• Accueil
  • > france
  • > Nîmes : le maire de Beaucaire, condamné pour injures, a été relaxé en appel

Nîmes : le maire de Beaucaire, condamné pour injures, a été relaxé en appel

Julien Sanchez Maire de Beaucaire sur le marché de Tarascon 3

La relaxe a été prononcée ce matin pour le maire FN de Beaucaire Julien Sanchez par la cour d’appel de Nîmes qui n’a donc pas confirmé l’amende de 1.500 euros infligée en première instance par le tribunal de Nîmes à Julien Sanchez, qui était d’ailleurs absent ce matin. La CGT, qui avait porté plainte pour injures publiques contre l’élu, avait en revanche son comité de soutien. En 2014, ses représentants au conseil d’administration du lycée Paul-Langevin avaient refusé de saluer le nouveau maire frontiste. Celui-ci les avait alors traités de «  racailles  » dans un communiqué.

SOURCE

Une réponse à “Nîmes : le maire de Beaucaire, condamné pour injures, a été relaxé en appel”

  1. Rouviere Christian dit :

    Heureux du résultat de l’appel
    Car le mot « racaille » est encore trop faible pour qualifier ce genre d’énergumènes
    Avec vous monsieur Julien

Laisser un commentaire