• Accueil
  • > france
  • > Violences, conflits sociaux : la nécessité d’une France apaisée

Violences, conflits sociaux : la nécessité d’une France apaisée

france paisée

Communiqué de presse du Front National

Sous l’effet d’une action totalement inefficace et contraire aux intérêts de la France, le gouvernement mène notre pays à la catastrophe, dans une ambiance de plus en plus chaotique et conflictuelle.

Violences quotidiennes et intolérables contre les forces de l’ordre, blocages et grèves à répétition qui menacent à présent de paralyser le pays, l’exacerbation des tensions dans tous les domaines renforce plus que jamais le besoin d’une France apaisée.

En tout domaine l’action du gouvernement va contre la volonté générale : il laisse par laxisme des casseurs d’extrême gauche faire leur loi dans nos villes, il fait passer en force pour obéir à l’Union Européenne des textes comme la Loi El Khomri malgré l’opposition des Français et le caractère nuisible de cette loi.

Par laxisme et faiblesse vis à vis des violences, par soumission à l’Union européenne, le gouvernement est donc seul responsable de cette situation multi-conflictuelle. Au cœur du problème, un sérieux déni de démocratie : le gouvernement agit contre le peuple et l’intérêt général, il ne l’écoute plus.

Le 49-3 sur la loi El Khomri n’en est à cet égard que le dernier symptôme visible. À la vérité, plus aucune politique en France n’est menée dans le sens des intérêts du peuple. Son opinion ne compte plus, elle est même ouvertement méprisée par des gouvernements UMP et PS successifs qui n’ont pas hésité à aller jusqu’à piétiner des référendums.

Dans ce contexte, seule l’émergence de nouveaux mécanismes démocratiques (proportionnelle intégrale, référendum d’initiative populaire, restauration de notre souveraineté nationale) et surtout de nouvelles politiques, conformes à l’intérêt national, seront à même de ramener en France l’apaisement nécessaire à son développement et à sa prospérité.

Laisser un commentaire