• Accueil
  • > Archives pour février 2015

Archive pour février 2015

Valérie LAUPIES (FN) dénonce une collusion entre des élus UMPS et des organismes de formation dans l’attribution d’aides…

Samedi 28 février 2015

Assemblée plénière du Conseil Régional PACA du 20 février 2015

Image de prévisualisation YouTube

Valérie LAUPIES dénonce un conflit d’intérêt, en effet une élue vient de voter une aide de la Région pour un organisme dans lequel elle siège.Le Président de séance socialiste Patrick Lallemand déclare alors :

« On le fera rectifier par le secrétariat de séance… »

Rapport n°5:

Service Public Régional d’Orientation – Service Public Régional de Formation Permanente et de l’Apprentissage – Contrat Régional pour l’Emploi et une Economie Responsable (CREER) – Missions Locales – Plans d’Actions Opérationnels 2015 – Convention – Crédit Mobilité pour les jeunes : convention – Association Régionale Des Missions Locales : convention 2015 – Affectation d’autorisation d’engagement

Départementales, Canton d’Arles – lundi 16 mars : Grand dîner patriotique avec Louis ALIOT

Samedi 28 février 2015

Aliot Magini

 

Cliquez sur l’image pour télécharger le bulletin de renseignements et d’inscription

Florian Philippot sur BFM-TV et RMC

Vendredi 27 février 2015

Florian Philippot, Vice-Président du Front National, était l’invité d’Apolline de Malherbe sur BFM-TV et RMC Info.

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°394

Vendredi 27 février 2015

Au sommaire de ce numéro :

- le dîner du CRIF ; 
- Roger Cukierman et Dalil Boubakeur à l’Élysée ; 
- des parlementaires français en Syrie ; 
- plus de 200 chrétiens enlevés et un musée d’antiquités assyriennes détruit par l’État islamique ; 
- la vente du dernier Charlie Hebdo fait un « flop » ; 
- Marine Le Pen au salon de l’agriculture ; 
- chômage : baisse ou hausse ? 
- le FN en tête dans le dernier sondage IFOP ; 
- lectures de la semaine.

Image de prévisualisation YouTube

La Provence : « Canton de Châteaurenard : le Front National mise sur les électeurs des campagnes »

Vendredi 27 février 2015

La Provence :

Photo Valérie Farine – La Provence

Dans sa « vision programmatique », Frédéric Laupies se posait « contre l’austérité » et « le clientélisme », mais aussi en défenseur des services publics de proximité. 

La Provence 27/02/2015 – P2

Marine Le Pen hier au Salon de l’agriculture, c’est un peu le symbole du public que vise le Front national pendant cette campagne des départementales. Mercredi soir, dans son local du boulevard Victor-Hugo à Tarascon, Frédéric Laupies, candidat frontiste, n’avait pas un autre discours dans un canton rural, où le Front national est arrivé en tête dans chacune des communes aux dernières européennes. À Graveson, « 3 900 habitants et 69 exploitations agricoles« , Jean-Marie Le Pen avait convaincu 47,5 % des électeurs. D’où l’idée, peut-être, de choisir une colistière, Françoise Terminet, qui vit dans ce village.

Sans abandonner ses thèmes de campagne traditionnels (immigration, insécurité), le candidat tarasconnais tentait de calquer ses propositions sur les compétences du Conseil général. Aux côtés de son épouse, également conseillère régionale Paca, il se posait tout d’abord en défenseur du Département face aux… « hyper-régions » et un « UMPS » qui voudrait « le sacrifier au profit des intercommunalités et régions« . Autres propositions : « Préserver la dignité des personnes âgées » avec l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) ; « plus de dynamisme » à la Maison départementale des personnes handicapées ; une lutte « contre la fraude au RSA » également, …/….

Dans sa « vision programmatique », Frédéric Laupies se posait « contre l’austérité » et « le clientélisme« , mais aussi en défenseur des services publics de proximité. 

Lire l’intégralité de l’article de Sylvain Pignol sur La Provence en ligne …

Dirigée contre les jeunes Français, la nouvelle chanson des Enfoirés indigne le web

Vendredi 27 février 2015
Image de prévisualisation YouTube

« Hymne anti-jeunes », « cacophonie indécente », « chanson malaise » : la nouvelle chanson des « Enfoirés », « Toute la vie », provoque la colère d’internautes depuis le début de la semaine.

Le clip montre un groupe de jeunes faisant face aux Enfoirés et qui leur lance « vous aviez tout : liberté, plein-emploi. Nous c’est chômage, violence et sida ». Les chanteurs des Restos du Cœur leur répondent : « Tout ce qu’on a, il a fallu le gagner, à vous de jouer, mais faudrait vous bouger ». « Vous avez raté, dépensé, pollué », poursuivent les jeunes, « je rêve ou tu es en train de fumer ? », rétorquent les Enfoirés. Et de reprendre le refrain : « vous avez toute la vie, c’est une chance inouïe. (…) C’est à ton tour et vas-y ».

Source

Marine Le Pen au Salon de l’agriculture

Vendredi 27 février 2015

Marine Le Pen se rendait ce jeudi au salon de l’agriculture porte de Versailles à Paris pour rencontrer les acteurs de ce secteur.

http://www.dailymotion.com/video/x2i5wyj Image de prévisualisation YouTube

Le Front National de Tarascon salue la mémoire de l’ancien maire, Madame Thérèse Aillaud.

Jeudi 26 février 2015

Thérèse Aillaud001

Le Front National de Tarascon salue la mémoire de l’ancien maire, Madame Thérèse Aillaud.

Elue de proximité, elle n’hésitait pas à arpenter les rues de la ville à la rencontre de la population tarasconnaise.

C’est une figure emblématique de la vie politique locale qui vient de nous quitter. Femme de caractère, Tarasconnaise, adversaire politique loyale, elle s’était mise en marge de la vie politique depuis plusieurs années. 

Marine Le Pen veut soustraire la France à l’euro-dictature

Jeudi 26 février 2015

Bruxelles (25 février 2015) – Intervention de Marine Le Pen en séance plénière à Bruxelles au sujet des résultats des négociations de l’Euro Groupe.

Image de prévisualisation YouTube

Valls se moque des agriculteurs français, sa seule obsession c’est le Front National !

Jeudi 26 février 2015

valls

Les responsables UMPS tuent l’agriculture française depuis des décennies, et ils prétendent encore donner des leçons ? Rappelons aussi et toujours que la PAC n’est jamais financée qu’avec l’argent des Français, pas avec celui des autres pays : la France verse chaque année environ 21 milliards d’euros au budget européen et n’en récupère que 13, PAC comprise, soit 8 milliards d’euros de pertes sèches, par an.

Communiqué de Presse du Front National

Comme le Président de la République samedi dernier, Manuel Valls, en visite au salon de l’agriculture, a fait du Front National son obsession numéro un. C’est dire la déconnexion totale du pouvoir avec les Français, qui donne dans la politicaillerie et ignore totalement les graves problèmes qui accablent la France, notamment dans l’agriculture.

Il nous reproche ainsi de vouloir détruire un modèle européen qu’il vante abondamment alors que ce modèle a appauvri la France, laminé son industrie et mis à mal son agriculture par une concurrence déloyale interne, des normes stupides et inapplicables, et une déréglementation des prix exposant les matières agricoles à la pire spéculation. C’est précisément la mise en œuvre de ce modèle européen qui détruit la France, et il est de la responsabilité de tous les patriotes de le combattre.

Les responsables UMPS tuent l’agriculture française depuis des décennies, et ils prétendent encore donner des leçons ? Rappelons aussi et toujours que la PAC n’est jamais financée qu’avec l’argent des Français, pas avec celui des autres pays : la France verse chaque année environ 21 milliards d’euros au budget européen et n’en récupère que 13, PAC comprise, soit 8 milliards d’euros de pertes sèches, par an. Lorsque nous verserons directement les fonds à l’agriculture française sans passer par la spoliation de Bruxelles, alors la politique menée sera beaucoup plus efficace et plus juste.

L’agriculture française crève de l’Europe, et si le Premier ministre ne s’en aperçoit pas alors qu’il ne s’étonne pas du mariage réussi du Front National avec le monde rural. Le Front National qui propose un modèle patriote de redressement de notre agriculture.

La capitulation grecque confirme notre analyse sur l’euro !

Mercredi 25 février 2015

La capitulation grecque confirme notre analyse sur l'euro ! dans économie 648x415_image-archive-precedente-rencontre-21-mai-2012-entre-jean-luc-melenchon-alexis-tsipras-leader-gauche-radicale-grecque-etoile

La capitulation face à l’Union européenne et l’Allemagne est totale, et on peut faire le pari que très rapidement ce gouvernement tombera dans les abîmes de l’impopularité.

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Comme nous l’avions analysé dès l’arrivée au pouvoir de Syriza, le nouveau gouvernement grec était confronté à un choix : soit rester dans le carcan de l’euro et trahir rapidement ses promesses anti-austérité, soit retrouver la liberté monétaire en quittant l’euro pour pouvoir réellement changer de politique. Ce choix est extrêmement intéressant, porteur de débats féconds sur la monnaie unique et l’austérité : c’est pour que ce débat ait lieu que le Front National a souhaité le changement de majorité en Grèce.

L’accord obtenu à Bruxelles confirme que le gouvernement d’Alexis Tsipras a choisi l’euro et par conséquent la trahison de ses engagements de campagne. La capitulation face à l’Union européenne et l’Allemagne est totale, et on peut faire le pari que très rapidement ce gouvernement tombera dans les abîmes de l’impopularité.

A la lumière de l’épisode grec, les Français auront dans tous les cas pris conscience de l’incompatibilité désormais radicale entre l’euro et la démocratie d’une part, et l’euro et la prospérité d’autre part.

A l’image d’une partie du PS, d’une aile de l’UMP ou d’un Jean-Luc Mélenchon en France, ceux qui vendent aux Français « une autre politique » sans prévoir en même temps de redonner à la France les instruments de sa souveraineté, monétaire et budgétaire notamment, sont dans le mensonge.

Plus que jamais, le Front National veut extirper la France de l’eurodictature en lui redonnant la maîtrise de sa monnaie, de son budget et ses frontières, pour lui permettre de rompre avec la sous-croissance, le chômage de masse, le sur-endettement et l’austérité.

Marion Maréchal-Le Pen sur France 2

Mardi 24 février 2015
http://www.dailymotion.com/video/x2hyuqo

Marion Maréchal-Le Pen, député de Vaucluse, était l’invitée des 4 vérités sur France 2

Florian Philippot sur RTL

Mardi 24 février 2015
Image de prévisualisation YouTube

Florian Philippot, Vice-président du Front National, était l’invité de Jean-Michel Apathie sur RTL.

[Vidéo] Charles Consigny : « Est ce que j’ai le droit de refuser la mixité ? »

Lundi 23 février 2015

RMC | les Grandes Gueules | 23/02/2015

http://www.dailymotion.com/video/x2hwfrl

L’UMPS programme la disparition des petites communes !

Lundi 23 février 2015
Boulbon

Boulbon dans le canton de Châteaurenard – Ce canton regroupe les communes de : Barbentane, Boulbon, Cabannes, Châteaurenard, Eyragues, Graveson, Maillane, Saint-Pierre de Mézoargues, Mollégès, Noves, Plan-d’Orgon, Rognonas, Saint-Andiol, Tarascon et Verquières.

Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Délégué national

Mercredi 11 février, l’Assemblée Nationale a voté la proposition de loi socialiste relative à la fusion des petites communes.

Cette loi, votée par les groupes politiques UMPS, sera certainement votée par le Sénat, le 19 février, puisque c’est la commission mixte paritaire députés-sénateurs qui en a rédigé le texte.

Cette conséquence supplémentaire de la réforme territoriale va donc bien mettre en danger le tissu social et l’identité de nos territoires ruraux, facteurs d’équilibre du pays face aux zones urbaines.

C’est par l’incitation financière que l’UMPS compte arriver à ses fins pour créer de nombreuses « communes nouvelles ».

Les anciennes communes deviendront de simples communes déléguées, avant de disparaître au fil du temps, digérées par les regroupements ou l’intercommunalité.

Le Front National a dénoncé à maintes reprises le projet mortifère qu’est la réforme territoriale et la loi NOTRE pour la ruralité.

Le Front National réaffirme son attachement à la spécificité de notre pays, qui tient son équilibre social et humain grâce à ses petites communes et à ses départements contre-poids indispensables aux grandes villes, métropoles et régions.

Les électeurs pourront réaffirmer leur attachement à la ruralité à la française les 22 et 29 mars prochains en votant pour les candidats Front National / Rassemblement Bleu Marine.

12345