• Accueil
  • > culture
  • > Tarascon : La Château, la Collégiale Royale, le Marché, ses rues et l’Eglise Saint Jacques…. [vidéo]

Tarascon : La Château, la Collégiale Royale, le Marché, ses rues et l’Eglise Saint Jacques…. [vidéo]

- Le château de Tarascon  construit de 1400 à 1435. Cette forteresse témoigne de la volonté des ducs d’Anjou, comtes de Provence, Louis II (1384-1417) et Louis III (1417-1434), de maintenir leur autorité sur les territoires de l’Italie du Nord et du Sud (Naples, Sicile). Elle constitue, près de l’embouchure du fleuve Rhône, proche d’Arles, de Marseille et d’Avignon, la base territoriale de leurs ambitions méditerranéennes.

Le château possède une double fonction, militaire et résidentielle. Il symbolise la puissance des ducs d’Anjou, cousins du roi de France. Son architecture évoque la Bastille Saint-Antoine, élevée à Paris par le roi de France Charles V (1364-1380). 

- L’église Sainte-Marthe fut érigée aux xie et xiie siècles1 en l’honneur de Marthe de Béthanie, venue de Palestine avec les Trois Maries (ouSaintes Maries) et qui dompta la Tarasque, un monstre amphibien qui terrorisait la population de Tarascon.

Elle fut consacrée le ler juin 1197, par Imbert d’Eyguières, archevêque d’Arles, assisté de Rostaing de Marguerite, évêque d’Avignon.

L’église fut reconstruite au xive siècle, remaniée au xve siècle et au xviie siècle, endommagée en 1944 et restaurée1.

Le sanctuaire, dont la crypte renferme le tombeau de sainte Marthe, fut élevé au titre de collégiale en 1482.

La collégiale royale Sainte-Marthe de Tarascon fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 18402. Elle figure donc sur la première liste de monuments historiques français, la liste des monuments historiques de 1840.

- Le marché hebdomadaire du mardi à Tarascon se déroule de 8h00 à 13h00 sur le cours Aristide Briand,  avenue de la République, rue des Halles, place de la Mairie (commerçants non sédentaires de textiles et autres) et place Verdun (commerçants non sédentaires alimentaires) 

- L’église Saint Jacques de Tarascon est du XVIIIème est située sur l’emplacement d’une chapelle médiévale placée sous le même vocable: cette dernière, menaçait ruine et était par ailleurs de dimensions trop exigues.En 1740, on confia donc la construction d’une nouvelle église au maitre tarasconnais Antoine Damour, d’après des plans de l’architecte Jean-Baptiste Franque à qui l’on doit le système de voussure. La façade, de style classique, est réalisée en pierre de Beaucaire. Description architecturale: C’est le style baroque qui a été choisi pour l’ornementation de l’édifrice. La façade à double volutes latéraux s’inspire dans sa composition du baroque italien: elle mèle les élèments empruntés à l’architecture antique-deux pilastres à chapiteaux ioniques encadrent le portail principal que surmonte un fronton triangulaire-et les motifs de décors raffinés, finement travaillés – des guirlandes de végétaux rythment le haut de la façade et soulignent les courbes de l’imposant oculus percé au dessus de la porte. La coupole qui coiffe la croisée du transept, de conception audacieuse, est un beau travail stéréotomique. Le baldaquin et les orgues XVIIIème que renferme Saint-Jacques proviennent du couvent des ursulines.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire