• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

Archive pour octobre 2008

Les salariés de Linpac refusent le plan social

Vendredi 31 octobre 2008

 linpac.jpg

A Tarascon les effets du mondialisme ultra-libéral et la dérive financiariste du capitalisme avec des rentabilités à court terme imposées aux entreprises entraînant une insuffisance en Recherche et Développement et en Investissements, voire des délocalisations n’épargnent pas les salariés de Linpac.  

La concentration du capital entraînant, fusions et monopoles avec le cortège de licenciements que l’on connait sur Tarascon.

Sur la période 1991-1998, les emplois créés en France par les entreprises de moins de 10 salariés ont été de 540 000 alors que dans le même temps les entreprises de plus de 10 salariés ont perdu 500 000 emplois et Linpac en fait partie.

Au Front National nous proposons de limiter le libre-échangisme et les effets négatifs du capitalisme spéculatif et financier.

- Avec la mise en place d’un protectionnisme ciblé aux plans national et européen à l’instar des États- Unis, du Japon ou de la Chine, dans le but de sauvegarder certains secteurs stratégiques. La France pourra exiger selon les cas :

1) Des quotas d’importation ;
2) L’origine française de 50 à 60 % des composants (en coût de revient) constitutifs des produits importés ;
3) Des barrières douanières modulables, remboursables et bonifiables dont l’instauration serait idéalement mise en oeuvre à l’échelon européen. 

Il est urgent de redéfinir les relations « capital-entreprise » par la création, entre autres, d’un actionnariat de référence stable dans les entreprises (le capital doit retrouver sa vocation initiale, à savoir assurer l’indépendance et la pérennité de l’entreprise).

La Provence :

Le comité d’entreprise et les organisations syndicales de l’entreprise Linpac ont voté, ce matin, majoritairement contre le plan social présenté par la direction. Le plan social prévoit la fermeture de l’usine et le redéploiement des activités sur l’Espagne, l’Italie, l’Alllemagne et la Pologne.

A l’issue de cette réunion qui se tenait exceptionnellement dans une salle municipale et qui n’aura duré qu’une demi-heure, les élus de tous les collèges sont revenus sur le site de la société et se sont réunis en assemblée générale pour décider des actions et des procédures à mener.

L’entreprise Linpac, spécialisé dans la fabrication de barquettes alimentaires, dont le siège est en Grande-Bretagne, emploie à Tarascon 127 salariés.

Albanais cherchent filles sur la Canebière

Jeudi 30 octobre 2008

cvprostitution1006.jpg 

La Provence :

Le proxénétisme a conquis ses tristes galons à l’international. Il ne s’embarrasse plus de scrupules. Encore moins de frontières. À preuve, ce trafic de « filles » mis au jour en octobre 2006, à la tête duquel se trouvaient des Albanais.

Les prostituées étaient recrutées en Roumanie et le réseau centralisé dans un bar de la Canebière. « En une journée, on gagne ici ce que l’on gagne en un mois en Roumanie« , confieront les « filles », qui croyaient avoir découvert l’Eldorado. Mais les Albanais, Shkelzen Dervishi en tête, rentré depuis au pays, et Edmir Kateshi jouaient les pères fouettards. Les filles n’étaient que du bétail pour faire de l’argent. Contrôlées, surveillées, traquées.

La suite …

Le nouveau catalogue de M. Sarkozy

Mercredi 29 octobre 2008

 big20071028214044.jpg

Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN

Nicolas Sarkozy est devenu une machine automatique à égrener les promesses de « réformes ». De plus en plus nombreuses, de plus en plus détaillées. Et il pense, comme l’écureuil dans sa cage, qu’« on ne va jamais assez vite ».

Aujourd’hui c’était sur l’emploi. Tous les domaines y sont passés, en un long catalogue destiné à faire croire qu’il va « sécuriser » tous les salariés.

A moins que ce ne fût seulement destiné à atténuer le choc de la prochaine publication des statistiques de l’ANPE. C’est pourquoi aussi sa principale annonce est-elle la création artificielle de 100.000 emplois supplémentaires financés par le contribuable.

Parmi les fausses évidences martelées par le président de la République, on relèvera ce qui concerne le travail du dimanche, qu’il veut libéraliser à toute force. Non seulement il s’agit d’un recul de civilisation, et d’une atteinte à la famille, mais c’est une erreur économique, et c’est un attentat contre le petit commerce, contre le véritable tissu social.

Dieudonné ne regrette rien

Mardi 28 octobre 2008

Pour moi c’est le résultat de 20 ans de SOS Racisme. Pousser tous les jeunes Français d’origine africaine à haïr la France. C’est ce qu’ils nous ont poussé à faire. A nous sentir les victimes du Front National, les victimes du drapeau français. Le résultat, c’est ce qui s’est passé dans ce Stade de France.
C’est SOS Racisme, le MRAP et la LICRA. Ils ont réussi à faire une génération de gens hostiles, on a appris dès notre plus jeune âge à haïr le Français du Front National, à le haïr, ce petit Français. Hé bien, le résultat, c’est ça. Je pense que c’est une erreur.

http://www.dailymotion.com/video/k1WLF4Fr9UkZMkOMxV

Source NPI

Pétain, les collabos d’hier et ceux d’aujourd’hui

Mardi 28 octobre 2008

mediummitterrandpetain.jpguntitled4.bmp 

Communiqué de presse de Bruno GOLLNISCH

Une nouvelle fois, ce jeudi 23 octobre 2008, la télévision (ce soir : France 2) dénoncera le Maréchal Pétain, l’armistice de juin 40, le régime de Vichy etc. Cela faisait longtemps !…
Assistera-t-on encore au bourrage de crânes des jeunes générations, au profit de gens qui s’engagent dans une résistance d’autant plus virtuelle que la plupart n’étaient pas nés à l’époque des faits ?
Il est bien commode aujourd’hui de dénoncer l’armistice et d’accabler Pétain. Fallait-il donc pour l’honneur laisser massacrer jusqu’au dernier les quatre millions d’hommes de l’armée française hélas vaincue, et laisser mourir de faim les dix millions de réfugiés qui encombraient les routes de France dans une pagaille indescriptible ? Que les héros en peau de lapin nous le précisent …
En réalité, les responsables politiques et économiques de la France contemporaine sont beaucoup plus coupables que le maréchal Pétain, qui avait au moins l’excuse d’une armée ennemie victorieuse campant sur le sol national. Eux, disposant de tous les moyens de l’Etat, ont en pleine paix laissé envahir le pays par une immigration massive et incontrôlée, organisé la dénatalité française, abandonné leurs compatriotes aux exactions des bandes ethniques, laissé l’économie sans aucune protection, abdiqué la souveraineté et l’indépendance nationales.
C’est eux qu’il faudrait dénoncer !

Sardou : J’habite en france

Samedi 25 octobre 2008

http://www.dailymotion.com/video/k3eJGVdSyG2fhJrT09

La Révolution Française – La Marseillaise

Samedi 25 octobre 2008

http://www.dailymotion.com/video/k65Y8V26k9JcODjgdE

LE PEN VISIONNAIRE 6

Samedi 25 octobre 2008

http://www.dailymotion.com/video/k5NCf1ZxXu1HNAcuVa

Education nationale : l’effroyable constat de Monsieur Darcos

Vendredi 24 octobre 2008

Spectacle scolaire avec la vision communautariste de l’école publique :

http://www.dailymotion.com/video/k38RbeZmEmNn2sOznW

Spectacle scolaire avec la vision républicaine de l’école publique :

 http://www.dailymotion.com/video/kkVbsHYWiT9scmh896

Communiqué de Presse de Louis ALIOT

 

Dans le Figaro du 22 octobre, le Ministre de l’Education, monsieur Xavier Darcos assène une « vérité » qui en dit long sur l’état de décrépitude avancée dans laquelle se trouve l’éducation nationale française. En relevant que : « Si on arrive déjà à socialiser les enfants, à parvenir à ce qu’ils s’écoutent, et à leur faire parler une langue qui ressemble au français, je serai content ! » le ministre de monsieur Sarkozy montre son impuissance, son manque d’ambition et sa résignation devant la situation dramatique de notre école.Dans une lettre adressée au enseignants en 1882, Jules Ferry parlait en ces termes de l’école : « au contraire, il a paru tout naturel que l’instituteur, en même temps qu’il apprend aux enfants à lire et à écrire, leur enseigne aussi ces règles élémentaires de la vie morale qui ne sont pas moins universellement acceptées que celles du langage ou du calcul. » Cent vingt-six ans après cette noble ambition, la gratuité de l’enseignement et après soixante ans de syndicalisme politisé, notre éducation est en faillite sociale, pédagogique et morale.

Cet aveu ministériel, cruel mais lucide, montre évidemment les méfaits d’une politique d’immigration sans limite, d’une communautarisation de notre société et du recul de tout ce qui symbolise la France, son Etat comme son Histoire

FN – Holeindre – Interview 21/10/2008

Vendredi 24 octobre 2008

Roger HOLEINDRE
Président du Cercle National des Combattants
Ancien député FN – Conseiller régional d’Ile de France
Médaillé militaire – cinq citations – 2 fois blessé
Classé parmi les plus jeunes résistants de France

http://www.dailymotion.com/video/k2pb9CawYmM36BOwDk

Emmanuel Todd : « Le gouvernement français me fait penser à un rat qui monterait sur un navire en train de couler »

Vendredi 24 octobre 2008

 emmanueltoddpf.jpg

Petit-fils de l’écrivain Paul Nizan («J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie », Aden Arabie) et fils du grand reporter Olivier Todd, Emmanuel Todd est ingénieur de recherche à l’Institut national d’études démographiques (INED). Ennemi farouche du « libre-échange » et partisan d’un « protectionnisme européen raisonnable », le politologue explique au Courrier de Russie qui est responsable du conflit géorgien et pourquoi la France devrait reconnaître l’indépendance de l’Ossétie du Sud.


Le Courrier de Russie : A qui faut-il imputer la faute dans la crise géorgienne ? Aux Russes, aux Géorgiens ou aux Ossètes ?

Emmanuel Todd : Je propose d’observer le problème de la crise géorgienne d’une façon plus large, dans le cadre des enjeux géopolitiques internationaux. Il faut se rappeler qu’après la chute de l’URSS et le repli stratégique de la Russie, les Etats-Unis sont devenus l’unique superpuissance mondiale. Ils ont adopté, à partir de 1996-97 un comportement agressif vis-à-vis d’autres pays du monde. On en a vu les manifestations dans l’invasion de l’Irak, dans la campagne anti-iranienne de l’administration américaine ou encore dans l’attaque menée par Israël, pays satellite des Etats-Unis, au sud-Liban. La crise géorgienne n’est qu’une étape supplémentaire dans cette séquence agressive du système américain.

La suite sur E&R

Source ….

« Sarkozy au Tapie »

Vendredi 24 octobre 2008

 24391amunicipalesheninbeaumontlepenbattue.jpg

Communiqué de presse de Marine LE PEN

En votant un amendement dit TAPIE qui soumet à l’impôt les dommages et intérêts accordés à la suite d’un préjudice moral au-delà de 200 000 euros, les députés font comme d’habitude preuve d’une lâcheté et d’une hypocrisie sans nom.

C’est en effet, comme l’a avoué M. PAILLÉ lors d’un débat dirigé par M. MAZEROLLE avec Marine LE PEN sur BFM le 21 septembre dernier, Nicolas SARKOZY qui a chargé dans la plus totale illégalité un Tribunal « arbitral » d’accorder à M. TAPIE un demi milliard d’euros dont 45 millions de préjudice moral.
Marine LE PEN avait d’ailleurs dès le mois de juillet saisi de ce scandale d’Etat le Président de la Cour des Comptes Philippe SEGUIN.

Si les Députés, dans un sursaut d’éthique, condamnent cette initiative présidentielle, ils doivent le dire et ne pas pour cela sanctionner les Français qui, ayant réellement subi un préjudice très grave, se verraient légitimement accorder par les Tribunaux les dommages et intérêts qu’ils méritent.
Les Français sont lassés d’être les bouc-émissaires des divisions, du copinage et de l’amateurisme du pouvoir en place.

Souvenir : Plus c’est gros et mieux ça passe !

Jeudi 23 octobre 2008

http://www.dailymotion.com/video/k3yw8dpfWrw04C6C4N

A propos des évènements du Stade de France

Jeudi 23 octobre 2008

 cnc012.jpg

Communiqué du Cercle National des Combattants

Les récents évènements du Stade de France qui ont vu, une fois encore, des jeunes dits de banlieues, siffler et conspuer notre hymne national donne l’occasion à de nombreux individus de raconter n’importe quoi et de faire, une fois de plus, reposer ce genre d’évènement honteux sur les épaules de la France, notre pays, et sur les citoyens français qui n’en peuvent, mais…

C’est avec une grande stupéfaction que les combattants du Cercle National des Combattants ont entendu certains responsables politiques, des messieurs-dames du show-biz et de simples clampins proférer des contrevérités accablantes

Il paraîtrait, d’après ces commentateurs que les sifflets seraient dus au fait que ces « jeunes » auraient été trop souvent insultés par les forces de police qui leur demandent leurs papiers, uniquement à cause de la couleur de leur peau.
Il paraîtrait aussi pour d’autres, que dans ces banlieues c’est la misère, la grande misère, la totale misère. Pire que le Bangladesh ! Alors, chacun y va de son petit couplet. Il n’est pas possible d’empêcher les gens de siffler ! Si l’on arrête le match, ce sera l’émeute ! Il ne faut pas prendre des mesures disproportionnées par rapport à cette faute qui d’ailleurs, si elle en est une, ne peut être que vénielle ! Il est impossible de faire quoi que ce soit contre ces voyous !
Voilà ce que l’on entend du matin au soir depuis huit jours sur l’ensemble des médias.
Il est bien sûr aussi que dans cette affaire, les 1 200 000 enseignants de l’éducation dite « nationale », l’équivalent de l’armée soviétique au temps de sa splendeur, ne sont en rien responsables, alors qu’ils n’on rien fait pour que ces jeunes immigrés aiment la France.
Ni responsables, ni coupables, bien sûr !

Alors, anciens combattants français, ayant partagé avec des gens de toutes races et de toutes religions les heurs et malheurs de la guerre au même titre que les joies de la victoire, nous tenons à dire à tous ces adeptes de la désinformation et de la repentance perpétuelle, qu’ils sont responsables de ce climat délétère qui règne dans certaines banlieues.

S’ils n’avaient pas depuis des décennies insulté l’armée française et raconter à tous ces « jeunes » que leur père et leur grand-père l’avait battue à plate couture, puisqu’elle ne valait pas un clou et qu’elle ne pensait d’ailleurs qu’à violer leur mère et leur grand-mère, nous n’en serions pas là aujourd’hui. Car l’armée française a gagné la guerre dans les djebels contre l’Armée de Libération Nationale (ALN), et dans Alger, contre les terroristes poseurs de bombes du FLN.

Nous tenons à donner un dernier conseil à tous ces hommes de télé, de radio et de presse, apparemment apatrides qui semblent ne rien connaître de ce que représente comme symbole l’hymne national… Qu’ils s’empressent donc d’aller à Alger lors d’un match, siffler l’hymne algérien. S’ils sont encore en état de marcher, qu’ils aillent à Rabat siffler l’hymne marocain et, sur un brancard, si l’envie leur prend qu’ils se fassent donc transporter par des infirmiers à Tunis siffler l’hymne tunisien. Pour les quelques survivants, nous leur demandons d’aller au Cameroun et de faire comme le citoyen de ce pays qui, l’année dernière, clamait à Paris « La France c’est de la merde ». Qu’ils hurlent donc là-bas « Le Cameroun, c’est de la merde ».
Nous tenons à préciser que tous les courageux qui voudraient entreprendre ce périple peuvent compter sur nous pour leur payer leur billet d’avion !

Roger HOLEINDRE
Président du Cercle National des Combattants
Ancien député FN – Conseiller régional d’Ile de France
Médaillé militaire – cinq citations – 2 fois blessé
Classé parmi les plus jeunes résistants de France

Toute la misère du monde

Jeudi 23 octobre 2008

 soeuremmanuelle5.jpg

Source Ethnocide via Desouche

Soeur Emmanuelle, « une des personnalités préférées des Français » (avec Jamel Debbouze et Yannick Noah) est décédée. Quitte à me faire des ennemis mortels et à passer pour un salaud sans coeur, je dois vous avouer que je n’ai jamais eu de profonde sympathie pour ces baroudeurs célibataires allant porter médocs, bisous et grands sourires à l’autre bout du monde. Je veux dire, est-ce à nous d’encourager l’excédent démographique de toute la planète alors que notre propre démographie est en berne ?

Aller construire des dispensaires et des hôpitaux-mouroirs en Inde ou en Egypte n’est-ce-pas une affaire concernant en premier lieu les Indiens et les Egyptiens ? Après tout, ces peuples aussi payent des impôts, et paraît-il proportionnellement plus que nous. Les Occidentaux débarquent avec leurs sacs de riz et leurs valeurs (ah les valeurs!) en terrain conquis et imposent leur amour et leur gentillesse larmoyante sans qu’on la leur ai demandée. Nous voulons votre bien et nous allons vous l’apporter…que vous le vouliez ou pas. Cette forme de colonialisme, cet humanitarisme arche-de-zoéesque cache à mon humble avis une névrose personnelle alliée à un ethnomasochisme typiquement de chez nous. Vous les Blancs, êtes riches et égoïstes, donc je m’en vais vivre chez les Papous qui sont pauvres matériellement mais tellement plus riches spirituellement. Raisonnement absurde qui traduit une forme de pensée simpliste et dichotomique.Dans ma culture, on redistribue la richesse et on fait en sorte que les pauvres soient aidés le plus possible. Mais dans bien d’autres cultures, les pauvres ne bénéficient pas de ce traitement, que ce soit pour des raisons religieuses (le karma) ou sociales. Et il n’y a rien d’injuste ou de cruel à cette situation, le monde (kosmos) n’est pas organisé selon des principes moraux, mais mathématiques. Bref, je ne considère pas mon modèle comme meilleur que celui les autres et je ne vois donc aucune raison logique de l’imposer. Je garde mes dispensaires et vous gardez vos mosquées. Cette vision du monde respectant la pluralité des cultures alliée à un indispensable ethnocentrisme pourrait peut être nous préserver du plus grand mal qui menace l’Europe: l’absorption totale par l’Autre.

12345...9