• Accueil
  • > france
  • > La Provence : « Municipales 2014 à Arles : Pierre Chenel conduira la liste FN »

La Provence : « Municipales 2014 à Arles : Pierre Chenel conduira la liste FN »

Pierre Chenel (cravate et costume gris), entouré d'une partie de ses colistiers, et de Stéphane Ravier, secrétaire départemental du FN (costume gris et cravate bleue), placé juste devant Frédéric Laupies, secrétaire de la circonscription.

Pierre Chenel (cravate et costume gris), entouré d’une partie de ses colistiers, et de Stéphane Ravier, secrétaire départemental du FN (costume gris et cravate bleue), placé juste devant Frédéric Laupies, secrétaire de la circonscription.

La Provence :

Le suspense avait été soigneusement entretenu, ces dernières semaines, par les instances du parti. Et c’est finalement jeudi, dans une salle de l’hôtel Première classe à Fourchon, qu’a été dévoilé le nom du candidat qui conduira la liste Front national aux prochaines municipales, en mars 2014. Et l’heureux élu n’est autre que Pierre Chenel, Arlésien depuis 1981 et ancien proviseur du lycée Montmajour-Perdiguier. Pas vraiment une surprise, puisque l’homme était le suppléant de Valérie Laupies aux dernières législatives. Mais ce qui est nouveau, c’est qu’il se retrouve cette fois en première ligne, à 75 ans. « Mon âge est peut-être un gros handicap, mais ça veut dire aussi que j’ai de l’expérience« , corrige-t-il.

FN depuis toujours, comme il le dit lui-même, Pierre Chenel affirme avoir fait preuve de discrétion, tant qu’il appartenait à l’Éducation nationale. Retraité depuis 2003, il n’a dès lors plus caché son engagement. « J’ai toujours eu des convictions et aujourd’hui je veux apporter ma pierre dans cet édifice dans lequel je me sens bien« , lance Pierre Chenel. Car l’objectif affiché du FN, pour les prochaines municipales, est non seulement d’arracher quelques villes, mais aussi de recréer les conditions d’une implantation locale mise à mal par la scission Le Pen-Mégret à la fin des années 90.

Lire la suite sur La Provence.com

Mots-clefs :

Laisser un commentaire