Non, le trou de la sécu ne disparaîtra pas l’an prochain !

27 septembre 2016

santé

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National

Depuis une dizaine de jours, Marisol Touraine fanfaronne sur ses prétendus excellents résultats, et se félicite même d’avoir « sauvé la Sécu ». Selon la Ministre de la Santé, le quinquennat en cours a mis fin aux déficits sociaux. C’est sans compter que la dette sociale de la France atteint le montant abyssal de 162 milliards d’euros, possédée à 94% par des investisseurs étrangers, percevant près de 17 milliards d’euros d’intérêts par an, financés par la CRDS et la CSG. La caisse d’amortissement de la dette sociale devait disparaître en 2004, force est de constater que douze ans après sa fermeture théorique, la dette n’est pas prête d’être épongée.

Même avec trois branches sur quatre à l’équilibre, cela ne suffit pas à renflouer les caisses. La branche maladie demeure largement déficitaire, et le gouvernement devra en sus honorer l’augmentation des honoraires des médecins libéraux ainsi que la revalorisation du point d’indice dans la fonction publique hospitalière. La Cour des comptes craint déjà un dérapage financier des dépenses d’assurance maladie en 2017. Il est essentiel de restructurer intégralement le système de santé afin d’enrayer la fraude, la gabegie et la désorganisation qui coutent très cher aux contribuables. Les économies réalisées par Marisol Touraine sont les mauvaises : l’espérance de vie des Français baisse, nos compatriotes doivent subir une charge financière de plus en plus lourde pour se soigner en raison de déremboursements et d’un nivellement par le bas des complémentaires santé. Pour couronner le tout, le prestigieux journal Lancet classe désormais notre système de santé à la 25e place, très loin derrière le Royaume-Uni ou l’Allemagne.

Contre la destruction organisée de notre système de protection sociale, le Front National souhaite engager une réforme ambitieuse pour remettre à plat un système à bout de souffle, inadapté au monde d’aujourd’hui. Il est nécessaire de rompre avec les politiques d’austérité pour garantir une protection efficace à tous les Français face aux risques de la vie et combattre les déserts médicaux.

Les Estivales de Marine Le Pen (vidéos)

27 septembre 2016

estvid

Valérie LAUPIES « Immigration et communautarisme : La France au bord de l’explosion ».

24 septembre 2016

17/09/2016

Intervention de Valérie Laupies aux « Estivales de Marine » à Fréjus lors de la table ronde « Immigration et communautarisme : La France au bord de l’explosion ».

http://www.dailymotion.com/video/x4ulc1y

Un jour comme un autre à Calais

23 septembre 2016

Le mur britannique destiné à couper la route de la Grande-Bretagne aux clandestins massés à Calais est en cours de construction. Pendant ce temps, les immigrés, encadrés par les No Border, continuent d’attaquer les camions qui passent sur l’autoroute.

Image de prévisualisation YouTube

Discours de Marine Le Pen aux Estivales de Fréjus (18/09/2016)

20 septembre 2016
Image de prévisualisation YouTube

Valérie LAUPIES sur le Plan de Prévention du Risque inondation à Tarascon

14 septembre 2016

Conseil municipal du 07/09/2016

Intervention de Valérie LAUPIES sur le Plan de Prévention Risque Inondation proposé par l’Etat à la commune de Tarascon.

http://www.dailymotion.com/video/x4t7r1a

La sécurité à l’école ne relève pas de la culture

30 août 2016

ecole

Communiqué de presse de Valérie Laupies

La ministre de l’Education nationale accompagnée de Bernard Cazeneuve, a détaillé mercredi 24 août, plusieurs mesures devant permettre aux écoles de s’adapter à la menace terroriste. L’une d’elle consiste à ce que les enseignants organisent un exercice de sécurité simulant une intrusion dans leur établissement, sous la houlette du directeur.

Cet exercice a en fait déjà été réalisé après l’attentat du Bataclan. Il s’est avéré particulièrement anxiogène pour les enfants de l’école primaire notamment, sans que le directeur puisse véritablement mettre en place les conditions de sécurité adéquates. En effet, dans la plupart des écoles, le directeur se doit à la fois d’être dans sa classe pour enseigner et à la fois se doit de gérer l’alerte et le confinement de l’ensemble des élèves de l’établissement, élèves de 2 à 10 ans.
D’autre part, ce n’est pas « la volonté affirmée de développer dans l’institution scolaire une culture pérenne de la gestion du risque et de la sécurité » de Mme Najat Valaud Belkacem, qui va faire des enseignants, des professionnels de la sécurité. En effet, assurer la sécurité publique est un métier, ce n’est pas une culture.

Bref, il n’est pas certain que les dernières incantations de notre gouvernement aient rassuré les parents, les élèves et les enseignants, à quelques jours de la rentrée. D’autant plus que ces consignes sont totalement contradictoires avec celles passées auparavant par les ministres de l’Education nationale durant des décennies, à savoir que l’école devait être à tout prix « ouverte sur le monde ».

L’appel de Marine Le Pen : rejoignez-nous !

30 août 2016
Image de prévisualisation YouTube

Vidéo : Un nouveau maire FN dans le gard !

27 août 2016

Après la démission de Sandrine Péridier (DVD) qui occupait le poste de premier magistrat du village de Saint-Bonnet du Gard depuis 2008, le premier adjoint Jean-Marie Moulin (FN) vient d’être élu le nouveau Maire par les habitants de la commune….

http://www.dailymotion.com/video/x4ql3k2

Hausse de 1% du chômage en juillet en PACA

25 août 2016

chom

L’opération bidouillage de François Hollande sur les chiffres du chômage pour essayer de faire croire à une baisse n’a pas fonctionné dans notre région.

La France n’est pas condamnée à la fatalité du chômage de masse et de la précarité de l’emploi. Elle peut y échapper en tournant le dos aux politiques d’abandon de notre industrie et de nos PME/PMI menées depuis des décennies par l’UMP et le PS sous l’égide de l’Union européenne.

Le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 1% en juillet en Provence-Alpes-Cote d’Azur selon la Direccte et Pôle Emploi, soit +1,4 % dans les Bouches-du-Rhône et +0,5% dans le Var.

Fin juillet 2016, en PACA, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 324 310. Ce nombre augmente de 1,4% sur trois mois (soit +4 630 personnes), de 1,0% sur un mois et de 0,6% sur un an. En France métropolitaine, ce nombre diminue de 0,1% sur trois mois, de 0,5% sur un mois et de 1,2% sur un an.

+3,2% pour les moins de 25 ans sur les trois derniers mois

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente en PACA de 3,2% pour les moins de 25 ans (+1,4% sur un mois et –3,3% sur un an), progresse de 1,2% pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+1,1% sur un mois et -0,1% sur un an) et s’accroît de 1,1% pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,6% sur un mois et +4,6% sur un an).

+1,4% dans les Bouches-du-Rhône

Les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A se situent entre +0,3% dans les Alpes-Maritimes et +3,6% dans les Hautes-Alpes pour les évolutions sur trois mois. Sur un mois, cette hausse est de +0,5% dans le Var, de +1,4% dans les Bouches-du-Rhône et de +3,5 % dans les Hautes-Alpes.

SOURCE

Plan Rhône 2015 – intervention de Valérie Laupies (FN) au Conseil régional [Redif' HD]

14 août 2016
Image de prévisualisation YouTube

Valérie LAUPIES (FN) dénonce l’imposture politique de la majorité (LR) au Conseil municipal de TARASCON (21/07/2016)

14 août 2016
Image de prévisualisation YouTube http://www.dailymotion.com/video/x4oovri

Conseil municipal de Tarascon le 21 juillet 2016 :
Valérie LAUPIES (FN) dénonce la politique de soumission systématique à l’intercommunalité de la part du Maire de Tarascon (LR).

Gilbert Collard propose le rétablissement de l’indignité nationale

11 août 2016

Gilbert Collard Valérie Laupies

Gilbert Collard Valérie Laupies

Communiqué de Presse de Gilbert Collard, Député du Gard

En 1944, la Résistance établit comme crime d’indignité nationale celui d’intelligence avec l’ennemi, à travers la collaboration et le soutien au régime de Vichy.

L’état de guerre dans lequel nous sommes, admis par la quasi-totalité de la classe politique et le gouvernement lui-même, nécessite aujourd’hui des mesures d’exception répondant fermement au déferlement d’attaques terroristes que nous subissons.

C’est pourquoi le Député Gilbert Collard dépose une proposition de loi en faveur du rétablissement de l’indignité nationale, permettant de punir de dégradation nationale toute personne commettant crimes et délits contre la nation, l’Etat et la paix publique tels que définis par le code pénal.

Parmi les mesures proposées par le Député figure, en outre, l’interdiction de toute forme d’enseignement religieux.

« OUI TARASCON » n°8 dans vos boîtes aux lettres !

27 juillet 2016

oui 8

 

Cliquez sur l’image pour télécharger « OUI TARASCON « 

Communiqué de Presse de Marine Le Pen

26 juillet 2016

drapeau

Nos pensées les plus émues accompagnent les victimes du nouvel attentat terroriste islamiste perpétré ce matin dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray : le père Jacques Hamel est mort après avoir été égorgé, des fidèles et des religieuses ont également connu l’horreur.

La consternation est totale. Un pas a été franchi par les barbares qui se réclament de cette idéologie meurtrière, en attaquant un lieu de culte de l’Eglise catholique et en commettant de telles atrocités sur des hommes et des femmes de paix. C’est désormais le cœur de l’identité culturelle de notre nation qui est intentionnellement touché.

Devant la multiplication effrayante des attentats perpétrés sur notre sol, désormais quasi hebdomadaires, et devant l’insupportable gradation dans le degré de barbarie, nous disons au gouvernement et au président de la République, qu’il n’est plus possible de ne pas agir. Les Français demandent, et je me fais leur porte-parole : quand enfin le pouvoir va-t-il prendre les mesures qui s’imposent et mettre fin aux décennies d’aveuglement et de laxisme qui ont conduit la France là où elle est ?

Car il faut rappeler que la réponse est politique et que la préservation de l’Etat de droit, indispensable, et sur laquelle nous ne transigerons pas, passe d’abord par l’application des lois et des peines.

Or, sous les deux derniers quinquennats, ceux de MM. Sarkozy et Hollande, la dérive islamiste n’a connu aucune entrave et la montée de la délinquance qui lui sert de vivier aucun ralentissement ; nous connaissons aujourd’hui les conséquences de l’inaction de tous les gouvernements successifs. Nous ne nous contenterons plus de grandes déclarations mais attendons désormais que le gouvernement actuellement en poste passe à l’action !

Voici le rappel de nos principales propositions, ils peuvent se mettre au travail : fermeture des mosquées salafistes, expulsion des imams prêcheurs de haine, contrôles à nos frontières nationales, arrêt de l’immigration, véto à la politique allemande d’accueil des migrants, rétablissement d’une pleine et entière double peine, mise hors d’état de nuire des fichés S, renforcement des moyens de nos forces de l’ordre, de notre renseignement, de notre armée, réforme du code de la nationalité, renforcement des sanctions judiciaires et application effective des peines, construction de prisons.

Au nom du contrat social qui fonde notre République, le gouvernement est le seul et unique dépositaire de la légitimité et du pouvoir de protéger le peuple contre les actes commis contre lui ; sa responsabilité serait historique s’il se maintenait dans une inaction qui pourrait entraîner la mise à mal de la cohésion nationale ou pire de la paix civile.

12345...482