• Accueil
  • > INFO ACTU
  • > Canton de Châteaurenard : Les arguments piteux de l’UMP

Canton de Châteaurenard : Les arguments piteux de l’UMP

bandeau

Communiqué de Frédéric LAUPIES et Françoise TERMINET, candidats FN aux élections départementales dans le nouveau canton de Châteaurenard.

« S’ils veulent convaincre les électeurs, les Shirley et Dino de l’UMP devront, à l’avenir, dire un peu moins de bêtises… »

Dans La Provence du samedi 21 février (p.4), la candidate UMP affirme : « Il faut défendre nos agriculteurs, et les propositions du FN on en voit les limites avec l’embargo russe de cet été ». Au Front National, on n’a pas compris le rapport… En effet, qui a décidé des sanctions économiques à l’encontre de la Russie ? Le Front National ? Ou plutôt les Etats-Unis, suivis par leurs valets, au premier rang desquels figurent François Hollande et toute la classe politique française ?

Pour ne pas être en reste, son partenaire électoral masculin ajoute : « Quand on voit l’audience du FN dans les milieux agricoles, on peut s’interroger, car son programme économique serait néfaste pour notre économie locale ». Là encore, on n’a pas bien compris. Qu’est-ce qui serait néfaste ? Le fait que nous recommandons, par exemple, d’alimenter les cantines avec les produits des agriculteurs locaux ou départementaux ?  

Dernier exemple, cette affirmation à propos des candidats du Front National : « Leurs programmes sont stéréotypés ». Eh bien oui ! Pour rester dans le domaine de l’agriculture, quand nous disons que nous préférons les « circuits courts », qui réduisent les transports, et donc les dépenses en énergie et la pollution, c’est vrai à Châteaurenard, c’est vrai aussi dans l’Hérault, dans le Nord, dans le Doubs… Cela se résume en une formule connue : « Penser global, agir local ». Une formule connue, mais apparemment pas de nos duettistes…

S’ils veulent convaincre les électeurs, les Shirley et Dino de l’UMP devront, à l’avenir, dire un peu moins de bêtises…

Mots-clefs :

Laisser un commentaire