• Accueil
  • > Archives pour février 2016

Archive pour février 2016

Jean-Christophe Cambadélis corrigé par Eric Zemmour

Lundi 29 février 2016

Le face à face a opposé Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, à Éric Zemmour, journaliste et essayiste. – BFM Politique, du dimanche 28 février 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

Rendons à César ses arabesques

Lundi 29 février 2016

Rendons à César ses arabesques dans cinema 855232-000_dv2224277

Rendons à César… ses César ! La cuvée 2016 nous prouve (ouf !) qu’en France la diversité est célébrée et que le monde du spectacle ne s’est pas « droitisé », bien arc-bouté sur sa gauche malgré des spectateurs qui, quel scandale, votent parfois à 50 % pour le FN…

Vus de l’extérieur mais aussi de l’intérieur par des gens de passage, les Français – du moins ceux de la catégorie la plus « répandue » – passent pour des « racistes », voire (plus grave) pour des « islamophobes ».

Or, qu’ont choisi les 4.500 jurés des César – certes noyautés par trois collèges (techniciens, réalisateurs, acteurs) totalisant 60 % des voix, les 40 % restants s’éparpillant entre sept collèges (dont, pourtant, ceux des auteurs, des producteurs, des distributeurs) – ?

Eh bien, les représentants de la vie cinématographique phagocytée par l’intelligentsia de la culture n’ont pas hésité un instant à récompenser Fatima, un film qui, après trois petits tours, a fait (incroyable score) 161.945 entrées (7.712 par jour). Fatima l’a emporté face à Marguerite, qui a réalisé, en six semaines, 980.161 entrées (23.337 par jour).

La suite sur Boulevard Voltaire…

Info : De l’autre côté du Rhône… chez nos voisins Beaucairois.

Dimanche 28 février 2016

12778826_912784438818772_2401010376208378251_o

Tarascon : Lucien Limousin et Thérèse Aillaud : « Je t’aime… moi non plus.. »

Vendredi 26 février 2016

2016 : Un an après le décès de l’ancien Maire de Tarascon Thérèse Aillaud, l’actuel Maire Lucien Limousin a fait déposer une plaque commémorative sur la tombe de l’ancienne première magistrate de la ville.

Pourtant Thérèse Aillaud était en 2002 lâchée par sa famille politique, elle finira son mandat abandonnée, avant d’être condamnée pour détournement de fonds publics.

il faudra attendre son décès en 2015, pour que ses soi disant amis (qui sont actuellement en déroute politique)  lui retrouvent subitement des vertus oubliées.

Regardez la vidéo ci-dessous, c’était l’époque (2013-2014) où Lucien Limousin n’avait (selon ses propos), rien à voir avec Thérèse Aillaud et son équipe :

 

Image de prévisualisation YouTube

Les comptes rendus du Conseil municipal de Tarascon.

Jeudi 25 février 2016

DSC_0018

 

Cliquez sur l’image pour obtenir le lien de téléchargement

Redonner sa liberté à la France en 6 mois par référendum ? Le mode d’emploi patriote

Mercredi 24 février 2016

france-liberte

 

Pour télécharger cliquez sur l’image…

550 radicalisés sous surveillance dans les Bouches-du-Rhône

Mardi 23 février 2016

550 radicalisés sous surveillance dans les Bouches-du-Rhône dans INFO ACTU

Créé par décret du 4 mars 2015, ce dispositif de signalement de la radicalisation à caractère terroriste comporterait 11 500 inscriptions en France. Parmi ces personnes étroitement surveillées, 550 habitent dans les Bouches-du-Rhône. Leur fichage n’intervient qu’une fois leur radicalisation confirmée avec notamment des échanges avec les services centraux. Ces signalements ont doublé en moins d’un an. Tous les individus repérés sont jeunes, où très jeunes (une quarantaine d’années au plus). On compte autant de filles que de garçons. Une centaine de cas ont été déclarés par l’Éducation nationale. (…)

La Provence

Florian Philippot sur BFM TV et RMC

Lundi 22 février 2016

OUI TARASCON N°6 – Le bulletin de réinformation des Tarasconnais.

Samedi 20 février 2016

oui tarascon 6

Cliquez sur l’image pour télécharger le format PDF

ZOOM – XAVIER RAUFER : 3 MOIS APRÈS LES ATTENTATS, LA VÉRITÉ

Mercredi 17 février 2016

3 mois après les attentats de Paris, le criminologue Xavier Raufer revient sur notre plateau pour un bilan accablant. Il nous livre toute
la vérité sur l’enquête. Mauvaises pistes, négligences, erreurs politiques, et déni de réalité, un constat implacable et alarmant.

Image de prévisualisation YouTube

SOURCE

Le nouveau « OUI TARASCON » est sorti !

Samedi 13 février 2016

Le nouveau « OUI TARASCON » est sorti !

Le trimestriel de réinformation des Tarasconnais sera distribué prochainement dans vos boîtes aux lettres !

Au sommaire :

- Edito « 2016 année du déclic ? »
- Vous avez dit « vivre ensemble » ? Mon œil !
- Tarascon perd la main sur son logement social
- Quand les Tarasconnais financent une zone de NON-DROIT…

oui tarascon 6

Réaction de Marine Le Pen à l’interview du Président de la République

Samedi 13 février 2016

DSC_0026

C’est un Président en fin de règne qui est intervenu ce soir. François Hollande ne fait que commenter son inaction, se perd dans les absurdes méandres du débat sur la déchéance de la nationalité, et donne ce sentiment désolant d’un président qui ne gouverne plus.

Le problème, c’est que la France et les Français souffrent terriblement de cette inaction. Il est inquiétant de voir que François Hollande termine son mandat, comme son prédécesseur Nicolas Sarkozy, dans l’échec total, dans tous les domaines, sans se remettre aucunement en cause. Les satisfecits qu’il se décerne ont dès lors un caractère attristant.

François Hollande n’est pas apparu disposé à la moindre réorientation de sa politique. Economie, sécurité, agriculture, immigration, il s’entête à suivre l’orthodoxie fixée par l’Union européenne.

Chacun sait par exemple qu’on ne pourra lutter efficacement contre la crise migratoire et contre le terrorisme sans mettre fin à Schengen et sans restaurer des frontières nationales.

Chacun sait aussi que le chômage ne pourra baisser, et nos comptes sociaux se rétablir, tant que l’Etat n’aura pas retrouvé les armes nécessaires dans la mondialisation : patriotisme économique, protectionnisme intelligent, capacité monétaire. Il faudra également faire preuve d’une grande vigilance sur la réforme du code du travail qui doit se concentrer sur le soutien aux TPE et la suppression de normes administratives inutiles, et non précariser les salariés comme Bruxelles le souhaiterait.

A l’heure d’une conjonction très dangereuse de crises gravissimes (migratoire, économique, financière aujourd’hui), François Hollande et son enième nouveau gouvernement, comme les gouvernements UMP précédents, ne pourront rien changer parce qu’ils ne veulent au fond rien changer.

C’est finalement le triomphe du conservatisme : ne rien changer, pour ne toujours pas servir les intérêts des Français. Et nul ne doute que ce « nouveau » gouvernement n’a été formé que pour geler d’éventuels concurrents à la prochaine présidentielle, rien d’autre.

Marine Le Pen appelle à ouvrir les vrais débats sur les sujets fondamentaux de la France aujourd’hui, et sur les conditions de sa souveraineté. Si François Hollande prétend avoir le goût du référendum, comme il l’a montré sur Notre Dame Des Landes, alors qu’il ne s’arrête pas en si bon chemin et qu’il en organise nationalement sur les grands sujets, à commencer par Schengen et le TAFTA. Il est temps de mettre au placard la démagogie permanente du discours UMPS, qui consiste à faire croire qu’on pourra améliorer la situation des Français sans engager les changements radicaux qui s’imposent.

Ecole : « Les socles de la réussite en zone d’éducation prioritaire » – V.Laupies

Mercredi 10 février 2016

Valérie Laupies est directrice d’école en ZEP¨, élue FN au Conseil municipal de Tarascon et à la région PACA.

Image de prévisualisation YouTube

Le gros coup de colère de Gilbert Collard contre la gauche après les menaces de Daech contre le FN

Mardi 9 février 2016
http://www.dailymotion.com/video/x3r6dxv

Pétition : il faut redresser l’école et non abaisser la langue !

Mardi 9 février 2016

L'instituteur et sa classe au début du XXème siècle

Réformer l’orthographe en la simplifiant, sous prétexte de « démocratiser » l’accès à la langue, voilà l’expression de l’égalitarisme, négation même de l’égalité républicaine. Voilà qui est emblématique du contresens majeur ayant conduit l’Ecole à accentuer les inégalités, alors qu’elle devrait les combler ou, à défaut, les atténuer.

Cette réforme orthographique, approuvée par l’Académie française en 1990 et restée jusque-là lettre morte, vient d’être exhumée par le ministère de l’Education et sera appliquée dès la rentrée prochaine. Ainsi cette « nouvelle orthographe » vient sonner, avec le concours des enseignants, de bien des circonflexes, et de pas moins de 2 400 mots d’usage courant.

Faudra-il qu’après 40 ans de méthodes plus ou moins globales, l’abandon total ou partiel de l’enseignement de la grammaire, le recul de celui de nos grandes œuvres littéraires, on exile un peu plus les jeunes Français hors de leur propre langue ? Et qu’on fasse du bon usage de cette langue française qui est pourtant notre bien commun le privilège sans partage d’une élite culturelle et sociale ? Car, à chaque fois qu’on révise à la baisse le niveau d’exigence, ce sont ceux des enfants qui ont le plus à attendre de l’Ecole, qui inévitablement en pâtissent le plus, et c’est l’égalité qu’on sacrifie un peu plus.

L’exigence de l’enseignement garantit la méritocratie et la possibilité d’un ascenseur social efficace. Aussi cessons de faire disparaître la notion d’effort, cessons d’appauvrir l’enseignement afin de garantir un avenir solide pour tous les élèves de France. A l’heure où on sait de moins en moins écrire, où l’illettrisme augmente, le rabaissement de l’orthographe n’est pas une solution mais au contraire un problème.

Non à la réforme de l’orthographe, oui au redressement de l’école par le renforcement des enseignements fondamentaux !

Signez la pétition !

12