Archive pour mars 2013

Rappel

Samedi 30 mars 2013
Image de prévisualisation YouTube

Marine Le Pen invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC

Vendredi 29 mars 2013
Image de prévisualisation YouTube

Ligotée et frappée par des cambrioleurs

Vendredi 29 mars 2013

Ligotée et frappée par des cambrioleurs dans Critique home-jacking-300x193

28/03/203 : Un home-jacking d’une violence inouïe s’est déroulé ce matin dans une maison de Fontvieille. En ouvrant ses volets, une dame s’est retrouvée face à trois cambrioleurs cagoulés. Ils l’ont ligotée, baillonnée et rouée de coups avant de s’emparer de quelques objets et de prendre la fuite. La victime a ensuite rampé pour donner l’alerte. Elle a été prise en charge par les pompiers et transportée à l’hôpital d’Arles, avec une fracture du poignet et de nombreuses contusions, à la tête comme sur de nombreuses parties du corps.

Les violences aux personnes n’ont eu de cesse d’augmenter (+45% depuis 2002). Les rapports annuels de l’Observatoire national de la délinquance révèlent que ce type de violences concerne cinq fois plus de personnes que ne le disent les chiffres du ministère de l’Intérieur : 1 200 000 par an, et non 250 000.

Les moyens matériels de la police et de la gendarmerie (armes, véhicules, télécommunications,…) doivent être améliorés. Il convient de stopper la fermeture des brigades de gendarmerie et des commissariats de police et de reconstituer en cinq ans les unités EGM et CRS dissoutes.

- Mise en place d’une présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre concernant l’exercice de leurs fonctions sur le modèle de la gendarmerie nationale. Les policiers et gendarmes sont trop souvent injustement attaqués et dénigrés en lieu et place des auteurs de méfaits.

Doubler les effectifs des brigades anti-criminalité. Mettre des policiers en civils dans la rue pour lutter contre l’insécurité et non contre le sentiment d’insécurité.

Réaction de Marine Le Pen à l’intervention de François Hollande

Vendredi 29 mars 2013

Réaction de Marine Le Pen à l'intervention de François Hollande dans économie marinefondvert300x249

Les Français fondaient peu d’espoir sur cette nouvelle intervention présidentielle ; le discours tenu aujourd’hui par François Hollande n’a guère trompé leurs anticipations.

Le président de la République s’est en effet livré à une véritable mise en scène du vide, n’ayant rien de concret à annoncer, rien qui puisse sortir les Français de leur pessimisme. Il s’est contenté de rappeler les quelques mesurettes qu’il a prises depuis le début de son quinquennat et dont il espère qu’elles vont par magie faire revenir la croissance, c’est maigre. On retiendra cependant l’annonce d’une nouvelle augmentation probable de la durée de cotisation des retraités, et une accentuation de la politique ultralibérale dans beaucoup de domaines.

C’est qu’en fait, sur tous les sujets, il incarne la désespérante impuissance d’une politique qui ne croit plus en la France. Comme Nicolas Sarkozy avant lui, il a enfilé le petit costume de
gouverneur d’une province de l’Union européenne, n’ayant pas le courage de devenir le président de la France. Les Français veulent un chef qui reprenne en main le pays, et non un communicant qui enchaîne les formules et les promesses. Président d’un gouvernement technique, François Hollande était ce soir le Monti français.

Comme son prédécesseur, François Hollande veut essayer de nous faire croire qu’on pourrait tout changer sans rien changer. C’est une illusion. Le président de la République ne pourra rien, sur le front du chômage notamment, tant qu’il n’aura pas récupéré le pouvoir, tant qu’il n’aura pas décidé de sortir la France des rails de l’hyper austérité voulue par l’Allemagne et Bruxelles, tant qu’il n’aura pas rompu avec la politique ultralibérale de la zone euro qui enfonce un continent entier dans la récession, tant qu’il n’aura pas redonné des frontières à la France.

Il faut du courage en politique. François Hollande, pas plus que Nicolas Sarkozy avant lui, n’en a. Il est nécessaire de parler franchement aux Français, et leur dire qu’il faut pour notre pays une
rupture majeure, une restauration de la souveraineté dans tous les domaines.

Cette intervention n’aura rien changé, nous sommes toujours à mille lieux de cette politique courageuse de renaissance française et populaire pour laquelle je me bats. Les Français, de plus en plus
lucides sur la triste faiblesse du pouvoir UMPS, auront eu ce soir une occasion de plus de constater qu’il n’y a plus rien à attendre de cette classe politique aux abois.

Les commerçants du centre-ville d’Arles à bout de souffle

Vendredi 29 mars 2013

Les commerçants du centre-ville d'Arles à bout de souffle dans économie christophe-006La Provence :

De mémoire, il n’avait jamais constaté de telles difficultés. Et pourtant, Alain Fargier, trésorier de l’UPE 13 du pays d’Arles, est aux Prud’hommes depuis 1982. Il en est d’ailleurs l’actuel vice-président. « 80 % des commerçants du centre-ville tirent la langue, en 30 ans je n’avais jamais vu autant de licenciements économiques que ces derniers mois, assure-t-il. La crise a un effet multiplicateur.« 

5 ans pour trouver un repreneur de fond de commerce

« On a eu un hiver difficile« , confirme un commerçant de la rue de la République. Un peu plus bas, sur les Lices, c’est aussi la soupe à la grimace pour cette restauratrice. « Aujourd’hui on est plus que deux à travailler, on avait une troisième personne à mi-temps mais on ne peut plus, explique-t-elle. Il n’y a pas assez d’activité, et aucune régularité. Pendant la basse saison, le tourisme est inexistant, mais la clientèle arlésienne ne sort plus autant qu’avant, elle souffre aussi.« 

Avec, pour conséquence, une désertification du centre ancien.

La suite …

Florian Philippot : « C’est les méthodes d’un Front de Gauche aux abois » 26/03

Jeudi 28 mars 2013
Image de prévisualisation YouTube

Vendredi 29 mars 2013 08:30 : Marine Le Pen sera l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC

Jeudi 28 mars 2013
Vendredi 29 mars 2013

08:30 : Marine Le Pen sera l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC

 

Vendredi 29 mars 2013 08:30 : Marine Le Pen sera l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC dans france 84333812_o

Laurence Parisot confrontée à la dure loi des contrats précaires…

Jeudi 28 mars 2013

Laurence Parisot confrontée à la dure loi des contrats précaires... dans france 6

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National

Les membres du Conseil exécutif du MEDEF ont voté aujourd’hui contre la réforme des statuts de l’organisation patronale qui aurait permis à Laurence Parisot de briguer un troisième mandat. La proposition de réforme ainsi refusée, Laurence Parisot ne pourra pas se représenter à la tête du MEDEF.

Steeve Briois, Secrétaire général du Front National, ne peut que constater avec ironie le sort de Laurence Parisot, chantre de l’ultralibéralisme et pourfendeuse des protections sociales, confrontée à la logique qu’elle a toujours prônée.

Quand on s’oppose en permanence à tout ce qui peut sécuriser les emplois et les travailleurs français, on a que peu de légitimité à défendre la préservation de son siège.

Florian Philippot (FN) débat sur LCM

Mercredi 27 mars 2013
http://www.dailymotion.com/video/xyi40c

Manif pour tous : 1,4 million de manifestants selon les organisateurs, 300.000 pour la police

Mardi 26 mars 2013

Dans Bourdin & Co, des manifestants racontent les exactions des policiers lors de la manifestation anti-mariage homo.

Fabien : J’ai assisté à des scènes hallucinantes d’enfants gazés, des…

Jean-Jacques Bourdin : Gazés… n’exagérons pas, Fabien !

Fabien : Ah la gazeuse sur les enfants en direct !

Jean-Jacques Bourdin : [...] J’y étais pas, mais j’ai vu les images.

Image de prévisualisation YouTube

Un haut fonctionnaire européen confirme les chiffres et l’analyse développée dans le livre « La France orange mécanique »

Mardi 26 mars 2013

Un haut fonctionnaire européen confirme les chiffres et l’analyse développée dans le livre « La France orange mécanique » dans france article_orangemecanique01

 

Sur fond de polémique française, Obertone était de passage à Bruxelles le 20 mars dernier chez Filigranes pour y présenter son livre. La Belgique n’est certes pas la France. C’est ce que certains soutiendront. Erreur. Les chiffres sont largement identiques en Belgique, ainsi que les racines du mal.

Mais la surprise de cette soirée bruxelloise viendra de l’auditoire où un haut fonctionnaire européen, justement en charge des questions de sécurité intérieure devait déclarer :

« Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt votre libre et majoritairement avec beaucoup de sympathie parce que tout d’abord vos chiffres sont corrects; deuxièmement ces chiffres brisent un tabou; troisièmement parce que si ces chiffres et votre livre provoquent un réveil, cela pourrait nous aider à éviter ce que d’autres appellent un scénario de guerre civile».

Source

Olivier Delamarche : « Demain, tous chypriotes ! »

Mardi 26 mars 2013
Image de prévisualisation YouTube

Gilbert Collard défend les éleveurs de chevaux

Mardi 26 mars 2013

Gilbert Collard défend les éleveurs de chevaux dans france camargue-3019-300x204

Ministère interrogé : ECO Ministère de I’économie et des finances

Question n° 12-00024

M. Gilbert Collard appelle l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur le taux de TVA dans la filière équine.

En effet, la loi de finances rectificative N°2012-1510 a porté le taux de 7% à 19,6% ; tout en s’en remettant au pouvoir réglementaire pour les modalités de mise en vigueur. Or, les éleveurs de cette filière estiment que le taux normal n’est pas adapté à la première revente sur un équidé ; tout en admettant peut être que le taux normal s’applique ensuite aux transactions suivantes.

Vous comprendrez que la spécificité régionale gardoise amène M. Gilbert Collard à partager le souci de nos éleveurs équins en ce qui concerne le bien fondé d’une mesure fiscale trop indifférenciée.

Baby Loup : les Français veulent une loi contre le voile

Mardi 26 mars 2013

Baby Loup : les Français veulent une loi contre le voile dans france voile4

Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et laïcité de Marine Le Pen

À 86% des Français sont favorables à une loi interdisant le port visible de tout signe d’appartenance religieuse ou politique dans les lieux où l’on s’occupe d’enfants. À 84%, les Français sont opposés au port du voile islamique dans des lieux privés accueillant du public. À 83%, les Français sont pour une loi étendant cette interdiction aux entreprises privées. Depuis quelques jours, les sondages se suivent et se ressemblent. Les Français désavouent massivement la cour de Cassation qui a, en principe, jugé « au nom du Peuple français ». Les magistrats ont eu tort. Ils ne devaient pas annuler le licenciement de l’employée voilée de la crèche privée Baby Loup.

Mais, entre ouverture d’information judiciaire et mise en examen, la classe politique, prise par ses propres turpitudes, a ignoré cette atteinte au sentiment profond des Français, à cette grave mise en cause de la laïcité. La liberté religieuse relève de la sphère privée. Le port du voile impose sa présence à tous dans l’espace public. Au gouvernement et au parlement, PS comme UMP sont restés inertes. Pourtant, il suffit d’étendre le champ d’application de la loi de 2004 interdisant les « signes religieux ostentatoires » dans les écoles publiques.

Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine a, depuis longtemps, proposé l’extension de cette interdiction à tout l’espace public, y compris les lieux de travail, sauf pour les personnes faisant profession de religion et sauf pour les lieux de culte ou assimilés. Il est vrai que cette proposition, conforme au vœu des Français, soulève l’indignation, qui se veut vertueuse, de toute la caste dominante.

Fil d’informations : Tarascon

Samedi 23 mars 2013

Fil d'informations : Tarascon dans france tarascon

Cliquez sur l’image pour suivre le fil d’informations sur Tarascon

12345...7