Archive pour mars 2008

Banderole(s)

Lundi 31 mars 2008

Banderoles toujours et pourtant… pas un mot dans la presse.

asse168ck6bw9.jpg

105197222rf71qa0.jpg

 

Harcèlement : Suicide d’une institutrice en Gironde

Lundi 31 mars 2008

 persecutionfull.jpg

Sa famille porte plainte pour harcèlement contre l’Éducation nationale.

Valérie Cruzin, une institutrice de 39 ans de l’école maternelle de Pauillac (Gironde), enceinte de six mois, s’est suicidée le 4 mars dernier au terme de plusieurs mois de tensions avec l’équipe pédagogique de l’école, les services municipaux et des parents d’élèves. La nouvelle a été rendue publique vendredi.

L’institutrice, forte de 18 années d’expérience, connaissait, depuis sa première rentrée en 2006 dans cette petite école du Médoc «des problèmes relationnels mais aucune faute professionnelle ne lui avait été reprochée», a indiqué lors d’un point presse André Mercier, inspecteur d’académie de la Gironde. Des agents de la mairie ne voulaient plus travailler avec cette enseignante et sa directrice se plaignait d’un mauvais climat de travail, provoqué par son refus de participer à des projets pédagogiques communs, a-t-il ajouté. Selon Cyril Cruzin, son mari, l’institutrice était entrée en dépression à partir de la rentrée 2007.

La suite …

National Hebdo proche du dépôt de bilan

Lundi 31 mars 2008

 soralboxe.jpg

Alain Soral

National Hebdo devrait disparaître dans les prochaines semaines. Le titre souffre des difficultés financières du Front national et serait déficitaire d’une centaine de milliers d’euros par an ce qui devrait entraîner le dépôt de bilan « aux alentours du 15 avril ». Marine Le Pen envisagerait toutefois de créer un nouveau titre, Le National, un quinzomadaire vendu sur abonnement et à la criée qui serait dirigé par Jean-Émile Néaumet, ex-journaliste de National Hebdo et Alain Soral.

Marine Le Pen, candidate à la succession de son père et pour 2012

Lundi 31 mars 2008

 Marine Le Pen

Hello :  Vous avez maintenant trois mandats : conseiller municipal, députée européenne et conseiller régional… Lequel allez-vous abandonner, comme la loi vous y oblige ?  

 

Marine Le Pen :  Effectivement, c’est la loi. Ce n’est donc pas un choix. La loi oblige à conserver le dernier mandat obtenu. Encore faut-il que la justice se soit prononcée sur la validité de l’élection et ce, de manière définitive. Or plusieurs recours ont été introduits visant à l’annulation de l’élection de Hénin-Beaumont. Je me conformerai donc à la loi lorsque la justice aura rendu sa décision sur cette élection. J’abandonnerai probablement le mandat de conseiller régional.  

La suite …

Moral des ménages : trente ans de blues français

Lundi 31 mars 2008

 hommetriste.jpg

Les Français n’ont pas le moral. En janvier, février puis mars, l’indicateur de synthèse de l’Insee, qui donne une idée du « ressenti » des Français sur leur situation personnelle, a battu des records à la baisse : – 34, – 35 et enfin – 36, contre – 13 en juin 2007. Ces chiffres n’avaient jamais été atteints depuis la création de cet indicateur en 1987 (niveau le plus haut : + 10 en janvier 2001).

La suite…

Fronde parlementaire contre Sarkozy

Lundi 31 mars 2008

 assembleenationale.jpg

Les différents partis et formations politiques français ‎ont virulemment critiqué la décision du président Nicolas ‎Sarkozy d’envoyer des soldats en renfort en Afghanistan. ‎La gauche mais aussi des membres de la majorité ont ‎protesté contre cette annonce faite sans débat préalable au ‎Parlement français, et qui plus est devant un Parlement ‎étranger. En réaction à la décision présidentielle, le Premier ‎secrétaire du Parti socialiste, François Hollande a qualifié ‎l’envoi de tout renfort français en Afghanistan de grande ‎erreur et de dangereux. Le chef du Front national, Jean-‎Marie Le Pen a, quant à lui, renchéri que la décision de ‎Sarkozy s’inscrivait dans le cadre de son suivisme de la ‎politique américaine. « Que les militaires français ne ‎s’exposent pas en danger pour la démagogie américaine. », ‎a lancé Jean-Marie Le Pen. Au premier jour de sa visite ‎d’Etat en Grande-Bretagne, Nicolas Sarkozy a annoncé ‎qu’il renforcerait le contingent militaire français en ‎Afghanistan. Ce alors que, lors de sa campagne ‎présidentielle, il avait promis de ne pas prolonger la ‎présence militaire française en Afghanistan. Les 1.600 ‎militaires français qui se trouvent pour l’heure sur le sol ‎afghan, sont déployés plutôt dans les régions calmes du ‎pays, en l’occurrence à Kaboul.

Source…

Idriss Déby gracie les six Français de l’Arche de Zoé

Lundi 31 mars 2008

N’DJAMENA (Reuters) – Le président tchadien, Idriss Déby, a signé lundi un décret graciant les six humanitaires français de l’ONG L’Arche de Zoé, condamnés à huit ans de réclusion pour tentative d’enlèvement de 103 enfants africains, a annoncé la radio nationale tchadienne.

Grâce imminente pour l’Arche de Zoé

Lundi 31 mars 2008

 photo120671594753710.jpg

Le Président tchadien devrait signer l’acte ce week-end ou lundi. Les six membres de l’association humanitaire, écroués en France, seraient libérés peu après.

Les 2 et 3 février, Idriss Deby a failli être renversé par les rebelles. Le Président tchadien a été sauvé grâce aux munitions et au soutien de l’armée française. Dès le 7 février, il annonçait qu’il était « prêt à pardonner » aux membres de l’Arche de Zoé.

Hier, à N’Djamena, le Conseil supérieur de la magistrature a étudié la demande de grâce que les six Français ont sollicitée. Selon un communiqué, « après un débat franc et riche, le CSM a donné un avis favorable ». Cet avis doit être transmis à Idriss Deby. « Ce n’est plus qu’une formalité. Le Président va signer l’acte pour la grâce incessamment, peut-être ce week-end ou lundi », a indiqué l’un de ses conseillers. La grâce sera alors transmise à Paris, au ministère de la Justice qui la communiquera aux maisons d’arrêt concernées.

Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, salue « cette très bonne nouvelle. Je souhaite la libération de ces six personnes dont certaines, sans doute, ont été abusées ».

La suite…

Défilé du 1er mai

Lundi 31 mars 2008

Communiqué du service de presse

Contrairement à certaines informations, le défilé du 1er mai 2008 aura lieu à Paris, de la Place de l’Opéra à la Place des Pyramides.

Jean-Marie LE PEN prononcera son discours Place des Pyramides

A propos de M. Fourniret

Lundi 31 mars 2008

Communiqué de Presse du Front National

M. FOURNIRET parade devant la Cour d’Assises, dédaigne les victimes et, visiblement, ne craint en rien la justice des hommes. Selon avocat : « FOURNIRET est en excellente forme… il est très satisfait de sa personne… la perpétuité ne l’effraie pas ». Cette arrogance est insupportable, elle est fréquente chez les criminels les plus odieux, elle est, pour les victimes, l’autre facette de leur calvaire. Ceux qui ont supprimé la peine de mort pour les meurtriers et violeurs d’enfants portent une responsabilité dans les meurtres d’hier et dans le mépris d’aujourd’hui.

Fernandel : « Le Schpountz »

Samedi 29 mars 2008

http://www.dailymotion.com/video/x129cr

Le Château du Roi René à Tarascon (13)

Samedi 29 mars 2008

http://www.dailymotion.com/video/x4izmu

Parole parole

Samedi 29 mars 2008

http://www.dailymotion.com/video/x32cqd

Le Nord

Samedi 29 mars 2008

http://www.dailymotion.com/video/x4grbb

« De ce lieu et de ce jour, date une nouvelle époque de l’histoire du monde. » (Goethe)

Samedi 29 mars 2008

 VIVE LA NATION !!

« Le 20 septembre au matin, l’armée prussienne se mit en marche, par un brouillard intense, pour venir occuper les hauteurs. Vers midi le brouillard se déchira un peu, et le jour, en s’élevant, découvrit l’une à l’autre les deux armées. A ce moment, Brunswick, apercevant dans nos rangs un certain désordre, forme trois colonnes d’attaque et les dirige sur Valmy, s’attendant à voir cette armée de roturiers plier devant la fameuse infanterie du Grand Frédéric. Kellermann les laisse s’approcher ; au moment où elles vont gravir les pentes, il enflamme ses soldats par le cri de « Vive la Nation ! ». Une canonnade furieuse s’engage. Déconcertés par cette fière attitude, les Prussiens hésitent, et Brunswick, jugeant l’opération manquée, fait rétrograder ses troupes. La canonnade seule continue jusqu’au soir.
La bataille devait coûtait à peine 200 hommes aux Prussiens, 300 aux Français. Si l’on ne regarde qu’au sang versé, c’était une escarmouche, « la pétarade de Valmy » ; si l’on mesure les conséquences, c’était un des grands événements de l’histoire. Valmy fit passer toutes les forces morales du côté des Français.

http://www.dailymotion.com/video/x2qn8l

12345...11