Archive pour mai 2016

Commémoration du centenaire de la bataille de Verdun : Hollande a dépassé les limites de l’indécence

Lundi 30 mai 2016

Communiqué de presse du Front National

La cérémonie du centenaire de la bataille de Verdun présidée par M. Hollande et Mme Merkel aura été une véritable insulte à la mémoire de nos Poilus tombés sur le champ de bataille. Alors que nos compatriotes attendaient un hommage solennel pour se recueillir et se souvenir du sacrifice de nos 163 000 soldats morts pour la France, ils ont assisté à des scènes aussi grotesques que profondément indignes et indécentes, comme en témoigne le piétinement des tombes au son des tam-tams…

Manifestement, l’annulation du concert du rappeur « Black M » n’aura donc en rien découragé la caste socialiste dans sa volonté de s’attaquer et d’humilier notre mémoire nationale. À travers cette honteuse « cérémonie d’hommage », comment ne pas voir en effet un véritable mépris à l’égard de ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie pour la grandeur et la gloire de notre nation ?

François Hollande, président qui n’a plus aucune légitimité populaire, a dépassé les bornes de l’ignominie en cautionnant pareil affront. Les Français méritent mieux que des dirigeants rêvant d’un village mondial, et qui font la démonstration au quotidien de leur profonde aversion pour la nation française qu’ils sont censés représenter, incarner et défendre.
Il est temps que cessent ces humiliations répétées à l’encontre de notre pays.

Déjeuner patriotique avec Julien SANCHEZ et Valérie LAUPIES

Dimanche 29 mai 2016

28/05/2016 :

Valérie LAUPIES, conseiller régional PACA et le Maire de Beaucaire Julien SANCHEZ, ont animé le déjeuner patriotique des militants Front National de la seizième circonscription des Bouches du Rhône(*).

La journée a débuté par une visite de la ganaderia du mas Farinon de Saint-Martin de Crau avec une présentation de l’élevage de taureaux.

Les élus FN sont ensuite intervenus sur l’actualité et les enjeux politiques nationaux à venir. Force est de constater que la candidature de Marine LE PEN aux élections présidentielles de 2017 est dans l’esprit de tous les militants du Front National, ils sont en ordre de marche pour faire gagner la candidate de la France et des patriotes.

(*) Arles, Boulbon, Mézoargues, Fontvieille, Mas Blanc, Saint-Etienne du Grès, Fontvieille, Arles, Saint-Martin de Crau, Miramas, Istres Nord, Entressen, Saintes-Maries de la Mer, Tarascon.

Déjeuner patriotique 28-05-2016
Album : Déjeuner patriotique 28-05-2016
Valérie LAUPIES était accompagnée du Maire de Beaucaire Julien Sanchez, pour le déjeuner patriotique qui se déroulait au mas Farinon à Saint-Martin de Crau.
57 images
Voir l'album

Violences, conflits sociaux : la nécessité d’une France apaisée

Mercredi 25 mai 2016

france paisée

Communiqué de presse du Front National

Sous l’effet d’une action totalement inefficace et contraire aux intérêts de la France, le gouvernement mène notre pays à la catastrophe, dans une ambiance de plus en plus chaotique et conflictuelle.

Violences quotidiennes et intolérables contre les forces de l’ordre, blocages et grèves à répétition qui menacent à présent de paralyser le pays, l’exacerbation des tensions dans tous les domaines renforce plus que jamais le besoin d’une France apaisée.

En tout domaine l’action du gouvernement va contre la volonté générale : il laisse par laxisme des casseurs d’extrême gauche faire leur loi dans nos villes, il fait passer en force pour obéir à l’Union Européenne des textes comme la Loi El Khomri malgré l’opposition des Français et le caractère nuisible de cette loi.

Par laxisme et faiblesse vis à vis des violences, par soumission à l’Union européenne, le gouvernement est donc seul responsable de cette situation multi-conflictuelle. Au cœur du problème, un sérieux déni de démocratie : le gouvernement agit contre le peuple et l’intérêt général, il ne l’écoute plus.

Le 49-3 sur la loi El Khomri n’en est à cet égard que le dernier symptôme visible. À la vérité, plus aucune politique en France n’est menée dans le sens des intérêts du peuple. Son opinion ne compte plus, elle est même ouvertement méprisée par des gouvernements UMP et PS successifs qui n’ont pas hésité à aller jusqu’à piétiner des référendums.

Dans ce contexte, seule l’émergence de nouveaux mécanismes démocratiques (proportionnelle intégrale, référendum d’initiative populaire, restauration de notre souveraineté nationale) et surtout de nouvelles politiques, conformes à l’intérêt national, seront à même de ramener en France l’apaisement nécessaire à son développement et à sa prospérité.

Marine Le Pen à RT France : «Il n’y aura plus d’Union européenne si la France en sort»

Mercredi 25 mai 2016
Image de prévisualisation YouTube

Le blog du Front National arlésien : Arles Bleu Marine

Vendredi 20 mai 2016

arles

Marine Le Pen sur Europe 1

Vendredi 20 mai 2016
http://www.dailymotion.com/video/x4bmmjb

« Le voile de la discorde »

Jeudi 19 mai 2016

Téléchargez l’émission en cliquant sur le visuel :

visuel voile de la discorde

Le Front National soutient les policiers !

Mercredi 18 mai 2016

Policiers manifestation Nîmes

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le Front National apporte son soutien le plus total aux policiers manifestant aujourd’hui place de la République à Paris et dans toute la France.

Nos forces de l’ordre exercent avec courage des missions de plus en plus difficiles dans des conditions matérielles déplorables. Elles doivent faire face en première ligne au terrorisme et à l’explosion de la criminalité qui frappent notre pays. Récemment prise pour cible par une campagne de dénigrement absolument honteuse et irresponsable orchestrée par le syndicat Info’com de la CGT, notre police a tout au contraire besoin de se sentir portée par le soutien de la population et de l’ensemble des acteurs publics dans cette période de désordre généralisé.

Depuis 2004, rappelons que 112 policiers ont été tués en service et 123 782 blessés en mission. Entre 2004 et 2014, 478 policiers se sont par ailleurs donnés volontairement la mort. Autant de tragédies qui témoignent de l’épuisement, du désœuvrement et de l’écœurement que connaissent nos policiers. Que l’on pense aux 12 500 suppressions de postes dans les forces de l’ordre opérées sous Nicolas Sarkozy ou aux funestes lois Dati puis Taubira, les gouvernements successifs portent une terrible responsabilité dans cette situation. Rempart face à l’ensauvagement de la société, la police ne doit plus voir son action entravée par un manque de moyens ou par le laxisme judiciaire.

En finir avec l’impunité dont bénéficient de trop nombreux délinquants pour appliquer la tolérance zéro, renforcer les effectifs et moyens de nos forces de l’ordre, mettre en place la présomption de légitime défense pour les policiers ; tel est le projet du Front National pour soutenir notre police et, à travers elle, restaurer l’autorité de la République.

Bienvenue au Front !

Lundi 16 mai 2016

valérie adhérez

Cliquez sur le visuel pour adhérer en ligne !

Florian Philippot sur France 5

Lundi 16 mai 2016
Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot, Vice-Président du Front National, était l’invité de C Politique sur France 5.

Déjeuner patriotique avec Valérie LAUPIES

Lundi 16 mai 2016

repas patriotique

Valérie LAUPIES dans « La voix est libre » sur France3 Provence

Samedi 14 mai 2016

 

v laupies fr3

« Le voile de la discorde »


La voix est libre

La loi El Khomri introduit la guerre de religion dans l’entreprise

Vendredi 13 mai 2016

voile(4)

Communiqué de Bertrand Dutheil de La Rochère, Membre fondateur et trésorier du RBM

« La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché ». Ainsi, est rédigé l’article 6 du projet de loi portant réforme du code du travail, dite loi El Khomri. Une fois de plus, un gouvernement bafoue l’article 1er de la constitution qui stipule que « La France est une République … laïque ». Mais cet article ne surgit pas par hasard. Il se veut un « accommodement raisonnable », comme on dit en Amérique du Nord. D’ailleurs, il n’a pas rencontré l’opposition ni de l’UMP ni du MEDEF. Pourtant, pris sous la pression de l’islamisme extrémiste, il ne peut que diviser les Français. Est-ce là le but recherché ?

Pour les entreprises, c’est une promesse de contestations infinies et de difficultés sans nombre. Faudra-t-il y ouvrir des salles de prières ? Faudra-t-il séparer les sexes dans les bureaux, dans les ateliers, sur les chantiers ? Pour les salariés, c’est un risque de conflits entre eux au sujet de l’organisation du travail. Comment se déroulera le mois de Ramadan ? Comment réagir quand un homme refusera d’être sous les ordres d’une femme ? Pour ceux qui sont considérés comme musulmans, c’est la menace de pressions constantes. Les femmes seront-elles obligées de se voiler ? Tous ne seront-ils pas contraints de manger hallal, si même une nourriture qui ne le soit pas pourra être servie dans les cantines ? Ces dispositions peuvent s’appliquer légitimement dans les pays dont l’islam est la religion d’État, mais en France ? Les entreprises pour acheter la paix, sinon sociale, du moins religieuse, céderont peu à peu. Les tribunaux seront paralysés par ce texte de loi.

Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine demande le retrait du projet de loi El Khomri en général, anti économique et anti social, et en particulier de cet article anti laïque, maintenu dans le projet révisé. Il ne faut pas introduire les dissensions religieuses au sein de l’entreprise pour satisfaire une petite minorité fanatique qui, en outre, réclamera toujours plus. Ceux qui ne croient pas au ciel et ceux qui y croient, quelle que soit leur manière d’y croire, doivent pouvoir travailler ensemble dans le respect mutuel et pour le bien commun. La situation de la France demande de rassembler tous les Français, et non de les diviser en communautés religieuses ou autres.

Verdun : le concert de Black M annulé

Vendredi 13 mai 2016

La décision a été prise hier soir à la mairie de Verdun lors d’une réunion de la majorité. Le concert de Black M prévu le dimanche 29 mai à 21 h en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun est annulé.

Verdun : le concert de Black M annulé dans INFO ACTU

Depuis plusieurs jours déjà, « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public ». Lit-on dans le communiqué publié par la mairie de Verdun ce matin.

Le trouble à l’ordre public et la sécurité, « c’est la première raison » de l’annulation confie Samuel Hazard, le maire de Verdun. « Je pense que la polémique va retomber mais je ne peux pas prendre le risque ».

Depuis plusieurs jours, des appels insultants venaient saturer le standard de la ville. « Je suis menacé physiquement par ces appels », souligne-t-il. « Des groupuscules menacent même de venir troubler l’ordre public ». Le maire a eu aussi beaucoup de messages de soutien de la population.

Le maire de Verdun lâché
Mais depuis hier, les soutiens si clairs auparavant, ce sont évaporés au fur et à mesure que la polémique enflait. « Finalement, j’ai été lâché », déclare l’édile. 

Lire l’article …

Schémas Intercommunaux : La loi NOTRE va renforcer les féodalités !

Vendredi 13 mai 2016

DSC_0565fb

Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Conseiller régional de Picardie NPDC, Président du groupe Front National au Conseil départemental de l’Oise

La volonté du gouvernement PS, de Valls et Hollande, de modifier profondément l’organisation territoriale et administrative de la France va se concrétiser encore un peu plus, à travers les schémas intercommunaux arrêtés au 31 mars dernier.

Au 1er janvier 2017, la France ne comptera plus que 1.265 intercommunalités au lieu de 2.060 communautés de communes sectorielles, soit 795 de moins.

Les Commissions Départementales de Coopération Intercommunale (CDCI) ont prescrit 449 fusions programmées, 40 dissolutions de communautés et 21 créations de communautés d’agglomération et prévu 2 communautés urbaines sont prévues.

Cette nouvelle carte intercommunale va poser un certain nombre de problèmes complexes, tels que l’harmonisation de la fiscalité dans les EPCI à fiscalité propre créées par fusion, le retour de certaines compétences intercommunales aux communes et l’articulation des futurs périmètres tenant compte de la création de communes nouvelles.

Le ministre J-M. Baylet n’étant pas favorable au report d’une année pour mettre en vigueur les nouveaux périmètres intercommunaux, cette réforme sera, elle aussi, faite à la va vite, bâclée, bancale et inefficace pour l’amélioration du service public dans les territoires concernés.

Au-delà de ces problématiques, cette opération va renforcer, sur des zones géographiques largement agrandies, le pouvoir des potentats locaux sur des populations bien plus importantes, les tractations de couloirs pour accaparer le pouvoir dans ces nouvelles structures ne vont pas honorer la démocratie et rendre encore plus détestables les mauvaises habitudes prises par l’UMPS pour se partager le pouvoir dans les EPCI.

Les Français qui ne veulent plus de ce système devront se mobiliser lors des élections présidentielles, législatives et sénatoriales de 2017, pour redonner au pays une organisation territoriale et politique utile et efficace pour nos concitoyens.

12