse à ses contradicteurs. Jusqu’à 17’29″

Image de prévisualisation YouTube

Diffusion intégrale de la délibération N°16 – 17/10/2014

Région PACA : V.LAUPIES (FN) sur la gestion de la « Formation Professionnelle » par la majorité socialiste en PACA

Samedi 18 octobre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Assemblée Régionale PACA – 17/10/2014

Affaire Bygmalion : Le livre qui fait trembler l’UMP

Jeudi 16 octobre 2014

C’est un livre qui va faire du bruit. « Bigmagouilles », qui sort le 22 octobre chez Stock, regorge de détails croustillants et de témoignages inédits sur l’affaire Bygmalion, du nom de la société de communication qui a organisé les meetings de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

Affaire Bygmalion : Le livre qui fait trembler l'UMP dans Critique 481425Big

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°377

Dimanche 12 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

El Watan : l’éxécuteur d’Hervé Gourdel vient d’être formellement identifié

Samedi 11 octobre 2014

El Watan : l’éxécuteur d’Hervé Gourdel vient d’être formellement identifié dans enquête e7X2TD

El Watan

Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot : « C’est sur Internet qu’il y a le vrai débat »

Samedi 4 octobre 2014

philippot 315

Extrait de l’interview de Florian Philippot sur La Chaîne parlementaire (LCP) le 1er octobre 2014 :

http://www.dailymotion.com/video/x270s57

Visionner l’interview en intégralité (de 15’00 à 30’38) :

http://www.dailymotion.com/video/x27080j

Pourquoi le monde culturel déteste tant la droite en général et le Front National en particulier ?

Lundi 29 septembre 2014

Pourquoi le monde culturel déteste tant la droite en général et le Front National en particulier ? dans culture reinformation-tv-e1411981639755

REINFORMATION.tv

Les exemples abondent : après les élections municipales, Olivier Py menace de faire déménager le festival d’Avignon, le metteur en scène Jean-Michel Ribes le soutient avec vigueur. Après les élections européennes, Benjamin Biollay écrit à la hâte une chanson mélancolique, Yannick Noah sombre dans la déprime pendant que le ministre de la culture dénonce les « bas instincts » du FN…
 
Il ne s’agit pas tant ici de défendre le parti souverainiste, qui n’a pas encore vraiment pu démontrer sa compétence dans le domaine des politiques culturelles, que d’analyser l’hystérie collective du « monde des arts » qui suit immanquablement chaque victoire électorale du FN.
 
Le milieu culturel s’empresse, dès qu’il le peut, de décrédibiliser tout ce qui vient de la droite « de conviction », lui objecte qu’elle ne « comprend rien » à l’art et, dans le meilleur des cas, la qualifie de « rétrograde », de « bourgeoise ». Derrière cette rhétorique peu argumentée, se cache en fait une conception de la création artistique qui a pour objectif de déstructurer les esprits pour mieux les embrigader dans une culture de masse avilissante. C’est cette gigantesque entreprise de manipulation, commencée il y a plus de 30 ans, que reinformation.tv analyse dans ce reportage.

Tapie n’a pas été lésé dans la vente d’Adidas en 1993

Jeudi 11 septembre 2014

bernardtapiecreditlyonnaiscontribuable.jpg

Selon les policiers de la brigade financière qui enquêtent sur les conditions de la vente d’Adidas par Bernard Tapie, en 1993, l’homme d’affaires n’a pas été floué par le Crédit lyonnais au cours de cette transaction.

Dans un rapport de synthèse, dont Le Monde a pu prendre connaissance, les enquêteurs mettent en cause le bien-fondé de la procédure d’arbitrage à l’issue de laquelle M. Tapie avait obtenu, en juillet 2008, 405 millions d’euros de dédommagements.

La conclusion du rapport de police, daté du 9 juillet, est sans appel :

« Les faits ayant pu être établis par les investigations ne permettent pas de donner crédit à la thèse de M. Tapie et aux conclusions des arbitres. »

Il n’y aurait donc pas eu besoin de cet arbitrage, aujourd’hui considéré comme suspect par la justice, au point de provoquer la mise en examen de M. Tapie pour « escroquerie en bande organisée » et celle – dans le volet ministériel, instruit par la Cour de justice de la République – de l’ancienne ministre des finances Christine Lagarde pour « négligence ».

 

Le Monde

12345...21