• Accueil
  • > économie
  • > Emploi – Economie : liquidation judiciaire pour Alpilles Voyages

Emploi – Economie : liquidation judiciaire pour Alpilles Voyages

Emploi - Economie : liquidation judiciaire pour Alpilles Voyages dans économie

« Une très mauvaise nouvelle pour la quarantaine de salariés employés par ce réseau indépendant. »

La Provence :

Alpilles Voyages, c’est terminé. L’entreprise, née en janvier 2003 du rapprochement de l’agence marseillaise Puget Voyages et de l’agence Alpilles, implantée à Saint-Rémy, a en effet été déclarée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Marseille. Un jugement qui est la conséquence des importantes difficultés financières rencontrées par Alpilles Voyages. Une très mauvaise nouvelle pour la quarantaine de salariés employés par ce réseau indépendant.

« Ils sont allés trop vite »

Pourtant, tout avait bien débuté avec la création de la marque, en 2003. Alpilles Voyages va en effet très vite essaimer et se doter d’un réseau qui la conduira à devenir le premier indépendant de la région Paca. Ouverture à Fos-sur-Mer puis à Tarascon en 2004, implantation à Miramas, Istres, Nice et Menton l’année suivante, puis Beaucaire et Vidauban, Cassis, les Pennes-Mirabeau, Montpellier, Avignon, Cavaillon, Aix, Toulon, Martigues puis Pélissanne, avant Draguignan et les Arcs : durant cette période de neuf années rien n’avait semblé pouvoir stopper l’essor du voyagiste.

Lire la suite sur La Provence

La situation du Tourisme est alarmante dans notre région mais aussi dans toute la France.

En effet, seuls 55% des vacanciers français envisageaient de s’offrir un hébergement payant cet été. Une tendance dont pâtissent voyagistes et hébergeurs, souligne l’enquête qui a été réalisée du 2 au 6 juin 2012 auprès de 2.050 Français représentatifs de la population, et du 16 au 20 juin 2012 auprès de 530 opérateurs touristiques.

De fait, au 15 juin, les réservations dans des hébergements marchands affichaient plus de 6% de recul par rapport à l’été dernier. Il y a un retard « dans toutes les régions et pour toutes les formules d’hébergement », même dans les campings, où moins de clients européens viennent, selon Protourisme.

Une politique de dumping tarifaire qui malmène les différents acteurs du tourisme et qui détruit la  diversité qui caractérisait le tourisme français. Nous constatons une uniformisation de la production avec par exemple la montée des prestations locatives (27%/du marché) et le recul des prestations hôtelières (12%/du marché).

Additionnons à cela les évènements dans le bassin méditerranéen (Grèce, Tunisie, Maroc, Lybie), le constat est simple nos compatriotes renoncent en masse à leurs vacances.

Le secteur de la distribution auquel appartenait Alpilles voyages  tout comme celui de la production de forfaits de tourisme sont très durement touchés.

Les PME et TPE du secteur tourisme sont étouffées par la fiscalité, elles sont malmenées sans égards. Le transport qu’il soit terrestre, maritime et aérien est frappé de plein fouet par les hausses du carburant, mais aussi par les politiques favorisant l’installation d’entreprises low cost.

Laisser un commentaire