• Accueil
  • > INFO ACTU
  • > L’Etat islamique annonce que des milliers de djihadistes sont entrés clandestinement en Europe

L’Etat islamique annonce que des milliers de djihadistes sont entrés clandestinement en Europe

l-etat-islamique-en-irak-s-empare-de-trois-villes-de-l-ouest-de-l-irak

Dans une interview exclusive à BuzzFeed.com, un agent travaillant pour l’Etat Islamique révèle que le groupe terroriste a fait entrer clandestinement une armée secrète de plusieurs milliers de djihadistes en Europe.

Cet agent syrien prétend que plus de 4.000 hommes armés d’ISIS sont entrés secrètement sur les territoires de pays occidentaux, cachés parmi des réfugiés innocents.

Cet homme d’une trentaine d’années, décrit comme portant une barbe bien taillée, révèle que l’opération clandestine en cours est un succès complet.

« Attendez simplement », a-t-il ajouté en souriant.

L’État islamique est soupçonné de faire entrer activement et clandestinement des hommes armés prêts à tuer à travers les 900 km de frontière turque, faiblement gardée, en direction des pays européens les plus riches, a annoncé cet agent.

Ils suivent l’itinéraire bien tracé pris par les réfugiés et les migrants en fuite, et voyagent en franchissant la frontière de la Turquie, puis en passant par la Grèce vers l’Europe. Il y a maintenant plus de 4.000 hommes de l’armée secrète d’ISIS « prêts » à intervenir dans l’ensemble de l’Union européenne, a-t-il affirmé.

Selon l’agent, l’infiltration clandestine est le début d’un plan plus large visant à mener des attaques de représailles en Occident, en riposte aux frappes aériennes de la coalition sous commandement américain. « Si quelqu’un m’attaque alors, pour sûr, que je vais riposter. »

(…) Les tueurs armés d’ISIS utilisent les passeurs locaux pour se fondre dans l’immense vague de migrants illégaux qui inondent l’Europe et voyager avec eux.

Plus de 1,5 millions de réfugiés ont fui vers la Turquie, cherchant désespérément à échapper à l’effusion de sang en Syrie. Depuis les villes portuaires turques, comme Izmir et Mersin, des milliers de réfugiés se hasardent à travers la Méditerranée pour aller en Italie, a-t-il dit.

Ensuite la majorité poursuit son chemin vers des pays plus accueillants comme la Suède et l’Allemagne et se tournent vers les autorités pour faire leurs demandes d’asile.

« Les djihadistes partent en tant que des réfugiés », a-t-il affirmé.

Deux passeurs turcs ont appuyé ces déclarations. L’un a avoué avoir aidé plus de dix soldats entraînés d’ISIS à s’infiltrer en Europe sous le couvert de demandes d’asile : « J’envoie quelques combattants qui veulent aller visiter leurs familles. D’autres vont juste en Europe afin d’être prêts [le moment venu]. »

L’agent syrien, un ancien membre des forces de sécurité de son pays, a déclaré qu’ISIS avait des plans ambitieux pour le futur : « Notre rêve est qu’il devrait y avoir un califat non seulement en Syrie, mais aussi dans le monde entier, dit-il , et nous l’aurons bientôt, si Dieu le veut. »

L’agent de l’Etat islamique [qui a fait partie de l'Armée Syrienne Libre] a accepté de participer à une réunion à la demande d’un ancien tireur de l’Armée Syrienne Libre qui a combattu à ses côtés pendant la guerre. L’agent syrien a déclaré qu’il avait reçu l’autorisation d’assister à la réunion de son supérieur, un extrémiste qualifié d’ »émir » par les membres du groupe. « Il y a certaines choses que je suis autorisé à vous dire et certaines choses que je ne suis pas autorisé à dire. »

Lors de la réunion, l’agent a déclaré qu’il croyait que les futures attaques cibleraient seulement les gouvernements occidentaux, non des civils. Bien que, prétend-il, les détails des complots terroristes soient un point sur lequel il n’a que peu de contrôle.

Ses révélations surviennent après qu’un porte-parole de l’Etat Islamique a appelé plus tôt cette année les musulmans d’Occident à mener des attaques terroristes.

Ce porte-parole [Abou Mohammed al-Adnani al-Shami, déclaration du 22 septembre 2014](1) avait annoncé à ses partisans occidentaux que s’ils avaient la possibilité de « verser une goutte de sang » dans les pays occidentaux, alors ils devraient le faire. Abou Mohammed al-Adnani a également salué les attaques terroristes qui ont eu lieu en Australie, en Belgique et en France. « Nous réitérons notre appel aux musulmans en Europe, dans l’Occident infidèle et partout ailleurs, à cibler les Croisés dans leur pays d’origine, partout où ils se trouvent. « Nous serons ennemis, en face de Dieu, de tout musulman qui, pouvant verser une goutte de sang de Croisé, s’abstiendrait de le faire, que ce soit avec une bombe, une balle, un couteau, une voiture, une pierre ou même un coup de pied ou un coup de poing. »

Un responsable du ministère turc des Affaires étrangères a affirmé que les autorités travaillaient activement à stopper les trafics d’immigrants.

Il a souligné que depuis que l’Europe n’acceptait que quelques réfugiés par les voies légales, la demande pour le trafic illégal de migrants avait augmenté. « Bien sûr, le moyen le plus efficace pour mettre un terme à tous ces problèmes serait une action immédiate de la communauté internationale pour résoudre le conflit syrien. »

Lorsqu’on l’a interrogé sur le passage d’agents de l’État islamique dans les bateaux de réfugiés innocents, le fonctionnaire anonyme a déclaré que son gouvernement n’était pas au courant de ce plan secret : « Nous ne disposons pas de renseignement précis ». (…)

Source

Laisser un commentaire