• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 3 octobre 2008

Archive pour 3 octobre 2008

Transport : Ryanair monte au créneau contre Alitalia

Vendredi 3 octobre 2008

 foto5calitalia.jpg

La compagnie irlandaise a déposé une plainte auprès de la Commission européenne pour contester le plan de sauvetage d’Alitalia.

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé hier avoir déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre le plan de sauvetage selon elle « illégal » de sa concurrente italienne Alitalia. Dans un communiqué, Ryanair a jugé que ce plan, qui prévoit le rachat d’Alitalia par un groupe de patrons italiens, avec la bénédiction du gouvernement, était une nouvelle illustration « de la protection illégale dont les compagnies nationales continuent à bénéficier de la part de leurs Etats, à hauteur de plusieurs milliards d’euros ».

La suite …

Le passeport bientôt beaucoup plus cher ?

Vendredi 3 octobre 2008

 untitled.bmp

Selon Les Echos, le projet de budget 2009 prévoit une hausse de 29 euros. Le remplacement des cartes d’identité deviendrait également payant.

Le passeport bientôt beaucoup plus cher ? dans Résistance coeur-

Conséquence du passage au passeport biométrique, dont les premiers exemplaires seront disponibles cet automne : leur prix devrait fortement augmenter, comme le révèlent Les Echos vendredi matin. Le quotidien économique énumère des mesures «non évoquées par le gouvernement» lors de sa présentation du projet de budget 2009. Dans le détail, il indique que le prix d’un passeport pour un adulte passera de 60 à 89 euros et de 30 à 45 euros pour les 15-18 ans. Pour les moins de 15 ans, dont le passeport était jusqu’à présent gratuit, il en coûtera 20 euros.

La suite …

Jean-Marc Rouillan à nouveau en prison

Vendredi 3 octobre 2008

 jmrouillancdr.jpg

France Soir : L’ancien militant du groupe armé d’extrême-gauche Action directe a été renvoyé en détention jeudi soir après des propos dans la presse où il laissait entendre qu’il ne regrettait pas ses crimes.

Cette mesure a été prise à titre provisoire par un juge d’application des peines de Paris, dans l’attente d’une audience sur le fond prévue le 16 octobre. Le même juge devra alors dire s’il révoque définitivement, comme le demande le parquet, le régime de semi-liberté dont Jean-Marc Rouillan bénéficie depuis le 17 décembre.

La suite …