Archive de la catégorie ‘économie’

Marine Le Pen sur Europe 1

Jeudi 6 novembre 2014

Aux côtés de Nicolas Poincaré, les grandes voix d’Europe 1 débattent de l’actualité du jour avec Marine Le Pen. La présidente du Front National était face à Arlette Chabot, Serge July et Robert Namias dans« Le Club de la Presse », pour débattre de la situation économique et sociale en France.

http://www.dailymotion.com/video/x29bcb2 http://www.dailymotion.com/video/x29bcol http://www.dailymotion.com/video/x29bd0y http://www.dailymotion.com/video/x29bdxh

Une politique de l’emploi radicalement différente est une obligation économique et financière mais également morale

Jeudi 30 octobre 2014

MARINE2smallmarine le pen visCe texte de Marine Le Pen a été proposé au Figaro, au Monde, au Parisien et à La Tribune. Aucun de ces journaux n’a voulu le publier. Pour le faire connaître aux Français, nous choisissons donc de le diffuser par Communiqué de Presse et sur notre site internet.

Le chômage de masse coûte 100 milliards d’euros par an à l’Etat : plus que le déficit public !
Année après année, mois après mois, le chômage s’accroît inexorablement. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, B, C, D, E a augmenté de près de 800.000 sous le gouvernement Hollande après avoir crû de 1.400.000 sous le gouvernement Sarkozy.

Le coût financier du chômage.
Le chômage de masse génère une immense détresse dans la société française : désocialisation, précarisation, pauvreté. En plus d’être une catastrophe sociale, le chômage a un coût très élevé quand on rassemble toutes les mesures d’aide au chômage et à la pauvreté qui en découlent : 37,2 milliards d’euros pour l’assurance chômage, 10,5 milliards d’euros pour le RSA, une partie des aides au logement qu’on peut estimer à 6 milliards d’euros sur un total d’aides au logement de 16,48 milliards d’euros. On arrive à un coût direct minimal de 53,7 milliards d’euros chaque année.

Mais il y a aussi un coût indirect.
On peut estimer le nombre de chômeurs ou quasi chômeurs à 8 millions de personnes au minimum : on compte ainsi plus de 6 millions de personnes inscrites à Pole Emploi en catégorie A-B-C-D-E, 1.7 million de personnes inscrites au RSA Socle, plus de 450.000 auto entrepreneurs qui n’ont quasiment pas de revenus, plus de 600.000 stages abusifs, 1,5 million de personnes travaillant à temps partiel alors qu’elles souhaiteraient travailler à temps plein selon l’Insee etc. On est donc très loin du chiffre de 3,4 millions de chômeurs généralement cité par les ministres du gouvernement ; citer un chiffre aussi décalé de la réalité vécue par les Français relève soit d’une volonté de minimiser le problème, soit d’un terrible aveuglement. Nous avons 8 millions de chômeurs ou de quasi-chômeurs pour un nombre de personnes en emploi de 26,3 millions soit un taux de chômage et de quasi-chômage atteignant le niveau catastrophique de 23,3%. On comprend la peur qu’ont de très nombreux salariés de perdre leur emploi.
Si ces 8 millions de personnes travaillaient et donc cotisaient, 48 milliards d’euros de cotisations sociales entreraient au minimum dans les caisses de la Sécurité Sociale !

Le chômage coûte donc dans ce calcul conservateur plus de 100 milliards d’euros chaque année si on compare notre situation de chômage de masse à une situation de quasi plein emploi que nous avons déjà connue par le passé sur de longues périodes. Ces 100 milliards représentent 1.2 fois le déficit public ! Résoudre le problème du chômage permettrait donc de résoudre le problème du déficit public.
Pour sortir du problème des dépenses de prestations sociales et des charges élevées, de la dette, il faut donc recréer de la croissance et de l’emploi en sortant de l’euro et de l’austérité, retrouver la main sur notre monnaie pour pouvoir relancer l’industrie, adopter un protectionnisme intelligent. Inverser le cours des choses permettra des économies et des recettes considérables dont ces 100 milliards d’euros ne sont qu’une partie.

Le coût humain du chômage

(suite…)

Michel Sapin promet encore plus d’austérité pour calmer le courroux de ses maîtres bruxellois !

Mardi 28 octobre 2014

102566_marine-le-pen-le-13-avril-2011-au-siege-du-fn-a-parisCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Terrorisé par les conséquences politiques internes qu’entraînerait le rejet par l’Union européenne du budget français, l’élève Sapin vient de promettre à ses maîtres de Bruxelles 3,6 milliards d’euros d’austérité supplémentaires.

En votant le Traité budgétaire européen, les responsables PS et UMP ont réduit à néant le processus démocratique et gravement humilié notre pays, désormais contraint d’aller faire viser le budget de la Nation par une commission européenne aussi illégitime qu’éloignée des intérêts français.

Ce sont les Français qui découvrent effarés en ce moment qu’on leur a volé leur liberté de peuple, et condamnés à l’austérité la plus brutale et la plus stupide.

Le spectacle pitoyable qu’inflige actuellement le gouvernement français à nos compatriotes, entre exercices de soumission à Bruxelles et engagements parfaitement contraires à nos intérêts qui en découlent comme celui de M.Sapin ce jour, discrédite à jamais ces partis politiques qui ont fait le choix de l’Europe contre la France.

Marine Le Pen prend l’engagement de proposer par référendum aux Français de se libérer de la prison européenne en quittant l’UE.
Les dirigeants politiques français de droite et de gauche qui ont bradé une souveraineté nationale qui ne leur appartenait pas et mis l’honneur français plus bas que terre devront en répondre devant les Français et devant l’Histoire.

Commission Junkcker : Chronique d’un échec annoncé

Samedi 25 octobre 2014

Intervention de Marine Le Pen au Parlement européen de Strasbourg (22 octobre 2014)

Image de prévisualisation YouTube

Explosion du chômage en septembre : la broyeuse économique européenne à plein régime !

Samedi 25 octobre 2014

logomodfn.jpg

Communiqué de Presse du Front National

Alors que le chômage explose au mois de septembre et atteint des records effrayants (+ 19 200 demandeurs d’emploi supplémentaires pour la seule catégorie A), la France est en train de se coucher sous cette broyeuse de croissance et d’emplois qu’est l’Union européenne.

Il est en effet particulièrement piquant de constater que ces chiffres lamentables et particulièrement inquiétants, arrivent le jour même où la Commission européenne envoie une lettre à la France pour lui demander encore plus d’austérité, dont l’effet direct sera encore plus de destructions d’emplois pour notre pays.

Il y a désormais urgence à proposer aux Français de débrancher la broyeuse économique européenne en marche, et de retrouver leur liberté afin de promouvoir leurs intérêts économiques et sociaux, sous la conduite d’une grande politique patriote.

Régime social des indépendants (RSI) : bienvenue en enfer !

Vendredi 24 octobre 2014

rsi002Matraqués par les taxes et les cotisations, ils sont artisans, commerçants, professions libérales. Ils représentent « la première entreprise de France ».

Les TPE, les Très Petites Entreprises comme on les appelle également (de 1 et 20 salariés), se disent matraquées par les cotisations sociales qu’un système qui semble « obligatoire » leur impose. Chaque jour, des centaines de milliers de travailleurs non-salariés subissent les agissements et dysfonctionnements du RSI.

Un régime « inventé » en 2005 pour disait-on, simplifier la vie des professions libérales. La plupart de ceux que nous avons rencontrés « survivent » en raison des charges qu’ils doivent payer. Régulièrement, ils manifestent leur mécontentement dans les rues, autour des ronds-points, devant les caisses régionales du RSI et devant les bâtiments de l’URSSaf… dans l’indifférence générale. À qui profite réellement le RSI ?

 

RSI Le Régime Social des Indépendants : « Bienvenue en enfer » from Reinformation.tv on Vimeo.

L’Euro est dans le pré

Jeudi 23 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Politique agricole UMP-PS : La France a perdu toute maîtrise !

Jeudi 23 octobre 2014

L’argent versé aux agriculteurs par l’intermédiaire de la PAC est l’argent des Français (20 milliards d’euros versés chaque année à l’Union européenne qui nous en rend 13, aides agricoles comprises)

agriculteurchamppou9131b.jpg

Agriculture : Les agriculteurs mis à mal par l’Europe des banques et de la grande finance :

La France ne peut continuer à abdiquer sa souveraineté dans le secteur agricole sans mettre gravement en péril l’intérêt national.

Puisque l’Europe de Bruxelles n’est pas capable de s’affranchir du carcan mondialiste, nous devons en tirer les conséquences.

Après avoir rappelé que l’argent versé aux agriculteurs par l’intermédiaire de la PAC est l’argent des Français (20 milliards d’euros versés chaque année à l’Union européenne qui nous en rend 13, aides agricoles comprises), l’on ne peut que constater une réalité de plus en plus alarmante : baisse sur longue période du revenu moyen des agriculteurs (en dépit de la diminution vertigineuse du nombre d’exploitations et de l’augmentation de leur taille moyenne), volatilité croissante des prix et insécurité économique insupportable en résultant pour les producteurs, inégalités croissantes de revenus entre agriculteurs, tout comme entre ces derniers et le reste des Français, écarts croissants entre prix à la production et prix payés par le consommateur, niveau scandaleux des retraites agricoles, pénalisées par le déséquilibre démographique qui est le revers des gains de productivité.

Courrier du Maire de Tarascon au Ministre de l’Agriculture : 

« Les agriculteurs doivent savoir que Lucien Limousin clame à chacun de ses discours les bienfaits de l’Union Européenne… Cette même Europe qui les mène à la faillite, qui les confronte à une concurrence déloyale avec des pays comme l’Espagne.

Derrière sa « supplique » au Ministre de l’Agriculture, le Maire de Tarascon cache en fait une posture électoraliste en vue des élections départementales de mars 2015… »

limousinsarko

Lucien LIMOUSIN et Nicolas SARKOZY défenseurs des agriculteurs français ? Certainement pas !

En réponse à la politique destructrice européenne et aux problèmes rencontrés par les agriculteurs, le Maire de Tarascon a écrit une lettre au Ministre de l’Agriculture comme nous l’apprenons ce matin dans « La Provence ».

Dans son courrier Lucien LIMOUSIN refuse de tirer les conséquences de la crise de l’euro, il ne reproche pas à l’Allemagne ses exigences qui ont engagé la France dans des plans de renflouement à répétition qui ont déjà coûté 70 milliards d’euros de dette supplémentaire à notre pays. 

N’oublions pas que pour mettre en œuvre ces plans de renflouement son ami Nicolas Sarkozy a fait voter à la fin de son mandat le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), et signé le TSCG (ratifié ensuite par François Hollande, contrairement à ses engagements de campagne) qui ôte à la France sa souveraineté budgétaire.

Conséquence de cette folle politique euro-mondialiste menée en France par l’UMPS : L’Agriculture Française est sacrifiée ! 

Quelle autre catégorie sociale tolérerait un tel appauvrissement au long cours, une telle instabilité de son revenu, une telle confiscation du fruit de son travail, de ses gains de productivité, de ses efforts d’adaptation et de modernisation, un tel manque de reconnaissance de sa contribution au bien-être national, à l’entretien des territoires et à la beauté des paysages, et une telle inflation, enfin, des réglementations et des procédures administratives pesant sur son quotidien ?

Les agriculteurs doivent savoir que Lucien Limousin clame à chacun de ses discours les bienfaits de l’Union Européenne… Cette même Europe qui les mène à la faillite, qui les confronte à une concurrence déloyale avec des pays comme l’Espagne.

Derrière sa « supplique » au Ministre de l’Agriculture, le Maire de Tarascon cache en fait une posture électoraliste en vue des élections départementales de mars 2015…

La France doit abandonner la PAC au bénéfice de la PAF (Politique agricole française) permettant un développement stratégique plus justement réparti entre petites et grosses structures agricoles.

Seul le Front National  propose ce cap pour la France !

Marine Le Pen : Insécurité et budget sous tutelle de l’UE

Samedi 18 octobre 2014

Marine Le Pen tenait ce mercredi 15 octobre une conférence de presse à Nanterre.

Image de prévisualisation YouTube

Région PACA : V.LAUPIES (FN) sur la gestion de la « Formation Professionnelle » par la majorité socialiste en PACA

Samedi 18 octobre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Assemblée Régionale PACA – 17/10/2014

Comprendre la dette publique (en quelques minutes) – [rediff']

Jeudi 16 octobre 2014

Cette vidéo est antérieure à 2012 et est toujours d’actualité :

Image de prévisualisation YouTube

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°377

Dimanche 12 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen au Sommet de l’élevage de Cournon

Mardi 7 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°376

Samedi 4 octobre 2014
Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot : « C’est sur Internet qu’il y a le vrai débat »

Samedi 4 octobre 2014

philippot 315

Extrait de l’interview de Florian Philippot sur La Chaîne parlementaire (LCP) le 1er octobre 2014 :

http://www.dailymotion.com/video/x270s57

Visionner l’interview en intégralité (de 15’00 à 30’38) :

http://www.dailymotion.com/video/x27080j

1...34567...43