• Accueil
  • > france
  • > Tarascon – vidéo : V.Laupies dénonce en Conseil municipal l’attribution d’une subvention (15 000 €) et les aides diverses à l’association beaucairoise anti-FN « Tête à Clap »

Tarascon – vidéo : V.Laupies dénonce en Conseil municipal l’attribution d’une subvention (15 000 €) et les aides diverses à l’association beaucairoise anti-FN « Tête à Clap »

Photo : Fabrice Duplan

Photo : Fabrice Duplan

La Provence :

On pouvait s’en douter. Si les premières questions à l’ordre du jour du dernier conseil municipal de Tarascon, vendredi, qui concernaient des affaires courantes (lire ci-dessous) sont passées comme une lettre à la poste, il n’en a pas été de même pour la 9e délibération. Soumettant au vote une convention de partenariat avec l’association « Tête à Clap », dont l’objet est de promouvoir l’art cinématographique, elle a créé quelques remous.

Rappelons que celle-ci envisage d’organiser son traditionnel festival d’été à Tarascon les 4, 5 et 6 juillet, au lieu de Beaucaire, ville devenue frontiste aux dernières élections municipales. Elle a aussi décidé de refuser la subvention que leur versait jusqu’alors la mairie.[Faux - après sa demande de subvention à la ville de Beaucaire, l'association n'a effectué aucune démarche administrative visant à annuler cette demande auprès des services municipaux de la ville gardoise]

« Dans cette délibération vous nous demandez d’approuver la migration politique de cette association de Beaucaire vers Tarascon avec la mise à disposition de structures municipales et d’une subvention de 15 000 € » a lancé Valérie Laupies, rappelant le contexte.

La suite…

Vidéo : Intervention de la Conseillère municipale FN/RBM Valérie Laupies sur la délibération concernant la subvention de 15 000 € accordée à l’association beaucairoise « Tête à Clap » par le M. le Maire Lucien Limousin et sa majorité.

Image de prévisualisation YouTube

Valérie Laupies va engager les recours pour obtenir l’annulation des subventions des villes de Beaucaire et Tarascon.

En effet, après la reconduction de sa subvention annuelle par la municipalité FN de Beaucaire, Ludovic Duplissy le Président des « Têtes à clap » a tenu des propos hostiles au Front National dans la presse locale.

Il dénature à des fins politiques l’objet de son association dont les statuts sont déposés en Préfecture du Gard, et combat une formation légalement reconnue. M. Duplissy et son association ne peuvent alors prétendre à aucune subvention municipale. 

Autres articles sur l’association « Têtes à Clap ».

Mots-clefs : , , , ,

Laisser un commentaire