Archive de la catégorie ‘enquête’

Richard Ferrand disait qu’il ne fallait pas embaucher ses enfants quand a une fonction publique (VIDEO)

Jeudi 25 mai 2017

Fin février, en pleine affaire Fillon et au lendemain de la main tendue de Bayrou à Macron, Richard Ferrand traçait les contours d’une loi de moralisation de la vie publique : « S’engager à ne pas embaucher son conjoint ou ses enfants lorsque l’on a une fonction publique« . Mercredi 24 mai, le Canard Enchainé révèle qu’il avait eu lui-même recours à ces emplois familiaux en salariant son fils en 2014.

Suite de l’article sur Huffingtonpost.fr
> Voir aussi : JS.Ferjou : «Je ne comprends pas comment Ferrand peut rester au gouvernement. Ce gouvernement doivent renoncer définitivement à donner des leçons de morale»

Téléchargez « OUI TARASCON n°10″

Lundi 13 février 2017

Cliquez sur l’image pour télécharger le bulletin de ré information des Tarasconnais !

oui n°10

Marseille: Perquisitions au bureau et au domicile de la présidente du conseil départemental

Samedi 21 novembre 2015
Au centre la Présidente du Conseil Départemental Martine Vassal (Les Républicains -UMP)

Au centre la Présidente du Conseil Départemental Martine Vassal (Les Républicains -UMP)

Le bureau et le domicile de la présidente du conseil départemental, Martine Vassal, ont été perquisitionné…

Des perquisitions ont été réalisées le 10 novembre au bureau et au domicile de Martine Vassal, présidente (Les Républicains) du conseil départemental des Bouches-du-Rhône, dans le cadre d’une enquête sur le marché de l’eau à Marseille.

D’autres perquisitions ont eu lieu au siège de la Société des Eaux de Marseille (SEM) et dans le bureau du directeur général des services de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Aucune garde à vue, ni audition libre, n’ont suivi ces perquisitions.

Un marché de plus de trois milliards d’euros

Les enquêteurs de la Direction interrégionale de la police judiciaire de Marseille agissaient dans le cadre d’une enquête du parquet national financier qui, le 12 janvier, a ouvert une enquête pour favoritisme, prise illégale d’intérêts, complicité et recel de ces délits, visant les marchés de distribution de l’eau et de l’assainissement signés par la communauté urbaine Marseille Provence Métropole le 31 octobre 2013.

Source 

Ayoub El Khazani n’aurait pas simplement dû étre « fiché », mais expulsé et interdit de territoire

Lundi 24 août 2015

Marine Le PenCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Nous avons appris ces dernières heures que l’auteur présumé de l’attentat du Thalys, un Marocain de 26 ans nommé Ayoub El Khazani, faisait l’objet d’une fiche S de renseignement. C’était aussi généralement le cas lors des précédents attentats islamistes sanglants qui ont touché la France ces derniers mois. Ici, ce Marocain avait été signalé à la France par les autorités espagnoles, du fait de sa proximité avec la mouvance islamiste radicale.

On constate malheureusement les très grandes faiblesses du fichage pour renseignement. Ce dispositif est défaillant parce qu’il s’interdit les vraies questions : pourquoi donc la France accepte-t-elle sur son territoire national un ressortissant étranger dont elle sait pourtant qu’il est potentiellement dangereux et lié à une idéologie meurtrière ? Légitimement nos compatriotes s’interrogent devant cette incongruité.

Marine Le Pen demande que les étrangers connus pour leurs liens avec l’islamisme radical ne soient désormais plus simplement fichés, mais qu’ils soient immédiatement expulsés du territoire français s’ils vivent en France, et dans tous les cas interdits de territoire. Cette mesure doit être décidée le plus rapidement possible, et s’accompagner de la remise en place de nos frontières nationales pour être parfaitement efficace.

Trop de faiblesses et de discours faussement déterminés ont présidé au destin de la France depuis des années : l’action concrète doit maintenant prendre le dessus.

Le gouvernement achève la filière porcine

Vendredi 14 août 2015
Edouard Ferrand au marché des MIN à Châteaurenard en compagnie de Valérie et Frédéric Laupies.

Edouard Ferrand au marché des MIN à Châteaurenard en compagnie de Valérie et Frédéric Laupies.

Communiqué de Presse d’ Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, députés européens, membres de la commission pour l’agriculture et le développement rural.

Comme le dénonçait dès le départ le Front National, l’accord sur le prix du porc vendu à grand renfort de communication par le gouvernement, n’en est pas un.

Le refus de deux grands groupes agro-industriels français de s’y plier ne fait que confirmer ce que nous expliquions : il n’y a pas la moindre base juridique à cet accord qui ne s’attaque à aucune des causes profondes de la terrible crise que vivent les éleveurs depuis un an. Pendant que le gouvernement exige que les prix payés par les industriels soient plus élevés, il laisse ces derniers à la merci de la concurrence déloyale des Allemands et des Espagnols qui peuvent continuer à mettre le marché français en coupe réglée.

Que ce soit sous Sarkozy ou sous Hollande, aucune action n’a été entreprise pour lutter contre le dumping social allemand qui, par le biais de la directive européenne sur le détachement des travailleurs, emploie de la main d’oeuvre originaire d’Europe centrale à des salaires de misère. En moins de 10 ans, l’Allemagne s’est ainsi emparée d’une partie croissante du marché français tout en détruisant les capacités de production de ses concurrents. La cotation quotidienne allemande s’est ainsi imposée au détriment de celle du Marché du porc breton de Plérin, un acteur incontournable que le gouvernement, par cynisme autant que par lâcheté, condamne à disparaître. Le modèle allemand a, par la suite, fait école dans l’UE, en particulier en Espagne, où les industriels ont profité de la crise pour écraser les salaires. L’année passée, ce pays a pu accroître sa production de porc de 8%, et ce entre autre au détriment de la France.

Quand le gouvernement socialiste multiplie les écrans de fumée pour mieux masquer l’abandon programmé des filières d’élevage françaises, les élus de l’ex-UMP n’ont qu’un seul mot en bouche : baisser les charges et le prix du travail. Ils oublient cependant d’expliquer aux Français que cela reviendrait à faire travailler les salariés des abattoirs et des élevages pour moins de 5 euros de l’heure.

Le Front National refuse à la fois d’abandonner les filière d’élevage françaises et de sacrifier les salaires des travailleurs français en les remplaçant par de la main d’oeuvre étrangère sous-payée. Il entend pour cela rompre avec les politiques européennes assassines, afin de protéger agriculteurs et salariés contre la concurrence déloyale tout en assurant la souveraineté alimentaire de notre pays.

Russie : Le remboursement des Mistral serait 2 fois plus élevé que prévu

Jeudi 13 août 2015

Un milliard d’euros a été remboursé à la Russie le 5 août dernier pour les deux Mistral non livrés, révèle ce mardi le Canard Enchaîné. Et ce ne pourrait être qu’un début. Un deuxième milliard d’euros devrait compléter la somme.

Image de prévisualisation YouTube

Une journaliste indépendante rapporte ce qu’elle a vu en Syrie

Mardi 30 juin 2015

Entretien avec Charlotte d’Ornellas. La Syrie : guerre civile manipulée ou mensonge international ? from Reinformation.tv on Vimeo.

Traite d’êtres humains en France: arrestations en Bosnie

Mercredi 24 juin 2015

Sept membres d’un réseau de traite d’êtres humains, qui forçaient des femmes et des enfants bosniens à voler et à mendier dans plusieurs villes en France, ont été arrêtés ce matin en Bosnie dans une opération conjointe des autorités des deux pays.

Traite d’êtres humains en France: arrestations en Bosnie dans crise DqXEWwG

« L’opération est menée dans la région de Zenica, Jajce (centre), de Vlasenica (est) et de Prijedor. Sept personnes ont été arrêtées et plusieurs perquisitions sont en cours. Une opération est menée parallèlement en France », selon un communiqué de la police.

Les personnes arrêtées sont soupçonnées d’avoir recruté depuis 2012 plusieurs femmes et organisé leur départ en France.
« Sur place, elles ont été forcées à voler dans la rue et à leur remettre l’argent. Dans certains cas, les enfants aussi étaient les victimes ».

(…) Le Figaro

Bientôt sur ce blog : Va t-on assister à la grande braderie du patrimoine tarasconnais ?

Mercredi 10 juin 2015
Image de prévisualisation YouTube

La destruction des églises de France

Vendredi 15 mai 2015

La destruction des églises de France from Reinformation.tv on Vimeo.

36% des agriculteurs enclins à voter FN en 2017

Dimanche 26 avril 2015

Les agriculteurs sont nettement plus nombreux (36%) que l’ensemble des Français (24%) à se dire enclins à voter Marine Le Pen en 2017, selon un sondage BVA pour le site spécialisé Terre-Net, paru dimanche.

Dans cette enquête d’opinion, 19% des agriculteurs interrogés déclarent qu’ils pourraient « oui, certainement » voter FN à la prochaine présidentielle et 17% répondent « oui probablement », soit un total de 36%. « Non, certainement pas », assurent 41% et « probablement pas », disent 23% (64% en tout).

Le taux de « oui » certains ou probables est nettement plus élevé dans cette catégorie de la population que pour l’ensemble des Français dont 15% disent « oui certainement » et 9% « probablement », au vote Le Pen. 75% répondent « certainement pas (60%) ou « probablement pas » (15%).

L’institut relève que les agriculteurs ont une forte sensibilité de droite, 60% se disant proches de l’UDI, UMP, FN, alors que cette proportion n’est que de 35% chez l’ensemble des Français.

bfmtv

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°382

Jeudi 27 novembre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Histoire de France : Le surprenant portrait de Louis XIV en cire d’abeille …

Mardi 25 novembre 2014

A l’occasion de l’exposition Louis XIV, l’homme et le roi, suivez les étapes de la restauration du portrait de Louis XIV en cire d’abeille réalisé par Antoine Benoist vers 1705.

Image de prévisualisation YouTube

L’ÉCOLE EN CRISE : LES SOLUTIONS DES PATRIOTES, PAR VALÉRIE LAUPIES

Mardi 18 novembre 2014

La Fédération des Bouches-du-Rhône inaugure un cycle de conférences. Programmées toutes les trois semaines environ, elles traiteront d’un large éventail de thèmes par différents intervenants qualifiés, universitaires, membres de la société civile ou élus tout au long de l’année. Pour plus de détails, programme complet disponible auprès de la fédération ou téléchargeable ici. Plan d’accès visible .

BLOG-21-NOVEMBRE-2014-LAUPIES-ECOLE.jpg

Propagande : Le « Hero boy » Syrien est un « Fake »

Dimanche 16 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Depuis quelques jours, une vidéo circulant sur la Toile a suscité l’émotion des internautes.

Publiée sur Youtube le 10 novembre dernier, sous le titre :Syria ! Syrian hero boy rescue girl in shootout (Syrie. Un garçon, héros syrien sauve une fillette dans une fusillade), elle a été vue plusieurs millions de fois. Censée être filmée par des rebelles (on entend les spectateurs qui assistent à la scène lancer de nombreux « Allahu akbar ! », on voit un enfant syrien bravant les tirs (sous-entendu des soldats de l’Armée arabe syrienne) pour sauver une fillette…

Des milliers de personnes ont alors commenté cette vidéo, vilipendant pêle-mêle : Bachar el-Assad, la Chine, la Russie, l’Iran, Poutine, les chiites, d’autres l’État islamique ou encore l’inaction de la communauté internationale…

Moins d’une semaine après sa mise en ligne, la vérité s’est faite jour : il s’agit d’un court-métrage, une oeuvre de fiction, comme l’a révélé à la BBC, son réalisateur, le norvégien Lars Klevberg :

« Si je pouvais faire un film et prétendre qu’il était réel, les gens le partageraient et réagiraient avec espoir. Nous l’avons tourné à Malte en mai dernier sur un ensemble qui a été utilisé pour d’autres films célèbres comme Troie et Gladiator. Le petit garçon et la fille sont des acteurs professionnels de Malte. Les voix en arrière-plan sont celles de réfugiés syriens vivant à Malte. »

Le « petit héros » n’existe pas, et les milliers de personnes qui se sont excitées derrière leurs écrans ont perdu leur temps. M. Klevberg a indiqué avoir volontairement fait croire à la réalité des images pour « susciter un débat sur le sort des enfants dans les zones de guerre ».

12345...21