Archive pour mars 2016

V.Laupies (FN) – A Tarascon l’exécutif finance la communautarisation !

Jeudi 31 mars 2016

A Tarascon comme dans de nombreuses villes de France, l’argent du contribuable sert à financer des cours d’arabe dans les écoles tout en alimentant les caisses des associations communautaristes ; caisses destinées soit disant à intégrer la population primo arrivante…

C’est bien la soumission des élus de l’exécutif qui crée des Molenbeeck… un jour, ils devront rendre des comptes !

Conseil municipal de Tarascon 30 mars 2016 [vidéo] :

Image de prévisualisation YouTube

Loi Travail : Dégradations et police caillassée par des manifestants à Paris, Rennes, Grenoble, Nantes, …

Jeudi 31 mars 2016

loi travail

Loi El Khomri, une seule issue : le retrait

Jeudi 31 mars 2016

philippot

Communiqué de presse de Florian Philippot‏, Vice-Président du Front National

Lycées bloqués, sites touristiques fermés, transports perturbés, le mouvement de contestation contre la loi El Komri prend de l’ampleur et le gouvernement s’obstine dans son erreur.

Là où il recule lâchement sur des projets recueillant pourtant l’adhésion massive des Français, comme sur la déchéance de nationalité, il maintient donc, à l’inverse, un projet de loi très majoritairement rejeté. Cette situation stupéfiante en dit long sur l’état de notre Démocratie où obéir à la Commission européenne est manifestement plus important que répondre aux attentes populaires.

Qu’il le veuille ou non, le gouvernement n’a plus aujourd’hui la légitimité politique pour mener à bien son projet de soumission des Français aux lois du travail exigées par Bruxelles.

La précarisation généralisée des travailleurs, le creusement des inégalités entre petites et grosses entreprises et le recul très inquiétant de la Laïcité dans le monde du travail sont autant de mesures portées par la loi El Khomri qui nuiront à la société sans rien lui apporter en termes d’emplois et de richesses.

La colère des Français est donc plus que jamais légitime. Socialement ravageur et économiquement inefficace, le projet de loi El Khomri doit être retiré sans délais. L’urgence est à la mise en oeuvre d’une politique globale de patriotisme économique, seule à même de recréer de l’activité et donc de l’emploi.

Zemmour : « Le réel est entré par effraction au gouvernement »

Jeudi 31 mars 2016

RTL – On’est pas forcément d’accord – 31-03-2016

Image de prévisualisation YouTube

Molenbeek à la française

Jeudi 31 mars 2016

Le mal est aujourd’hui profond et ne pourra être combattu que par des responsables politiques déterminés.

politique ville 2

Boulevard Voltaire :

En déclarant qu’une centaine de quartiers, en France, « présentent des similitudes potentielles »avec le quartier de Molenbeek à Bruxelles, le ministre de la Ville Patrick Kanner a jeté un pavé dans la mare. Aussitôt, Jean-Christophe Cambadélis et Julien Dray se sont prononcés contre toute « stigmatisation ». Tandis que Manuel Valls évoquait une responsabilité collective de ceux ayant exercé le pouvoir au cours de ces dernières décennies.

Comme à l’accoutumée, tout était dit, et on pouvait continuer à faire comme si rien ne s’était passé. Pourtant, une analyse de notre passé révèle que les politiques de la ville liées aux politiques migratoires et sécuritaires désastreuses menées ces trente dernières années ont indubitablement conduit aux résultats que nous connaissons aujourd’hui en matière de criminalité et de terrorisme.

En ce qui concerne les politiques de la ville mises en œuvre depuis le milieu des années 80, les rapports successifs de la Cour des comptes, que l’on ne peut soupçonner de parti pris, n’ont cessé d’en dénoncer les dysfonctionnements. Que ce soit en 1995, en 2002 ou en 2012, les rapports de la Cour font les mêmes constats : trop de quartiers concernés, politiques insuffisamment pilotées, faible mobilisation des politiques publiques, répartition insatisfaisante des moyens, objectifs nationaux mal identifiés, projets urbains mal définis, et la liste est longue des reproches faits à une politique qui a coûté des milliards au contribuable français. Et, de fait, comme le souligne M. Valls, ces constats touchent autant les gouvernements de droite que ceux de gauche. Mais nous savons, depuis un certain M. Fabius, que l’on peut être responsable sans être coupable.

Pour ce qui relève des politiques migratoires mises en place en France au cours de ces dernières années, on sait maintenant qu’il s’avère impossible, notamment depuis 2009 et la réforme des types d’autorisations de séjour, de déterminer avec précision qui entre et qui sort du pays. Toutes les réglementations ne font que rendre plus difficile encore la gestion de ce dossier épineux qui s’avère porteur de graves dangers. L’actuelle crise des migrants, et les corrélations établies avec les actes terroristes survenus en novembre 2015 à Paris, en constituent la parfaite illustration.

Dans ce contexte, il appartient également aux élus locaux, pour lesquels la politique de la ville ne fut pendant longtemps qu’une simple manne financière destinée à subventionner des associations complaisantes, de se réveiller. Il ne suffit pas de déclarer qu’on n’a pas de « zones de non-droit » pour que ce phénomène disparaisse comme par enchantement. Le mal est aujourd’hui profond et ne pourra être combattu que par des responsables politiques déterminés. Si on continue de fermer les yeux, ce n’est pas une centaine de Molenbeek à la française qui sera à craindre – chiffre sans doute en dessous de la réalité -, mais des centaines puis des milliers.

Réforme constitutionnelle : l’échec historique de François Hollande

Mercredi 30 mars 2016

marine le pen lyon 2

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’abandon de la réforme constitutionnelle, prévoyant notamment d’inscrire l’extension de la déchéance de nationalité dans notre texte fondamental, est un échec exceptionnellement lourd pour le président de la République.

En dépit d’événements dramatiques, d’une solennité poussée à son plus haut niveau au moment de l’annonce de cette réforme devant le parlement réuni en Congrès le 16 novembre dernier et du soutien massif de l’opinion publique sur le principe de la déchéance de nationalité, François Hollande échoue à faire respecter sa propre parole.

De cet échec il est avec son gouvernement le seul responsable.

C’est la conséquence aussi d’une pratique politique dépassée. Quand on veut unifier la Nation autour d’un projet politique fort, quel qu’il soit, c’est au peuple qu’il faut s’adresser directement, et ce afin d’éviter les marchandages politiciens et les impasses institutionnelles.

Aujourd’hui, la France et les Français ont perdu beaucoup de temps. Le débat très long autour de cette mesure de bon sens mais néanmoins symbolique qu’est la déchéance de nationalité, a fait oublier les vraies priorités pour améliorer notre sécurité collective.

Si François Hollande voulait effacer un tant soit peu son échec historique il devrait procéder, comme nous le préconisons, au rétablissement réel et définitif de nos frontières nationales et abandonner l’espace Schengen ; il devrait également accélérer le renforcement des moyens humains et matériels de l’ensemble de nos forces de sécurité et rétablir l’autorité de l’Etat dans tous les territoires perdus de la République en allant y chercher les armes qui s’y trouvent.

Première journée des collectifs du Rassemblement Bleu Marine

Mercredi 30 mars 2016
Image de prévisualisation YouTube

Xavier Raufer : Face au terrorisme, le Gouvernement est tétanisé : des lapins dans des phares !

Jeudi 24 mars 2016

raufer

Eric Zemmour à propos des attentats de Bruxelles : « Nos slogans débiles et nos larmes… »

Jeudi 24 mars 2016
Image de prévisualisation YouTube

Attentats de Bruxelles : solidarité avec la Belgique, nécessité d’agir avec fermeté

Mardi 22 mars 2016

marine le pen jolie

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le mouvement que je préside apporte son soutien aux Belges frappés très durement ce matin par la barbarie islamiste. Il a une pensée pour les nombreuses victimes, les blessés et tient à encourager tous les services mobilisés dans cette épreuve.

Dans l’urgence, et pour la sécurité de tous, il est impératif de procéder à la fermeture immédiate de la frontière franco-belge, fermeture réelle et non pas fictive comme depuis plusieurs semaines, et au rétablissement de contrôles sur l’ensemble des frontières nationales de notre pays.

La France n’est pas épargnée par les zones de non-droit du type de Molenbeek. Il faut dès aujourd’hui lancer une vaste opération de police pour investir l’ensemble de ces quartiers en marge de la République et y récupérer enfin toutes les armes, armes de guerre et explosifs qui s’y trouvent. Il faut vider les caves, le laxisme n’a que trop duré.

Face au fondamentalisme islamiste, les Français exigent de l’autorité, de l’action et de la volonté.

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Vendredi 18 mars 2016

marine le pen jolie

Le Président de la république, par sa participation aux commémorations du 19 mars 1962, viole la mémoire des anciens combattants, harkis et rapatriés morts pour la France lors du conflit algérien. Honorer cette date c’est aussi mépriser les centaines de milliers de nos compatriotes harkis et rapatriés qui ont vécu et qui vivent avec ces souvenirs tragiques.

On peut choisir n’importe quelle date sauf le 19 mars avait pourtant averti son prédécesseur socialiste François Mitterrand.

Parce qu’il est le Président de tous les Français, le Président de la république ne devrait pas participer à cette commémoration du déshonneur.

Le 19 mars, mes pensées iront aux victimes de cette tragédie.

« Et si l’on trouvait un nouveau nom pour notre pays ? »

Mardi 15 mars 2016
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen s’adresse aux utilisateurs de Facebook

Mardi 15 mars 2016
Image de prévisualisation YouTube

Pour le retrait de la légion d’honneur au prince d’Arabie Saoudite

Mardi 15 mars 2016

Pour le retrait de la légion d'honneur au prince d'Arabie Saoudite dans france 32944753e204af3da5cee95962a4c2b31b14fb97

Communiqué de presse de Florian Philippot‏, Vice-Président du Front National

L’affaire de la légion d’honneur récemment remise au prince héritier d’Arabie Saoudite sent de plus en plus mauvais, et c’est l’image de la France qui en souffre.

Non seulement sur le principe cette décoration est incompatible avec le régime saoudien, aux antipodes des droits de l’homme et de la femme en particulier, mais les récentes révélations du magazine Causette ajoutent au déshonneur. On y apprend en effet que les autorités françaises auraient agi sous pression saoudienne, cherchant la plus grande discrétion, et réduisant les droits de l’homme à « des éléments de langage pour faire bonne mesure ».

Cette affaire pèse de tout son poids nauséabond sur l’image, la réputation et le rayonnement de notre pays.
Par dignité, par honneur, le chef de l’Etat doit retirer cette légion d’honneur au prince d’Arabie Saoudite.

Valérie LAUPIES, Gilbert COLLARD, Nicolas MEIZONNET soutiennent la Fédération Française de Course Camarguaise.

Lundi 14 mars 2016

Valérie LAUPIES était présente ce dimanche au congrès de la Fédération Française de la Course Camarguaise qui se déroulait à Saint-Martin de Crau,elle était accompagnée de Gilbert Collard, député du Gard et de Nicolas Meizonnet conseiller départemental (30).

Les élus Front National soutiennent et défendent nos traditions camarguaises !

DSC_0373

DSC_0323 DSC_0317 DSC_0299

 

12