Archive pour août 2015

Migrants : Manuel Valls sacrifie Calais aux dogmes de l’Union européenne

Lundi 31 août 2015

marine marseille002Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Accompagné de deux Commissaires européens chargés de s’assurer de la docilité du gouvernement français, Manuel Valls s’est rendu aujourd’hui à Calais pour soumettre la France aux volontés de Bruxelles et ouvrir grand les portes de notre pays à l’accueil de nouveaux migrants clandestins.

Le Premier ministre a donc clairement choisi son camp. Plutôt que de soutenir en priorité les Calaisiens exaspérés par les rixes entre migrants, les cambriolages, les dégradations et les agressions en tout genre, Manuel Valls a pris le parti de la submersion migratoire et annoncé la construction délirante d’un nouveau centre de 1500 places pour l’hébergement des clandestins dans la région de Calais.

Ce spectaculaire retour en arrière, plus de dix après la fermeture de Sangatte, usant des recettes ringardes et catastrophiques de l’UMP, est un signal désastreux de laxisme envoyé aux clandestins et une marque de mépris sans précédent pour les habitants du Calaisis qui n’en finissent plus de subir une immigration massive proprement insupportable.

Le Front National demande que l’attention des pouvoirs publics soit d’abord portée sur la sécurité et la tranquillité des Calaisiens et que les effectifs de police soient en conséquence considérablement renforcés. Les migrants clandestins non éligibles à l’asile politique doivent immédiatement être placés en centre de rétention et expulsés du territoire national. La jungle de Calais, flanqué de son bidonville indigne, doit quant à elle redevenir un territoire de la République dans lequel règne l’ordre et l’État de droit, et non pas demeurer le point de fixation des migrants souhaitant passer en Grande-Bretagne.

Enfin à l’échelle nationale, il y a urgence à se débarrasser des dogmes de l’Union européenne et de retrouver des frontières nationales. Il faut donc sortir de l’espace Schengen et mettre un terme définitif à toutes les incitations sociales et juridiques à l’immigration massive.

Le cri de détresse d’une Calaisienne

Lundi 31 août 2015

31/08/2015

Nadine habite en face du camp Jules Ferry à Calais. Retraitée paisible, la vie dans son ancien corps de ferme, aux abords de Calais, a complétement changé depuis l’installation de milliers de clandestins de l’autre coté du chemin. Elle vit aujourd’hui dans la peur, cloitrée chez elle, avec pour seul soutien, sa fille, Sarah et le collectif « Calaisiens en colère ». Sarah témoigne sur le quotidien de sa mère, résidente du chemin des Dunes, aujourd’hui à bout.

http://www.dailymotion.com/video/x33sxrj

Calais (62) : Bruxelles va accorder 5 millions d’euros pour disperser les migrants ailleurs en France

Lundi 31 août 2015

La Commission européenne va accorder « jusqu’à cinq millions d’euros supplémentaires » à la France pour faire face à la situation des migrants à Calais,
a indiqué lundi le premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans.

Calais (62) : Bruxelles va accorder 5 millions d’euros pour disperser les migrants ailleurs en France dans europe 5upWkyA

« Nous allons mettre à la disposition des autorités françaises jusqu’à 5 millions d’euros supplémentaires. Ces nouveaux fonds serviront à la mise en place d’un campement pouvant offrir une assistance humanitaire pour environ 1.500 migrants », ainsi qu’à « soutenir le transport des demandeurs d’asile de Calais vers d’autres destinations en France », a déclaré M. Timmermans lors d’une conférence de presse avec Manuel Valls.

« Cette aide financière s’ajoute à l’aide d’urgence de 3,8 millions d’euros déjà allouée en 2014 pour cofinancer la mise en place du centre Jules-Ferry », déjà existant et qui accueille les migrants dans la journée, a précisé le vice-président de la Commission. « Nous ne refoulerons jamais ceux qui ont besoin de protection », a par ailleurs assuré M. Timmermans.

(…) France 3

Clandestins/Hongrie – Laurent Fabius condamne la construction d’un mur : l’ambassadeur français convoqué à Budapest

Lundi 31 août 2015
Image de prévisualisation YouTube

« L’Europe doit cesser de s’émouvoir, et commencer à se mouvoir »

Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a annoncé avoir convoqué aujourd’hui un représentant de l’ambassade de France à Budapest à la suite des critiques «choquantes» faites hier par son homologue français, Laurent Fabius, sur la clôture mise en place à sa frontière face aux migrants.

«Au lieu (de porter) des jugements choquants et infondés, on devrait plutôt se concentrer sur la recherche de solutions communes pour l’Europe», a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères.

«Il apparaît que certaines personnes en Europe sont toujours incapables de comprendre quelle pression stupéfiante et dramatique subit la Hongrie du fait de la migration via les Balkans de l’Ouest», a ajouté M. Szijjarto.

source

La méthode Pujadas

Lundi 31 août 2015

Le journal de 20 h du 27 août sur France 2 a été une stupéfiante illustration du travail d’information de l’équipe de monsieur Pujadas.

La méthode Pujadas dans Critique David-Pujadas-sur-le-plateau-du-20-Heures-de-France-2_exact1024x768_l-1024x648


– D’abord l’émotion : des dizaines d’immigrés clandestins morts dans un camion « en plein cœur de l’Europe » ; c’est beaucoup plus culpabilisant, sans doute, qu’en pleine mer.

– Ensuite l’économie : un reportage sur le plein-emploi à Prague, expliqué par le manque de main-d’œuvre autochtone, situation ne pouvant que s’aggraver, compte tenu de la faible natalité de ce pays.

– Reportage sur l’Allemagne confrontée au même problème (pardon, maintenant il faut dire problématique), avec interview d’un chef d’entreprise qui ne trouve plus une main-d’œuvre suffisante pour faire tourner son usine surchargée de commandes. En contrepoint, déclaration du ministre du Travail selon qui les immigrés sont une chance pour l’Allemagne vieillissante et concluant que les immigrés sont les bienvenus en Allemagne.

– Reportage sur le gaspillage alimentaire évalué entre 12 et 20 milliards d’euros par an (chiffre justifié par aucune source). Sous-entendu, peut-être : « Vous imaginez le nombre d’immigrés que nous pourrions nourrir… »

La suite sur Boulevard Voltaire…

Marine Le Pen sur I<Télé

Lundi 31 août 2015
L’invité de Bruce Toussaint du 31/08/2015

Marine Le Pen sur TF1

Lundi 31 août 2015

Boulbon : Carreto 2015 avec Valérie LAUPIES [Vidéo]

Dimanche 30 août 2015
Image de prévisualisation YouTube

Menton: l’utilisation politicienne des clandestins par l’extrême gauche.

Samedi 29 août 2015

74Communiqué de Presse de David Rachline, Sénateur, Maire

Le soutien violent d’activistes d’extrême gauche à la frontière franco-italienne aux migrants souligne une nouvelle fois que l’extrême gauche n’a que peu de considération pour les lois de la République.

Non seulement, ces activistes encouragent les trafics d’êtres humains en apportant leur soutien à ces migrants victimes la plupart du temps de réseaux mafieux voire islamistes mais de surcroît ils s’attaquent physiquement à l’un des signes visibles des valeurs de la République, les forces de l’ordre. Ce type d’action souligne le peu de considération de ces personnes pour notre pays.

J’apporte tout mon soutien aux policiers et gendarmes qui remplissent une mission extrêmement compliquée à la frontière franco-italienne tout comme leurs collègues à Calais. Le manque de moyens dû aux gouvernements successifs qui ont sacrifié sur l’autel de la rigueur une partie de la sécurité des français rend l’accomplissement de leurs missions d’autant plus difficile.

Le drame des migrants dans l’arc méditerranéen est trop grave pour faire l’objet de récupération politicienne. Malheureusement, l’extrême gauche nous a habitués à ce genre d’actions qui n’ont finalement comme seul objectif la déconstruction de nos valeurs, de notre histoire, de notre identité.

Il est plus qu’urgent que la France retrouve la maîtrise complète de l’ensemble de ses frontières.

Le gouvernement doit d’une part donner des consignes de fermeté contre ceux qui ne respectent pas les lois de la République et d’autres part prendre des mesures concrètes et fermes pour mettre un coup d’arrêt à cette vague migratoire. L’exemple australien prouve qu’il est possible de mettre fin à cette exploitation inacceptable de la misère humaine.

Tarascon (redif’) : V. Laupies (FN) sur le plan de la « Politique de la ville » 2015-2020

Vendredi 28 août 2015
Image de prévisualisation YouTube

20/07/2015 Conseil municipal de Tarascon
Le 20 juillet a eu lieu le dernier Conseil municipal de la ville de TARASCON.
La délibération qui concerne la « Politique de la Ville » a été le sujet de vives critiques de la part de la Conseillère municipale Front National Valérie Laupies.
Elle répondait au rapporteur du projet, le 5ème adjoint Max OUVRARD..

Louis Aliot sur les ondes de France Bleu. (23-08-15)

Vendredi 28 août 2015

Louis Aliot, Vice-Président du Front National, député français au Parlement européen, et tête de liste Bleu Marine en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées aux élections régionales des 6 et 13 décembre prochain, répondait aux provocations de Mourad Boudjellal sur les ondes de France Bleu.

Image de prévisualisation YouTube

Face à la submersion migratoire, François Hollande veut transférer la politique de l’asile aux technocrates de Bruxelles

Jeudi 27 août 2015

soumissionCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

À l’occasion d’une rencontre à Berlin avec la chancelière Angela Merkel, le Président de la République s’est déclaré favorable à « une répartition équitable des réfugiés qui relèvent du droit d’asile en Europe » et « à une mise en œuvre d’un système unifié de droit d’asile » ainsi qu’une « politique migratoire commune ». Alors que l’Allemagne s’apprête à accueillir 800 000 demandeurs d’asile pour la seule année 2015 et que près de 4000 migrants ont été secourus en une journée en mer Méditerranée, de telles propositions sonnent comme un aveu d’impuissance de la part du chef de l’État et un véritable appel d’air à l’immigration massive. Surtout, l’argument qui consiste à distinguer les demandeurs d’asile des autres migrants clandestins est fallacieux, car la coûteuse politique de l’asile -2 milliards d’euros par an- est dévoyée et détournée au profit de réseaux mafieux qui savent qu’en France, 99% des demandeurs déboutés ne sont pas expulsés du territoire

Par ailleurs, les positions de la Commission européenne concernant la gestion de l’immigration sont ultra-laxistes, comme en témoigne son président Jean Claude Juncker qui déclarait récemment dans une tribune: « nous ne refoulerons jamais ceux qui ont besoin de protection. Ces principes sont écrits dans nos lois et nos traités ». C’est pourquoi l’harmonisation du droit d’asile au niveau communautaire et la mise en œuvre d’une politique commune en matière d’immigration, vont retirer à la France un levier politique pourtant indispensable à la lutte contre l’afflux de clandestins sur le territoire national.

Face à cette situation exceptionnelle, la lutte contre l’immigration massive doit désormais relever de l’intérêt supérieur de la nation. le Front National demande que l’État retrouve tous les instruments de souveraineté afin d’exercer un contrôle efficace à ses frontières et réformer de fond en comble la politique de l’asile qui doit être ramenée à sa philosophie originelle: celle qui aurait dû conduire la France à accorder sa protection à Edouard Snowden ou Julien Assange.

L’immigration, c’est comme l’eau

Lundi 24 août 2015

tracts-immigration-608

Lorsque le déluge se prolonge, lorsque la terre n’arrive plus à absorber l’eau, lorsque le ruisseau se transforme en torrent et le jardin en étang, l’eau devient une catastrophe destructrice et mortelle.

L’immigration, c’est comme l’eau. C’est la vie, elle permet aux plantes de pousser et de transformer un jardin desséché en jardin luxuriant. Refuser l’eau, c’est se priver d’une ressource vitale et, à terme, c’est mourir.

Mais lorsque le déluge se prolonge, lorsque la terre n’arrive plus à absorber l’eau, lorsque le ruisseau se transforme en torrent et le jardin en étang, l’eau devient une catastrophe destructrice et mortelle.

Les gens qui habitent les étages les plus bas sont les premiers touchés par ce désastre. Mais ils ont beau alerter, crier, supplier, ceux qui restent bien au sec dans les étages supérieurs ne veulent rien entendre. « Comment ? Mais l’eau, c’est la vie, c’est une chance ! L’inondation n’est pas si grave, il faudra bien s’y habituer, ceux qui n’aiment pas l’eau ne sont après tout que des aquaphobes ! »

Et, bien sûr, pour bien montrer à ces aquaphobes de bas étage que l’eau est une chance, ceux des étages supérieurs décident d’ouvrir encore plus grandes les vannes et de construire des canaux plutôt que de construire des digues. Car comme chacun le sait, le meilleur moyen de soigner l’aquaphobie est d’immerger l’aquaphobe.

Est-il étonnant, alors, de voir de plus en plus de personnes, vivant dans les étages les plus bas, se tourner vers ceux qui leur proposent d’écoper l’eau ? Car pour eux, l’inondation est telle que réduire le débit, hélas, ne suffira plus.

Bien sûr, la comparaison utilisée est extrême, bien sûr, les clandestins sont des êtres humains. Mais cette parabole illustre le fossé qui se creuse entre la France d’en haut et la France d’en bas. Comment justifier les efforts et les sacrifices demandés à la France d’en bas alors que la France d’en haut se montre si magnanime avec des migrants illégaux ? Comment expliquer l’empressement à héberger ces clandestins alors que, chaque hiver, dans la capitale du pays des droits de l’homme, des SDF meurent de froid à quelques pas des ministères ? Et, surtout, comment faire comprendre que les migrants sont une chance alors que la France d’en bas est… mais au fait, qu’est donc la France d’en bas pour la France d’en haut ? On ne le sait pas car la France d’en haut n’en parle jamais, comme si ce n’était finalement que quantité négligeable.

Source : Boulevard Voltaire

VIDEO. «Tu sais pas lire ?» : quand une élève fait la leçon à Vallaud-Belkacem

Lundi 24 août 2015

Tu sais pas lire ? : quand une élève fait la leçon à Najat Vallaud-Belkacem. Lorsque Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education Nationale se rend dans un collège (au Cateau-Cambrésis) pour le dispositif « Ecole ouverte » cette dernière se fait humiliée par une collégienne lors d’un atelier cuisine.

La vidéo (mauvaise qualité). Une élève à Vallaud-Belkacem : «Tu sais pas lire !»

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Ayoub El Khazani n’aurait pas simplement dû étre « fiché », mais expulsé et interdit de territoire

Lundi 24 août 2015

Marine Le PenCommuniqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Nous avons appris ces dernières heures que l’auteur présumé de l’attentat du Thalys, un Marocain de 26 ans nommé Ayoub El Khazani, faisait l’objet d’une fiche S de renseignement. C’était aussi généralement le cas lors des précédents attentats islamistes sanglants qui ont touché la France ces derniers mois. Ici, ce Marocain avait été signalé à la France par les autorités espagnoles, du fait de sa proximité avec la mouvance islamiste radicale.

On constate malheureusement les très grandes faiblesses du fichage pour renseignement. Ce dispositif est défaillant parce qu’il s’interdit les vraies questions : pourquoi donc la France accepte-t-elle sur son territoire national un ressortissant étranger dont elle sait pourtant qu’il est potentiellement dangereux et lié à une idéologie meurtrière ? Légitimement nos compatriotes s’interrogent devant cette incongruité.

Marine Le Pen demande que les étrangers connus pour leurs liens avec l’islamisme radical ne soient désormais plus simplement fichés, mais qu’ils soient immédiatement expulsés du territoire français s’ils vivent en France, et dans tous les cas interdits de territoire. Cette mesure doit être décidée le plus rapidement possible, et s’accompagner de la remise en place de nos frontières nationales pour être parfaitement efficace.

Trop de faiblesses et de discours faussement déterminés ont présidé au destin de la France depuis des années : l’action concrète doit maintenant prendre le dessus.

12