Pourquoi le Front National dénonce l’immigration massive et incontrôléé ?

Viviane RICARD Viviane Ricard 

Le Front National dénonce principalement l’immigration massive et incontrôlée, parce qu’en parti pragmatique, il réalise que l’immigration est le principal problème qui se pose à la France. Non seulement elle est un problème en soi, parce qu’elle entraîne directement une société communautarisée et multiconflictuelle, et donc la perte de l’unité et de l’identité française, mais aussi parce qu’indirectement, elle met en péril notre système économique et social. Ainsi, des problèmes essentiels comme le chômage, les dettes de la France, ou la faillite de l’Education Nationale, ne pourront être résolus sans résoudre avant le problème de l’immigration. Il y a là un simple réalisme que seuls les politiques lâches et irresponsables de gauche et de droite ne veulent pas voir.

A ses débuts, en 1972, le Front National se contentait d’avertir brièvement nos compatriotes sur le problème de l’immigration, car celle-ci était encore relativement faible. Mais elle a pris aujourd’hui une telle ampleur dans sa dimension et dans ses conséquences, que le Front National en a fait logiquement un thème principal.

Enfin, en parti responsable, il faut bien remarquer que le Front National est le seul à avoir le courage d’affronter les accusations de racisme et de xénophobie dont sont affublés ceux qui critiquent cette politique d’immigration. Cela mène d’ailleurs régulièrement au tribunal, car les lois dites « antiracistes » verrouillent le libre débat démocratique. Si la fausse droite RPR-UMP avait parfois pris des mesures timides contre l’immigration, elle a aujourd’hui fui et renoncé sous la pression de l’idéologie bien-pensante venue de la gauche, à l’instar d’un Nicolas Sarkozy (avec la participation du député Roland CHASSAIN) qui a aboli la « double peine », obligeant la France à garder sur son territoire les criminels et délinquants étrangers.

Laisser un commentaire