• Accueil
  • > Archives pour octobre 2015

Archive pour octobre 2015

Robert Ménard part en guerre contre les kebabs

Samedi 31 octobre 2015

Dans un reportage d’ »Envoyé spécial », le maire dit qu’il s’opposera à l’ouverture de nouveaux kebabs à Béziers au nom de la tradition « judéo-chrétienne ».

 
Envoyé spécial. Robert Ménard déclare la guerre au kebab

Il n’y aura pas de nouveaux kebabs dans le centre-ville de Béziers. Du moins tant que Robert Ménard sera maire. L’ancien président de Reporters sans frontières a affirmé lors d’un reportage d’Envoyé spécial diffusé le 29 octobre sur France 2 qu’il s’opposerait à toute nouvelle ouverture dans le centre historique. Motif : « On est dans un pays de tradition judéo-chrétienne. C’est difficile pour certains, mais il faut s’y faire. »
Robert Ménard a-t-il fait une indigestion de ces sandwichs à la viande, appelés Döner en Turquie, shawarma au Liban, ou encore gyros en Grèce ?

Il semble en effet qu’il en ait trop soupé. Car le maire juge qu’ »à un moment donné, trop, c’est trop. Quand il y a trop d’immigrés dans un pays, c’est trop d’immigrés. À un moment donné, dans le domaine alimentaire, dans le domaine de la restauration, je trouve que trop de kebabs, c’est trop ». Il y aurait, selon lui, 20 de ces restaurants dans le centre-ville de Béziers.

Le Point

2015 – A Tarascon dans les Bouches du Rhône la majorité municipale UMP a décidé pour sa part qu’il n’y aura pas de nouveaux commerces de « Choucroute ou de Cassoulet »…. [vidéo]

Image de prévisualisation YouTube

Arles : Driss Bouhaja choisit le Front National ! [La Provence 29/10/2015]

Jeudi 29 octobre 2015

driss-arles002-717x1024

Pour lire l’article cliquez sur l’image avec le clic droit de la souris et choisissez « ouvrir l’image dans un nouvel onglet »…

Région PACA – V.LAUPIES (FN) 16-10-2015 : « Un beau cadeau » [des socialistes]… »pour M.Estrosi en pleine campagne électorale !!! » [vidéo]

Mercredi 28 octobre 2015

Nouveau film.Film_InstantanéVoici l’intervention de Valérie Laupies (FN) lors de la dernière assemblée plénière de la région PACA.

La Conseillère régionale Front National est devenue entre 2010 et 2015 la « bête noire » sur le sujet de la « Formation Professionnelle » pour l’exécutif socialiste dirigé par Michel Vauzelle

Valérie Laupies n’a jamais cessé de dénoncer au sein de l’assemblée les liens entre certains élus socialistes et certains organismes de formation. Des attaches qui créent une situation de monopole dans ce secteur. Pour le bénéfice de qui ?…

Image de prévisualisation YouTube

Réaction aux chiffres du chômage

Mardi 27 octobre 2015

marine le pen jolieCommuniqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

La baisse en trompe-l’œil des chiffres du chômage en septembre (en réalité +1800 demandeurs d’emplois inscrits en catégories A, B et C) n’empêchera pas la tenue d’un vrai débat sur les choix économiques désastreux de l’UMP et du PS pour la France depuis des années.

Nous notons également que les radiations administratives ont fait opportunément un bond de 25% en un mois (soit 43 000 personnes radiées sur les trois catégories précitées).

Les très rares facteurs positifs de croissance pour l’économie française (baisse de l’euro et baisse du pétrole) ne sont en effet aucunement liés à une quelconque action gouvernementale et peuvent se retourner à tout moment.

Il n’y a donc pas de « reprise » au sens réel du terme. Le marasme est là, que paient d’ailleurs durement les séniors, alors qu’on réserve aux jeunes des emplois aidés chèrement financés par le contribuable et très précaires.

À l’inverse, l’austérité, l’hyper-fiscalité qui lui est liée (appliquée aussi bien aux ménages qu’aux TPE/PME) et le refus du patriotisme économique pour cause d’UE, ont précipité la désindustrialisation de la France et installé durablement le chômage de masse dans notre pays. Cette politique continuera de produire ses effets délétères, tant sur la croissance que sur l’emploi.

Un pays qui n’a ni budget, ni frontière, ni monnaie, ni capacité de soutien à ses entreprises nationales et à ses propres travailleurs est un pays impuissant qui ne peut mener de politique économique conforme à ses intérêts. Seul le Front National entend redonner à la France ces armes essentielles pour l’aider à se battre dans la mondialisation et aller vers l’innovation et la réindustrialisation.

Arles : Marion Maréchal Le Pen et de nombreux élus FN à la manifestation pour défendre l’identité et la culture Provençale [reportage-photo]

Samedi 24 octobre 2015
Défense Traditions et langue provençale
Album : Défense Traditions et langue provençale
Une grande manifestation était organisée à Arles aujourd'hui pour défendre nos traditions et notre langue Provençale. Marion Maréchal Le Pen était entourée de nombreux élus Front National...
55 images
Voir l'album

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Vendredi 23 octobre 2015

MARINE2smallMARINE2smallMarine Le Pen TF1Dans un climat absolument indigne d’une démocratie normale, suscité et entretenu par la grande fébrilité du système, j’ai appris, par un mail reçu au milieu de la nuit, que les conditions de l’émission politique à laquelle j’étais invitée sur France2 ce jeudi soir avaient soudainement changé.

Désormais, je suis tenue d’accepter à la dernière minute plus de 3 heures d’émission, 6 débats, plus les interviews des différents journalistes, simplement pour satisfaire aux exigences d’une action coordonnée de l’UMPS : messieurs Sarkozy et Cambadélis ayant décidé de jouer ensemble les victimes auprès du CSA. Voir l’ancien président de la République accepter de mener ainsi une action commune avec monsieur Cambadélis, pour empêcher leur principale opposante de s’exprimer sur une chaîne du service public, alors que celui-ci avait refusé de prendre au téléphone le premier secrétaire du PS au moment des attentats de janvier, en dit long sur la moralité et la fébrilité de Nicolas Sarkozy.

Je tiens en outre à souligner que jamais un tel traitement n’a été réservé par France 2 aux ténors des autres partis politiques, et que le manque de courtoisie et de correction de la chaîne à mon endroit est scandaleux. D’autant plus que je n’ai accepté au départ de participer à cette émission qu’à la grande insistance de David Pujadas, lequel a passé plus d’une heure dans mon bureau à cette seule fin.

Dans ces conditions, je ne peux accepter l’invitation qui m’a été faite qu’à la condition que le débat envisagé avec messieurs Saintignon et Bertrand remplace les débats initialement prévus avec messieurs Lagarde et Le Foll.

Je dénonce très fermement ces méthodes de France 2, à des lieues du respect que l’on est en droit d’attendre d’une chaîne du service public. Je dénonce également l’hystérie délirante de mes adversaires politiques, en particulier les pleurnicheries de Monsieur Bertrand qui préfère consacrer son temps de parole médiatique à essayer de réduire le mien.

Je rappelle que le Front National n’a obtenu en 2014/2015 que 5,8% du temps d’antenne politique, soit moins que les Verts (6,7%), et bien sûr moins que le PS (27,4%), le gouvernement (12,7%) et Les Républicains (34,1%), alors que notre mouvement représente près du tiers des électeurs français.

Monsieur Pujadas, on ne m’impose rien

Jeudi 22 octobre 2015

marine le pen jolie

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Je ne me rendrai pas ce soir à cette mascarade qu’est devenue depuis quelques heures l’émission de M. Pujadas « Des paroles et des actes ».

En effet, alors que M. Pujadas et son équipe ont lourdement insisté pour que j’accepte leur invitation, et que la structure de l’émission était calée, comme c’est la tradition, depuis déjà plusieurs jours, un mail adressé à mon attaché de presse à 23h40 cette nuit nous apprenait que, se soumettant aux exigences posées hier par MM. Cambadélis et Sarkozy, M. Pujadas rallongeait l’émission (déjà très longue) d’un débat sur les régionales de 45 minutes avec MM. Bertrand et de Saintignon, excluant d’ailleurs sans raison les autres candidats à cette élection.

Confrontée à cette méthode cavalière et méprisante, j’ai dans un esprit de conciliation proposé alors que ce débat régional se substitue au débat politique déjà prévu avec les représentants de l’UDI et du PS.

Avec une arrogance inouïe, M. Pujadas a cru pouvoir, pour la deuxième fois, me mettre devant le fait accompli, ce qu’il a admis lui-même ne jamais faire pour les autres responsables politiques.

Parce que je représente des millions d’électeurs français qui ont droit à la considération et au respect du service public, à moi, M. Pujadas, on n’impose rien. Surtout quand ces changements de dernière minute visent à obéir aux caprices du système UMPS, système qui n’a pourtant pas à se plaindre, trustant déjà près de 95% du temps d’antenne politique dans le pays.

Il me tarde plus que jamais de débattre avec tous ceux qui le voudront bien, et d’abord avec mes adversaires aux élections régionales en Picardie-Nord-Pas-de-Calais, mais dans des conditions plus sereines et sur d’autres plateaux, comme c’est déjà prévu très prochainement.

L’amateurisme et la servilité de M. Pujadas ont transformé aujourd’hui l’organisation de cette émission en véritable pantalonnade. Y participer dans ces conditions serait indigne du respect dû aux Français, décidément mal traités par leur service public de télévision qu’ils financent pourtant par leurs impôts.

Je me tiens à la disposition des trois Français initialement invités à me questionner et à qui M. Pujadas comptait désormais royalement accorder 5 minutes de débat chacun, pour répondre à leurs légitimes préoccupations.

Se faire respecter est le début de la reconquête démocratique par le peuple français.

Les Syriens reconnaissants des raids aériens, la pression sur les pilotes russes immense

Mardi 20 octobre 2015

Alors que les raids aériens russes contre de Daesh font la Une de l’actualité, des syriens témoignent leur reconnaissance. Le correspondant de RT Mourad Gazdiev entre dans les détails et souligne la responsabilité qui pèse sur les pilotes.

Image de prévisualisation YouTube

Le père de Florian Philippot, Daniel Philippot, prend la tête du collectif Racine dans le Nord

Dimanche 18 octobre 2015

Comme le révélait le Scan du Figaro le 16 octobre, Daniel Philippot va diriger le collectif Racine pour le grand Nord. Marine Le Pen a lancé ce 17 octobre la section locale de ce collectif d’enseignants associé au Rassemblement bleu marine.

Sur cette photo tweetée par un compte de soutien à Marine Le Pen, on peut voir la présidente FN avec à sa gauche Daniel Philippot et à sa droite Alain Avello, le président du collectif au niveau national. Au micro, Valérie Laupies, vice-présidente :

Sur cette photo tweetée par un compte de soutien à Marine Le Pen, on peut voir la présidente FN avec à sa gauche Daniel Philippot et à sa droite Alain Avello, le président du collectif au niveau national. Au micro, Valérie Laupies, vice-présidente

Le collectif Racine a été créé il y a deux ans dans la même mouvance que les collectifs « Marianne », « Audace » ou « Nouvelle écologie ». Ces mini-mouvements issus de la société civile sont chargés de produire des idées sur tous les sujets pour le Front national : culture, programme scolaire, écologie, etc.

Daniel Philippot, père de, prend donc la tête du collectif d’enseignants dans le grand Nord, là où Marine Le Pen se présente comme tête de liste FN aux régionales. Lui-même a été enseignant puis directeur d’école primaire à Linselles dans le Nord. Le Scan précise que Daniel Philippot ne devrait cependant pas être présent sur la liste de Marine Le Pen en vue des élections de décembre.

Régionales 2015 – Paca : Marion Maréchal-Le Pen donnée gagnante

Dimanche 18 octobre 2015
Marion Maréchal Le Pen avec les éleveurs ovin de la Crau (09/10/2015)

Marion Maréchal Le Pen avec les éleveurs ovin de la Crau (09/10/2015)

 

Selon Odoxa, la liste FN de la députée arrive en tête des intentions de vote au second tour avec 37 %, devant la liste conduite par Christian Estrosi (34 %).

La liste FN de Marion Maréchal-Le Pen pour les régionales en Paca arrive en tête des intentions de vote au second tour avec 37 %, devant la liste LR/UDI/MoDem conduite par Christian Estrosi (34 %) et celle de gauche de Christophe Castaner (29 %), selon un sondage. Au premier tour, le FN récolterait 35 % des voix, celle de de Christian Estrosi 30 %. La liste socialiste de Christophe Castaner, qui part sans les écologistes et le Front de gauche au premier tour, obtiendrait 18 % selon le sondage Odoxa pour Le Parisien/BFM TV publié dimanche.

La liste d’union Europe Écologie-Les Verts et Front de gauche, conduite par Sophie Camard, recueille 10 % des intentions de vote. Les listes Debout la France et Nouvelle Donne récoltent 2 %, celle de Lutte ouvrière 1,5 %. La liste conduite par Jacques Bompard et soutenue par la Ligue du Sud obtiendrait 1 %. Le fondateur du Front national Jean-Marie Le Pen, en rupture de ban avec le parti, a demandé vendredi à ses soutiens de se rallier à sa petite fille pour cette élection, mais plusieurs conseillers régionaux proches de lui, critiques d’une ligne trop à gauche, ont confirmé leur intention de partir avec Jacques Bompard.

Christophe Castaner inconnu Lire la suite…..

Lancement du Collectif Racine à Lille avec Marine Le Pen

Samedi 17 octobre 2015

17/10/2015 : Marine Le Pen et Valérie Laupies sont à Lille pour la présentation du projet régional en matière de gestion des lycées et le lancement de la section Nord du Collectif Racine/enseignants patriotes…

20151017_151225

Jean-Marie Le Pen appelle ses « amis » à « se rallier » à la liste de Marion Maréchal-Le Pen

Samedi 17 octobre 2015

Vendredi 16 octobre – séance plénière du Conseil régional PACA.

http://www.dailymotion.com/video/x39uzz3

Collusion UMPS sur le dos des abeilles

Samedi 17 octobre 2015
DSC_0116

Une abeille butine des fleurs de romarin
[Tarascon - 2014 ]

Communiqué de presse du Front National

A Bruxelles, Sylvie Goddyn, au nom du groupe ENL, a présenté un rapport dont l’objectif était la protection des abeilles. Sans avoir motivé leur position lors des débats, les socialistes européens ont voté contre. L’UMP et leurs alliés n’ont pas fait mieux.

Les socialistes français osent même expliquer par communiqué et voie de presse sur le site internet Euractiv.fr que les propositions des élus Front national sont souvent bonnes mais que par esprit de parti, ils ne les soutiendront pas. Pire, ils annoncent les exploiter par la suite, incapables de formuler de bonnes idées par eux-mêmes. Pendant ce temps, les intérêts des peuples européens, et des Français en particulier, ne sont pas défendus comme ils devraient l’être.

La vérité apparaît enfin aux yeux des Français : les élus UMPS sont dans la lutte des places. Ils ne comprennent plus le monde dans lequel ils se trouvent, ce sont des fossiles de la politique. Ils ne comprennent pas que les peuples d’Europe attendent que les politiques soient enfin au service du bien commun et de l’amélioration de la vie quotidienne.

Les élus Front national, compétents et conformes à leurs engagements, n’ont pas d’autre d’objectif et c’est la raison pour laquelle les Français écoutent et entendent leur message. Les Français vont envoyer un autre message très clair en décembre prochain : non aux fossiles de l’UMPS, oui au Front national !

DSC_0135

Une abeille butine des fleurs de romarin
[Tarascon - 2014 ] photo 2

Alain Finkielkraut face à Ruth Elkrief

Samedi 17 octobre 2015

Marine Le Pen – 11 octobre 2015

Samedi 17 octobre 2015
http://www.dailymotion.com/video/x39btdo
123